fbpx
CaniprofSanté du chienReverse Sneezing du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Reverse Sneezing du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Le Reverse Sneezing du chien est une pathologie des plus surprenantes, au sens propre puisque sa survenue a tendance à faire sursauter le maître et l’animal, chacun se demandant ce qui a bien pu se passer…

Heureusement, il ne s’agit pas d’un trouble de santé sévère, et bien qu’il ne se soigne pas, le Reverse Sneezing demeure généralement sans gravité.

Pour autant, il est essentiel de bien savoir reconnaître ce phénomène bénin pour être capable de le distinguer de problèmes plus sérieux, notamment cardiaques ou respiratoires.

Le Reverse Sneezing du chien, qu’est-ce que c’est ?

Le Reverse Sneezing (« éternuement inversé » en français, parfois traduit en « internument ») est une difficulté respiratoire passagère, généralement bénigne, causée par une irritation du nasopharynx dont l’origine est, le plus souvent, inconnue.

Ce syndrome se manifeste par une crise spectaculaire au cours de laquelle le chien inspire fortement par le nez, émettant souvent des ronflements sonores, assezsemblables à ceux d’un cochon.

Durant sa crise, le chien allonge le cou et demeure tendu. Il répète ces bruyantes inspirations plusieurs fois, en conservant typiquement la bouche fermée.

Les crises de Reverse Sneezing sont généralement assez espacées, et n’accablent pas les chiens au quotidien, ni même plusieurs fois par semaine ou par mois. Entre deux crises, le chien se porte tout à fait bien.

Le Reverse Sneezing est un réflexe mécanique qui survient en réaction à une sensation d’irritation du nasopharynx, dans l’optique d’évacuer d’éventuels pathogènes ou corps étrangers qui s’y seraient logés.

Aussi, c’est un phénomène assez semblable à une toux ou un éternuement, bien que les éléments causant l’irritation à l’origine de la crise ne soient alors pas expulsés par les narines du chien, mais « aspirés » vers le pharynx – d’où le terme « d’internument » pour évoquer ce trouble, en opposition à l’éternuement.

Ce réflexe semble paradoxal, mais il permet en réalité de faire descendre les sécrétions du nasopharynx (cavité reliant le nez et le pharynx)contenant l’élément irritant vers l’oropharynx (cavité reliant la bouche et le pharynx).

Ainsi, les sécrétions migrent de la zone nasale vers le fond de la gueule du chien, où elles peuvent ensuite être dégluties, ce qui supprime le pathogène ou corps étranger irritant.

Banniere assurances chien


Symptômes du Reverse Sneezing du chien

Le Reverse Sneezing se manifeste par des crises violentes qui peuvent alarmer le maître et l’animal. Le chien semble en effet s’asphyxier, comme si l’air ne parvenait plus jusqu’à ses poumons.

Typiquement, le chien est tendu, le cou en avant, les côtes souvent creusées et la gueule fermée. Il émet plusieurs ronflements sonores, parfois le temps de quelques secondes, parfois durant plusieurs minutes.

Les crises de Reverse Sneezing peuvent grandement stresser un chien, et celui-ci peut rester apeuré une fois les éternuements terminés.

Cependant, ce phénomène ne laisse aucune séquelle, et le chien doit très vite retrouver un comportement normal : sans cela, vous êtes probablement face à un tout autre problème.

Bien reconnaître une crise de Reverse Sneezing est essentiel pour ne pas confondre ce phénomène bénin avec un problème plus grave.

Une respiration bruyante, des ronflements survenant durant le sommeil de votre chien, des halètements, et des crises de toux sont les symptômes de troubles potentiellement graves (maladies cardiaques ou respiratoires, malformation du cœur, affaissement du larynx, etc.).

On reconnaît aussi une crise de Reverse Sneezing par sa fréquence et sa durée : elle est généralement courte, et ne doit pas se répéter régulièrement. (1)


Causes du Reverse Sneezing du chien

Dans la plupart des cas, il est impossible de déterminer précisément la cause des crises de Reverse Sneezing chez un chien – tout comme il est difficile de savoir avec certitude ce qui fait éternuer un humain. On parle alors de Reverse Sneezing idiopathique.

Parmi les multiples causes potentielles de crises de Reverse Sneezing idiopathiques, on compte les corps étrangers (poussière, pollen, etc.) les vapeurs de produits toxiques et les pathogènes irritant les muqueuses du chien (virus, bactéries, etc.)

Néanmoins, dans certains cas, le Reverse Sneezing peut être associé à une déviation de la cloison nasale, une malformation de la cavité nasale, des allergies ou des maladies du nasopharynx.

On observe alors des symptômes annexes, survenant en dehors des crises de Reverse Sneezing, tels que des éternuements, une toux, des halètements, une fatigue, des écoulements nasaux, un abattement, de la fièvre… Et tout autre signe de trouble cardiaque et respiratoire ou de malaise général. (2)



La présence de parasites dans le tractus respiratoire peut aussi être à l’origine de crises de Reverse Sneezing, notamment chez le chien de chasse.

Certains acariens, les Pneumonyssoides caninum, colonisent les cavités nasales des chiens. Le redoutable vers Dirofilaria peut envahir les poumons de  l’animal, et plusieurs types de nématodes sont aussi susceptibles d’infester les voies respiratoires.

Des inflammations chroniques du larynx et de la cavité nasale peuvent aussi être à l’origine de ce phénomène, notamment chez les chiens à nez courts.

Enfin, le syndrome brachycéphale peut causer des crises de Reverse Sneezing, tout comme des polypes nasaux et tumeurs du système respiratoire. (3)

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Conséquences du Reverse Sneezing du chien

Dans l’immense majorité des cas, le Reverse Sneezing n’a pas de conséquences sur la santé du chien et ne nécessite aucun traitement.

Il ne s’agit ni plus ni moins qu’une sorte de crise d’éternuements, sans danger pour l’animal malgré son caractère impressionnant.

Cependant, ce phénomène peut être extrêmement stressant pour les chiens, et il est important de prendre le temps de rassurer son animal pendant et après une crise.

Dans de très rares cas, le Reverse Sneezing est associé à un trouble sous-jacent, et l’on remarque alors souvent des symptômes annexes (parfois très discrets) et une occurrence anormale des crises (plusieurs fois par semaine ou par mois).

En fonction du trouble en cause, les conséquences sur la santé du chien varient, pouvant être bénignes ou sévères, voire mortelles.

Si vous avez le moindre doute, il est important de consulter votre vétérinaire qui s’assurera que votre chien est en parfaite santé et ne présente aucune maladie cardiaque, trouble respiratoire, tumeur, parasitose, infection bactérienne ou infection virale. 

Pronostic et traitement du Reverse Sneezing du chien

Au moment où le chien fait une crise de Reverse Sneezing, le maître peut tenter d’y mettre fin en bouchant une ou deux secondes les narines de son animal – pas plus longtemps !

Masser la gorge de l’animal pour provoquer une déglutition peut aussi fonctionner, mais demande une certaine technique pour être réalisée avec succès.

Quoi qu’il en soit, une crise de Reverse Sneezing finit toujours par s’arrêter d’elle-même, il n’est donc pas obligatoire de courir au chevet de son chien lorsqu’il se met à éternuer.

Il demeure néanmoins important de rassurer son compagnon à quatre pattes, qui peut être angoissé tant par le phénomène en lui-même que par les bruits respiratoires, parfois très sonores, qu’il émet.

En règle générale, les crises de Reverse Sneezing sont très occasionnelles et ne nécessitent aucun traitement. Le chien a un comportement tout à fait normal entre deux crises, et son pronostic est excellent.

Néanmoins, quand les crises deviennent fréquentes, il est important de recherches leur cause. Le traitement, lorsqu’il est possible, dépendra alors de l’origine du problème, tout comme le pronostic de l’animal.


Lorsque les crises de Reverse Sneezing sont causées par une maladie inflammatoire chronique des muqueuses nasales ou du pharynx, comme dans le cas de nasopharyngites lymphoplasmocytaires, un traitement à l’aide de corticoïdes peut être indiqué.

Questions fréquemment posées sur le Reverse Sneezing du chien

Mon chien fait un bruit de cochon, qu’est-ce que c’est ?

Typique, un chien qui se met à émettre des bruits semblables à ceux du cochon et respire difficilement fait une crise de Reverse Sneezing. Ce problème est, dans l’immense majorité des cas, sans gravité.

Si les crises sont espacées (au moins 1 mois entre chaque) et que le chien ne présente absolument aucun autre symptôme pendant et entre les crises (toux, éternuement, fatigue, essoufflement, fièvre, écoulements nasaux, etc.), il n’est généralement pas nécessaire de consulter.

Mon chien a des crises de Reverse Sneezing, est-ce dangereux ?

Dans la grande majorité des cas, le Reverse Sneezing est tout à fait sans danger pour le chien, comme une banale crise d’éternuements – bien qu’il soit plus impressionnant.

Néanmoins, si votre chien fait plusieurs crises par semaine ou mois et/ou présente d’autres symptômes, même discrets (fatigue, manque d’appétit, essoufflement, éternuements, toux, etc.) avant ou pendant les crises, il est possible que le Reverse Sneezing soit provoqué par un trouble plus grave.

Pour lever tout doute et ne pas risquer la santé de votre chien, il est important de consulter un vétérinaire.

Peut-on soigner le Reverse Sneezing chez le chien ?

Généralement, le Rerverse Sneezing ne nécessite aucun traitement, car il s’agit d’un phénomène bénin, sans danger pour le chien.

Cependant, il est parfois lié à un autre trouble (tumeur, infection virale, allergie, inflammation chronique, etc.) auquel cas il convient de consulter un vétérinaire pour poser un diagnostic précis et mettre en oeuvre un traitement adapté.

Comment faire cesser une crise de Reverser Sneezing chez un chien ?

Il n’est pas nécessaire d’intervenir si votre chien fait une crise de Rerverse Sneezing : il ne court aucun danger, et la crise va cesser d’elle-même.

Néanmoins, vous pouvez tenter de masser la gorge du chien pour provoquer une déglutition ou de boucher ses narines 1 ou 2 secondes. Ces manœuvres ne fonctionnent pas toujours, mais peuvent faire effet.

Le Reverse Sneezing se traduit par des crises bruyantes et impressionnantes, qui angoissent souvent autant le maître que le chien.

Dans les faits, il est exceptionnel que ce phénomène révèle une maladie ou un trouble grave, et il s’agit généralement d’un simple réflexe mécanique semblable à une crise d’éternuement, et tout aussi bénin.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.