Le coup de chaleur chez le chien arrive plus vite qu’on ne le pense lorsque les températures commencent à grimper.

Tous les chiens y sont sensibles, mais les plus jeunes et les plus fragiles sont davantage susceptibles de rencontrer des difficultés pour réguler leur chaleur corporelle.

Si cette affection peut sembler anodine au premier abord, elle peut en réalité avoir des effets dévastateurs sur la santé de votre toutou, et même provoquer son décès.

Pour éviter d’en arriver là, voici comment reconnaître le coup de chaleur, ainsi que la marche à suivre pour porter secours à un chien qui en est victime.

Qu’est-ce que le coup de chaleur chez le chien ?

Le coup de chaleur est une augmentation de la température corporelle de l’animal au-delà de la norme, à savoir 38,5 C°.

Ce phénomène, aussi appelé hyperthermie, ne doit pas être confondu avec la fièvre, bien que celle-ci soit également une forme d’hyperthermie.

Le coup de chaleur est en effet provoqué par une accumulation de chaleur provenant d’une source externe à l’organisme du chien.

La fièvre, elle, est une hyperthermie provoquée par l’organisme afin d’accroître les défenses immunitaires de l’animal en réponse à la présence d’agents pathogènes (virus, bactéries) dans le corps.

Banniere assurances chien



Quelles sont les causes du coup de chaleur chez le chien ?

Le coup de chaleur peut être dû à plusieurs évènements, toujours non pathologiques et d’origine externe à l’organisme de l’animal.

Généralement, il est provoqué par une température ambiante trop élevée qui réchauffe le corps du chien sans que celui-ci ne parvienne à expulser le trop-plein de chaleur.

Un trajet en voiture ou, pire, un séjour de quelques minutes seulement dans l’habitacle d’une voiture stationnée suffisent à provoquer un coup de chaleur par temps chaud.

Il est, de fait, très dangereux de laisser son chien enfermé dans une voiture, même par temps frais et avec les vitres entrouvertes : si le soleil tape sur la carrosserie, la température peut grimper rapidement et de nombreux chiens meurent ainsi chaque année dans de terribles souffrances.

Un effort physique intense et/ou prolongé peut aussi être à l’origine d’un coup de chaleur chez le chien, notamment chez les individus incapables de canaliser leur énergie, comme certains Terriers ou Amstaff.

Les animaux très jeunes, malades ou très âgés peuvent aussi avoir plus de mal à réguler leur température corporelle, et des températures chaudes ou une exposition prolongée au soleil peuvent vite avoir raison d’eux.

Il en va de même pour certaines races à museaux courts (brachycéphales) ou à poils fournis qui supportent moins bien la chaleur que les autres.

Enfin, la muselière en nylon, que certains maîtres privilégient pour son apparence moins barbare que celle des muselières paniers en métal ou plastique, est aussi susceptible de provoquer des coups de chaleur.

En effet, ces dispositifs maintiennent la gueule du chien fermée, l’empêchant de haleter pour évacuer la chaleur de son corps.

Leur utilisation doit donc toujours rester ponctuelle et de courte durée, et évitée au maximum durant les périodes de chaleur.

dresser son chien en 15 min par jour



Quels sont les symptômes du coup de chaleur chez le chien ?

Un chien victime d’un coup de chaleur présente, dans un premier temps, une respiration rapide (polypnée), un abattement et une faiblesse généralisée (asthénie).

Il peut manifester son inconfort par des postures inhabituelles, des plaintes ou une agitation soudaine alors qu’il tente de trouver un endroit plus frais.

Une hyper salivation, une démarche tremblante ou bancale, des troubles de la coordination (ataxie), des évanouissements ou des vomissements peuvent aussi survenir.

Plus rarement, le chien peut présenter une langue gonflée, des troubles nerveux, une respiration bruyante, des saignements de nez (épistaxis), des petites tâches sur la peau et les muqueuses (pétéchies), des muqueuses bleues (cyanose) ou une dilatation des pupilles.

Examiner de plus près votre chien s’il semble souffrir de la chaleur peut vous permettre d’anticiper le coup de chaleur et de protéger votre animal avant que le choc ne survienne.

Recherchez, pour ce faire, les signes d’une baisse du volume de sang dans son système circulatoire (hypovolémie) qui serait induite par une déshydratation.

Des muqueuses congestionnées et sèches, un rythme cardiaque élevé (tachycardie), un TRC inférieur à deux secondes et un pouls irrégulier (arythmie) sont des signes précurseurs.

Le TRC (Temps de Remplissage Capillaire) s’évalue en pressant une muqueuse – idéalement la gencive – de votre toutou du bout du doigt et observant le temps que la marque laissée par cette pression met à disparaître.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


dresser son chien en 15 minutes par jour



Quelles sont les conséquences du coup de chaleur ?

Les conséquences du coup de chaleur varient en fonction de la gravité de l’épisode et des organes atteints.

Non pris en charge, le coup de chaleur provoque un emballement du système cardiorespiratoire qui engendre un coma, puis la mort.

Sévère ou traité tardivement, un coup de chaleur peut laisser des séquelles irréversibles, le plus souvent neurologiques (absences, tremblements, troubles de l’équilibre ou ataxie).

Dans les cas les plus graves, le chien peut souffrir à vie de crises de convulsions semblables à des périodes épileptiques. (2)

Comment réagir si mon chien fait un coup de chaleur ?

Lorsqu’un chien est victime d’un coup de chaleur, la meilleure chose à faire est de le conduire rapidement aux urgences vétérinaires pour amoindrir le risque de séquelles irréversibles.

Enveloppez votre animal dans un drap mouillé et climatisez l’intérieur de votre véhicule pour l’aider à se refroidir pendant le trajet.

Proposez-lui à boire, mais n’essayez pas de le forcer à avaler de l’eau pour ne pas accroître son stress, ce qui aggraverait sa détresse respiratoire ou risquerait de provoquer une fausse route.

Enfin, pensez à rassurer votre animal sur la route : l’anxiété risque de faire monter sa température encore davantage !

Si vous ne pouvez pas conduire votre chien chez un vétérinaire dans l’immédiat, placez-le dans un lieu frais et ventilé, idéalement sur du carrelage, dans une cave ou un garage.

Aspergez-le avec de l’eau tiède et attendez au moins un quart d’heure avant de passer à l’eau froide : méfiez-vous des chocs thermiques qui risquent d’engendrer de graves complications !

En effet, un passage brutal du chaud au froid risquerait de provoquer une vasoconstriction qui empêcherait la chaleur d’être évacuée malgré tous vos efforts.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur le coup de chaleur chez le chien

Comment reconnaître un coup de chaleur chez le chien ?

Le coup de chaleur se manifeste par une respiration rapide, une augmentation du rythme cardiaque, un abattement ou des signes nerveux.

Souvent, le chien émet des plaintes pour signifier son inconfort ou recherche de l’eau ou un endroit frais où s’abriter.

Quels sont les dangers du coup de chaleur chez le chien ?

Le coup de chaleur est une véritable urgence vétérinaire, il provoque un emballement du système cardiorespiratoire de l’animal et détériore presque tous les organes de l’animal.

Si le chien n’est pas pris en charge à temps, il risque de garder des séquelles principalement neurologiques.

Dans les cas les plus graves, et notamment ceux de chiens laissés enfermés dans des voitures au soleil, le coup de chaleur entraîne un coma puis la mort du chien.

Quelles sont les causes du coup de chaleur chez le chien ?

Le coup de chaleur est généralement causé par une exposition prolongée à des températures élevées dans un lieu mal ventilé.

Il peut aussi survenir lors de températures modérément chaudes si le chien n’a pas accès à suffisamment d’eau ou dans le cadre d’exercices physiques intenses ou prolongés.

Comment prévenir le coup de chaleur chez le chien ?

Ne laissez jamais votre chien enfermé dans un lieu mal ventilé et/ou chaud, mettez toujours une grande quantité d’eau propre à sa disposition et évitez de le laisser faire des folies par fortes chaleurs.

Mon chien est-il prédisposé aux coups de chaleur ?

Il n’y a pas de chiens proprement prédisposés au coup de chaleur, mais certaines races ou certains individus y seront plus sensibles que d’autres.

C’est le cas des chiens malades, très jeunes ou très âgés dont l’organisme peut être fatigué et avoir du mal à évacuer l’excédent de chaleur.

Enfin, les races brachycéphales (bulldog, carlins, etc.) et celles à poils longs ou denses sont également peu adaptées aux environnements chauds.

Le coup de chaleur chez le chien constitue une urgence vétérinaire vraie, et ne doit jamais être pris à la légère.

Heureusement, il est facile de le prévenir en évitant d’exposer votre animal à un environnement très chaud ou mal ventilé.

Lui laisser la possibilité de se baigner régulièrement en été, lui offrir un tapis rafraichissant et, surtout, ne pas négliger de mettre en permanence une gamelle d’eau à sa disposition, constituent des actes préventifs efficaces.

Et vous, quelles sont vos astuces pour protéger votre animal du coup de chaleur ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.