Il est rare de croiser quelqu’un n’ayant jamais entendu parler du Berger Allemand, une race de chien extrêmement répandue il y a une dizaine d’années, qui a subitement vu sa popularité décroître.

Incroyablement fidèle à son maître, intelligent et réactif, le Berger Allemand est pourtant un chien émérite qui fait un compagnon de rêve lorsqu’il a été correctement éduqué.

Il ne faut cependant pas négliger ses besoins émotionnels et physiques pour parvenir à en faire un animal équilibré.

En effet, contrairement à ce que peuvent laisser penser son physique rustique et ses prouesses aux côtés des forces de l’ordre, le Berger Allemand est un grand sensible, particulièrement sujet au stress !

Une éducation bancale ou des besoins ignorés en feront à coup sûr un animal mal dans sa peau, susceptible de développer des troubles du comportement et une forte agressivité.

Mais choyé par un maître très présent et attentif, il fera un ami en or, d’une grande docilité et particulièrement éveillé.

Nom OfficielBerger Allemand, Berge d’Alsace, Berger Alsacien ou Deutscher Schäferhund.
OrigineAllemagne
GroupeGroupe 1, « Chien de berger et de bouvier, sauf chiens de bouvier suisses », section 1 « Chiens de berger ».
Taille55cm à 65cm au garrot
Poids22kg à 40kg
Poil2 variétés : poil court & poil long
Couleur(s)Noire avec marques feu, brunes, rouges, jaunes ou gris clair.
CaractèreLoyal
Protecteur
Sportif
Joueur
Pondéré
Courageux
Sujet au stress
EducationBesoin de stimulation et d’attention
Espérance de vie9 à 11 ans
Faiblesses santéDysplasie de la hanche
Prédisposé aux pathologies des os et du cartilage
Sujet à des affections de la peau
Sujet à la maladie de Von Willebrand
Prix800 à 1500 euros
Coût mensuel50 à 85 euros/mois
AlimentationCréer recette sur-mesure
Frais d’assuranceCalculer

Fiche d’identité du Berger Allemand

Quels est son nom officiel ?

Berger Allemand, Berge d’Alsace, Berger Alsacien ou Deutscher Schäferhund.

De quel groupe fait-il partie (FCI) ?

Groupe 1, « Chien de berger et de bouvier, sauf chiens de bouvier suisses », section 1 « Chiens de berger ». Une épreuve de travail est nécessaire pour le confirmer au LOF.

Quelle est son origine ?

Les toutes premières traces du Berger Allemand dans la littérature remontent au 7 ème siècle, mais la race n’aurait été réellement uniformisée qu’au 19 ème siècle.

Le Berger Allemand serait issu de croisements entre des Bergers de Wurtemberg et des Bergers de Thuringe, dans une volonté de créer une race de chien nationale.

Les standards de la race sont élaborés en 1899 par le capitaine Von Stephanitz, tombé sous le charme d’un chien de troupeau croisé Thuringe, Horand Von Grafath, qui sera le tout premier animal à être inscrit au Livre des Origines Allemandes.

Le Berger Allemand est alors un chien de travail, sélectionné pour ses aptitudes physiques et mentales, et notamment ses grandes qualités de chien de troupeau.

Quelle est son histoire ?

Initialement, le Berger Allemand est destiné à la protection des troupeaux, mais ses grandes capacités d’apprentissage et ses aptitudes physiques le destinent rapidement à évoluer aux côtés des militaires.

Il est ainsi utilisé sur différentes missions durant la Première et la Seconde Guerre mondiales, tant par l’armée allemande que par celles du reste du monde, interpellées par les qualités de cet animal au profil lupoïde.

L’apparence du Berger Allemand lui vaut d’ailleurs une réputation de « chien-loup », portée par de nombreuses légendes affirmant que ce compagnon hors-norme serait issu de croisements avec l’ancêtre sauvage du chien.

En réalité, cette théorie est fort peu probable, notamment parce qu’il aurait été très compliqué – et paradoxal – de sélectionner des loups, à l’instinct de prédation très développé, pour améliorer une race destinée à garder des troupeaux.

Tour à tour sentinelle, secouriste, chien d’assistance ou de détection, le Berger Allemand demeure aujourd’hui un chien de travail présent dans tous les domaines cynophiles professionnels.

En parallèle, sa popularité auprès des amateurs a très largement décru depuis le début du 21 ème siècle, notamment du fait de plusieurs cas d’attaques très médiatisés.

Rendu célèbre par le fameux Rintintin, le Berger Allemand a en effet été victime d’un effet de mode qui a conduit nombre de maîtres à adopter un de ces chiens si spéciaux sans connaître ni respecter ses besoins en termes d’éducation, de stimulations physiques et psychologiques et de relation chien-maître.
(1).

Quelle est sa taille ?

Le Berger Allemand mesure de 55cm à 65cm au garrot.

Quel est son poids ?

Le Berger Allemand pèse de 22kg à 40kg.

Quel est son type de poil ?

Il existe deux variétés de Berger Allemand : l’une à poil court, l’autre à poil long.

Les Bergers à poil court ont un poil dense, serré et droit, un peu plus long et fourni au niveau de l’encolure.

Ceux à poil long doivent présenter un poil souple, aéré, un peu plus long au niveau des oreilles, des membres et de la queue, et un peu plus fourni au niveau de l’encolure.

Quelle est sa couleur ?

Reconnaissable entre mille, la robe du Berger Allemand est noire avec des marques feu, brunes, rouges, jaunes ou gris clair.

Elle doit comporter un masque et un manteau noir, une truffe noire, et toute marque claire est lourdement pénalisée. (2)

Quel est son caractère ?

Mature, pondéré et sûr de lui sont les adjectifs qui qualifient le mieux le tempérament d’un Berger Allemand bien éduqué.

Il s’agit d’un chien loyal, doté d’un courage et d’une persévérance exemplaires qui en font un des chiens d’avalanche, de décombres, de garde et de troupeau les plus réputés au monde.

D’un naturel vigilant et protecteur, c’est un chien dont les instincts de garde ne doivent pas être encouragés lorsqu’il est placé entre les mains d’un novice, sans quoi il deviendra dangereux.

Sa grande confiance en lui peut en effet le pousser à se montrer impulsif et à ignorer les ordres de son maître, mais c’est surtout sa grande sensibilité qui le pousse à adopter des comportements indésirables.

Fortement sujet au stress, le Berger Allemand fait partie des chiens les plus susceptibles de développer des troubles du comportement, de l’hyperactivité ou des attitudes destructives pour exprimer son mal-être.

En cela, il n’est pas rare de voir un Berger Allemand courir après sa queue ou chasser des mouches invisibles : des attitudes qui peuvent sembler amusantes, mais traduisent en réalité une profonde détresse psychologique chez l’animal.

Aussi, le tempérament bien affirmé et les aptitudes physiques du Berger Allemand ne doivent pas vous faire oublier sa sensibilité exacerbée, directement responsable de sa réputation de chien mordeur.

C’est un animal qui demande à être écouté, compris et respecté par un maître toujours présent et grandement attentif.

Comment éduquer un Berger Allemand ?

Si le maître est capable de répondre à tous les besoins de ce toutou exigeant, l’éducation d’un Berger Allemand se passe généralement très bien.

C’est en effet un chien éveillé, remarquablement intelligent, à l’écoute de son maître et toujours volontaire dans le travail.

Il est également important de savoir qu’il existe des lignées de Bergers Allemand plus spécifiquement sélectionnées pour le travail, et d’autres plutôt axées sur des caractéristiques esthétiques.

Les individus du second cas présentent généralement un caractère plus facile, mais ils n’en restent pas moins des chiens complexes qui ne pourront pas supporter le quotidien d’un Caniche ou d’un Labrador !

L’éducation d’un Berger Allemand, quel qu’il soit, doit donc être ferme sans jamais avoir recours à la violence ou à la brutalité.

Elle doit surtout tenir compte de la grande demande de stimulations dont fait preuve ce chien, et de son besoin constant de demeurer aux côtés de son maître.

Banniere assurances chien



Tout savoir sur la santé du Berger Allemand

Forces et faiblesses du Berger Allemand

Victime d’un effet de mode tenace, le Berger Allemand a souffert de nombreuses reproductions consanguines qui ont fragilisé toute la race et causé de multiples maladies héréditaires.

Aujourd’hui, les sélections ont été corrigées pour améliorer la santé générale des lignées et éliminer ou réduire les prédispositions pathologiques des sujets.

Sportif et rustique, le Berger Allemand n’est pas un chien particulièrement fragile et révèle de belles aptitudes à l’exercice physique.

Espérance de vie

Entre 9 et 11 ans.

Vaccins obligatoires et Vermifuge

Faire vacciner et vermifuger son Berger Allemand n’est pas obligatoire au sens strict, mais demeure hautement recommandé pour le garder en bonne santé.

Les vaccins doivent être effectués régulièrement sur les conseils de votre vétérinaire afin de lui éviter de contracter des maladies graves ou courantes du chien.

Le Berger Allemand est un chien d’extérieur qui ne supportera pas de rester enfermé et, du fait de ce style de vie, il devra être vermifugé deux à trois fois par an pour être protégé contre les pathologies transmises par les parasites internes.

Prédispositions médicales

La dysplasie de la hanche, qui accable communément les chiens de moyenne et grande taille, est particulièrement fréquente chez le Berger Allemand.

Elle peut être évitée en s’assurant que les parents du chiot en sont exempts, et en préservant votre compagnon de toute activité physique intense durant sa croissance.

C’est par ailleurs un animal prédisposé aux pathologies des os et du cartilage, ce qui peut aggraver les symptômes de la dysplasie.

Il est aussi souvent sujet à des affections de la peau, ainsi qu’à la maladie de Von Willebrand, un trouble de la coagulation sanguine. (4)

dresser son chien en 15 min par jour



Par conséquent, comment bien assurer mon Berger Allemand ?

Le Berger Allemand fait partie des chiens dont la santé est « moyenne », c’est-à-dire qu’ils ne sont pas particulièrement fragiles, mais sont tout de même susceptibles de demander des soins vétérinaires réguliers.

De fait, je vous recommande d’assurer votre compagnon à quatre pattes à l’aide d’une mutuelle santé canine qui prendra en charge les éventuels frais vétérinaires consécutifs à une maladie.

La couverture santé la plus adaptée pour ce chien doit prendre en compte ses prédispositions médicales, et peut éventuellement faire l’impasse sur les accidents si votre budget est réduit.

Le Berger Allemand peut en effet développer certaines pathologies, mais il n’est généralement pas un chien fugueur, casse-cou ou impétueux, du genre à se mettre dans de mauvaises situations.

Je vous recommande donc de vous concentrer sur une bonne couverture maladie, et de bien lire les petites lignes du contrat d’assurance que vous envisagez pour votre compagnon : certaines mutuelles refusent catégoriquement de rembourser les frais vétérinaires liés aux maladies héréditaires.

La nutrition recommandée pour ce chien

La meilleure alimentation pour le Berger Allemand est celle conçue exprès pour lui, à savoir les croquettes industrielles de grande qualité.

Ces aliments sont spécifiquement élaborés pour répondre aux besoins nutritifs de votre animal en tenant compte des spécificités propres à sa race et à ses éventuelles fragilités.

Le régime BARF ou les rations ménagères peuvent être envisagés, mais leur conception sera complexe, car vous devrez vous assurer de couvrir tous les besoins en protéines, fibres, glucides, lipides, minéraux, vitamines et autres nutriments de votre chien pour ne pas nuire à sa santé.

Quel budget pour un Berger Allemand ?

Combien coûte un Berger Allemand ?

Prix d’achat

Entre 800 et 1 500 euros en fonction des lignées (travail ou esthétique).

Coût d’entretien et alimentation

Sportif, actif et éveillé, le Berger Allemand a besoin d’un budget alimentation conséquent pouvant aller jusqu’à 85 euros mensuels.

Il n’est en revanche pas nécessaire de rajouter un budget toiletteur, car son pelage, même long, n’est pas difficile à entretenir.

Mutuelle santé

Une mutuelle santé moyen de gamme pour un Berger Allemand coute entre 25 et 35 euros par mois, mais les formules les plus complètes peuvent allègrement dépasser les 50 euros mensuels.

En assurant votre chien dès son plus jeune âge, vous bénéficierez cependant de tarifs plus intéressants et/ou de formules avantageuses chez certaines compagnies.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Bien qu’il soit – ou qu’il ait été – extrêmement répandu, le Berger Allemand est loin d’être un chien pour tous, ce qui explique pourquoi sa popularité a subitement baissé au regard du nombre d’incidents impliquant des spécimens mal éduqués ou confrontés à un environnement qui ne leur convenait pas.

Avant d’envisager d’adopter un animal de cette race, je vous recommande donc de bien vous assurer que vous pourrez lui offrir tout ce dont il a besoin pour garder son naturel équilibré et vous faire profiter de toutes ses qualités de fidèle compagnon !

Pour quelles conditions de vie ?

Berger, gardien, policier, militaire, sauveteur en mer, en montagne, dans les décombres… Le Berger Allemand a toutes les cordes à son arc et fera des merveilles dans toutes les disciplines.

Rares sont les situations qui ne lui conviennent pas, mais l’on peut tout de même aisément en pointer deux du doigt : la sédentarité et, pire encore, la solitude.

Si vous ne pouvez pas emmener votre chien au travail et que vous envisagez de le laisser seul toute la journée à la maison, alors le Berger Allemand n’est pas celui qu’il vous faut.

Fusionnel avec son maître, et constamment attentif aux stimulations de son environnement – et ce dans un calme olympien – le Berger Allemand aura vite fait de perdre son équilibre mental s’il se retrouve seul ou s’il s’ennuie.

S’il a l’occasion de vous accompagner chaque jour au travail et ne reste jamais bien longtemps seul et/ou enfermé, il pourra en revanche aussi bien vivre dans un appartement en centre-ville que dans une vaste maison de campagne.

Quel est son niveau de sportivité et d’activité ?

Très sportif et toujours avide de démontrer son obéissance et ses capacités, le Berger Allemand fait des merveilles tant à titre de chien de travail qu’en parcours d’Agility, de Dog Dancing ou en Cani-Cross.

Il ne faut cependant pas le solliciter de trop durant sa croissance pour éviter qu’il ne développe des problèmes articulaires, et notamment une dysplasie de la hanche ou des coudes.

Est-il simple d’éduquer un Berger Allemand ?

Si le maître respecte les besoins propres au tempérament de son compagnon, il n’aura aucun mal à l’éduquer en se concentrant sur des méthodes positives.

Après le Border Collie et le Caniche, le Berger Allemand est en effet réputé pour être le chien capable de retenir et de comprendre le plus grand nombre d’ordres.

Son intelligence et sa bonne volonté en font un chien agréable à éduquer, mais qui demande une certaine fermeté et une bonne intelligence pour ne pas encourager ses instincts de chien de garde et ses comportements agressifs.

Mal éduqué, le Berger Allemand peut en effet devenir aboyeur et fait partie des chiens les plus souvent emmenés en consultations chez des spécialistes du comportement canin pour leur manie de sauter et de mordre.

Compatibilité avec les enfants

Mature et protecteur, le Berger Allemand peut parfaitement cohabiter avec des enfants si ceux-ci respectent les règles de sécurité de base.

Cohabitation avec les autres animaux

Le Berger Allemand peut cohabiter avec d’autres animaux s’il y a été habitué dès son plus jeune âge.

La socialisation est, par ailleurs, un axe crucial de son éducation pour lui permettre de demeurer heureux et équilibré.

Comment faire garder son Berger Allemand ?

Particulièrement sujet au stress, le Berger Allemand n’apprécie pas d’être séparé de son maître, et ce même quelques instants.

Il est donc généralement complexe de le faire garder, quoique cela dépende grandement du caractère et des habitudes de chaque spécimen.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Comme tous les chiens moyens à grands, le Berger Allemand peut avoir tendance à avaler de l’air en mangeant, il est donc conseillé de lui offrir des gamelles surélevées pour éviter ce problème.

Un tapis, un panier ou une couverture sont aussi des must have pour matérialiser l’espace privé de votre toutou où il doit pouvoir se reposer en toute quiétude, un aspect crucial pour son bien-être.

Laisse et harnais sont aussi des incontournables, et l’achat de quelques jouets stimulant ne pourra qu’être bénéfique pour le moral de ce toutou sensible !

Comment éduquer un Berger Allemand ?

Forces et faiblesses du Berger Allemand

La plus grande force du Berger Allemand réside dans son intelligence hors du commun et la bonne volonté manifeste qu’il met dans toutes les missions que vous lui confiez.

Accro aux stimulations et plus encore à son maître, c’est cependant un chien complexe qu’il faut éduquer avec tact en mettant l’accent sur la socialisation.

Comment démarrer l’éducation d’un Berger Allemand (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Très jeune, le Berger Allemand doit être éduqué en douceur, mais avec une grande fermeté et sans jamais encourager son instinct de chien de garde prononcé.

Commencez par lui inculquer le rappel, qui lui apprendra tant à reconnaître son nom qu’à écouter son maître et à tisser des liens avec celui-ci.

L’éducation par le jeu est un bon moyen d’apprendre de nombreux ordres à votre chiot, qui se satisfera très bien de vos félicitations et de quelques activités ludiques en guise de récompense.

S’il s’agit d’un Adulte

La meilleure façon d’entamer l’éducation d’un Berger Allemand adulte est de se renseigner sur son passif afin de découvrir son histoire, ses habitudes, ses bêtes noires et ses éventuels traumatismes.

Mieux vous comprendrez votre animal, mieux vous parviendrez à trouver les récompenses optimales pour obtenir son obéissance.

Ne soyez pas aussi exigeant avec un adulte qu’avec un chiot : inutile de le bousculer ou d’essayer de changer des comportements existants s’ils ne sont ni très gênants ni dangereux.

Même adulte, le Berger Allemand reste réceptif et attentif à son maître et, à force de persévérance et de patience, il ne fait aucun doute que vous parviendrez à obtenir de lui une pleine obéissance.

En faisant appel à un éducateur

Si vous rencontrez quelques difficultés dans l’éducation de votre Berger Allemand, qu’il soit chiot ou adulte, je vous conseille de vous tourner au plus vite vers un professionnel de l’éducation canine.

Il est vrai que faire appel à un expert peut avoir un certain coût financier, mais vous paierez bien plus cher une éducation maladroite ou mal adaptée risquant de perturber votre toutou et de faire naître chez lui des attitudes agressives ou destructrices.

Allez consulter un éducateur physique

Les éducateurs physiques pourront vous accompagner dans l’éducation de votre chien en direct, et même prendre eux-mêmes en charge votre toutou quelques semaines le temps de lui inculquer les ordres de bases et les bons comportements.

C’est la solution la plus couteuse, mais aussi la plus efficace, surtout si vous êtes un maître novice ou que votre Berger Allemand se montre têtu.

Consultez un éducateur canin en ligne

Plus abordables, les éducateurs canins en ligne vous accompagnent dans l’éducation de votre chien en vous prodiguant des conseils et en suivant la progression de votre chien à distance.

Ils sont souvent remarquablement efficaces, mais vous laissent seuls pour appliquer leurs méthodes face à votre toutou, ce qui ne convient pas toujours aux maîtres peu sûrs d’eux.

banniere question a un educateur canin

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Les formations créées par des éducateurs canins sont idéales pour vous apprendre les bases de l’éducation canine et le pourquoi des méthodes employées.

Cet aspect permet généralement aux maîtres de mieux comprendre les besoins de leurs compagnons et de mieux réagir face à leurs attitudes.

Pour en tirer le meilleur parti, je vous conseille de vous procurer un livre éducatif ou de suivre une formation en amont de l’adoption de votre animal, afin d’être prêt à l’accueillir sans faux pas.

Les éleveurs que nous recommandons

Du fait du grand nombre de prédispositions génétiques qui accablent les Bergers Allemands, je vous recommande de vous tourner vers un éleveur professionnel au sérieux reconnu pour adopter votre toutou.

Celui-ci doit vous fournir des preuves de la bonne santé des ascendants de votre chiot et de l’absence de tares génétiques.

En rencontrant les parents de votre futur chien, vous pourrez aussi évaluer leur tempérament et leur caractère pour déterminer si leur progéniture est susceptible de développer un comportement équilibré.

Enfin, les associations sont des endroits parfaits pour offrir une seconde chance à un Berger Allemand délaissé ou maltraité par ses premiers maîtres.

Pour conclure

Adopter un Berger Allemand peut faire de vous le plus heureux des maîtres, à condition que cela soit le fruit d’une longue réflexion sur la manière dont vous pourrez combler tous ses besoins.

Aussi sensible que vaillant, ce gros chien au grand cœur n’est pas fait pour tous et ne sera sans doute jamais capable de s’adapter à un environnement dépourvu de stimulation, pas plus qu’il n’est fait pour une vie de solitaire.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un Berger Allemand ? Racontez-nous vos expériences ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.