CaniprofSanté du chienVerrues du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Verrues du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Les verrues du chien sont de petites tumeurs bénignes, souvent inoffensives, mais dont l’aspect est particulièrement disgracieux et peut rebuter bien des maîtres.

Bien que les maîtres n’apprécient pas de voir ces petites masses inesthétiques sur leurs toutous, les verrues ne représentent généralement pas un danger pour la santé du chien et, à ce titre, sont rarement traitées.

Pour tout savoir sur ces tumeurs bénignes, leurs causes, leurs conséquences et les cas dans lesquels il peut être nécessaire de les soigner, voici un petit récapitulatif ce qu’il y a connaître sur les verrues du chien.

Verrues du chien, qu’est-ce que c’est ?

Une verrue est une excroissance, une masse ou une tumeur, autant de mots pour signifier qu’il s’agit d’une lésion protubérante qui croît sur les tissus externes du chien, à savoir la peau et les muqueuses.

Médicalement parlant, on parle de papillome pour désigner une verrue, car cette excroissance est causée par un papillomavirus, une sorte de virus dont il existe différents types. Le phénomène d’apparition de multiples verrues est nommé Papillomatose.

Les verrues sont reconnaissables à leur aspect souvent bombé et irrégulier, qui fait penser à un chou-fleur. Néanmoins, il existe également des verrues très lisses et peu, ou pas, saillantes.

Ces petites protubérances sont souvent pigmentées, de couleur sombre, rosée ou beige, dans une teinte souvent proche de celle de la peau du chien – bien que ce ne soit pas systématique.

Il est important de distinguer les verrues du chien d’autres tumeurs pouvant être malignes ou révéler une tout autre pathologie.

Le carcinome épidermoïde, notamment, peut être confondu avec une inoffensive verrue. Il s’agit d’un cancer de la peau agressif, qui doit être suspecté chez les chiens de grande race au pelage court et à la peau noire, chez qui il est le plus fréquent.

Des adénomes sébacés, tumeurs bénignes des glandes sébacées, peuvent aussi faire penser à des verrues. Comme elles, elles sont généralement sans danger, mais à leur différence elles ne sont pas causées par un virus, et ne révèlent donc rien de la santé immunitaire du chien.

Enfin, il est important de noter que tous les papillomes, verrues bénignes du chien, peuvent dégénérer en lésions cancéreuses, bien que cela soit heureusement rare. (1)

Banniere assurances chien


Causes de l’apparition de verrues chez le chien

Les verrues du chien sont causées, comme chez l’homme, par une infection au papillomavirus, un genre de virus à ADN très commun, et très résistant.

On estime que tous les chiens contracteront un papillomavirus dans leur vie, mais rares sont ceux qui développeront des symptômes – à savoir des verrues.

En effet, les papillomavirus sont très contagieux et il est difficile de s’en débarrasser, la plupart d’entre eux résistant aux détergents et désinfectants.

Les chiens se les transmettent soit directement par contact oral, soit par l’intermédiaire de surfaces contaminées sur lesquelles les virus peuvent survivre des jours, et ce malgré des nettoyages approfondis.

Pour faire court, les papillomavirus canins sont partout, et presque tous les chiens les croiseront un jour ou l’autre. Cependant, tous les toutous ne présentent pas de verrues – heureusement pour eux !

De fait, la santé du système immunitaire du chien a tout à voir avec l’apparition de verrues sur sa peau ou ses muqueuses en cas d’infection par un papillomavirus.

On considère donc que les verrues du chien sont un bon indicateur de sa santé immunitaire : un toutou envahi de verrues présente probablement une immunodéficience.

Une déficience du système immunitaire du chien peut donc être considérée comme une cause de l’apparition de verrues, au même titre que le virus lui-même.

La faiblesse du système immunitaire du chien n’est pas pour autant toujours pathologique, et on considère comme tout à fait normal que le papillomavirus cause des verrues chez un chiot ou un jeune chien (jusqu’à 2 ans).

Chez ces animaux, le système immunitaire n’est pas encore tout à fait mature, et peut peiner à contrôler et à éliminer un papillomavirus, ce dernier provoquant alors des éruptions de verrues parfois impressionnantes.

Chez le vieux chien, l’apparition de verrues n’a rien de surprenant non plus, le système immunitaire se fatiguant avec l’âge, comme toutes les autres fonctions du corps.

Aussi, les chiens traités par corticoïdes, pour des allergies, par exemple, sont plus sensibles aux papillomavirus, ce type de médication diminuant la réponse immunitaire de leur organisme.

Enfin, certains toutous sont davantage sujets aux infections lorsqu’ils sont stressés ou fatigués. L’alimentation et le mode de vie de l’animal jouent aussi un rôle considérable sur la santé de son système immunitaire.

Une maladie antérieure, même bénigne, a aussi pu fragiliser le système immunitaire du chien. Plus rarement, certains chiens souffrent de maladies congénitales ou acquises entraînant un dysfonctionnement chronique de leur système immunitaire, propice au développement de verrues. (2)


Symptômes et types de verrues du chien

Il existe différents papillomavirus canins (CPV), dont 8 sont actuellement identifiés. Ces virus se distinguent essentiellement par les sites qu’ils infectent.

Les verrues orales du chien

Chez les chiens de moins de 2 ans et les chiens immunodéprimés, on observe le plus souvent des verrues orales, causées par le CPV1.

Typiquement, les verrues sont très hyperplasiques (en relief) et se développent dans la gueule de l’animal et, parfois, sur les tissus cutanés annexes (babines, menton, etc.), mais aussi sur les tissus profonds (œsophage et trachée).

Les éruptions sont parfois spectaculaires, avec de multiples lésions engendrant une mauvaise haleine, des saignements, des difficultés pour boire et manger et, si la trachée est atteinte, des troubles respiratoires.

Heureusement, les infections graves sont assez rares, les verrues sont généralement circonscrites dans la bouche de l’animal, ne causent que peu de douleur et disparaissent toutes seules en 4 à 8 semaines.

Les verrues interdigitées ou des coussinets du chien

Les jeunes chiens sont aussi sujets aux verrues des coussinets, qui peuvent adopter une forme interdigitée (localisée entre les doigts), notamment chez le Greyhound.

Les verrues prolifèrent en amas filiformes avec la même texture cornée que la peau épaisse des coussinets. Une boiterie est typique de cette affection, souvent douloureuse pour le chien.

Les verrues conjonctivales du chien

Toujours préférentiellement chez le jeune chien, les verrues peuvent coloniser la conjonctive, tissu tapissant l’intérieur de la paupière et l’extérieur du globe oculaire.

Ces verrues sont parfois associées aux lésions buccales causées par les papillomatoses orales. Dans une moindre mesure, elles touchent aussi les chiens âgés de plus de 7 ans.

Les verrues exophytiques cutanées du chien

Chez le vieux chien, on observe une forme particulière de verrues, le papillome exophytique cutanée, qui peut atteindre n’importe quelle zone du corps.

Les éruptions sont moins impressionnantes que dans la forme orale, souvent avec des verrues isolées ou de taille réduite, qui grandissent lentement. Elles ne disparaissent que rarement, mais ne gênent pas le chien dans la plupart des cas.

Ce type de papillomatose demeure relativement rare, et touche préférentiellement les chiens de race Cocker Spaniel et Kerry Blue Terrier.

Les plaques de verrues du chien

Certains papillomavirus (CPV3, 4, 5 et 7) provoquent l’apparition de plaques très pigmentées, multiples, souvent relativement lisses et peu saillantes.

Plutôt rares, elles sont parfois accompagnées d’autres lésions verruqueuses ou nodulaires. Elles peuvent toucher les chiens de tout âge, et les Carlins et Schnauzers semblent plus sujets à cette affection.

Les verrues inversées du chien

Autre forme moins commune de verrues, les papillomes endophytiques sont des lésions qui croissent vers l’intérieur du derme du chien.

Semblables à des nodules et généralement couleur chair, ils sont reconnaissables à leur cratère qui forme un petit creux de 1 à 2 cm de diamètre sur la peau du chien. Typiquement, ces lésions se développent sur le ventre de l’animal.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitement de la Papillomatose du chien

Dans la plupart des cas, on ne traite pas les verrues du chien, car elles disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelques semaines ou mois.

Si les verrues engendrent des gênes fonctionnelles, notamment dans le cas de lésions buccales empêchant le chien de boire ou de manger, ou de tumeurs des coussinets qui entravent ses mouvements, une ablation chirurgicale peut être envisagée.

Un traitement antibiotique, encore à l’essai chez le chien, a permis d’obtenir des résultats encourageants pour faire régresser plus rapidement certaines lésions.

Notons qu’il n’existe pas de traitement spécifique pour éliminer les papillomavirus. Les verrues apparaissant en cas de déficience du système immunitaire, certains traitements peuvent permettre de stimuler ce dernier pour aider l’organisme à lutter contre la maladie.

L’efficacité de ce type de traitement est néanmoins aléatoire, et les résultats sont souvent décevants, pour un coût relativement élevé.

Des antiviraux peuvent être prescrits pour tenter de perturber la prolifération du virus, mais, à nouveau, les résultats obtenus sont limités et souvent décevants.

Questions fréquemment posées sur les verrues du chien

Les verrues du chien sont-elles dangereuses ?

Dans la grande majorité des cas, les verrues du chien ne sont pas dangereuses : il s’agit de tumeurs bénignes qui finissent par disparaître toutes seules.

Cependant, certaines verrues peuvent s’enflammer et s’infecter lorsqu’elles sont situées sur des zones traumatiques, notamment au niveau des coussinets ou de la bouche, ou si le chien les gratte involontairement.

Toutes les verrues peuvent également dégénérer en cancers de la peau, mais cela demeure très rare.

Pourquoi mon chien a-t-il des verrues ?

Les verrues sont causées par une infection au papillomavirus, un virus à ADN qui ne provoque des lésions que chez les chiens au système immunitaire fragile.

C’est un virus généralement sans danger, qui ne fait que provoquer des poussées de verrues chez les chiens fragiles, et ne met que très rarement leurs jours en danger.

Comment enlever les verrues d’un chien ?

Il est inutile de vouloir enlever les verrues d’un chien, car elles sont généralement sans danger et se résorbent toutes seules.

Néanmoins, dans le cas où elles provoqueraient une gêne importante, elles peuvent être ôtées chirurgicalement.

Les verrues du chien peuvent-elles disparaître ?

Oui, les verrues disparaissent systématiquement seules au bout de quelques mois. Seules les verrues des vieux chiens peuvent subsister longtemps et récidiver, mais cela reste peu fréquent.

Bien que très disgracieuses, les verrues du chien ne sont généralement pas dangereuses, et sont même indolores et bien supportées par la plupart de nos compagnons à quatre pattes.

Dans certaines formes sévères, il arrive cependant qu’il faille les ôter chirurgicalement pour accroître le confort de l’animal et/ou éviter qu’elles ne s’infectent.

Quoi qu’il en soit, il est toujours hautement recommandé de conduire votre chien chez le vétérinaire si vous repérez une ou plusieurs verrues sur sa peau ou ses muqueuses.


Ce dernier s’assurera qu’il s’agit bien d’une tumeur bénigne, et décidera s’il est nécessaire de mettre en œuvre un traitement ou s’il est préférable de laisser la nature suivre son cours.

Il vous reste des questions sur les verrues du chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.