fbpx
CaniprofSanté du chienTeigne du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Teigne du chien : Symptômes, Causes, Traitements

La teigne est une maladie fréquente chez le chien qui engendre de petites lésions cutanées, rarement virulentes chez les animaux en bonne santé.

Bien que cette pathologie soit bénigne et sans danger pour la santé du chien, il est important de faire soigner son animal au plus vite lorsqu’on le soupçonne d’en être atteint.

Pourquoi ? Simplement parce que la teigne est extrêmement contagieuse et se transmet aux humains, chez qui elle cause des lésions disgracieuses, parfois irritantes.

La teigne du chien, c’est quoi ?

Le nom de teigne est associé à différentes maladies causées par des champignons microscopiques, les dermatophytes.

Plusieurs champignons peuvent être à l’origine de dermatophytoses : les Trichophytons, les Microsporums et Epidermophytons. Selon leur nature, ils sont plus ou moins contagieux et causent différentes lésions.

Les champignons provoquant la teigne se nourrissent de kératine, une protéine présente dans l’épiderme des chiens, mais aussi dans leurs griffes et leurs poils.

Leur présence sur la peau du chien entraîne donc des lésions cutanées et pileuses, mais aussi une modification de la structure et de l’aspect des griffes.

À l’heure actuelle, une vingtaine de dermatophytes responsables de la teigne a été identifiée chez le chien. À noter que certains de ces champignons sont peu contagieux et ne provoquent que des symptômes légers, voire imperceptibles.

En France, les dermatophytes les plus répandus sont le Microsporum Canis, le Trichophyton Mentagrophytes, le Microsporum  Gypseum et le Microsporum  Persicolor.

Le Microsporum Canis, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, touche volontiers les chats qui sont des porteurs asymptomatiques très contagieux et à l’origine de bien des contaminations chez le chien. Il se transmet, en outre, volontiers à l’homme.

Le Trichophyton Mentagrophytes et le Microsporum Persicolor sont plutôt responsables de teignes chez les Terriers. On les retrouve en effet chez les rongeurs, qui les transmettent à leurs prédateurs.

Enfin, le Microsporum  Gypseum, lui, est un dermatophytes qui a la particularité de se cacher dans la terre. De fait, on le croise davantage chez les chiens d’extérieur qui aiment faire des trous dans le jardin de leurs maîtres.

Un chien peut tout à fait être contaminé par plusieurs sortes de dermatophytes simultanément, ce qui n’est pas nécessairement un facteur de gravité. (1)

Banniere assurances chien


Causes de la teigne du chien

Causée par un champignon, la teigne est très contagieuse et se transmet par contact direct, c’est-à-dire de chien à chien, ou indirect, lorsqu’un chien touche une surface contaminée par un de ses congénères.

En outre, la teigne est une zoonose, une maladie qui se transmet du chien à l’homme, mais qui peut aussi se refiler allègrement des chiens aux chats, des lapins aux chiens, des rongeurs aux carnivores…

Les spores des champignons à l’origine de la teigne se logent sur les poils et les cellules de peau mortes du chien, que ce dernier perd naturellement un peu partout sur son chemin au rythme de leur cycle de vie.

Aussi, l’environnement d’un chien contaminé est généralement un véritable réservoir à teigne, d’autant que les dermatophytes peuvent survivre des années sur des surfaces inertes si leurs conditions de vie favorites sont réunies.


Symptômes de la teigne du chien

Une fois le dermatophyte sur la peau du chien, il envahit les follicules pileux et l’épiderme, ce qui tend à détériorer la qualité de la peau et des poils.

Typiquement, on voit donc apparaître des lésions circulaires squameuses, parfois enflammées et dépigmentées, dépourvues de poils.

En fonction du dermatophyte en cause et de l’état de santé du chien, les symptômes de la teigne peuvent légèrement varier.

Le Microsporum Canis se traduit généralement par un épi, une touffe de poils hérissés, qui apparaît aux prémices de l’infection, après environ 4 semaines d’incubation.

Les poils finissent invariablement par tomber, laissant apparaître une zone glabre ronde amenée à s’agrandir lentement en l’absence de traitement. La peau peut être squameuse, mais n’est que rarement rouge ou enflammée.

Plusieurs plaques glabres peuvent se rejoindre pour former des lésions dites « en carte géographique » typiques de la maladie. Chez les chiens au système immunitaire déficient, la teigne peut prendre plus d’ampleur, avec une alopécie (pelade) étendue, voire générale.

Cette forme de teigne ne cause pas ou peu de démangeaisons, et n’altère pas l’état de santé général du chien.

Le Microsporum Persicolor et le Trichophyton Mentagrophytes se manifestent par des lésions moins lisses, souvent agrémentées de papules ou pustules (boutons contenant ou non du pus).



Dans ce cas, les démangeaisons sont souvent intenses, et la zone peut être très enflammée, présentant dès lors des rougeurs, croutes et/ou suintement.

Cette forme de teigne cause des symptômes assez semblables à la dermatite auto-immune, pathologie avec laquelle ell est souvent confondue.

D’autres symptômes peuvent être révélateurs d’une infection par les dermatophytes chez le chien, et notamment des inflammations des griffes et des tumeurs sous-cutanées (mycétomes).

Ces types de teignes, plus fréquentes chez le chats, sont encore peu décrites chez le chien et demeurent peu communes.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitement et pronostic de la teigne du chien

La teigne n’est pas systématiquement traitée chez le chien, notamment parce qu’elle n’est pas toujours diagnostiquée.

En effet, il s’agit d’une maladie dite autolimitante, c’est-à-dire qui cesse de proliférer d’elle-même au bout d’un certain moment, et finit souvent par disparaître.

Chez les chiens en santé, il est donc tout à fait possible de passer à côté d’une teigne qui n’aurait provoqué que peu de symptômes, d’autant que celle-ci ne provoque pas non plus systématiquement de symptôme chez l’humain.

Chez les chiens immunodéficients, en revanche, la teigne peut prendre des proportions plus importantes, et il est alors essentiel de la traiter pour limiter l’inconfort de l’animal et éviter de potentielles complications, notamment des infections en cas d’inflammations importantes.

Le traitement consiste généralement en une combinaison de soins topiques et oraux, permettant à la fois d’éliminer les symptômes causés par la teigne et de limiter les risques de contamination.

La tonte complète du pelage du chien est de rigueur pour éliminer les dermatophytes présents sur ses poils. Ces derniers se trouvent généralement sur tout le corps de l’animal, il n’est donc pas efficace de ne raser que les zones présentant des lésions.

Le chien doit ensuite prendre quotidiennement un bain, dans l’eau duquel le maître versera un antifongique prescrit par le vétérinaire.

Ce type de soin peut s’avérer rébarbatif, mais il est bien plus efficace que les crèmes ou pommades locales qui ne permettent pas de traiter l’ensemble du corps.

Un traitement par voie orale est généralement prescrit en complément pour accélérer la résorption des lésions et éviter les complications.

Les médicaments de rigueurs sont des antifongiques, qui doivent être administrés sur le long terme (au moins 6 semaines).

En effet, les champignons cutanés, quels qu’ils soient, sont bien connus pour être très tenaces, et même s’ils ne sont pas réellement dangereux, il peut être très difficile de s’en débarrasser complètement.

Enfin, comme en cas d’infestation de puces, le maître doit veiller à décontaminer son environnement. Un grand nettoyage de printemps s’impose donc, à coup d’aspirateur et de désinfectant – de l’eau de javel fait généralement l’affaire.

Une émulsion d’énilconazolen (un antifongique) à vaporiser est aussi très utile pour assainir l’environnement et se débarrasser de la teigne une bonne fois pour toutes.

Mauvaise nouvelle pour le reste du foyer : les autres animaux ayant été en contact avec un chien porteur de la teigne ou son environnement doivent généralement être traités eux aussi… Et les humains également !

Questions fréquemment posées sur la teigne du chien

Mon chien perd ses poils, a-t-il la teigne ?

De nombreuses pathologies peuvent provoquer une chute des poils chez un chien, et la teigne n’est pas systématiquement en cause.

Généralement, on la distingue des autres causes potentielles en observant des plaques glabres rondes, qui démangent peu ou pas le chien, et où la peau n’est pas ou peu abîmée.

Peut-on soigner la teigne du chien ?

Oui, il est tout à fait possible de se débarrasser de la teigne, malgré sa réputation d’être très tenace. Il est vrai que les traitements pour l’éliminer sont assez contraignants, mais ils s’avèrent néanmoins efficaces.

La teigne du chien est-elle dangereuse ?

Non, la teigne n’est pas vraiment dangereuse pour le chien. C’est un simple champignon cutané qui occasionne des petites pelades disgracieuses, mais ne provoque pas de troubles graves.

Cependant, elle se transmet à l’homme, chez qui elle n’est pas plus dangereuse, mais plutôt handicapante socialement, car très stigmatisante.

Aussi, elle peut devenir gênante chez les individus immunodéprimés – chien comme humains, chez qui elle  prend parfois des proportions importantes.

La teigne du chien est-elle contagieuse pour les humains ?

Oui, la teigne est une maladie très contagieuse qui se transmet des animaux aux humains, des chiens aux chats et des rongeurs aux prédateurs.

Pour autant, elle n’est pas grave et il est tout à fait possible de la traiter pour s’en débarrasser définitivement.


La teigne est une maladie qui peut faire peur, car elle est associée à une affection tenace dont il est difficile, voire impossible, de se débarrasser.

Dans les faits, ça n’est pas le cas, et il est tout à fait possible de traiter un chien victime de la teigne et d’éliminer totalement le champignon qui la provoque.

En outre, il est inutile de paniquer outre mesure si votre chien a la teigne : certes, c’est une maladie fastidieuse à éliminer complètement, mais elle n’est pas dangereuse et ne cause généralement que des lésions très réduites.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.