fbpx
CaniprofSanté du chienHot spot du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Hot spot du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Un hot spot est une dermatite virulente qui forme une tache rouge sur la peau du chien, le plus souvent bien délimitée et très enflammée.

Si cette affection n’est généralement pas bien grave, elle peut causer de vives démangeaisons et s’avérer très douloureuse pour le chien, le poussant souvent à se gratter ou se lécher intensément, ce qui engendre des complications de santé.

Pour tout savoir sur le hot spot du chien, ses causes, son traitement et comment le reconnaître, voici un tour d’horizon des informations à connaître sur cette curieuse dermatite, heureusement bénigne.

Le hot spot du chien, c’est quoi ?

Un hot spot (« point chaud », en français) est un site de la peau du chien très enflammé (dermatite), rouge et irrité, aux contours généralement bien délimités.

Aux prémices d’un hot spot, il y a toujours une petite lésion, une démangeaison, un bobo souvent anodin que le chien se met à gratter et/ou à lécher excessivement, ce qui engendre des complications.

On ne parle généralement de hot spot que lorsque le petit bobo du chien s’est compliqué à force de traumatismes que l’animal s’est lui-même infligés. Une simple plaie, lésion, bouton ou rougeur localisée n’est pas un hot spot.

Un hot spot fait souvent quelques centimètres de diamètre, est complètement ou partiellement dénué de poils, et peut être plus ou moins suintant, purulent, creusé, et parfois crouteux.

Certains chiens se causent des blessures à vif très impressionnantes, d’autres auront simplement la peau rouge et irritée. Aussi, un hot spot peut ressembler à une simple plaque rouge, autant qu’à une véritable plaie ouverte.

La démangeaison est un symptôme typique de cette affection, c’est d’ailleurs avec une démangeaison que tout commence, le chien se blessant lui-même à force de se gratter, de se mordre et/ou de se lécher.

Il est important de noter qu’un chien peut s’infliger un hot spot impressionnant en quelques minutes seulement s’il se démange intensément. Le hot spot est également douloureux, et dégage souvent une mauvaise odeur.

On distingue deux types de hot spots : les folliculites pyotraumatiques et les furonculoses pyotraumatiques, deux affections qui se traitent différemment.

Les folliculites pyotraumatiques, ou hot spots simples, forme de grosses plaques rouges bien circonscrites, que l’on reconnait à leurs contours bien nets.

Les furonculoses pyotraumatiques se présentent sous la forme de plaques rouges entourées de petits boutons, papules ou pustules (contenant du pus).

Dans ce deuxième cas, les bactéries colonisant le hot spot ne restent pas en surface, mais se répandent dans le derme (couche inférieure de la peau), provoquant l’apparition de pustules profondes (furoncles).

Banniere assurances chien


Causes du hot spot du chien

Comme évoqué plus haut, un hot spot est provoqué par une auto mutilation du chien qui, accablé par des douleurs et de vives démangeaisons, se gratte, se mord ou se lèche jusqu’à se causer ce type de dermatite.

Bien entendu, un chien ne s’inflige pas de telles blessures sans une raison valable, et il est généralement possible de mettre en évidence une cause primaire dans l’apparition de hot spot.

Hot spot et allergies du chien

Les allergies sont très souvent impliquées dans les troubles cutanés du chien, des pelades aux rougeurs, en passant les problèmes de poils secs et ternes, les boutons divers et, bien sûr, les hot spots.

Une allergie que l’on retrouve fréquemment chez le chien est celle à la salive des puces, pathologie qui porte même un nom : la Dermatite Allergique aux Piqûres de Puces.

Ce trouble se manifeste souvent par des plaies et croûtes multiples sur le corps du chien, causées par un grattage excessif, dont l’une (ou plusieurs) peut se compliquer en hot spot.

Les allergies alimentaires sont aussi de potentielles causes de hot spot, ainsi que les allergies à d’autres parasites (acariens, poux, etc.), aux piqûres de moustiques ou, plus rarement, les allergies de contact.

Hot spot et parasites du chien

Autre cause répandue de hot spot : les parasites en tout genre. Nous venons d’évoquer les allergies aux piqûres de puces, mais il convient de noter qu’un chien n’a pas besoin d’être allergique pour que la morsure d’un parasite le démange fortement.

Tous les chiens n’ont pas la même sensibilité aux piqûres, et l’environnement de l’animal peut aussi jouer un rôle dans sa réaction en cas de démangeaison. Les animaux qui s’ennuient, par exemple, auront davantage tendance à se gratter, puisqu’ils n’ont rien d’autre à faire.

Aussi, les moustiques, tiques, puces, poux, demodex, mites de corps et bien d’autres bestioles sont tout autant de suspects à prendre en compte lorsqu’un chien souffre de hot spot.

Les aoutats, petits acariens rouges qui sévissent l’été, sont notamment responsables de démangeaisons très vives. Les acariens responsables de la gale sont aussi réputés pour causer des démangeaisons insoutenables.

Hot spot et plaies du chien

Toujours parmi les causes les plus communes d’apparition de hot spot, les petits traumatismes de la peau du chien sont à prendre en compte.



Les Caniches, typiquement, ont la peau sensible et leur brossage peut facilement les irriter, notamment au niveau des joues.

Une griffure, une petite plaie causée par des ronces ou des branchages, une piqûre d’abeille, et tout autre traumatisme de la peau peut se compliquer en hot spot.

Chez les chiens qui vivent près de la mer, on peut aussi mettre en cause les baignades dans l’eau salée qui, en séchant, peuvent provoquer des démangeaisons plus ou moins virulentes.

Hot spot et maladies du chien

Des maladies de la peau, plus ou moins communes, peuvent aussi être impliquées dans l’apparition de hot spot.

Les pyodermites, dermatites atopiques, inflammation des sacs anaux, otites et conjonctivites sont autant d’affections qui peuvent démanger votre chien et le pousser à se mutiler. Plus rares, des tumeurs cutanées peuvent aussi être à l’origine de démangeaisons donnant lieu à des hot spot.

Enfin, il convient de noter que les chiens stressés, anxieux, souffrant d’un ennui pathologique, de manque d’attention et de tout autre mal nocif pour leur bien-être moral peuvent développer des troubles du comportement se manifestant par de l’auto mutilation.

Aussi, il est bon de savoir que certains chiens sont prédisposés au hot spot, et notamment à sa forme furonculeuse. Il s’agit du gentil Labrador et du joyeux Golden Retriever, mais aussi, dans une moindre mesure, du fidèle et anxieux Berger Allemand, grand spécialiste de l’automutilation… (1)


Traitement du hot spot du chien

Une fois n’est pas coutume, on traite souvent d’abord le hot spot en lui-même avant de soigner la cause du problème. Une visite chez le vétérinaire est indispensable pour mettre fin aux souffrances de l’animal et l’aider à cesser de se faire du mal.

Le traitement implique de raser les poils du chien sur une large zone autour du hot spot et d’ôter les éventuelles croûtes et squames pour que la lésion ne macère plus.

La tonte permet généralement de mettre à jour l’ampleur de la lésion, souvent sous-estimée par le maître, et de distinguer une folliculite d’une furonculose.

À noter que cette intervention se fait généralement sous anesthésie générale, la douleur étant telle que l’animal se laisse rarement manipuler.

Une fois le hot spot bien dégagé, il est nettoyé pour ôter le pus et les croûtes qui démangent l’animal et abritent des bactéries, puis désinfecté localement.

Il arrive que des mouches pondent dans les hots spot des chiens, auquel cas la plaie peut être colonisée par des œufs et asticots qui seront ôtés – un à un – lors de cette étape des soins.

Pour éviter d’en arriver là, il est important de faire soigner son chien aux prémices de l’affection, quand la plaie n’est pas encore importante.

Dans le cas d’une folliculite poytraumatique, le chien peut rentrer chez lui avec une collerette qui l’empêchera de continuer à se mutiler une fois le hot spot bien propre et désinfecté.

Une lotion cutanée sera souvent prescrite pour calmer les démangeaisons et nettoyer quotidiennement le hot spot, et, si l’animal semble souffrir ou ne tient pas en place, un sédatif, des corticoïdes ou un antidouleur pourront compléter son traitement.

Il est crucial de tenir les mouches éloignées de votre toutou durant sa convalescence pour éviter qu’elles ne pondent sa plaie – une complication plus commune qu’on ne le pense, surtout en été.

Lorsque le hot spot du chien s’est compliqué en furonculose pyotraumatique, un traitement antibiotique par voie orale sera souvent prescrit en complément pour éliminer les bactéries profondes.

Les corticoïdes sont généralement exclus du traitement pour ne pas annihiler les défenses immunitaires de l’organisme du chien alors que son derme est infecté en profondeur. (2)

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur le hot spot du chien

Comment reconnaître un hot spot chez le chien ?

Un hot spot est une inflammation cutanée, plus ou moins impressionnante, que l’on peut observer sur la peau du chien.

Généralement, la zone est très rouge, purulente, humide, malodorante, et on la caractérise grâce à ses contours bien délimités.

Elle provoque de vives douleurs et d’intenses démangeaisons chez le chien : si votre toutou gratte, mord ou lèche une plaque rouge suintant quelque part sur son corps, c’est probablement un hot spot.

Qu’est-ce qu’un hot spot du chien ?

Un hot spot est une lésion cutanée qu’un chien se cause lui-même à force de se lécher, se gratter ou se mordre au niveau d’une zone qui le démange fortement. On reconnaît cette affection à ses contours bien délimités et à son aspect rouge et suintant.

Comment soigner le hot spot du chien ?

Des soins vétérinaires sont indispensables pour dégager, nettoyer et désinfecter le hot spot, le plus souvent sous anesthésie générale.

Des antibiotiques et des antidouleurs peuvent être prescrits selon l’ampleur de la lésion pour éliminer les bactéries et réduire la souffrance de l’animal.

Comment éviter les hot spots du chien ?

Les parasites sont souvent en cause dans l’apparition de hot spots chez le chien, il est donc essentiel de protéger votre animal contre les puces, poux, tiques et acariens selon les directives de votre vétérinaire.

Bien rincer un chien après une baignade dans la mer est aussi un acte préventif à ne pas négliger. Chez les chiens à la peau sensible, il est important d’utiliser des brosses et des peignes doux lors du toilettage pour ne pas causer d’irritations.


Le hot spot du chien peut parfois être très impressionnant, mais il se soigne souvent bien et offre à l’animal un excellent pronostic quand il est bien traité.

Cette affection devient plus embêtante lorsqu’elle est liée à une maladie sous-jacente difficile à soigner, comme c’est le cas de certaines dermatites dont les maîtres peinent à débarrasser leurs chiens.

Il vous reste des questions sur le hot spot du chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.