fbpx
CaniprofSanté du chienPyodermite du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Pyodermite du chien : Symptômes, Causes, Traitements

La pyodermite du chien est une infection très fréquente chez nos compagnons à quatre pattes, causée par une bactérie naturellement présente sur son corps, qui se met à proliférer anormalement.

Cette maladie existe sous une forme profonde et une forme superficielle, les deux impliquant des symptômes et des pronostics différents.

Avec un traitement adapté, le pronostic santé de l’animal est bon, mais le risque de rechute demeure assez important, surtout si le chien présente d’autres troubles cutanés chroniques indépendants de la pyodermite.

La pyodermite du chien, qu’est-ce que c’est ?

La pyodermite du chien est une pathologie causée par une bactérie de type staphylocoque, qui est naturellement présente dans l’organisme de l’animal, mais se met soudain à proliférer de façon anormale du fait de circonstances favorables à son développement.

Bien souvent, l’animal présente, de fait, une autre pathologie sous-jacente (souvent une dermatose) qui se complique en surinfection bactérienne engendrant la pyodermite.

Il faut noter que le staphylocoque n’est pas la seule bactérie pouvant causer une pyodermite, mais qu’il s’agit simplement du pathogène le plus souvent en cause dans l’apparition de cette pathologie.

La pyodermite du chien se manifeste généralement par des lésions cutanées lorsqu’elle se limite à l’épiderme et aux follicules pileux de l’animal, auquel cas elle est dite superficielle.

Plus rarement, la pyodermite peut prendre une forme profonde. Les bactéries colonisant la peau du chien franchissent alors la membrane basale (barrière située entre le derme et l’épiderme) pour atteindre les couches inférieures de la peau de l’animal.

Ces formes de pyodermite sont plus rares, mais elles sont aussi plus graves, car elles sont susceptibles de causer une inflammation généralisée très virulente. (1)

Banniere assurances chien


Causes de la pyodermite du chien

Dans la plupart des cas, le chien développe une pyodermite à la suite d’une pathologie cutanée chronique, et notamment d’une dermatose (affection du derme), telle que la dermatite atopique.

Par ailleurs, les dermatoses sont généralement elles-mêmes causées par un trouble sous-jacent, souvent une allergie ou la présence de parasites, comme les acariens responsables de la gale sarcoptique ou de la gale démodécique.

Plus rarement, le chien peut aussi développer des dermatoses comportementales, dues à des grattages ou léchages compulsifs témoignant d’un mal-être et d’une grande détresse émotionnelle.

Enfin, des troubles hormonaux, des traumatismes ou des désordres métaboliques sont également susceptibles d’engendrer des dermatoses pouvant se compliquer en pyodermite.

De fait, la pyodermite est souvent causée par de multiples réactions en chaîne, successions de troubles d’apparence bénins qui tendent à engendrer des problèmes de santé systémiques.

Dans tous les cas, il est nécessaire pour le vétérinaire d’investiguer en remontant dans le passif médical du chien et en tenant compte de son mode de vie et environnement avec la pleine coopération du maître pour identifier la ou les causes de la dermatose à l’origine de la pyodermite. (2)


Symptômes de la pyodermite du chien

Les symptômes de la pyodermite du chien varient selon la forme qu’elle adopte, c’est-à-dire si elle est superficielle ou profonde.

Notons que des pyodermites superficielles non traitées ou récidivantes ont toutes les chances d’évoluer vers des formes profondes plus graves.

Dans le cas de pyodermites superficielles, le chien présente des boutons (pustules et papules) que l’on peut observer facilement sur les zones de son corps dépourvues de poils, où la peau est particulièrement fine (ventre, intérieur des cuisses, pourtour des yeux et du museau).

La maladie se manifeste également par des pelades généralement localisées au niveau du tronc de l’animal, ainsi que par des squames, rougeurs et croûtes, ainsi que des lésions présentant un aspect circulaire très typique, entourées d’une collerette épidermique squameuse.

Dans le cas d’une pyodermite profonde, on voit apparaître des lésions beaucoup plus sévères sous la forme de furoncles, voire d’abcès, et, à terme, des plaques crouteuses parfois purulentes.

Généralement, les pyodermites superficielles et profondes provoquent des démangeaisons plus ou moins intenses chez l’animal, qui aggrave son cas en se grattant parfois jusqu’au sang, s’auto-infligeant des blessures pouvant s’infecter.

Il convient toutefois de noter que les symptômes décrits ici, et notamment les lésions circulaires avec collerettes, sont typiques des pyodermites dues à des staphylocoques.

Les pyodermites provoquées par d’autres bactéries, plus rares, peuvent engendrer d’autres types de lésions et de symptômes. (3)

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Conséquences de la pyodermite du chien

La pyodermite du chien peut se compliquer en surinfections, mais il demeure assez rare que cette maladie dégénère et donne lieu à de véritables septicémies engageant le pronostic vital de l’animal.

Cependant, plus l’affection est profonde, plus les lésions vont être importantes, provoquant des démangeaisons de plus en plus intenses conduisant le chien à se gratter toujours plus fort, souvent jusqu’à se blesser.

Accablé par la maladie, le chien peut aussi présenter un abattement général, une anorexie, des troubles du comportement et autres symptômes non spécifiques traduisant son mal-être.

Prévention et traitement de la pyodermite du chien

La pyodermite du chien étant généralement causée par un staphylocoque, elle peut être traitée à l’aide d’antibiotiques adaptés, après diagnostic d’un vétérinaire.

Les staphylocoques en cause dans les pyodermites du chien ne sont généralement pas des bactéries particulièrement résistantes, mais si l’affection perdure malgré une première thérapie, il peut être nécessaire d’alterner les antibiotiques.

Le traitement pour venir à bout de cette pathologie peut durer 1 à 3 semaines, et peut même se prolonger au-delà en cas de pyodermite profonde.

Les rechutes sont assez fréquentes, notamment dans le cas d’animaux ayant un terrain favorable au développement de troubles cutanés.

Les animaux présentant des allergies ou sujets aux dermatites chroniques doivent avant tout être traités pour ces pathologies sous-jacentes, qui favorisent l’apparition de la pyodermite.

Aussi, le traitement de la pyodermite ne se limite pas à l’élimination des bactéries en cause, mais doit porter sur les troubles primaires favorisant la prolifération bactérienne pour éviter les rechutes, et s’étale donc généralement sur le long terme, après une investigation souvent tout aussi longue.

Dans certains cas, un traitement consistant en des soins topiques (directement effectués sur la peau) peut suffire à contrôler une pyodermite très superficielle. Il s’agit alors d’assainir la peau du chien pour contrôler la prolifération bactérienne.

Lorsqu’un terrain allergique favorise l’apparition de pyodermite, ce qui est souvent le cas, il convient de trouver l’élément en cause, afin de le bannir de son environnement pour éviter les rechutes, ce qui est souvent long et complexe.

Notez que des études récentes tendent à démontrer que nombre d’allergies du chien se traduisant par des troubles cutanés sont d’origine alimentaire, les croquettes ou pâtées de votre chien peuvent donc constituer une première piste d’investigation. (4)

Questions fréquemment posées par les maîtres sur la pyodermite du chien

Comment savoir si mon chien a la pyodermite ?

Les symptômes cliniques d’une pyodermite du chien sont généralement typiques : il s’agit de lésions cutanées sous forme de boutons rouges, relativement proéminents et entourés d’une collerette squameuse.

Dans tous les cas, il est essentiel de vous rendre chez un vétérinaire qui posera un diagnostic définitif et recherchera la cause de la pyodermite de votre chien, afin de mettre en place un traitement adapté et d’éviter les rechutes, malheureusement fréquentes.

Pourquoi mon chien a-t-il la pyodermite ?

La plupart des pyodermites du chien surviennent lorsque l’animal est déjà accablé par d’autres troubles cutanés, comme les dermatoses, dont la dermatite atopique.

La pyodermite s’installe alors à la suite d’un enchaînement de troubles, dont l’origine doit être identifiée pour mettre en place un traitement efficace.

Il se peut que votre chien souffre d’allergies, de prédispositions raciales, ou encore de troubles métaboliques ou infectieux sous-jacents que seul un vétérinaire saura diagnostiquer.

Comment soigner la pyodermite du chien ?

Dans la majorité des cas, la pyodermite se soigne à l’aide d’un traitement antibiotique que seul un vétérinaire peut prescrire, suite à un diagnostic définitif.

Cependant, les pyodermites sont presque toujours des complications survenant suite à d’autres troubles cutanés, et il convient donc d’identifier les causes de ces troubles primaires pour soigner la pyodermite en évitant les rechutes.

Sur la toile, on entend parler de nombreux remèdes de grand-mère pour soigner la pyodermite du chien, mais aucunes de ces recettes maison n’a démontré son efficacité, et il convient de ne pas prendre cette maladie à légère et de vous tourner vers un vétérinaire pour aider votre chien.

Mon chien est-il prédisposé à la pyodermite ?

Il n’existe pas de prédispositions raciales à proprement parler à la pyodermite du chien, ces pathologies demeurant très fréquentes et touchant tous les animaux.

Cependant, les races de chiens prédisposés à d’autres troubles cutanés, et notamment aux dermatites atopiques, sont plus susceptibles de développer des pyodermites.

La pyodermite est une maladie qui peut se manifester par des symptômes parfois très impressionnants, mais elle se traite généralement plutôt bien lorsque ses causes sont correctement identifiées.

Malheureusement, les rechutes sont fréquentes, d’autant qu’il est particulièrement difficile de diagnostiquer la véritable cause qui se cache derrière cette maladie, survenant généralement en complication de dermatoses, elles-mêmes provoquées par d’autres troubles.


Pour permettre à votre vétérinaire d’identifier l’origine de la pyodermite de votre chien, il est important d’être attentif à ses habitudes, son mode de vie et de bien maîtriser son alimentation, afin de participer pleinement aux investigations médicales nécessaires à la détection des causes primaires du problème.

Votre chien souffre de pyodermite ? Posez-nous vos questions ou partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.