fbpx
CaniprofSanté du chienSang dans les selles du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Sang dans les selles du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Voir du sang dans les selles de son chien peut être inquiétant, bien que cela ne soit pas systématiquement le symptôme d’une maladie ou d’un problème de santé grave.

En effet, de nombreuses pathologies peuvent être à l’origine de selles sanguinolentes, et toutes ne présentent pas la même sévérité.

Bien que seul un vétérinaire puisse diagnostiquer la cause des maux de votre toutou, voici quelques informations sur les principaux troubles à l’origine de sang dans les selles chez le chien, leurs traitements et leurs pronostics.

Sang dans les selles chez le chien, c’est quoi ?

La présence de sang dans les selles survient lorsque le tube digestif du chien est abimé, légèrement ou sévèrement, si bien que les intestins, l’estomac ou l’œsophage de l’animal saignent.

Le sang est ensuite évacué en même temps que les selles, et on peut alors déceler sa présence à l’œil nu en observant les déjections de son animal.

Il s’agit d’un symptôme, et non d’une maladie, et les causes de ce trouble peuvent être extrêmement nombreuses, allant du traumatisme aux maladies virales, en passant par les infestations parasitaires.

Si la présence de sang dans les selles du chien est parfois évidente lorsqu’il arbore une couleur rouge vif, il faut aussi noter que les déjections canines peuvent contenir du sang noir, pouvant passer inaperçu aux yeux des maîtres.

Le sang prend une couleur noire lorsqu’il a été digéré. La présence de sang noir dans les selles, phénomène nommé méléna, indique donc un saignement du système digestif haut, à savoir de l’estomac ou de l’œsophage.

Du sang rouge vif indique, quant à lui, un saignement du système digestif bas (intestins). De manière générale, la présence de sang noir dans les selles est toujours plus inquiétante que celle de sang rouge. (1)

Banniere assurances chien


Causes de sang dans les selles chez le chien

De nombreux phénomènes peuvent provoquer l’apparition de sang dans les selles chez le chien. Si certaines causes sont plutôt bénignes, il est toujours nécessaire de consulter un vétérinaire pour ne pas passer à côté d’une maladie ou d’une blessure grave.

Par ailleurs, même les déjections sanglantes d’origine bénigne peuvent se compliquer lorsqu’elles ne sont pas prises en charge, notamment lorsqu’elles sont associées à des diarrhées. Un traitement médicamenteux pour en contrôler les symptômes est donc souvent nécessaire.

Sang dans les selles et gastroentérite hémorragique du chien

On parle volontiers de gastroentérite hémorragique dès que l’on retrouve du sang dans les selles ou le vomi d’un chien, mais le terme renvoie en réalité à une pathologie particulière.

Cette affection pourrait être associée à la présence de toxines Clostridium Perfringens dans le tube digestif de l’animal, une théorie qui n’est pas encore tout à fait admise.

La Clostridium Perfringens est une bactérie habituellement impliquée dans des gangrènes pouvant accabler presque tous les mammifères, et toute sorte de plaies.

Cette pathologie est une gastroentérite primaire, c’est-à-dire une véritable maladie et non le symptôme d’un trouble sous-jacent.

Comme l’humain, le chien peut aussi souffrir de gastroentérites bénignes et passagères, causées par des bactéries, virus, toxine, aliments avariés… Et bien d’autres éléments !

Bien que ce type de trouble passager soit rarement sévère, il convient de noter que toutes les gastroentérites du chien, quelle que soit leur cause, peuvent se compliquer en gastroentérite hémorragique se traduisant par la présence de sang dans les selles.

Dans ce contexte, ce symptôme n’est pas nécessairement un facteur de gravité, mais il demeure indispensable de consulter un vétérinaire afin de s’assurer que l’animal ne couve pas une maladie plus grave.

Sang dans les selles et Parvovirose canine

La Parvovirose est une maladie causée par le parvovirus canin 2 (CPV2), un pathogène d’une grande virulence et particulièrement contagieux.

La contamination se fait par voie orale, et la maladie est rapidement épidémique dans des milieux où les chiens vivent dans une certaine promiscuité (élevage, chenils, etc.).

Le parvovirus entraine une nécrose des intestins qui se traduit typiquement par des diarrhées hémorragiques, souvent spectaculaires, généralement associées à des vomissements, fortes douleurs, une fièvre prononcée et un abattement.

À noter que tous les chiens atteints de Parvovirose ne développent pas de formes sévères de la maladie, et que certains sont tout à fait asymptomatiques.

Les chiens âgés, fragiles et, surtout, les chiots, sont les animaux présentant les formes les plus graves, généralement mortelles en l’absence de traitement.

Sang dans les selles et empoisonnement du chien

Les chiens sont bien connus pour avaler n’importe quoi, une manie qui peut malheureusement leur porter préjudice…

Les empoisonnements et intoxications sont fréquents chez nos amis à quatre pattes, et bon nombre de substances peuvent causer des irritations du système digestif se manifestant par la présence de sang dans les selles.

La mort-aux-rats, poison des plus connus et répandus dans nos foyers, engendre des hémorragies internes souvent fatales. D’autres types d’anticoagulants moins mortels, comme l’aspirine, peuvent être en cause.

Des substances moins létales, comme du liquide vaisselle ou de la lessive, peuvent aussi irriter les muqueuses gastro-intestinales du chien et causer des saignements.

Sang dans les selles et hémorragies internes du chien

Un choc violent ou l’ingestion d’un corps étranger (os, morceau de jouet, etc.) sont autant d’accident pouvant provoquer une irritation et/ou perforation des intestins ou de l’estomac du chien.

Dans ce cas, le chien est souvent mal en point, souffrant, abattu, et il peut être possible de mettre en relation la présence de sang dans ses selles avec un évènement auquel le maître a assisté (chute, accident de voiture, balle avalée, etc.).

En cas d’hémorragie interne, le pronostic vital du chien est souvent engagé et la rapidité de sa prise en charge par un vétérinaire est déterminante pour sa survie.

Sang dans les selles et intolérance alimentaire du chien

Bien que les allergies et intolérances alimentaires causent rarement des symptômes digestifs graves, elles peuvent toutefois être à l’origine de présence de sang dans les selles.

Un aliment mal toléré peut en effet irriter l’intestin et provoquer, à terme, des saignements. Cette option devrait être envisagée si aucune autre cause n’est mise en évidence par votre vétérinaire.

Sang dans les selles et vers intestinaux du chien

Une infestation par les vers intestinaux peut engendrer des saignements du tube digestif que l’on remarque dans les déjections du chien.



Si votre chien n’a pas été vermifugé dans les six derniers mois, la présence de parasites intestinaux dans son tube digestif est plus que probable.

Il convient de prendre cette piste d’autant plus au sérieux si votre toutou n’est pas du genre à être rebuté par l’idée de manger des denrées pourries croisées ici et là, ou de goûter à des restes d’animaux dénichés en balade.

Autres causes de sang dans les selles chez le chien

Si les phénomènes cités ci-dessus sont les plus fréquemment mis en cause dans l’apparition de sang dans les selles du chien, on peut citer encore bon nombre d’autres pathologies provoquant ce symptôme.

La Leptospirose, maladie causée par une bactérie, en est une, tout comme les tumeurs ou masses, malignes ou non, pouvant se développer dans ou à proximité du tube digestif.

La constipation peut aussi provoquer des saignements, l’amas de selles dans le colon du chien pouvant en irriter la paroi, et l’expulsion de selles dures et sèches pouvant provoquer de petites lésions anales.

Enfin, les maladies inflammatoires chroniques idiopathiques de l’intestin, semblables à la maladie de Crohn chez l’humain, existent aussi chez le chien, et sont susceptibles de se manifester par la présence de sang dans les selles.

Chez le Boxer, notamment, on peut suspecter une colite histiocytaire, inflammation du côlon encore mal connue, potentiellement causée par une réaction immunitaire inappropriée en présence de la bactérie E. coli. (2)


Traitement et pronostic en cas de sang dans les selles chez le chien

Lorsque la cause de la présence de sang dans les selles d’un chien n’est pas connue, le traitement est essentiellement symptomatique et vise à stabiliser l’état de l’animal en attendant que le potentiel pathogène en cause soit éliminé ou cesse d’être actif.

L’hypovolémie résultant des diarrhées pouvant accompagner le saignement, ou des saignements eux-mêmes lorsqu’ils sont importants, est généralement prise en charge par perfusion.

Lorsque la présence de sang dans les selles est associée à des diarrhées – ce qui est souvent le cas – des antidiarrhéiques et pansements intestinaux peuvent être prescrits.

L’implication de bactéries pouvant toujours être suspectée, un traitement antibiotique est souvent mis en place par principe de précaution.

Ce dernier évitera en outre les péritonites et septicémies risquant de survenir si la barrière intestinale du chien est compromise, laissant alors les bactéries normalement présentes dans l’intestin coloniser le reste de l’organisme.

Quand la cause est connue, le traitement prend généralement en charge à la fois les symptômes pour stabiliser l’animal et l’origine du problème, lorsque cela est possible.

En cas de Parvovirose, il n’existe aucun traitement permettant de venir à bout du virus, les soins vétérinaires se concentrent donc uniquement sur les symptômes pour éviter que l’état de santé de l’animal ne se dégrade.

En cas d’hémorragie interne causée par un accident ou l’ingestion d’un corps étranger, une opération chirurgicale est souvent de rigueur. Il en va de même quand la présence d’une masse est en cause, en association avec des thérapies anticancéreuses si la tumeur est maligne.

Le pronostic d’un chien présentant du sang dans ses selles dépend grandement de trouble sous-jacent en cause. Les gastroentérites hémorragiques correctement soignées offrent d’excellentes chances de guérison complètes, tout comme les irritations dues à l’ingestion de produits irritants peu toxiques.

En cas de Parvovirose, le pronostic est bon si l’animal est rapidement pris en charge, sans quoi la maladie est mortelle. Les chiots, même bien soignés, risquent davantage de succomber à cette maladie.

L’ingestion d’un corps étranger rapidement soignée par chirurgie offre souvent un pronostic favorable. Quant aux hémorragies internes dues à un traumatisme, l’issue du chien dépendra grandement de l’étendue de ses lésions.

Enfin, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin présentent un pronostic plus réservé. Difficiles à soigner, elles ne répondent pas toujours aux traitements et nécessitent souvent l’adoption d’une hygiène de vie particulière.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Conduite à tenir en présence de sang dans les selles d’un chien

Quand un chien présente un problème de santé, quel qu’il soit, il convient toujours de se pencher sur deux éléments pour adopter la bonne marche à suivre : son profil et la sévérité du trouble.

Les chiens fragiles (chiots, chiens âgés, chiens malades, etc.) doivent impérativement voir un vétérinaire, car du sang dans les selles peut être le symptôme d’une maladie risquant de les emporter rapidement.

La sévérité du trouble peut être évaluée en fonction du nombre de symptômes que l’animal présente : si le sang dans ses selles est associé à un abattement, une perte de poids, une perte d’appétit, une posture inhabituelle… Ou tout autre symptôme, il convient de le conduire rapidement chez un vétérinaire.

De même, si l’animal ne présente qu’un seul symptôme, à savoir le sang dans les selles, mais que celui-ci est important (sang noir, saignements en quantité, émission de selles fréquente, diarrhées, etc.), une visite chez le vétérinaire s’impose.

Si votre chien n’est dans aucune des deux situations ci-dessus, c’est-à-dire que c’est un toutou dans la force de l’âge, en excellente santé, qui ne présente aucun autre symptôme que la présence de sang rouge vif en petite quantité dans les selles, vous pouvez patienter 24h à 48h avant de le conduire chez le vétérinaire.

Durant cette période, mettez-le à la diète pour que son système digestif se repose, et gardez-le sous surveillance pour détecter précocement l’apparition de nouveaux symptômes.

Si les saignements persistent au-delà de 24h, prenez rendez-vous chez un vétérinaire qui posera un diagnostic définitif et mettra en œuvre le traitement adéquat.

Questions fréquemment posées sur la présence de sang dans les selles du chien

Mon chien a du sang dans les selles, est-ce grave ?

La présence de sang dans les selles d’un chien n’est pas toujours alarmante. Néanmoins, ce peut être le symptôme d’une maladie ou d’une blessure interne grave, nécessitant une prise en charge immédiate.

Pour ne faire courir aucun risque à votre chien, il est hautement recommandé de le conduire chez un vétérinaire, notamment s’il s’agit d’un chiot, d’un vieux chien ou d’un animal fragile, et/ou qu’il présente d’autres symptômes (abattement, fatigue, anorexie, douleur, fièvre, vomissements, tec.).

Les selles de mon chien sont noires, pourquoi ?

Des saignements de la partie haute du tube digestif chez le chien conduisent à l’évacuation de sang digéré, qui prend alors une teinte noire.

Des selles noires (méléna) doivent donc vous inquiéter, ce phénomène étant souvent lié à des troubles plus graves que la présence de sang rouge vif dans les selles.

Pourquoi y a-t-il du sang dans les selles de mon chien ?

La présence de sang dans les selles d’un chien traduit la présence de plaies dans le tube digestif de l’animal.

Ces dernières peuvent être causées par de simples irritations dues à une gastroentérite, une constipation ou des vers intestinaux, mais aussi par des maladies graves (Leptospirose, Parvovirose, etc.), des traumatismes (perforation de l’intestin, ulcère gastrique, etc.), des tumeurs… Et bien d’autres phénomènes.

Quelles sont les conséquences de la présence de sang dans les selles de mon chien ?

Les conséquences de la présence de sang dans les selles d’un chien dépendent de la cause de ce trouble. En effet, l’émission de sang n’est pas une maladie, mais le symptôme d’un problème sous-jacent.

Certains troubles pouvant être à l’origine de ce problème sont bénins, mais d’autres requièrent une prise en charge vétérinaire en urgence.


La présence de sang dans les selles d’un chien n’est pas toujours alarmante, surtout chez un animal adulte en bonne santé, qui ne présente aucun autre symptôme.

Pour autant, il est toujours conseillé de conduire son chien chez un vétérinaire dans cette situation afin de ne pas passer à côté d’une maladie ou d’une blessure grave risquant de mettre sa santé ou sa vie en danger.

Vous avez repéré la présence de sang dans les selles de votre chien ? Posez-nous vos questions ou partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.