fbpx
CaniprofAccessoires pour chienCollier anti-aboiement : avis, comparatif & conseils d’utilisation

Collier anti-aboiement : avis, comparatif & conseils d’utilisation

On peut deviner sans effort la raison derrière votre présence sur cette page. Vous en avez simplement ras-le-bol de l’insatiable symphonie de votre chien qui ne cesse d’aboyer tout au long de la journée !

Mais ce que vous ignorez peut-être, c’est qu’un collier anti-aboiement n’est absolument PAS la solution afin d’instaurer une atmosphère harmonieuse pour votre chien et vous-même au sein de votre foyer. Un collier anti-aboiement va régler les symptômes comme on dit, mais pas les causes.

Vous trouverez donc ici non seulement des conseils, mais aussi des informations approfondies sur la nature de l’aboiement lui-même dans le but de vous encadrer et guider votre choix vers la solution qui servira le mieux à atténuer l’aboiement abondant de votre chien.

DISCLAIMER : le collier anti-aboiement est un accessoire qui ne réglera AUCUN de vos soucis d’aboiement sur le long terme. Il permettra de faire taire le chien, de manière ponctuelle, en rendant l’aboiement gênant. Mais si les raisons de son aboiement ne sont pas identifiées et prises en main, cela reprendra par la suite.

Cet article déconseille donc TOUTE UTILISATION des colliers anti-aboiements qui sont une manière coercitive et non adaptée à notre vision de l’éducation de traiter les problèmes d’aboiement.

Si vous désirez savoir plus sur les méthodes d’éducation des chiens pour diminuer leur aboiement, nous vous invitons à contacter directement un éducateur canin accrédité Caniprof pour vous renseigner et avoir son avis sur les raisons de l’aboiement de votre chien + des conseils pertinents. Cliquez ici pour prendre un RDV avec un de nos éducateurs. ou faites appel à Pauline et sa formation dédiée aux chiens aboyeurs “Chut Le Chien” pour faire le plein de conseils effiaces.

Vie sociale et Aboiements

Avoir un animal de compagnie peut encombrer notre vie sociale et affecter nos interactions avec notre communauté à chaque fois que l’occasion se présente. Sans doute avez-vous déjà connu l’ennui causé par les aboiements du chien des voisins, lorsque ce dernier est livré à lui-même.  

D’une autre part, le caractère anxieux de certains chiens les pousse à s’inquiéter pour le moindre bruit qui leur parait suspect et donc commencent à aboyer à tort et à travers.

Bien sûr, entendre des aboiements à longueur de journée n’est pas une chose agréable à vivre, pour les maitres aussi bien que pour les voisins. Ceci peut même affecter la relation du maitre avec son chien, une relation qui ne peut devenir que très tendue.

On comprend donc pourquoi il est impérativement important de comprendre son chien et connaitre les raisons derrière ses aboiements. Cette compréhension est la clé pour une vie sereine avec son chien, chose qui va impacter positivement la vie en communauté.

Banniere assurances chien


Aboiement : Ce que vous devez savoir avant d’agir

Avant toute action, la réflexion est exigée. Ainsi, il est nécessaire d’analyser les aboiements répétitifs de votre chien afin de comprendre la raison qui le pousse à aboyer, et ceci avant de vous décider sur l’action à entreprendre.

Votre chien aboie pour différentes raisons. Il se peut que son aboiement montre qu’il est alarmé, qu’il essaie de vous avertir contre un danger quelconque, ou simplement pour exprimer un besoin.

En gros, apprenez à considérer l’aboiement de votre chien comme une sorte de message que vous devez déchiffrer. Qu’essaie-t-il de vous dire ?

  • Qu’il s’ennuie ?
  • Qu’il est dans un état anxieux ?
  • Qu’il se sent emprisonné ou piégé ?
  • Qu’il a détecté la présence d’autres animaux dans les parages ?

Chacune de ces raisons a une façon qui lui est adéquate pour modifier le comportement de l’animal.

Après avoir trouvé la cause des aboiements de votre chien, vous pouvez passer au choix de l’option qui convient le mieux. Toutes les options qui s’offrent à vous reposent sur le principe de la rééducation. Toutefois, la rééducation est plus efficace si elle est pratiquée sur un comportement qui vient de se produire.  Aussi la correction doit être faite de façon systématique.

Ces options peuvent varier sur une grande échelle : des plus simples comme l’os à ronger pour renforcer le comportementalisme canin chez l’animal, aux plus complexes qui s’avèrent la plupart du temps agressives et déconseillées, en passant par les traitements médicaux, les sprays et autres méthodes plus clémentes.  

On vous recommande de consulter votre vétérinaire avant le choix d’une option de rééducation, vu qu’il est plus apte à vérifier et consolider votre compréhension de la cause des comportements de votre chien et vous guidera mieux vers la solution optimale au problème.


A quoi sert le collier anti-aboiements alors ?

Le collier anti-aboiements alimente remarquablement les discussions et débats entre les internautes qui cherchent à en comprendre le pourquoi et le comment de son fonctionnement.

Cette confusion est tout à fait légitime. Des fois certains comportements de chiens sont difficiles à corriger et on ne trouve pas vraiment de solutions satisfaisantes. L’utilisation d’accessoires, dont le collier anti-aboiement deviennent donc des solutions “pertinentes” aux yeux de certains.

De manière générale, un éducateur canin prônant le positif ne fera jamais appel à cet accessoire sauf extrême urgence et cas très très particulier (rien d’autre à faire, caractère impossible du chien, et toutes les autres solutions déjà bien mises en place pour diminuer les aboiements).

Afin d’obtenir des résultats satisfaisants, certaines conditions s’exigent. Attention, ne prenez pas cela pour argent comptant et comme raison d’aller acheter un collier anti-aboiement. Ce sont uniquement les éléments préalables qu’un éducateur considérera AVANT de se poser un jour la question :

  • Il faut que votre chien n’ait pas un passé pénible, chose qui peut arriver s’il s’agit d’un chien qui a été déjà adopté par quelqu’un d’autre ou qui a résidé au refuge.
  • Le chien ne doit pas être tout le temps enfermé sinon ces comportements à problème reviendront sans doute.
  • Le chien ne doit pas montrer d’autres comportements désagréables comme le fait de faire ses besoins ailleurs que dans les lieux qui sont consacrés à cette fin, le léchage compulsif ou l’automutilation, tous des comportements qui relèvent de l’agressivité.



Comment choisir le système un collier anti-aboiement qu’il vous faut ? SI VRAIMENT il vous en faut un…

On trouve au moins 5 types de systèmes de colliers :

  • Système à ultra-sons
  • Système à jet inodore
  • Système à voix
  • Système à la citronnelle
  • Système électrostatique ou à vibration

Dans ce qui suit, une explication détaillée de chaque système pour vous aider à mieux comprendre leur fonctionnement.

Le collier anti-aboiement à Spray inodore

Le système à spray fonctionne de la façon suivante : Le collier est équipé de capteurs sonores qui captent le signal à chaque aboiement du chien. Ensuite, il émet un jet inodore sous le museau de l’animal. Pourquoi ? Pour détourner son attention de la source de son excitation cause des aboiements, mais pas que !

Ce système stimule ses sens et les emplois dans la rééducation du chien, un peu comme l’expérience de Pavlov. Le jet étant humide et froid, il provoque une sensation désagréable chez le chien, et avec la répétition, ce dernier finit par l’associer à son aboiement.

Ce système peut convenir aux chiens de tailles moyennes ou petites.   

Le collier anti-aboiement à la citronnelle

Ce collier fonctionne de la même façon que le collier à spray inodore, sauf que cette fois le spray a l’odeur de la citronnelle. Le choix de l’odeur n’est pas fortuit. La citronnelle est une odeur que la plupart des chiens l’ont en horreur.  En plus de la sensation de froid et d’humidité, l’odorat est aussi stimulé.

Le collier anti-aboiement à ultra-sons

Le système des ultra-sons repose sur le même principe que celui du spray. Le collier est équipé de capteurs sonores qui déclenchent des bruits désagréables à chaque aboiement du chien. Ces bruits-là ne sont perceptibles que par les animaux et ne leur sont pas nocifs. On ne vise pas la punition du chien, mais le conditionnement.

Ces ultra-sons sont donc dosés de façons à ne pas dépasser la sensation désagréable qui va être associer au fait d’aboyer.  Le bruit s’arrêtera aussitôt que les aboiements.

Ce collier est efficace lorsque utilisé sur les jeunes chiens et les chiens de petite taille et donne plus d’effet lorsque son utilisation est renforcée par une remédiation comportementale.

Notez bien : Si vous avez plusieurs chiens à la maison, ce collier ne peut pas être utilisé, sinon, il faut que les autres soient absents. En effet, le collier ne dispose pas de capteur de vibrations, donc le système se déclenchera à chaque aboiement, même s’il ne provient pas du chien qui porte le collier.

Idem pour les boîtiers anti-aboiement à ultrason.

Le collier anti-aboiement électrostatique

Ce collier est loin d’être le favori de pas mal de gens. L’adjectif « électrostatique » laisse croire à une sensation beaucoup plus désagréable que ce qu’on espère pour notre compagnon. Détrompez-vous, car les modèles qui existent aujourd’hui sont conçus de façon à éviter les déclenchements à chaque bruit extérieur.

Grâce aux capteurs de vibrations des cordes vocales du chien et les capteurs sonores, ces impulsions électrostatiques ne s’activent que lorsque les aboiements sont effectivement en provenance de votre chien et sont envoyées grâce aux diodes disposés en contact direct avec la peau de l’animal.

Privilégiez les colliers réglables pour matcher le niveau de sensibilité de votre chien et lui éviter toute douleur. D’ailleurs, il n’y aura pas question des colliers automatiques sur ce site.  

Ce type de collier est conçu spécialement pour les gros chiens et les chiens au caractère têtu.

Petsafe : la marque leader des colliers anti-aboiements

Petsafe est reconnue comme la meilleure marque de colliers anti-aboiement qui existent sur le marché. Elle offre une large gamme de produits s’adaptant à toutes les tailles et satisfaisant tous les besoins aussi exigeants puisse-t-ils être, tout en restant abordables en termes de prix.

Petsafe nous informe toutefois que les colliers qu’elle a conçus ne sont pas à utiliser sur des chiens souffrant de troubles de comportements vraiment impossibles à régler autrement.

La marque nous précise aussi que le collier anti-aboiement doit être utilisé dans le cadre d’un suivi de comportement proprement effectué et que s’il est utilisé seul son efficacité en sera affectée.

Les colliers proposés par Petsafe sont presque tous équipés de capteurs de vibrations pour détecter les mouvements des cordes vocales des chiens, en plus de capteurs sonores. De cette façon, les stimulations restent neutres aux bruits extérieurs. Ils disposent de différents systèmes : Ultrasons, à vibrations, électrostatiques, et à spray inodore ou odeur citronnelle.

Les colliers petsafe se divisent en colliers ajustables automatiquement et d’autres ajustables par le maitre. D’autres disposent d’un logiciel qui mémorise le nombre de stimulations et l’intensité de chacune, ce qui renforce encore la sécurité et le bien être de l’animal.

Y-a-t-il de dangers pour les chiens ?

Ces colliers, sauf électriques, ne sont pas dangereux pour les chiens, mais certains principes doivent être respectés.


Les colliers anti-aboiements visent à créer une sensation désagréable et surprenante chez le chien. Bien sûr, les colliers électrostatiques sont à manipuler avec soin et précaution, pour éviter toute douleur pour le chien et protéger son bien-être.

En plus, comme répété plusieurs fois, ces colliers ne résoudront PAS les soucis initiaux, donc si vous l’utilisez sans avoir consulté un spécialiste, vous n’obtiendrez de toute façon pas de résultats positifs et risquez de vraiment endommager la relation avec votre chien…

Quand est-ce que ne doit-on pas utiliser le collier anti-aboiement ?

Petsafe déconseille l’utilisation de ces colliers sur :

  • Les petits chiens qui n’ont pas dépassé 6 mois
  • Les femelles enceintes ou qui allaitent
  • Les animaux souffrant de problèmes cardiaques ou autres à importances majeures, ou des chiens handicapés ne pouvant pas répondre aux stimulations.
  • Les chiens souffrant d’anxiété ou autres troubles de comportements, ou d’hyper-agressivité.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.