fbpx
CaniprofSanté du chienNombril du chien : Anatomie, Maladies, Tout savoir !

Nombril du chien : Anatomie, Maladies, Tout savoir !

Certains maîtres ne s’en sont jamais rendu compte, mais, oui, les chiens, comme les humains, ont bel et bien un nombril !

Cette petite cicatrice se voit très peu chez nos compagnons à quatre pattes, d’autant qu’elle est généralement recouverte de fourrure.

Pourtant, il est important de la surveiller de temps en temps, surtout chez le jeune chiot, afin de s’assurer de l’absence de toute anomalie ou problème de santé.

Le nombril du chien est en effet sujet à une pathologie particulière, la hernie ombilicale. Si ce trouble est souvent bénin, il peut parfois se compliquer et avoir des conséquences dramatiques sur la santé de l’animal.

Le nombril du chien, qu’est-ce que c’est ?

Le nombril du chien, nommé ombilic dans le jargon médical, est une petite cicatrice fibreuse située sous le ventre de l’animal. Il correspond à l’emplacement du cordon ombilical qui reliait l’embryon au placenta lors de la gestation.

Le cordon ombilical est un organe que l’on retrouve chez tous les mammifères, dont le rôle est de joindre l’embryon au placenta pour l’alimenter en oxygène et en nutriments durant son développement dans l’utérus de sa mère.

Sans intervention humaine, la chienne coupe le cordon avec ses dents à la naissance du chiot et mange le placenta.

À la suite de cette opération, il ne reste plus qu’un morceau de cordon ombilical de quelques centimètres accroché à l’abdomen du chiot, qui sèche et tombe tout seul au bout de 2 ou 3 jours, laissant une petite cicatrice : le nombril.

Il peut arriver qu’une chienne délaisse un de ses chiots – ou la totalité de sa portée – après son accouchement, auquel cas il revient au maître de débarrasser les nouveau-nés de leur placenta de leur cordon ombilical.

Il suffit alors de couper proprement le cordon en laissant environ 3 cm à 4 cm de longueur. Lorsque la chienne a accouché dans de bonnes conditions sanitaires (environnement relativement propre, congénères en bonne santé, etc.), il est tout à fait inutile d’utiliser un antiseptique sur le moignon du cordon.

En principe, cet organe n’est pas hémorragique, mais si vous constatez un saignement important il pourrait être utile de le suturer ou de le clamper (pincer), ce qui nécessite l’intervention d’un vétérinaire.

Au cours de cette intervention, il est important de veiller à ne surtout pas tirer sur le cordon, sans quoi il existe un risque de provoquer une hernie ombilicale. (1)

Banniere assurances chien


La hernie ombilicale du chien

La hernie ombilicale est l’affection la plus communément rencontrée chez le chien au niveau du nombril. Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler, mais plutôt d’un défaut anatomique – on parle donc plus volontiers de condition.

Ce trouble survient lorsque différents organes internes du chien (graisse, péritoine et, plus rarement, intestin) se délogent de son abdomen pour s’infiltrer dans la zone ombilicale.

La hernie ombilicale est permise par une mauvaise cicatrisation de l’ombilic qui laisse une fente dans la paroi musculaire de l’abdomen, à travers laquelle se faufilent ces organes voyageurs.

Le défaut de cicatrisation en cause est le plus souvent congénital, mais la hernie ombilicale existe également sous une forme acquise.

La hernie ombilicale congénitale du chien

La hernie ombilicale congénitale du chien survient lorsque l’animal est accablé par une malformation génétique de l’anneau ombilical qui entraîne un défaut de cicatrisation du nombril après la chute du cordon ombilical.

Certaines races de chiens sont prédisposées à la hernie ombilicale congénitale, comme le Braque de Weimar, le Pointer, le Beagle et le Pékinois, pour ne citer que les plus connues. (2)

La hernie ombilicale acquise du chien

La hernie ombilicale acquise est bien plus rare que la forme congénitale. Chez le chiot, il semblerait qu’une mauvaise manipulation au moment de couper le cordon soit impliquée.

La chienne, comme un humain souhaitant venir en aide aux chiots lors de l’accouchement, peut notamment tirer le cordon ombilical vers l’avant ou le couper trop court, des maladresses risquant de favoriser l’apparition d’une hernie ombilicale.

Chez le chien adulte, ce sont davantage des accidents qui peuvent causer l’apparition de ce trouble. Un traumatisme impliquant une forte pression sur le ventre peut notamment être suspecté en cas de hernie ombilicale soudaine.

Symptômes de la hernie ombilicale du chien

On reconnaît la hernie ombilicale au renflement typique qu’elle provoque au niveau du nombril du chien, à la manière d’une bosse plus ou moins mobile, de taille variée, réductible ou non.

Une hernie ombilicale réductible disparaît lorsque l’on presse dessus du bout des doigts, les organes retournant alors dans leur cavité d’origine. À l’inverse, elle est irréductible quand une petite pression ne permet pas de la faire disparaître.

Dans la plupart des cas, la hernie ombilicale demeure sous-cutanée, et les organes du chien, s’ils ont pu traverser la paroi musculaire de l’abdomen, restent sous la peau de l’animal.

Toutefois, il arrive également qu’une fente cutanée laisse passer les organes à l’extérieur du corps du chien, auquel cas on parle d’omphalocèle.

Chez le chiot, la hernie ombilicale apparaît classiquement autour des 15 jours suivant sa naissance.

Chez le chien adulte, elle est plus rare et survient généralement à la suite d’un traumatisme ayant occasionné une forte pression sur l’abdomen de l’animal.

Traitement de la hernie ombilicale du chien

De manière générale, la hernie ombilicale du chien se soigne très bien à l’aide d’une petite intervention chirurgicale (kélotomie) qui vient refermer la cicatrice correctement.

Quand le chiot est pris en charge suffisamment tôt et que la hernie ombilicale est de taille réduite, la présence d’un omphalocèle n’est pas forcément un facteur de gravité.

La taille de la hernie est plus préoccupante : lorsqu’elle est volumineuse, le risque d’étranglements de l’intestin, dont un anneau peut passer à travers la fente cicatricielle, est plus important. Cette complication présente un pronostic beaucoup plus négatif pour l’animal.

Lorsqu’elle survient à la suite d’un traumatisme – ce qui demeure très exceptionnel – le pronostic du chien peut être engagé et les traitements possibles varient en fonction de son état de santé général et des autres dommages occasionnés par l’incident. (3)


Blessures et maladies du nombril du chien

Outre la hernie ombilicale, affection la plus commune du nombril du chien, cette petite zone du corps de votre toutou peut être atteinte par des blessures et maladies, comme n’importe quelle autre partie de son organisme.

Les maladies cutanées, comme la dermatite, la teigne ou la démodécie, peuvent affecter la peau du nombril, causant l’apparition de rougeurs, croûtes, squames, pelades ou boutons… Autant de symptômes qui doivent vous pousser à consulter rapidement un vétérinaire.

Le nombril du chien peut également être le site de tumeurs, bénignes ou cancéreuses, et notamment de mastocytomes, masses malignes relativement communes chez le chien.

Une blessure, causée par un accident, une chute ou une bagarre, peut également occasionner des lésions, plus ou moins graves, au niveau du nombril.

Enfin, bien que cela soit très rare, les chiots peuvent développer des infections (essentiellement bactériennes) au niveau du moignon de leur cordon ombilical, qui peut éventuellement se répandre au nombril après la chute de ce dernier.

Tout retard dans la cicatrisation du nombril ou signe d’inflammation, comme l’apparition de rougeurs et/ou gonflements au niveau de la cicatrice, la manifestation designes de douleur ou la détérioration de l’état de santé général du chiot, doit vous alerter et vous conduire à consulter rapidement un vétérinaire.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur le nombril du chien

Les chiens ont-ils un nombril ?

Oui, comme les humains et tous les mammifères, les chiens ont un nombril, cicatrice laissée par la chute de leur cordon ombilical.

Toutefois, celui-ci est généralement peu visible et ne forme pas un « trou » comme chez les humains, c’est pourquoi certains maîtres peuvent penser que leur animal en est dépourvu.

Qu’est-ce que la hernie ombilicale du chien ?

La hernie ombilicale du chien est une affection qui survient lorsque la cicatrisation du nombril ne se fait pas correctement, laissant ainsi les organes de l’animal passer à travers la paroi musculaire de l’abdomen et former une petite bosse sur son ventre.

Dans certains cas, les viscères du chien peuvent également passer à travers sa peau. Les organes sont alors apparents, et on nomme ce phénomène l’omphalocèle.

Quelles sont les principales maladies pouvant toucher le nombril du chien ?

Le nombril du chien est communément affecté par la hernie ombilicale, une condition génétique survenant lorsqu’il ne cicatrise pas correctement après la chute du cordon ombilical, laissant alors les organes internes passer à travers la paroi abdominale.

Comment savoir si mon chien a un problème au nombril ?

En temps normal, le nombril du chien est presque tout à fait invisible à l’œil nu. Il est lisse, et quasiment impalpable.

Si vous voyez ou sentez une petite bosse au niveau du nombril de votre chien, il s’agit probablement d’une hernie ombilicale, auquel cas une visite vétérinaire s’impose.

Pourquoi mon chien a-t-il une bosse au nombril ?

Si vous pouvez sentir ou voir une bosse au niveau du nombril de votre chien, c’est généralement le signe d’une hernie ombilicale.

Cette affection, majoritairement congénitale, survient lorsque le nombril a mal cicatrisé après la chute du cordon ombilical, laissant une fente dans la paroi abdominale qui permet aux organes internes de la traverser.

Une petite intervention chirurgicale permet de traiter le problème aisément. Elle n’est pas toujours nécessaire, mais il est important de s’en assurer auprès d’un vétérinaire pour éviter toute complication risquant de mettre en péril la vie de votre animal.

Le nombril du chien est rarement le site de problèmes de santé autres que la hernie ombilicale qui, fort heureusement, se soigne très bien dans l’immense majorité des cas.

Il demeure toutefois important de surveiller le nombril de votre toutou, notamment dans les premiers jours de sa vie, pour vérifier que tout est en ordre et qu’aucune hernie ou infection ne se développe.


En cas de problème, le pronostic de votre animal sera toujours meilleur si vous réagissez rapidement et qu’il est pris en charge précocement par un vétérinaire.

Il vous reste des questions sur le nombril du chien ou la hernie ombilicale ?

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.