CaniprofRaces de chienBasset Fauve de Bretagne : Prix, Conseils, Santé, Avis d’Expert

Basset Fauve de Bretagne : Prix, Conseils, Santé, Avis d’Expert

Le Basset Fauve de Bretagne n’est pas le chien le plus répandu dans les foyers français, mais il est, en revanche, extrêmement réputé dans le milieu de la chasse.

Ce cousin du Griffon s’avère être un chien très sociable, proche de l’homme, qui se montre aussi performant lors de la chasse qu’affectueux lorsqu’il endosse le rôle d’animal de compagnie et d’agrément .

Particulièrement rustique, c’est, en outre, une race de chien facile à vivre et à la santé solide, qui cause rarement des tracas à son maître.

un Basset Fauve de Bretagne

En résumé

Nom officielBasset Fauve de Bretagne
OrigineBretagne, France
GroupeGroupe 6 « Chiens courants, chiens de recherche au sang et race apparentée », section 1.3 « Chiens courants de petite taille »
Taille30-38 cm
Poids16-18 kg
PoilDûr, rèche, court
Couleur(s)Fauve
CaractèreAmical, affectueux, sociable, proche de l’homme
EducationEducation positive
Espérance de vie12 ans
Faiblesses santéaucune prédisposition
Prix400-800 €
Coût mensuel25-40 €
AlimentationCréer recette sur-mesure
Frais d’assuranceCalculer

Banniere assurances chien


Fiche d’identité du Basset Fauve de Bretagne

Quel est le nom officiel du Basset Fauve de Bretagne ?

Son nom officiel est Basset Fauve de Bretagne.

De quel groupe FCI fait-il partie ?

Le Basset Fauve de Bretagne appartient au Groupe 6 « Chiens courants, chiens de recherche au sang et race apparentée », section 1.3 « Chiens courants de petite taille ».

Il existe une épreuve de travail pour l’enregistrer au LOF.

Quelle est son origine ?

Le nom du Basset Fauve de Bretagne laisse peu de place au doute quant à ses origines, et il est effectivement issu de la région de Bretagne en France.

Il descend du Grand Fauve de Bretagne, une race extrêmement ancienne dont les premières traces remontent au XVe siècle. C’est le cousin du Griffon Fauve de Bretagne.

Quelle est l’histoire du Basset Fauve de Bretagne ?

Le Basset Fauve de Bretagne a été sélectionné pour la chasse et, plus particulièrement, pour la chasse au lapin.

Très apprécié par les chasseurs de tout temps, il a acquis une renommée mondiale dans les années 30 après avoir brillé dans de nombreux concours de chasse au lapin.

Comme tous les chiens de chasse, il a aujourd’hui tendance à se reconvertir en chien de compagnie, son activité de prédilection étant de moins en moins pratiquée.(1)

Combien mesure un Basset Fauve de Bretagne ?

Le Basset Fauve de Bretagne mesure en moyenne 30 cm à 38 cm au garrot.

Combien pèse-t-il ?

En moyenne, un Basset Fauve de Bretagne pèse entre 16kg et 18 kg.

Quel est son type de Poil ?

Le Basset Fauve de Bretagne a un poil dur, rêche et plutôt court, qui ne doit jamais être frisé ou ondulé.

Quelle est la couleur du Basset Fauve de Bretagne ?

À nouveau, le nom de l’animal est équivoque quant à la couleur de sa robe : le Basset Fauve de Bretagne et de couleur fauve, allant de teintes claires au rouge brique. (1)

Quel est le caractère du Basset Fauve de Bretagne ?

Le Basset Fauve de Bretagne est réputé pour son caractère amical et très affectueux, qui en fait un compagnon sociable et proche de l’homme.

C’est avant tout un chasseur, qui fait preuve de courage, de témérité et d’indépendance à la chasse, des qualités qui ont fait sa renommée à travers le monde.

Comment éduquer un Basset Fauve de Bretagne ?

Le Basset Fauve de Bretagne doit être éduqué à l’aide de méthodes positives visant à récompenser ses bons comportements sans punir les mauvais.

C’est un chien particulièrement attentif à son maître et à l’écoute des ordres, à partir du moment où ces derniers lui semblent pertinents.


Santé du Basset Fauve de Bretagne

Forces et faiblesses de ce chien

Le Basset Fauve de Bretagne est un chien particulièrement rustique qui ne présente aucune prédisposition médicale héréditaire, capable de vivre sa belle vie sans souffrir de problèmes de santé.

Son poil rêche le protège des intempéries et sa morphologie bien équilibrée le met en bonne partie à l’abri tant de la dysplasie de la hanche que de la luxation des rotules, affections communes du chien.

Espérance de vie d’un Basset Fauve de Bretagne

Un Basset Fauve de Bretagne vit 12 ans en moyenne.

Vaccins obligatoires et Vermifuge

Il est important de faire vacciner son Basset Fauve de Bretagne contre les maladies les plus communes et graves que l’on retrouve chez le chien, notamment la maladie de Carré, l’Hépatite infectieuse, la Parvovirose et la Parainfluenza.

Il existe un vaccin qui protège contre ces quatre maladies simultanément, le DHPP, qu’il est hautement recommandé d’offrir à tous les chiens, quelle que soit leur race.

Le Basset Fauve de Bretagne étant un chien de chasse et, a fortiori, un chien d’extérieur, il est essentiel de le vermifuger régulièrement pour lui éviter les infestations de parasites.

Prédispositions médicales

Le Basset Fauve de Bretagne n’est pas connu pour présenter des prédispositions médicales particulières. C’est au contraire un chien rustique, réputé pour sa santé de fer.

Comment bien assurer mon Basset Fauve de Bretagne ?

Une assurance santé canine est essentielle pour bien protéger un Basset Fauve de Bretagne en lui permettant de bénéficier de soins vétérinaires en toutes circonstances.

Les factures vétérinaires pouvant s’élever à plusieurs milliers d’euros en cas de blessure sévère ou de maladie grave, une couverture prenant en charge ce type de frais est souvent salvatrice en cas d’imprévu.

Si vous avez l’intention de pratiquer la chasse avec votre petit compagnon à quatre pattes, il peut être aussi judicieux de prendre une assurance couvrant spécifiquement votre chien dans le cadre de cette activité.

La nutrition recommandée pour ce chien

Le Basset Fauve de Bretagne n’est pas un chien difficile, et toute sorte d’aliments peuvent lui convenir tant qu’ils sont d’une qualité suffisante.

Les croquettes industrielles premium sont idéales pour répondre à tous ses besoins énergétiques et métaboliques.

Un régime BARF ou des rations ménagères peuvent également être envisagés lorsque le maître a le temps et les connaissances nécessaires pour cuisiner pour son animal.

Comment choisir le meilleur régime alimentaire pour mon chien ?

Pour moi, le plus simple est de faire confiance aux professionnels reconnus du secteur. Cela vous donne l’assurance de donner à votre chien des produits adaptés tout en vous simplifiant la vie. Je recommande par exemple les produits DogChef.

Il s’agit d’une entreprise avec une excellente réputation qui établit pour votre chien des recettes sur mesure, 100% fraîches et directement livrées à votre domicile. Vous trouverez plus d’information en cliquant ici.

Combien coûte un Basset Fauve de Bretagne ?

Prix d’achat

Le prix d’achat d’un Basset Fauve de Bretagne peut varier du simple au double en fonction de sa lignée et du prestige de son élevage – notamment dans le cas de chiens sélectionnés pour la chasse.

En moyenne, on estime que ce petit chien de chasse vaut entre 400 € et 800 €.

Coût d’entretien et alimentation

Le petit gabarit du Basset Fauve de Bretagne en fait un chien relativement économique en termes de budget alimentaire. Il peut se satisfaire de 25 € à 40 € de croquettes par mois.

Il ne nécessite pas de frais d’entretien particuliers, bien qu’il soit conseillé de toiletter sa fourrure de temps en temps .

Assurance pour un Basset Fauve de Bretagne

La mutuelle santé canine nécessaire pour prendre soin d’un Basset Fauve de Bretagne en cas d’accident ou de maladie débute généralement à partir de 15 € par mois, pour une couverture très basique.

Les formules moyen de gamme s’élèvent généralement à environ 20 € à 30 € par mois, et il est également possible d’opter pour des formules plus complètes, à partir de 40 ou 50 € par mois.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Le Basset Fauve de Bretagne est un chien fait pour tous, ou presque. Puisqu’il n’est pas particulièrement difficile, il peut convenir à une variété de maîtres, mais il faut toutefois un certain doigté pour gérer son caractère bien affirmé.

Pour quelles conditions de vie ?

Le Basset Fauve de Bretagne peut se faire à une vie d’appartement en milieu urbain, mais c’est davantage un chien de chasse qui se complaît dans de grands espaces naturels stimulant son odorat très développé.

Sportivité et niveau d’activité

Ce petit chien est un grand sportif derrière ses airs de peluche, et il a besoin de longuement se promener et d’exercer son flair hors pair pour rester en forme.

Simplicité d’éducation

Le Basset Fauve de Bretagne n’est pas réellement un chien compliqué à éduquer, mais son caractère têtu et sa passion pour le pistage peuvent aisément le distraire durant ses séances d’éducation et détourner son attention de son maître.

Compatibilité avec les enfants

C’est un chien qui s’entend très bien avec les enfants et qui fait un bon animal de famille. Il peut toutefois manquer de patience, et ne supportera pas d’être pris pour une peluche.

Cohabitation avec les autres animaux

Comme beaucoup de chiens de chasse, le Basset Fauve de Bretagne est souvent peu propice à la cohabitation avec les animaux « proies », comme les chats, après lesquels il a rapidement envie de courir… Il s’entend en revanche généralement très bien avec ses congénères.

Faire garder son Basset Fauve de Bretagne

Faire garder son Basset Fauve de Bretagne n’est pas toujours une mince affaire, car ce petit chien est très attaché à son maître et n’aime pas en être séparé.

Toutefois, tous les chiens sont différents, et l’éducation de l’animal va grandement jouer dans son aptitude à passer quelques jours avec un petsitter pendant que son propriétaire part en vacances.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Il peut être très utile d’acquérir une longe et un harnais pour promener son Basset Fauve de Bretagne en lui laissant une large latitude pour pister les odeurs qu’il croise sur sa route.

Une petite brosse adaptée à son poil dur et rêche pour le toiletter de temps à autre est également recommandée, et, comme tous les chiens, le Basset Fauve de Bretagne a besoin de gamelles et d’un panier.

Comment éduquer un Basset Fauve de Bretagne ?

Forces et faiblesses du Basset Fauve de Bretagne

Le Basset Fauve de Bretagne a hérité d’une qualité que l’on retrouve chez la plupart des chiens de chasse : celle d’être très à l’écoute de son maître.

Toutefois, il a aussi été sélectionné pour son aptitude à poursuivre une piste avec une grande ténacité, ce qui a donné un petit toutou têtu et indépendant, tout à fait capable de faire la sourde oreille quand il le juge nécessaire.

Comment démarrer l’éducation d’un Basset Fauve de Bretagne ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Chez le chiot Basset Fauve de Bretagne, comme chez tous les chiens de chasse sélectionnés pour la recherche au sang, l’apprentissage du rappel est indispensable pour débuter son éducation.

Ce petit chien étant passionné par le pistage, il aura vite tendance à suivre des pistes sans plus écouter son maître s’il n’est pas habitué à revenir systématiquement au pied dès qu’on l’appelle.

Pour inculquer le rappel à un Basset Fauve de Bretagne, il faut procéder par petites séances d’éducations courtes et régulières, afin de ne pas le lasser, auquel cas il manquera vite d’attention et n’apprendra finalement pas grand-chose.

L’utilisation de méthodes d’éducation positive a fait ses preuves dans ce domaine, il est donc nécessaire de récompenser votre chien chaleureusement à chaque fois qu’il reviendra vers vous après que vous l’ayez appelé.

Une erreur communément commise durant l’éducation du Basset Fauve de Bretagne est de s’égosiller lorsque le chien ne revient pas alors que l’ordre de rappel a été lancé.

Il faut à tout prix éviter de tomber dans ce cercle vicieux en veillant à n’appeler votre chiot QUE lorsqu’il est concentré et semble susceptible de vous écouter.

Si votre chien est manifestement occupé à autre chose, lancer un ordre de rappel dans le vent le place inéluctablement dans une situation d’échec qui poussera le chiot à la désobéissance, et entravera, à terme, sa bonne compréhension du rappel, qu’il percevra plutôt comme une demande qu’un ordre.

Pour débuter, il est donc essentiel de lancer l’ordre de rappel uniquement dans des conditions optimales afin d’obtenir une obéissance systématique, jusqu’à ce que cette obéissance transforme en un réflexe que le chien effectuera même lorsqu’il est occupé.

S’il s’agit d’un Adulte

Un Basset Fauve de Bretagne adulte s’éduque, à peu de choses près, comme un chiot. Les méthodes d’éducation positive sont indispensables, et il convient de débuter par le rappel.

Commencez par vous renseigner sur le passé de votre chien, et notamment sur ses éventuels traumatismes ainsi que sur ses habitudes.

Éviter de reproduire les erreurs de ses anciens propriétaires vous sera très utile pour ne pas réveiller d’éventuels traumatismes chez votre nouveau compagnon, et connaître les ordres qu’il comprend déjà vous facilitera grandement la tâche.

En faisant appel à un éducateur

Faire appel à un éducateur canin professionnel permet d’obtenir l’aide d’un expert pour éduquer votre chien en évitant les faux pas et les situations d’échec.

Notez que chez les chiens de chasse destinés à l’agrément, dont il peut être difficile de canaliser l’énergie, l’assistance d’un éducateur canin professionnelest souvent salvatrice.

Allez consulter un éducateur physique

Les éducateurs canins physiques peuvent prendre votre chien directement au sein de leur structure pour l’éduquer par eux-mêmes, ce qui évite au maître novice de faire quelques erreurs communes risquant de nuire durablement à l’éducation de son animal.

C’est cependant une solution qui évince en partie le maître de l’étape clef de la vie de son toutou qu’est son éducation, ce qui peut en décevoir certains.

Consultez un éducateur canin en ligne

Les éducateurs canins en ligne dispensent leurs conseils aux maîtres à distance, par téléphone ou via des visioconférences – technologie de plus en plus répandue.

Cette option est particulièrement intéressante pour les maîtres qui veulent se charger eux-mêmes de l’éducation de leur animal, mais ne sont pas forcément des experts du comportement canin ni des méthodes à utiliser pour parvenir à leurs fins.

Elle demande toutefois une certaine implication et une grande rigueur, puisqu’il revient au maître d’appliquer les conseils de l’éducateur auprès de son chien.

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Il existe des formations créées par des éducateurs canins professionnels qui permettent à tous de s’improviser éducateurs amateurs en se renseignant bien sur le comportement canin et les méthodes d’éducation canine.

Ces formations sont très enrichissantes et permettent aux maîtres d’en apprendre beaucoup sur leur compagnon à quatre pattes, mais il faut toutefois bien les choisir pour qu’elles correspondent au profil de l’animal concerné et aux objectifs du maître.

Les éleveurs de Bassets Fauves de Bretagne que nous recommandons

Vous pouvez vous tourner vers les refuges et associations de protections animalières pour adopter un petit Basset Fauve de Bretagne attendant désespérément une nouvelle famille.

Toutefois, ces petits chiens sont peu répandus en France, et il est donc plutôt rare d’en croiser au sein de ces structures.

La méthode traditionnelle consiste à se rapprocher d’un éleveur professionnel sérieux, proposant des Bassets Fauves de Bretagne inscrits au LOF.

Pour trouver un éleveur respectueux du bien-être animal qui vous proposera un chien susceptible de faire un compagnon équilibré et en santé, nous vous recommandons de vous tourner vers le club officiel de la race et/ou la Centrale Canine, organismes disposant d’un répertoire de professionnels agréés.

Le Basset Fauve de Bretagne est une race de chien encore peu connue, mais qui mériterait sans aucun doute d’être plus répandue dans les foyers français.

S’il est, aujourd’hui, surtout réputé pour ses qualités de chasseur, ce petit chien est également un compagnon plein de bonhomie qui s’intègre parfaitement dans un foyer et se montre fidèle et affectueux envers ses maîtres.


Il faut néanmoins noter que, comme bien des chiens de chasse, son éducation peut être légèrement compliquée par son caractère tenace et son opiniâtreté.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un Basset Fauve de Bretagne ? Parlez-nous de votre compagnon dans les commentaires de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.