CaniprofSanté du chienSanté du système urinaire du chien : quelle alimentation ?

Santé du système urinaire du chien : quelle alimentation ?

Si les troubles du système urinaire sont moins fréquents chez le chien que chez le chat, ils ne restent pas moins des affections de santé courantes, sur lesquelles l’alimentation a un impact considérable.

Pour prévenir l’apparition de problèmes urinaires, il est donc essentiel de fournir à votre chien une alimentation saine et adaptée à son âge, son mode de vie et son état de santé général.

En outre, l’alimentation de votre fidèle compagnon joue aussi un rôle conséquent sur son bien-être au quotidien et sur sa santé à long terme.

Il est donc important de nourrir correctement votre toutou pour lui éviter les petits problèmes et les troubles plus sérieux, pour prolonger significativement son espérance de vie, ainsi que pour économiser en frais vétérinaires.

Le système urinaire du chien

Le système urinaire du chien est composé d’un ensemble d’organes segmenté en deux parties : le haut appareil urinaire, et le bas appareil urinaire.

Le haut appareil compte les reins et les uretères qui produisent les urines et les transportent vers la vessie, et le bas appareil comprend la vessie et l’urètre qui stockent et évacuent les urines.

Les reins sont des organes vitaux, dont le rôle est à la fois de détoxifier l’organisme en assurant la filtration des déchets présents dans le sang, et d’en réguler l’homéostasie (teneur en eau).

On peut aussi attribuer aux reins une mission plus secondaire, celle de métaboliser la vitamine D et de produire les hormones impliquées dans la régulation de la pression sanguine et la création d’hématies (globules rouges).

Si nos amis les chiens peuvent vivre avec un seul rein fonctionnel, ces organes demeurent cependant indispensables à leur survie.

Les uretères sont des conduits qui permettent à l’urine produite par les reins lors de la détoxification du sang de circuler vers la vessie.

Plus que de simples canaux, les uretères sont dotés de parois musculaires qui se contractent pour pousser l’urine vers la vessie.

La vessie est une cavité qui permet de recueillir l’urine et de la stocker jusqu’à ce que le chien décide de l’évacuer au moment opportun.

La miction (action d’uriner) s’effectue au moyen du détrusor, un des muscles situés dans la paroi de la vessie.

Cette contraction est un réflexe viscéral, déclenché automatiquement par des fibres nerveuses lorsque la vessie est pleine.

C’est pour cette raison que les petits chiots ne sont pas propres : comme les humains, ils apprennent avec l’âge à inhiber ce réflexe pour se retenir. C’est ce que l’on nomme l’apprentissage de la continence et de la propreté.

Enfin, le bas appareil urinaire se termine par l’urètre, un canal permettant d’évacuer les urines hors de l’organisme du chien durant la miction.

La miction est contrôlée par un sphincter, muscle circulaire qui entoure l’urètre et permet de le maintenir fermé par une contraction constante. (1)

Banniere assurances chien


Les troubles urinaires chez le chien

Les différents organes qui composent le système urinaire du chien sont exposés à des risques d’infections et d’inflammations pouvant rapidement se généraliser.

Lorsqu’ils s’avèrent sérieux ou qu’ils n’ont pas été traités à temps, ces troubles peuvent engendrer un dysfonctionnement d’un ou de plusieurs organes composant l’appareil urinaire.

Ces derniers étant tout bonnement irremplaçables, il est crucial de les maintenir en bon état de fonctionnement pour éviter à votre compagnon à quatre pattes de souffrir de problèmes de santé parfois létaux.

L’insuffisance rénale est un dysfonctionnement des reins qui peut avoir une issue dramatique chez les chiens.

Bien qu’elle puisse avoir différentes origines, l’alimentation joue un rôle considérable dans sa prévention, notamment en amoindrissant les risques de voir votre animal développer des calculs rénaux qui peuvent en être une des causes.

Les calculs sont par ailleurs des affections de l’appareil urinaire extrêmement fréquentes, souvent dues à une alimentation trop basique et trop sèche. (2)

dresser son chien en 15 min par jour


Quelle alimentation pour préserver mon chien des troubles urinaires ?

Une alimentation saine permet de maintenir un appareil urinaire sain, mais aussi de ralentir la dégradation d’organes déjà abimés, notamment en cas d’insuffisance rénale.

L’idéal est de toujours nourrir votre chien avec des aliments de qualité premium, c’est-à-dire composés d’ingrédients qualitatifs, le moins transformés possible et adaptés à ses besoins nutritifs.

Les aliments premium spécifiquement conçus pour les chiens ayant un système urinaire fragile sont élaborés pour éviter la formation de calculs au niveau des reins ou de la vessie de votre chien.

Les calculs peuvent en effet avoir de graves effets sur la santé de votre toutou quand ils ne sont pas traités à temps.

Si la guérison est bonne en cas de traitement précoce, les récidives restent très courantes, c’est pourquoi une alimentation adaptée est d’autant plus importante chez les spécimens ayant déjà développé ce type de troubles.

L’alimentation à servir à votre toutou pour préserver ses fonctions rénales et réduire le risque d’apparition de calculs urinaires doit être riche en protéines hautement digestibles, pauvre en phosphore et en sel, et dotée d’un apport augmenté en oméga 3 et en fibres.

Les protéines hautement qualitatives sont plus faciles à digérer. Elles soulagent des reins fragiles et augmentent la durée de vie de reins en bonne santé.

Les fibres permettent de ralentir la digestion, ce qui a pour but d’aider les animaux à maitriser leur appétit et à lutter contre le surpoids qui est un facteur favorisant les maladies du système urinaire.

Enfin, l’eau est très importante dans la santé de l’appareil urinaire, et votre chien doit toujours en disposer de manière illimitée.

Aussi, si votre toutou boit peu et est prédisposé aux affections de l’appareil urinaire (animal âgé, mal castré, certaines races comme le Schnauzer, etc.) il est important de l’encourager à s’hydrater.

Pour ce faire, il peut être nécessaire d’opter pour une alimentation mixte mêlant croquettes (pour l’entretien de ses dents) et pâtées, ces dernières étant composées en grande partie d’eau.

L’appareil urinaire des chiens est fragile, et son bon fonctionnement est grandement influencé par la qualité des aliments que vous offrez à votre compagnon.

Si le régime BARF ou les rations ménagères sont à la mode ces derniers temps, les aliments industriels premium médicalisés sont souvent de meilleurs choix pour les animaux fragiles ou à risque.

N’en déplaise aux détracteurs de la nourriture industrielle, nous sommes bel et bien contraints de reconnaître que, lorsqu’elle est qualitative, elle est parfaitement adaptée aux besoins de nos chiens et peut être bien plus bénéfique pour leur santé que des recettes maison hasardeuses…

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.