fbpx
CaniprofSanté du chienConjonctivite du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Conjonctivite du chien : Symptômes, Causes, Traitements

La conjonctivite est une affection courante chez le chien, qui peut être due à de multiples causes, souvent bénignes, mais parfois plus graves.

Pour déterminer quelle conduite tenir si votre chien présente un œil rougi ou larmoyant, il est donc nécessaire de commencer par mettre le doigt sur l’origine du problème.

Si la meilleure chose à faire demeure de conduire son animal chez un professionnel de santé, à savoir un vétérinaire, il est toujours très utile d’en savoir un peu plus sur les principales causes et conséquences de la conjonctivite du chien, et les raisons qui devraient vous pousser à faire soigner votre toutou par un professionnel.

La conjonctivite du chien, c’est quoi ?

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, la membrane tapissant l’extérieur de la sclère (blanc de l’œil) et l’intérieur de la paupière.

Le rôle de la conjonctive est d’isoler et de protéger le globe oculaire de l’environnement extérieur et des agents pathogènes qui y évoluent.

La conjonctive est un tissu particulièrement vascularisé, dont la teinte tourne vite au rouge vif en cas d’inflammation.

Néanmoins, chez le chien, elle est souvent peu visible du fait la morphologie de l’œil canin qui masque la sclère et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la conjonctivite n’est donc pas toujours évidente à diagnostiquer.

On parle de conjonctivite quand la conjonctive présente des signes d’inflammation, à savoir une rougeur et, parfois, un œdème (gonflement).

La conjonctivite peut s’accompagner d’autres signes cliniques, comme des écoulements oculaires liquides et translucides, ou épais et opaques, pouvant arborer différentes couleurs (bruns, blanc, vert, jaunâtre…), des ulcères ou un chémosis (enflement de la paupière interne).

Des formes atypiques peuvent aussi survenir, engendrant l’apparition de petits nodules ou d’autres lésions oculaires non spécifiques (uvéite, kératite, etc.).

Banniere assurances chien


Causes de la conjonctivite du chien

Dans la majorité des cas, la conjonctivite du chien est sans gravité – contrairement au chat, chez qui elle est souvent chronique, poursuivant l’animal toute sa vie.

Pourtant, sans gravité ne signifie pas négligeable, et il est important de la faire soigner pour éviter les complications plus graves, et potentiellement incurables.

Par ailleurs, il convient de noter que les conjonctivites sont parfois le symptôme d’une maladie plus grave et systémique, qui menace d’autres organes de votre chien.

Pour écarter cette hypothèse ou, si elle s’avère, mettre en œuvre un traitement précoce, il est d’autant plus important de consulter un vétérinaire si votre chien présente une rougeur ou un larmoiement à l’œil.

Conjonctivite du chien due à un traumatisme

Bon nombre de chiens sont de petits aventuriers, des boules d’énergie qui aiment se chamailler avec leurs pairs, se fourrer dans des buissons ou sauter un peu partout, au risque de se blesser.

Aussi, les traumatismes font des coupables idéaux en cas de conjonctivite soudaine, lorsque votre chien rentre de promenade ou termine sa séance de jeux avec un œil rougi.

Coup de griffe, balle favorite malencontreusement reçue sur l’œil, branchages… Les petits accidents pouvant entraîner une conjonctivite sont légion dans le quotidien d’un chien.

À noter qu’un traumatisme n’est pas nécessairement causé par un objet ou un autre chien : les propres poils de l’animal, et notamment des cils mal implantés, peuvent traumatiser la conjonctive et engendrer des inflammations.

Conjonctivite du chien et corps étranger dans l’oeil

Dans la même veine que la conjonctivite traumatique, la conjonctivite due à un corps étranger (brindille, grain de sable, poil, moucheron, etc.) peut engendrer une irritation oculaire plus ou moins impressionnante.

Ce type de conjonctive se manifeste généralement par une sclère rougie, un larmoiement excessif et un œil à moitié ou entièrement fermé.

Dans ce cas, il peut parfois suffire de rincer abondamment l’œil au sérum physiologique pour déloger la cause des tracas de votre toutou.

Si la conjonctivite persiste quelques heures après cette opération, une consultation vétérinaire s’impose pour ôter correctement le corps étranger, s’assurer de l’absence d’ulcère et, éventuellement, mettre en œuvre un traitement antibiotique pour éviter tout risque d’infection.

Conjonctivite du chien due à un défaut des cils héréditaire

Comme évoqué plus haut dans cet article, un défaut de l’implantation des cils peut provoquer des conjonctivites chez le chien.

On distingue trois types d’anomalies héréditaires susceptibles d’irriter la conjonctive : le distichiasis, où les cils sont anormalement implantés et souvent en surnombre, le trichiasis, où les cils sont correctement implantés, mais mal orientés, et les cils ectopiques, anormalement implantés et orientés (généralement localisé sur la face interne de la paupière).

Les défauts d’implantation et d’orientation des cils sont souvent de cause génétique, et certaines races y sont prédisposées (Yorkshire, Pékinois, Bulldog, etc.).

En dehors de ces troubles particuliers, certaines races de chiens présentent une morphologie favorisant les irritations oculaires.

Les chiens brachycéphales (Boxer, Bouledogue, Pékinois, etc.) peuvent avoir le nez si court et la peau si plissée que les poils de leurs visages peuvent parfois toucher leurs yeux.

Il en va de même avec les chiens aux globes oculaires proéminents (Chihuahua, Cavalier King Charles, Cocker, etc.) dont les yeux sont plus fragiles et très exposés.

Conjonctivite du chien et allergies

De nombreux pathogènes circulant dans notre environnement peuvent être à l’origine d’allergies chez le chien. Acarien, poussière, pollen et même alimentation, les allergies du chien ne sont ni rares ni épisodiques.



Bien qu’elles soient courantes, les conjonctivites d’origine allergique sont loin d’être évidentes à soigner. De fait, trouver l’allergène en cause peut-être un véritable parcours du combattant, long et parsemé d’examens médicaux onéreux.

Conjonctivite du chien et trouble lacrymal

Certains chiens développent une sécheresse oculaire, généralement due à une pathologie sous-jacente, parfois grave – comme le diabète.

L’animal ne produit alors plus suffisamment de larmes, et les poussières et agents pathogènes s’accumulent dans ses yeux, provoquant alors des conjonctivites.

Ce type de pathologie doit faire l’objet d’une consultation rapide chez un vétérinaire, le seul à même de déterminer la cause du problème et de mettre en œuvre un traitement adapté. (1)

Conjonctivite du chien et infection oculaire

Bactéries, mycoses et même virus peuvent engendrer des infections oculaires se manifestant par une conjonctivite, généralement accompagnée d’écoulements purulents.

Il est important de noter que ce type d’infection n’est pas toujours locale : une infection systémique – notamment virale – peut être en cause.

C’est le cas de la maladie de Carré ou de la leishmaniose, maladies causées par des virus provoquant – entre autres – des symptômes oculaires.

Plus rarement, les infections oculaires du chien peuvent être liées à des cancers ouà des maladies métaboliques. (2)


Conséquences de la conjonctivite du chien

Les conséquences de la conjonctivite chez le chien dépendent tant de sa cause que de sa rapidité de prise en charge.

Cette pathologie pouvant cacher une maladie plus grave, il est essentiel de consulter un vétérinaire si les symptômes ne disparaissent pas quelques heures après avoir rincé l’œil de l’animal ou en cas d’écoulement purulent.

Dans le cas d’une conjonctivite traumatique ou due à un corps étranger, la cornée de l’œil du chien peut s’ulcérer, s’infecter, et la lésion risque de se compliquer gravement si elle n’est pas bien soignée, jusqu’à provoquer la cécité.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitement de la conjonctivite du chien

Traiter la conjonctivite du chien nécessite avant tout d’en identifier la cause, ce que seul un vétérinaire professionnel peut réaliser.

Aussi, il est essentiel de ne pas négliger cette affection oculaire chez le chien, même si elle peut sembler bénigne – et l’est dans la plupart des cas.

Le contexte de survenue de la conjonctivite chez votre chien peut cependant vous apporter de précieux indices : si votre toutou a l’œil rougi et larmoyant juste après avoir longuement farfouillé dans des buissons ou suite à une session de jeu animée, la piste du traumatisme ou du corps étranger peut être légitimement envisagée.

Dans ce cas, si le chien ne semble pas souffrir de trop et qu’il ne garde pas son œil complètement fermé, vous pouvez tenter de le rincer avant de l’emmener chez le vétérinaire.

Pour se faire, utilisez du sérum physiologique neutre en pipette stérile, comme celui que l’on utilise pour nettoyer les yeux des enfants humains. N’utilisez aucun autre produit sans l’aval de votre vétérinaire.

Rincez abondamment l’œil de votre chien, et patientez quelques heures en surveillant de près votre toutou. Si la conjonctivite ne disparaît pas rapidement, conduisez votre toutou chez le vétérinaire sans attendre.

Il se peut qu’un corps étranger soit profondément logé dans l’œil de votre animal, ou qu’un traumatisme ait causé des dommages importants (ulcères) et invisibles à l’œil nu.

Dans tous les autres cas (conjonctivites dues à des allergies, infections, cils ectopiques, troubles lacrymaux…), seul un vétérinaire pourra poser un diagnostic et prescrire un traitement adapté.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur la conjonctivite du chien

Comment rincer l’œil d’un chien ?

Vous pouvez utiliser du sérum physiologique pour rincer l’œil de votre chien si vous pensez qu’un corps étranger est probablement la cause de sa conjonctivite.

N’utilisez que du sérum physiologique neutre pour bébé, que l’on trouve en pharmacie, et rincez abondamment l’œil de votre animal.

Que faire si mon chien a une conjonctivite ?

La conjonctivite du chien peut avoir de nombreuses causes, dont certaines sont particulièrement graves (maladie de Carré, diabète, cancer, etc.).

Pour écarter toute cause sérieuse et mettre rapidement fin aux tracas de votre toutou, consulter un vétérinaire est la meilleure chose à faire. Notez que même les conjonctivites bénignes peuvent se compliquer et doivent donc être traitées.

Comment savoir si mon chien a une conjonctivite ?

Une conjonctivite est une inflammation du tissu conjonctif qui recouvre la face interne des paupières et la sclère de l’œil.

Elle se traduit par un œil (ou les deux) rougi et une paupière parfois enflée. Des écoulements pouvant adopter un large éventail de teintes (translucide, blanc, marron, jaune, vert…) peuvent aussi survenir.

L’animal peut aussi ressentir des démangeaisons et se gratter l’œil, ce qui tend à empirer ses symptômes, et garder l’œil légèrement ou complètement fermé.

La conjonctivite du chien est-elle grave ?

La conjonctivite du chien survient en réaction à un phénomène tiers, elle n’est jamais spontanée. Elle peut donc être due à des maladies graves, comme à une simple poussière dans l’œil, une allergie ou un petit choc.

De fait, elle n’est pas systématiquement grave, mais peut vite se compliquer en l’absence de traitement.

Mon chien a une conjonctive, dois-je l’emmener chez un vétérinaire ?

Il est fortement recommandé d’emmener votre chien chez un vétérinaire en cas de conjonctivite, car cette pathologie peut traduire une maladie grave. De plus, les conjonctivites issues de causes bénignes peuvent se compliquer lorsqu’elles ne sont pas correctement traitées.

Néanmoins, si vous pensez que votre chien s’est simplement mis une poussière dans l’oeil, vous pouvez tenter de le rincer vous-même avec un produit adapté avant de vous rendre chez un vétérinaire si les symptômes ne disparaissent pas en quelques heures.

La conjonctivite du chien est le plus souvent bénigne, mais elle mérite cependant de ne pas être prise à la légère pour éviter toute complication et diagnostiquer au plus tôt le trouble sous-jacent pouvant en être à l’origine.

Pour être bien préparé à faire face à tous les petits bobos de votre chien, il est recommandé de toujours avoir du sérum physiologique pour bébé dans sa trousse de premiers secours canine.


Rincer l’œil de votre chien peut être salvateur lorsqu’il rentre de promenade ou revient d’une séance de jeu avec un œil rougi, la cause de ses soucis étant alors probablement un petit corps étranger logé dans son œil.

Pour toutes les autres conjonctivites, celles qui n’apparaissent pas dans un contexte explicite, il convient de se rendre rapidement chez un vétérinaire qui posera un diagnostic et prescrira un traitement adapté.

Votre chien est sujet aux conjonctivites ? Comment gérez-vous ses tracas ? Partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.