fbpx
CaniprofBlogLa SPA lance sa campagne #StopAnimalObjet

La SPA lance sa campagne #StopAnimalObjet

Le Code civil et le code Rural stipulent que les animaux sont des êtres vivants (et non des marchandises) doués de sensibilité et c’est ce que rappelle la SPA à travers son communiqué qu’elle a publié pour le lancement de sa campagne contre la vente d’animaux en ligne et dans les animaleries. 

La Société Protectrice des Animaux a réalisé une nouvelle vidéo choc pour dénoncer les très mauvaises conditions de vie et de reproduction des animaux qui sont vendus en ligne par des particuliers ou dans des animaleries. 

La SPA a également mis en ligne une pétition afin de demander au gouvernement français d’interdire la vente en ligne et en animalerie d’animaux pour stopper le problème à la racine. En effet, chaque année, 100 000 animaux sont abandonnés dont 46 000 sont recueillis par la SPA. 

Pour la SPA, la vente d’animaux via des petites annonces en ligne ou en animalerie incite à l’achat compulsif qui a tous les risques de se solder par un abandon. Beaucoup de ces animaux abandonnés accueillis par la SPA ont été considérés comme de vulgaires marchandises et sont issus principalement d’élevages illégaux. Ces animaux ont subi des privations et des maltraitances qui menacent leur santé. 



Dans son communiqué, la Société Protectrice des Animaux et plus précisément son président Jacques-Charles Fombonne indique « Mû par la recherche de profit, le business des animaux génère des trafics, des importations massives et des conditions de vie déplorables. Qui plus est, ces méthodes de vente et ces dérives que nous dénonçons, traitent l’animal en simple bien de consommation en opposition totale avec notre éthique de respect d’un être vivant doué de sensibilité. Il est urgent de faire évoluer les règles et de mettre un terme à ces pratiques intolérables ». 

Avec sa campagne #StopAnimalObjet, la SPA veut faire bouger les choses et mettre un terme aux marchés de la souffrance animale. La Belgique, la Grande Bretagne et de nombreux autres pays ont déjà restreint ou interdit la vente d’animaux de compagnie dans les animaleries alors pourquoi pas la France ? 


Sous le hashtag #StopAnimalObjet, la Société Protectrice des Animaux veut encourager l’adoption responsable qui est clairement l’opposé de ce qui se passe lors d’un achat compulsif dans une animalerie ou en ligne. 

Via sa campagne de sensibilisation, elle veut modifier la loi en y incluant 3 points :

  • Ne réserver les annonces en ligne qu’aux éleveurs et professionnels agréés
  • Interdire la vente d’animaux en dehors de l’activité d’élevage dont il est issu
  • Interdire la création ou la cession de tout établissement commercial de vente de chiens et de chats. 

Lors d’une interview sur France 3 Pays de la Loire, les responsables de la SPA locale mettent en avant les conditions de vente des animaux qui sont aujourd’hui peu encadrées. Ils expliquent notamment qu’en France, chaque année, ce sont plus de 50 000 chiens qui entrent illégalement et dans des conditions de reproduction et de transport déplorables. 

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.