fbpx
CaniprofSanté du chienOcclusion intestinale du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Occlusion intestinale du chien : Symptômes, Causes, Traitements

L’occlusion intestinale chez le chien est une urgence vitale vraie, ce qui signifie que la rapidité de la prise en charge de votre animal par un vétérinaire est cruciale pour sa survie.

Pour autant, il est inutile de paniquer dès que votre toutou est un peu constipé : l’occlusion intestinale se manifeste le plus souvent par des symptômes de santé sévères, et en sachant la reconnaître on peut aisément éviter de la confondre avec un trouble bénin.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur l’occlusion intestinale du chien, ses causes, ses symptômes et le meilleur moyen de réagir si vous soupçonnez votre toutou d’en souffrir.

L’occlusion intestinale du chien, c’est quoi ?

L’occlusion intestinale, aussi nommée obstruction intestinale, est un trouble survenant lorsque le tube digestif du chien est bouché, ce qui empêche les nutriments de circuler normalement d’un bout à l’autre de son intestin.

On distingue deux types d’occlusion intestinale : l’obstruction partielle, durant laquelle l’intestin n’est pas tout à fait bloqué, et l’obstruction complète.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces deux types d’obstructions sont tout aussi graves, et une occlusion partielle nécessite une prise en charge vétérinaire en urgence, comme l’obstruction complète.

L’occlusion intestinale n’est pas une maladie, mais le symptôme d’un trouble sous-jacent. Le plus souvent, cette affection survient lorsque le chien a avalé un corps étranger, les petits gloutons sont donc particulièrement à risque.

Dans la plupart des cas, l’occlusion intestinale concerne l’intestin grêle, dont le diamètre est inférieur à celui du gros intestin – les corps étrangers ayant réussi à passer dans l’intestin grêle pouvant logiquement passer à travers le colon.

Néanmoins, le gros intestin peut aussi être affecté par ce trouble, auquel cas un fécalome (masse de matières fécales sèches) est plus souvent en cause qu’un corps étranger qui aurait transité par l’intestin grêle.

Il convient de noter que l’occlusion intestinale peut rapidement se compliquer lorsqu’elle n’est pas correctement soignée dans les plus brefs délais.

Les muqueuses intestinales sont souvent très irritées par le corps étranger en cause, et peuvent se perforer et/ou dégénérer en péritonite (infection du péritoine, tissus entourant les intestins), puis en septicémie (infection généralisée).

Banniere assurances chien


Symptômes d’une occlusion intestinale chez le chien

Tous les chiens ne réagissent pas de la même manière en cas d’occlusion intestinale, mais ce trouble est souvent extrêmement douloureux, ce qui permet de le distinguer d’une constipation bénigne.

Des symptômes gastro-intestinaux sont courants, avec des vomissements et nausées témoignant d’un blocage des aliments dans le tube digestif du chien forçant ce dernier à les rejeter par là où ils sont entrés, faute de pouvoir les évacuer par la bonne issue.

Le chien va alors souvent vomir sa nourriture et son eau, mais aussi, parfois, des matières fécales lorsque l’occlusion est « basse », c’est-à-dire située vers la fin du tube digestif.

On observe souvent une constipation, mais aussi, bien que cela puisse surprendre, des diarrhées, typiquement liquides, glaireuses et de petits volumes, et parfois sanguinolentes.

Le chien ne pouvant plus se nourrir correctement, il va généralement cesser de manger, présentant une anorexie caractéristique de ce trouble et, conséquemment, une déshydratation due à une absence de prise d’eau et/ou à une mauvaise assimilation de l’eau qu’il pourrait boire malgré sa douleur.

L’abdomen est généralement gonflé, distendu et douloureux, et le chien manifeste souvent des signes de détresse et d’inconfort.

Chez les toutous les plus discrets, on peut suspecter des douleurs face à une timidité accrue, une tendance à se cacher, à se recroqueviller. Chez les chiens plus expressifs, on peut observer des plaintes et une recherche de contact accrue avec le maître.

L’animal est souvent abattu, peu enclin aux jeux et promenades, et peut adopter des postures inhabituelles (dites antalgiques) destinées à atténuer la douleur. Dans certains cas, le chien peut se mettre à boiter, chaque pas le faisant souffrir.


Causes de l’occlusion intestinale chez le chien

Bien que de nombreux phénomènes puissent provoquer une occlusion intestinale, une cause s’avère bien plus fréquente que les autres : l’ingestion de corps étrangers.

Il n’aura sans doute échappé à aucun maître que les chiens sont bien souvent des animaux voraces, qui n’ont pas peur de goûter un peu tout ce qu’ils croisent sur leur route, peu importe si la chose en question est comestible ou non.

De fait, il n’est pas rare de retrouver des morceaux de jouets dans l’intestin des chiens, voire des jouets entiers, ainsi que des objets divers ayant appartenus à son maître, des os, des cailloux, des morceaux de bois, du tissu… Ou tout autre matériau impossible à digérer.

Certaines races de chiens sont justement réputées pour leur manie d’avaler n’importe quoi, et il est donc particulièrement important de surveiller les symptômes d’une occlusion intestinale chez eux. Je parle bien sûr ici des petits Beagles, mais aussi des Labradors, Golden Retriever, Bouledogue…



Plus rarement, les occlusions intestinales peuvent être causées par des aliments agglutinés dans le tube digestif du chien.

Ce phénomène peut notamment survenir quand le chien mange des croquettes associées à de la viande crue, un mélange particulièrement propice à la formation d’amalgames difficiles à digérer.

Un fécalome, masse de matière fécale plus ou moins sèche qui s’accumule dans le colon, souvent à la suite d’une constipation, peut aussi être impliqué. Il s’agit d’un trouble relativement fréquent chez le chiot constipé.

À noter que le fécalome est tout aussi grave que l’ingestion d’un corps étranger et engendre fatalement la mort de l’animal lorsqu’il n’est pas traité.

Plus rarement, une occlusion intestinale peut être causée par une infestation de parasites internes (vers intestinaux) ou une tumeur, cancéreuse ou bénigne. (1)

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Mon chien a une occlusion intestinale, que faire ?

Connaître les principales causes de l’occlusion intestinale permet de prévenir au mieux ce trouble et de surveiller de près les chiens qui y sont exposés, notamment s’ils commencent à présenter des symptômes gastro-intestinaux ou généraux.

En revanche, cela n’impacte pas la façon dont il faut agir face à ce trouble. Quelles que soient son origine et sa localisation dans le tube digestif, l’occlusion intestinale demeure toujours gravissime et engendrera fatalement la mort du chien si elle n’est pas soignée en urgence.

Le seul moyen de venir en aide à votre chien est donc de l’emmener en urgence chez un vétérinaire s’il présente les symptômes d’une occlusion intestinale.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire pour lui demander conseil et prendre une décision éclairée quant à la conduite à tenir.

Prenez aussi en considération votre situation : si vous vivez à proximité d’un hôpital vétérinaire pouvant rapidement prendre en charge votre toutou 24h/24h, vous pouvez éventuellement patienter quelques heures en le surveillant de près – uniquement si l’animal ne présente pas de symptômes sévères.

Si, au contraire, vous risquez de vous trouver loin de toute structure vétérinaire ouverte le soir venu, prenez les devants en consultant au plus tôt pour éviter de vous retrouver dans une situation complexe si l’état de santé de votre chien se dégrade aux heures de fermeture du vétérinaire le plus proche.

La localisation du blocage, qui ne pourra être décelée que par un vétérinaire à l’aide d’examens par imagerie médicale, peut en revanche impacter le traitement.

Les fécalomes très bas peuvent parfois être traités à l’aide de lavements, et les blocages au niveau de l’estomac ou de l’intestin grêle haut (intestin proximal) par endoscopie, sans chirurgie.

Néanmoins, dans la majeure partie des cas, l’opération chirurgicale abdominale en urgence demeure inévitable.

Plus vous agirez vite, plus les risques de lésions importantes de l’intestin (perforation, péritonite, etc.) seront minimes, et meilleur sera le pronostic vital de votre chien. (2)

Questions fréquemment posées sur l’occlusion intestinale du chien

Que faire si mon chien fait une occlusion intestinale ?

Il est essentiel de conduire votre chien chez un vétérinaire s’il présente des symptômes laissant penser qu’il pourrait souffrir d’une occlusion intestinale.

Ce trouble constitue une urgence vétérinaire vitale, et plus longtemps l’intestin du chien demeure bloqué, plus il risque de se perforer ou de s’infecter, assombrissant dès lors le pronostic de l’animal.

Comment savoir si mon chien fait une occlusion intestinale ?

Tous les chiens ne réagissent pas de la même manière en cas d’occlusion intestinale en fonction de leur tolérance à la douleur et de leur personnalité.

Des symptômes gastro-intestinaux sont presque inévitables (vomissements, nausées, diarrhées et/ou constipation), ainsi que des signes de détresse et d’abattement plus ou moins visibles (anorexie, tristesse, plainte, postures inhabituelles, timidité ou, au contraire, sollicitations accrues, etc.).

Mon chien est constipé, fait-il une occlusion intestinale ?

Chez le chiot, la constipation est souvent causée par un fécalome, risquant de se compliquer en occlusion intestinale fatale. Il est donc nécessaire de conduire de toute urgence un jeune chien constipé chez le vétérinaire.

Chez le chien adulte, la constipation n’est pas nécessairement signe d’occlusion intestinale, notamment en l’absence d’autres symptômes (vomissements, diarrhées glaireuses, abattement, douleurs, etc.).

Il demeure toutefois important d’être vigilant face à un chien constipé, car la cause du trouble, même si elle n’est pas une occlusion intestinale, peut être grave : un coup de téléphone à votre vétérinaire est hautement conseillé.

Peut-on soigner l’occlusion intestinale du chien ?

Il est impossible de soigner à la maison une occlusion intestinale chez le chien, et toute tentative de « déboucher » vous-même votre toutou à l’aide de remèdes de grand-mère (huile de paraffine, laxatif, etc.) serait vaine, voire dangereuse.

Cela risquerait notamment de retarder sa prise en charge par un vétérinaire, ce qui assombrit grandement son  pronostic.

Une fois entre les mains du vétérinaire, votre chien pourra être soigné, le plus souvent à l’aide d’une chirurgie abdominale. Traitée à temps, l’occlusion intestinale offre un pronostic plutôt positif.

L’occlusion intestinale du chien est un trouble grave que bien des maîtres ont tendance à craindre dès que leur toutou est constipé.

Il convient cependant de noter que la constipation n’est pas le symptôme le plus typique de cette affection, même si sa survenue semble logique puisque le tube digestif de l’animal est bouché.


On suspectera plutôt une occlusion intestinale en cas de vomissements associés à un abdomen gonflé et des signes, discrets ou évidents, de douleurs et d’inconfort.

La constipation chez le chien demeure néanmoins préoccupante, il est donc important de surveiller de près un toutou qui en souffre, même si une occlusion intestinale en est rarement la cause en l’absence d’autres symptômes.

Il vous reste des questions sur l’occlusion intestinale du chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.