fbpx
CaniprofSanté du chienTatouage du chien : comment ça marche ?

Tatouage du chien : comment ça marche ?

Le tatouage est une méthode d’identification permettant de rattacher un chien à son propriétaire, grâce à un numéro unique imprimé sur sa peau.

L’identification des carnivores domestiques de plus de 4 mois est obligatoire en France, et peut être effectuée soit par le biais d’un tatouage, soit par l’implantation d’une puce électronique sous-cutanée.

Outre le fait d’être en règle avec la loi française, faire tatouer son chien est un bon moyen de le protéger contre les vols et le trafic d’animaux, et permet de le retrouver plus facilement s’il s’égare.

Qu’est-ce que le tatouage du chien ?

Faire tatouer son chien consiste à imprimer un numéro unique sur sa peau au moyen d’un dermographe ou d’une pince, généralement dans l’oreille droite ou au niveau de l’aine (sous la cuisse).

Le tatouage est un procédé d’identification homologué, qui permet au propriétaire de l’animal d’être en conformité avec la loi française imposant l’identification de tous les carnivores domestiques de plus de 4 mois.

Si aujourd’hui le tatouage est de moins en moins populaire, il était, avant l’arrivée de la puce électronique, le seul moyen d’identifier les animaux de compagnie.

Le tatouage du chien ne peut être pratiqué que par un vétérinaire ou par un tatoueur habilité par la Direction Départementale de la Protection des Populations.

Une fois que le chien dispose d’un tatouage indélébile, le numéro d’identification inscrit sur sa peau est conservé dans le fichier national d’identification des carnivores domestiques, dans une fiche comportant les coordonnées de son propriétaire.

En cas de vente ou de don de l’animal, son numéro d’identification ne change pas, mais le fichier est mis à jour, afin que les coordonnées du nouveau maître soient enregistrées.

Aussi, le tatouage d’un chien est non seulement unique, mais reste aussi toujours le même tout au long de sa vie, même s’il change de mains.

Banniere assurances chien


Pourquoi faire tatouer son chien ?

En premier lieu, vous êtes tenu légalement de faire identifier tous vos carnivores domestiques (chiens, chats et furets) de plus de 4 mois, qu’ils soient ou non de race ou de catégorie.

Chaque maître a le choix de faire identifier son chien par tatouage ou par puce électronique, ces deux méthodes étant valides sur le territoire français.

Par ailleurs, être tatoué revient à offrir à son chien une carte d’identité permettant à tout un chacun de savoir qui il est et à qui il appartient.

En cela, le tatouage est une véritable protection, permettant au maître de récupérer son chien s’il est trouvé errant ou blessé par un tiers, ou s’il atterrit à la fourrière.

Cas plus rare, mais qui peut néanmoins se présenter, le tatouage permet d’identifier votre chien et de prouver qu’il vous appartient en cas de litige, notamment si une autre personne revendique la propriété de l’animal.

L’identification des carnivores domestiques s’intègre aussi pleinement dans la lutte contre le trafic d’animaux, qui est bien plus courant que ce que l’on peut imaginer.

Le vol de chiens, et notamment de chiens de race, est en effet fréquent, mais les animaux dotés d’un tatouage visible attirent moins les voleurs.

En cas de kidnapping, un tatouage peut aussi pousser le voleur à relâcher le chien dans la nature, car il peut juger trop risqué de le garder et estimer qu’il sera impossible de le revendre, auquel cas l’animal pourra être plus aisément retrouvé et rendu à son maître.


Méthodes et prix du tatouage du chien

Il existe deux procédés pour faire tatouer son chien, le premier à l’aide d’une pince, le second à l’aide d’un dermographe.

Le tatouage à la pince est une méthode aujourd’hui de plus en plus délaissée, car considérée comme cruelle, puisqu’elle s’avère douloureuse et traumatisante pour le chiot, et n’a d’avantages que pour le tatoueur.

Elle consiste à écraser l’oreille du chiot entre les deux mors de la pince, dont l’un est composé de picots sur lesquels est disposée l’encre destinée à imprimer les numéros d’identification sur la peau de l’animal.

Ce procédé se pratique à vif, sans la moindre anesthésie, et laisse généralement un très mauvais souvenir du vétérinaire au chiot, certains animaux ne pouvant plus entrer dans une clinique sans trembler de peur après cette opération.

En France, elle est encadrée par une réglementation stricte imposant qu’elle ne peut être pratiquée que chez les chiots de moins de 4 mois, réputés moins sensibles que les adultes au niveau des oreilles, et seulement par des tatoueurs habilités.

Le tatouage au dermographe est la méthode la plus moderne et la plus recommandée pour faire identifier votre chien.

Cette technique est tout à fait identique à celle utilisée pour tatouer les êtres humains, à la différence qu’on la réalise sous anesthésie générale pour éviter que le chien ne bouge et ne souffre.

Plus précise que les pinces, elle permet de tatouer un numéro plus lisible et plus durable, le tatouage à la pince ayant tendance à s’effacer avec le temps.

Puisqu’elle nécessite une anesthésie générale, elle ne peut être pratiquée que par un vétérinaire, l’idéal étant de programmer le tatouage de l’animal pendant une autre opération (comme la stérilisation) pour minimiser les anesthésies consécutives.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Où et par qui faire tatouer son chien ?

Vous ne pouvez faire tatouer votre chien au dermographe que par un vétérinaire professionnel, au sein d’un cabinet, d’une clinique ou d’un hôpital vétérinaire.

En effet, l’établissement doit permettre de procéder à l’anesthésie générale du chien dans de bonnes conditions le temps de procéder à l’intervention.

Les chiots de moins de 4 mois peuvent, eux, être tatoués à la pince, à vif, par un tatoueur professionnel habilité, une alternative peu conseillée, car beaucoup plus douloureuse et traumatisante.

De nos jours, l’identification des chiots à la pince se fait plutôt dans les refuges et élevages, où le grand nombre d’animaux ne permet pas de programmer des anesthésies générales chez le vétérinaire pour chaque individu.

C’est, quoi qu’il en soit, une pratique de plus en plus délaissée puisque la puce électronique vient apporter une alternative moins douloureuse et tout aussi rapide, qui s’effectue également sans anesthésie.

Identification du chien : tatouage VS puce électronique

Contrairement à la puce électronique sous-cutanée, le tatouage a l’avantage d’être visible et décodable à l’œil nu, sans nul besoin d’outils pour le décrypter, ce qui permet à tout un chacun d’identifier un chien errant et de retrouver son propriétaire pour le lui rendre.

Ce mode d’identification visible a aussi l’attrait de décourager les voleurs et les trafiquants d’animaux, ces derniers pouvant s’apercevoir que leur victime est identifiée avant de la kidnapper, ou s’en rendre compte juste après et la relâcher.

En revanche, le tatouage, contrairement à la puce électronique, a tendance à s’effacer avec le temps, et ce, même lorsqu’il a été réalisé au dermographe, bien qu’il soit plus durable que les tatouages à la pince.

Il peut alors nécessiter une nouvelle identification, et s’avère aussi moins esthétique que la puce qui, elle, est complètement invisible.

Il faut aussi noter que certains trafiquants d’animaux n’hésitent pas à brûler l’intérieur des oreilles des chiens identifiés pour faire disparaître leurs tatouages et les revendre en toute impunité, voire à trancher tout à fait le lobe auriculaire de l’animal lorsqu’il n’est pas destiné à la vente, mais uniquement la reproduction.

Enfin, le tatouage ne permet pas de voyager hors des frontières françaises avec son chien, l’identification par puce électronique étant obligatoire depuis 2011 pour les voyages internationaux. (1)

Questions fréquemment posées par les maîtres sur le tatouage du chien

À quoi sert le tatouage du chien ?

Faire tatouer son chien permet d’être en conformité avec la loi française, l’identification des carnivores domestiques étant obligatoire depuis 1999.

C’est aussi le meilleur moyen de protéger votre chien des vols et de le retrouver s’il se perd, est récupéré par la fourrière ou s’il est retrouvé accidenté, sur la route ou ailleurs.

Est-il obligatoire de faire tatouer son chien ?

Non, il n’est pas obligatoire de faire tatouer son chien si celui-ci est identifié par puce électronique sous-cutanée. En revanche, il est obligatoire de faire identifier son chien par l’un ou l’autre de ces deux procédés.

Le tatouage est-il douloureux pour le chien ?

Le tatouage n’est pas douloureux pour le chien lorsqu’il est effectué au dermographe, sous anesthésie générale, par un vétérinaire. Il s’agit de la seule méthode autorisée pour les chiens de plus de 4 mois.

Chez les animaux de moins de 4 mois, il peut être effectué à la pince, une méthode beaucoup plus douloureuse pour l’animal, qui doit être effectuée par un tatoueur homologué.

Combien coûte le tatouage d’un chien ?

Le tatouage d’un chien sous anesthésie générale coûte environ 65 €, mais ce tarif n’est pas réglementé et peut varier d’un vétérinaire à un autre. Le tatouage à la pince effectué par un tatoueur homologué coûte environ 40 € selon les prestataires.

Faire tatouer son chien permet à la fois d’être en conformité avec la loi, mais également de le retrouver plus facilement s’il se perd où se fait ramasser par la fourrière.


Ce procédé d’identification tend néanmoins à perdre en popularité ces dernières années, au profit de la puce électronique qui a l’avantage de permettre à l’animal de traverser les frontières.

Il vous reste des questions sur le tatouage du chien ? Posez-les-nous ou partagez votre expérience sur le sujet en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.