fbpx
CaniprofVivre avec son chienCombien de fois par jour dois-je sortir mon chien ?

Combien de fois par jour dois-je sortir mon chien ?

Avant d’adopter un chien, il faut être certain de pouvoir lui offrir tout ce dont il a besoin pour demeurer heureux et en bonne santé mentale et physique.

Une des choses les plus difficiles à quantifier est le temps, car un chien a avant tout besoin de l’attention de son maître qui doit donc être prêt à lui consacrer plusieurs heures par jour.

Parmi tous les moments nécessaires à un mode de vie sain pour un chien se trouvent les promenades, activités aussi chronophages pour le maître qu’épanouissantes pour le chien.

Pour assurer un bien-être minimal à votre fidèle compagnon, il faut donc anticiper son besoin de sorties journalières qui va dépendre de son âge, sa race, sa santé, mais aussi son tempérament.

Pourquoi faire sortir son chien ?

Promener son chien est indispensable non seulement pour sa santé et pour son bonheur, mais aussi pour lui permettre de faire ses besoins.

La santé physique

D’un point de vue santé physique, les sorties permettent au chien de faire de l’exercice, c’est-à-dire d’entretenir ses muscles, ses articulations, son cœur et ses poumons.

Cela lui évite de vieillir prématurément, mais également de prendre trop de poids, un problème récurrent chez les animaux sédentaires à l’origine de nombreuses maladies.

Il existe d’ailleurs des loisirs et sports canins que vous pouvez explorer selon votre goût pour le sport et la race de votre chien.

La santé mentale

Pour les chiens les plus sportifs, c’est-à-dire environ toutes les races qui n’appartiennent pas au groupe 9, l’exercice se révèle indispensable pour dépenser leur trop-plein d’énergie et demeurer en bonne santé mentale.

Les chiens vifs et athlétiques qui n’auraient pas l’occasion de se défouler en courant, en jouant avec leurs congénères ou en explorant leur environnement ont en effet tendance à transformer leur frustration en stress et à développer des comportements déviants.

On pense tout de suite aux Lévriers, aux Huskies, aux chiens de berger (Border Collie, Berger Allemand), mais il faut savoir que les Terriers et chiens de chasse (Labrador, Épagneuls, Golden Retriever) ont tout autant besoin de grandement se dépenser pour rester équilibrés.

Les chiens d’agréments (Caniche, Bichon, Pékinois, etc.) sont, eux, moins sportifs, mais ne sont pas pour autant des toutous fragiles qui n’aimeront pas les balades, et même les longues randonnées.

On oublie volontiers que derrière leurs belles fourrures, ces petits toutous ont, eux aussi, été des chiens de travail et ne sont pas beaucoup plus fragiles que des Dobermans : ils ont aussi besoin d’exercice et adoreront se défouler autant que les grands chiens.

Enfin, tous les chiens, sportifs ou non, ont besoin d’évoluer dans un environnement stimulant afin d’exercer leur odorat et leur intellect.

Si cet aspect des sorties est souvent négligé par les maîtres, il est en réalité crucial pour le bien-être des chiens.

Il est donc important de laisser son fidèle compagnon renifler les odeurs qu’il croise sur sa route lors des promenades et de ne pas le presser ou tirer sur sa laisse pour l’emmener plus vite dans un parc à chien où autre endroit où vous songez qu’il sera plus heureux.

De fait, il n’est pas nécessaire qu’une promenade d’une heure fasse trois kilomètres : 500m peuvent suffire si votre fidèle compagnon a préféré traîner plutôt que courir. (1)

La socialisation

Les sorties sont l’occasion, pour votre toutou, de rencontrer d’autres humains, de se confronter à un nouvel environnement, mais aussi, et surtout, de rencontrer d’autres chiens.

Il ne faut pas négliger l’importance de la socialisation chez le chien, une étape essentielle pour lui permettre de développer un comportement équilibré, mais aussi d’apprendre à se maîtriser et à bien se comporter face à ses congénères.

Outre le fait de permettre à votre animal de se sentir mieux dans sa peau, la socialisation vous facilitera grandement la vie si vous devez, un jour, confier votre chien à un dog-sitter, le mettre en pension, l’amener chez des amis possédant eux aussi un animal ou adopter un second chien, un chat ou un lapin.

Mettez donc l’accent sur cet aspect de l’éducation de votre chien dès son plus jeune âge : laissez-le rencontrer d’autres chiens, jouer avec eux et même se faire « réprimander » par ses congénères, afin qu’il apprenne à mesurer ses gestes et à bien interagir avec ses pairs. (2)

Les besoins naturels

Enfin, les sorties sont indispensables pour que votre chien puisse faire ses besoins naturels, à moins qu’il n’ait accès en tout temps à un jardin.

Ce dernier point ne doit pas être négligé : outre les petits incidents peu agréables à nettoyer pour le maître, un chien qui se retient trop longtemps d’uriner peut développer de graves troubles rénaux et du système urinaire.

Banniere assurances chien


À quelle fréquence faire sortir son chien ?

La fréquence des sorties varie en fonction de chaque spécimen, mais on peut généralement affirmer qu’une promenade quotidienne de trente minutes, en plus des sorties hygiéniques, est le strict minimum à respecter pour garder un chien heureux et en santé.

Ce sera, cependant, bien insuffisant pour un chien sportif et énergique, et peut-être trop long pour un vieux chien souffrant d’arthrose.

En définitive, vous devez adopter un rythme de sortie soigneusement adapté à votre toutou, et rien ne vous empêche de faire des sorties plus courtes la semaine (minimum 30 minutes) et de partir en promenades de plusieurs heures le weekend.

Fréquence des sorties hygiéniques

Si votre chien n’a pas accès à un jardin en permanence pour faire ses besoins quand il le souhaite, il est obligé de se retenir entre deux sorties ce qui n’a rien de plaisant et peut même le faire souffrir.

Généralement, un chien adulte est capable de se retenir entre 4 et 5 heures, voire plus quand il dort, jusqu’à un maximum de 8 heures.

Il faut donc le faire sortir un minimum de 4 fois par jours, sans quoi il risque soit de se retenir outre mesure, ce qui s’avère dangereux pour son organisme, soit de ne pas réussir à se retenir avant la prochaine sortie.

Les chiots, eux, ne sont pas capables de se retenir aussi longtemps que les adultes : il faut donc les sortir toutes les 1 à 2 heures, et immédiatement après chaque repas.

Fréquence de sortie d’un chiot

Les fréquences de sorties des chiots doivent idéalement être plus nombreuses que celles des chiens adultes, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il faut compter environ 8 à 10 sorties hygiéniques par jour, car un chiot ne peut pas se retenir aussi longtemps qu’un adulte et doit avoir l’occasion de faire ses besoins dehors dès qu’il en ressent l’envie pour apprendre correctement la propreté.

C’est en effet seulement ainsi qu’il fera le lien entre les sorties et l’action de faire ses besoins, et prendra par la suite l’habitude d’attendre d’être dehors pour éliminer.

De plus, un chiot doit pouvoir se dépenser tout son saoul pour être fatigué au moment de rentrer, ceci étant essentiel pour qu’il puisse dormir durant vos absences et apprendre à ne pas redouter les moments de solitudes.

Enfin, c’est durant son jeune âge qu’il faut socialiser le chiot pour lui permettre de développer un comportement équilibré.

Plus les sorties seront fréquentes, plus il aura l’occasion de rencontrer d’autres animaux, d’autres humains et des situations diverses auxquelles il est bon de l’habituer (transports en commun, bruit des voitures, etc.).

Fréquence de sortie d’un chien sportif

Les chiens très sportifs ont davantage besoin de se défouler pour canaliser leur énergie et profiter de suffisamment de distractions pour ne pas céder à l’ennui.

Durant ou en plus de ses 4 sorties hygiéniques, il faut donc prévoir au moins 1, voire 2, promenade d’une heure au cours de laquelle il pourra courir et jouer avec son maître et/ou ses congénères.

Les chiens de chasse (Golden Retriever, Labradors, Beagle, Épagneuls…) ont aussi une grande appétence pour les stimulations olfactives et seront plus heureux de se promener dans des lieux où ils auront le loisir de suivre des pistes ou de sentir des odeurs variées.

Fréquence de sortie d’un chien vieux ou malade

Les chiens fatigués, fragiles ou malades peuvent avoir du mal à se déplacer, et les maîtres prennent souvent la décision de ne plus les sortir que pour leurs besoins hygiéniques.

En réalité, il est important pour leur santé mentale de continuer à prendre l’air et à exercer leur odorat.

Une promenade quotidienne d’au moins 30 minutes, en plus ou pendant une sortie hygiénique, reste donc indiquée, sauf en cas de blessure ou maladie grave nécessitant un repos complet.

Prenez le temps de faire marcher votre vieux chien ou votre animal convalescent au rythme qui lui convient et de le laisser s’arrêter dès qu’il le souhaite et prendre tout le temps qu’il lui plaît pour renifler des odeurs qui l’intriguent.

Bannière Dog Chef


Questions fréquemment posées par les maîtres sur le nombre de promenades quotidiennes à offrir à son chien

Combien de fois par jour mon chien doit-il sortir pour faire ses besoins ?

Un chien adulte peut se retenir 4 à 5 heures dans la journée et jusqu’à 8 heures quand il dort, il faut donc le sortir minimum 4 fois par jour.

Un chiot ne peut se retenir que 1 à 2 heures quand il ne dort pas, prévoyez donc 8 à 10 sorties hygiéniques par jour.

Combien de fois par jour dois-je promener mon chien ?

Il est important de promener votre chien une fois par jour au minimum, et je parle ici d’une vraie promenade d’au moins 30 minutes pour les chiens les plus sédentaires, et d’au moins 1 heure pour les sportifs.

Combien de temps dois-je sortir mon chien chaque jour ?

Une sortie hygiénique doit durer au moins 10 minutes pour laisser le temps à votre toutou de prendre ses aises, et une promenade au moins 30 minutes pour les chiens les moins sportifs.

Comptez donc au minimum 1 heure de sortie par jour pour votre chien, voire 2 heures pour les chiens sportifs ou énergiques.

Pourquoi dois-je faire sortir mon chien ?

Outre la nécessité de faire sortir votre chien pour qu’il puisse faire ses besoins au moins 4 fois jours, il est crucial de lui permettre de se promener pour faire de l’exercice et rester en forme physique et mentale.

Quand on aime, on ne compte pas, comme le dit le dicton bien connu, et cela s’applique très bien aux sorties quotidiennes que vous devez offrir à votre toutou pour qu’il demeure heureux et en santé.

En effet, s’il y a un minimum de sortie par jour à observer pour lui offrir un mode de vie sain, il n’y a pas de maximum, et plus vous promenez votre chien, plus il sera heureux et en forme !

dresser son chien en 15 minutes par jour


Pour les maîtres très occupés, qui manquent de temps pour sortir longuement leur fidèle compagnon avant et après le travail, il faut mettre l’accent sur les longues promenades du weekend.

Et vous, combien de sorties quotidiennes offrez-vous à votre toutou ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.