CaniprofSanté du chienMon chien perd du poids : pourquoi et que faire ?

Mon chien perd du poids : pourquoi et que faire ?

Votre chien perd du poids de façon inexpliquée ? Il peut souffrir d’une pathologie métabolique ou digestive, comme d’un simple déséquilibre dans son alimentation.

Dans les deux cas, cette situation doit être prise au sérieux, d’une part pour ne pas risquer de passer à côté d’un problème de santé sévère, de l’autre pour ne pas laisser votre compagnon à quatre pattes souffrir de carences alimentaires risquant de causer des séquelles sur le long terme.

Pour déterminer comment agir au mieux lorsque votre chien perd du poids, je vous propose d’en découvrir un peu plus sur les principales causes et conséquences de ce phénomène dans notre article d’aujourd’hui.

La perte de poids chez le chien, c’est quoi ?

La perte de poids chez le chien correspond tout simplement à une diminution de sa masse corporelle. Autrement dit, votre chien maigrit, perdant à cette occasion soit de la masse graisseuse, soit de la masse musculaire – ou bien des deux.

La perte de poids chez le chien, qu’elle soit mise en place dans le cadre d’un régime ou tout à fait involontaire, doit toujours être surveillée de près et contrôlée au mieux.

En effet, une perte de poids trop rapide (plus de 3% de la masse corporelle par mois) peut provoquer des problèmes de santé, ou, à l’inverse, être le fruit de problèmes de santé déjà existants et évoluant silencieusement depuis un certain temps.

Il convient toutefois de noter que les variations de poids sont normales à certains stades de la vie du chien, même si elles doivent toujours être surveillées.

Les animaux vieillissants peuvent avoir tendance à perdre de la masse musculaire, et les jeunes chiens en pleine croissance, surtout de grandes races, peuvent soudain grandir très vite, ce qui leur donne un air dégingandé laissant penser – à tort – qu’ils sont trop maigres.

En dehors de ces situations, une perte de poids soudaine ou progressive n’est jamais bon signe, et cache souvent un trouble bénin ou sévère.

Notez qu’il est facile d’avoir l’impression que son chien maigrit alors que ce n’est pas le cas, notamment pendant les mues où certains chiens (notamment les races nordiques) perdent une quantité de poils très impressionnante.

Le seul moyen de surveiller correctement les variations de poids de votre chien est de le peser régulièrement, chez vous ou chez le vétérinaire.

À savoir : la plupart des vétérinaires placent une balance dans leur salle d’attente, qu’ils laissent à disposition de leurs patients canins en dehors des consultations.

N’hésitez donc pas à contacter votre vétérinaire pour lui demander si vous pouvez passer peser votre chien si vous le soupçonnez de maigrir sans raison apparente.

Banniere assurances chien


Causes de la perte de poids chez le chien

Les causes d’une perte de poids anormale chez le chien sont extrêmement nombreuses et peuvent relever tant de maladies sévères que d’une alimentation inadaptée à l’activité physique de l’animal.

Mon chien perd du poids à cause de son alimentation

Si votre chien est un adulte dans la force de l’âge qui semble par ailleurs en excellente santé, il convient de vous pencher sur l’alimentation que vous lui servez.

Les besoins quotidiens d’un chien en énergie métabolisable varient en fonction de son âge, de son niveau d’activité physique, de sa condition (stérilisé ou non) et de bien d’autres paramètres moins évidents, comme son état mental – le stress impactant la prise de poids.

Par ailleurs, la qualité de l’alimentation a aussi son rôle à jouer dans le maintien d’un poids de forme. Certains aliments sont peu digestes, soit du fait de leur nature (céréales, fibres, viandes cartilagineuses…), soit parce que le chien concerné est plus sensible qu’un autre et supporte moins bien certains ingrédients.

Il faut aussi savoir que les croquettes sont hautement plus caloriques que les aliments humides, comportant jusqu’à cinq fois plus de calories pour une portion du même poids.

Si votre chien est passé récemment à une alimentation humide ou mixte, il est donc logique de le voir perdre du poids. Il en va de même s’il fait davantage d’exercice qu’auparavant et que vous n’avez pas adapté sa ration à son nouveau mode de vie.

Enfin, s’il mange les mêmes croquettes depuis toujours, il est aussi possible que le fabricant ait changé la composition de ses produits et que votre toutou ne les assimile plus comme avant.

Mon chien perd du poids parce qu’il vieillit

Les chiens peuvent avoir tendance à maigrir en vieillissant, notamment parce qu’ils pratiquent moins d’exercice, ce qui fait fondre leur masse musculaire.

Si ce phénomène est naturel, il peut aussi être révélateur de maladies qui arrivent avec l’âge, comme le diabète, le cancer ou l’insuffisance rénale.

Toutefois, le vieillissement des différentes fonctions du chien ne doit pas vous apparaître comme une fatalité, et une consultation vétérinaire est de bon ton dès que vous observez une variation de poids.

En effet, il est tout à fait possible de soutenir le système rénal, hépatique ou cardiaque d’un vieux chien à l’aide d’une alimentation adaptée ou d’un traitement médicamenteux pour lui offrir de nombreux mois ou années de vie supplémentaires dans de bonnes conditions. (1)

Mon chien perd du poids à cause d’une maladie gastro-intestinale

Les maladies gastro-intestinales sont couramment l’origine d’une perte de poids chez le chien, qui a tendance à manger moins à cause des douleurs ou de l’inconfort que le processus de digestion lui occasionne.

Si des symptômes digestifs peuvent être associés aux maladies digestives (diarrhées, constipations, vomissements, etc.), certaines pathologies sont silencieuses et nécessitent des examens vétérinaires plus approfondis pour être détectées et traitées.

Parmi ces troubles, on peut citer les maladies infectieuses causées par des bactéries ou des virus, les infections parasitaires provoquées par les vers intestinaux, les tumeurs du tube digestif, les intolérances alimentaires ou encore les fameuses MICI, Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin.

Les MICI, encore très mystérieuses à l’heure actuelle, sont des maladies auto-immunes qui occasionnent des inflammations de l’intestin perturbant l’assimilation des nutriments et pouvant causer des troubles digestifs sévères.

Mon chien perd du poids à cause d’une maladie métabolique

Certaines maladies métaboliques se traduisent par une perte de poids progressive ou rapide. C’est notamment le cas de l’insuffisance rénale chronique et du diabète, des affections très fréquentes chez le chien.

L’insuffisance rénale chronique se produit lorsque les reins du chien se détériorent et ne remplissent plus complètement leur fonction. Les chiens sont souvent léthargiques, faibles etaccablés de troubles digestifs (vomissements, diarrhées, etc.).

L’insuffisance hépatique, détérioration du foie, est aussi à redouter lorsqu’un chien perd du poids sans raison apparente. La pancréatite chronique, une inflammation du pancréas, est également une pathologie digestive susceptible de faire maigrir votre animal.

Enfin, la perte de poids soudaine et inexpliquée du chien est l’un des symptômes typiques du diabète, trouble métabolique parmi les plus fréquents chez nos compagnons à quatre pattes. (2)

Mon chien perd du poids à cause de maladies dentaires ou parodontales

Les maladies parodontales et dentaires sont de redoutables ennemies du chien. Particulièrement fréquentes chez nos compagnons à quatre pattes, elles regroupent un ensemble de pathologies nuisant à sa santé buccale.

Un chien atteint de maladies parodontales (gingivite, déchaussement, etc.) ou d’affections dentaires (caries, abcès, etc.) risque d’avoir des difficultés à se nourrir, car la mastication peut lui causer un inconfort, voire de vives douleurs.

En général, un chien souffrant de troubles dentaires ou parodontaux a très mauvaise haleine : c’est le motif de consultation le plus commun dans ces situations.


Traitement et pronostic

Le traitement et le pronostic d’un chien perdant du poids vont dépendre à la fois de l’origine de ce phénomène et de l’état de santé de l’animal.

Si le chien est d’ores et déjà très affaibli, son pronostic sera plus réservé, et sa prise en charge consistera avant toute chose à le réalimenter pour lui permettre de prendre des forces, voire de supporter un éventuel traitement lourd.

Lorsque l’animal est encore en bonne santé, la priorité sera de rechercher rapidement la cause de ses maux afin de la prendre en charge avant que son état ne se dégrade.

Si un trouble chronique est diagnostiqué (pancréatite, diabète, insuffisance rénale, insuffisance hépatique, etc.), le traitement et le pronostic seront établis en fonction du stade d’évolution de la maladie et de l’implication du maître dans les soins à apporter à son animal, certaines thérapies étant assez contraignantes.

Il est essentiel de noter que les maladies chroniques offrent toujours un meilleur pronostic quand elles sont prises en charge précocement, c’est pourquoi nous vous préconisons hautement de conduire votre chien chez un vétérinaire dès que vous observez une perte de poids anormale.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur le chien qui perd du poids

Mon chien perd du poids, que faire ?

Si votre chien perd du poids sans explication, il est hautement recommandé de le conduire chez un vétérinaire sans attendre.

En effet, la perte de poids est un symptôme particulièrement inquiétant chez le chien adulte sans problème de santé particulier.

Elle peut en effet révéler une maladie métabolique chronique silencieuse (diabète, insuffisance hépatique, insuffisance rénale, pancréatite…), surtout lorsqu’elle n’est pas associée à d’autres symptômes.

Pourquoi mon chien perd-il du poids ?

De nombreux phénomènes peuvent provoquer une perte de poids chez le chien, et seul un vétérinaire saura mettre le doigt sur les maux dont souffre votre toutou.

S’il n’est pas utile de paniquer outre mesure, votre toutou pouvant tout simplement souffrir d’un régime peu adapté à son mode de vie, il est important de ne pas prendre ce symptôme à la légère, car il peut traduire des maladies graves et communes chez le chien, comme le diabète ou l’insuffisance rénale.

Comment nourrir un chien qui perd du poids ?

Nous vous conseillons de vous tourner vers un vétérinaire afin qu’il vous prescrive une alimentation thérapeutique si votre chien perd inexplicablement du poids.

Il est également essentiel de procéder à un bilan de santé pour vous assurer que ce phénomène n’est pas le fruit d’une maladie sous-jacente et silencieuse, comme le diabète ou l’insuffisance rénale.

Comment faire grossir un chien qui perd du poids ?

Il peut être tentant d’essayer de remplumer un chien qui perd du poids, mais il est essentiel de commencer par effectuer un bilan de santé pour trouver la cause de son amaigrissement.

En effet, s’il est parfois possible de faire grossir un chien qui maigrit à l’aide d’une alimentation plus calorique, cela peut avoir des effets dévastateurs si sa perte de poids dissimule certains troubles sévères, comme une insuffisance hépatique ou du diabète.

La perte de poids n’est pas un phénomène anodin chez le chien, et il est important de se rappeler qu’il s’agit toujours d’un symptôme, et non d’une maladie en elle-même.

Cela signifie que derrière cette perte de poids, il y a un autre trouble, potentiellement grave, qui mérite d’être diagnostiqué et traité correctement pour ne pas faire encourir de risques à votre toutou.


Le diabète et l’insuffisance rénale, particulièrement répandus chez nos amis à quatre pattes, sont notamment à craindre en cas de perte de poids inexpliquée.

Il vous reste encore quelques questions sur la perte de poids chez le chien ? Posez-les-nous dans les commentaires !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.