fbpx
CaniprofSanté du chienMon chiot tremble quand il dort : pourquoi ?

Mon chiot tremble quand il dort : pourquoi ?

Voir son chiot trembler pendant son sommeil peut naturellement interpeller les maîtres qui ont tendance à se demander si leur petit compagnon est tout simplement en train de rêver ou s’il souffre d’un problème de santé quelconque.

On sait désormais que les chiens rêvent durant leur phase de sommeil paradoxal et, plus précisément, qu’ils revivent en songe les activités de leur journée.

Dans la plupart des cas, les mouvements d’un chiot plongé dans son sommeil sont les conséquences de ses rêves, au cours desquels votre petit compagnon imagine qu’il joue, court ou chasse.

Cependant, les tremblements du chien peuvent aussi révéler des pathologies sous-jacentes, généralement d’origine neurologique.

Les tremblements chez le chiot, c’est quoi ?

Les tremblements sont des symptômes se manifestant à travers des contractions involontaires des muscles du corps du chien.

Généralement, les tremblements sont de faible amplitude et il ne faut pas les confondre avec des convulsions, spasmes beaucoup plus brutaux et impressionnants.

De fait, les crises épileptiques, par exemple, ne provoquent pas des tremblements, mais de véritables épisodes convulsifs violents et typiques.

On peut classer les tremblements du chien en différentes catégories selon leur durée et leur mode d’apparition.

Le tremblement de posture se manifeste uniquement dans certaines positions, et apparait généralement après que le chien soit resté dans cette position quelque temps.

Le tremblement d’action est associé à un mouvement ou un comportement de l’animal volontaire et bien déterminé (s’asseoir, manger, s’impatienter…).

Le tremblement de repos se déclenche quand le chien se repose, et le tremblement persistant est présent en permanence.

Enfin, on distingue différents types de tremblements en fonction des mouvements engendrés par ces contractions incontrôlables.

La myoclonie est une contraction rythmique et involontaire d’une partie du corps de l’animal, et la myotonie est une contraction volontaire suivie d’une décontraction lente et difficile.

La fasciculation consiste en de rapides et courtes secousses incontrôlables d’un muscle au repos, et la tétanie entraine de fortes contractions musculaires intermittentes, souvent au niveau des membres.

La myokymie est un tremblement persistant du corps entier ou d’un groupe de muscles qui se manifeste par des ondulations du muscle peaucier du chien.

Si votre chiot tremble uniquement durant son sommeil, les tremblements persistants, tremblements d’action et tremblements de posture sont très certainement à exclure.

Néanmoins, seul un vétérinaire pourra avérer cette théorie en inspectant votre petit compagnon pour s’assurer qu’il ne présente aucun trouble neurologique.

Banniere assurances chien


Causes de tremblements chez le chiot

Les tremblements chez le chiot peuvent être provoqués par des facteurs très variés, c’est pourquoi il est important de vous assurer de l’absence d’autres symptômes pour écarter certaines causes.

Si votre chien semble en bonne santé lorsqu’il est éveillé et ne tremble que durant son sommeil, il est possible de réduire considérablement la liste des éventuels facteurs impliqués.

Les causes naturelles du tremblement chez le chiot qui dort

Les tremblements peuvent être physiologiques, c’est-à-dire provoqués par l’organisme du chien comme une réponse normale à son état d’esprit ou à son environnement.

Ainsi, un chiot peut trembler dans son sommeil parce qu’il a froid, il est alors important de le réchauffer, surtout s’il est très jeune et donc vulnérable aux hypothermies.

La fatigue peut aussi entrainer des tremblements musculaires, ainsi que la douleur si votre chiot s’est couché alors qu’il est malade ou blessé.

Si votre chiot a vécu une mauvaise expérience récemment, il peut en faire des cauchemars et trembler de peur, de stress ou d’anxiété.

À l’inverse, il peut trembler d’excitation s’il fait un beau rêve, ou être agité de soubresauts s’il revit une activité physique en songe.

Les rêves peuvent, par ailleurs, être la cause de réactions parfois impressionnantes, comme des sursauts marqués pouvant même réveiller l’animal.

Il s’agit de myoclonies d’endormissement, des phénomènes tout à fait normaux qui ne doivent pas vous inquiéter.

Généralement, le sommeil du chiot est agité durant la phase paradoxale qui dure environ 30 minutes avant le sommeil profond.

Les tremblements anormaux du chiot durant son sommeil

Si votre chiot se met soudain à trembler, il se peut qu’il soit victime d’un empoisonnement auquel cas il peut souffrir de lésions neurologiques provoquant des contractions musculaires.

Cette option doit être envisagée si votre chiot a présenté des troubles digestifs, a récemment mangé un produit dont vous ne connaissez pas l’innocuité (détergent, lessive, etc.) ou s’il est du genre à avaler n’importe quoi dans votre dos.

Les aliments pour humains peuvent aussi causer de graves troubles nerveux, notamment le chocolat et le café.

Votre chiot peut également souffrir de séquelles virales ou d’infections bactériennes responsables de tremblements incontrôlables.

La maladie de Carré (distemper) peut provoquer des tremblements plus ou moins importants chez les chiens qui l’ont contracté et y ont survécu.

Le tétanos est également susceptible de laisser des séquelles chez les chiens qui y ont survécu, mais dans ce cas, comme dans celui de la maladie de Carré, le chiot présente également des troubles nerveux durant sa période d’éveil.

Il est aussi possible que votre chiot souffre d’un traumatisme crânien, auquel cas il sera généralement mal en point avant de s’endormir et en se réveillant.

Si votre toutou est sous traitement médical, notamment contre l’anxiété, il peut présenter des tremblements à titre d’effets secondaires.

Notez que certaines races (les Colleys et apparentés) peuvent mal réagir à certains antiparasitaires qui provoquent chez eux des tremblements et/ou convulsions.

En termes de dysfonctionnements métaboliques, on note que les carences en calcium, potassium et magnésium peuvent engendrer des tremblements chez le chien, ainsi que l’excès de phosphore.

L’hypoglycémie peut aussi être suspectée, quoiqu’elle se manifeste rarement durant le sommeil du chiot. (1)


Si votre chien est en parfaitement santé et a bien été vacciné contre la maladie de Carré, le tétanos et les autres pathologies communes du chien, il y a fort à parier que les tremblements qui secouent son sommeil soient tout à fait normaux.

Néanmoins, si le chiot fait plus que trembler, mais convulse, et/ou s’il manifeste d’autres symptômes respiratoires, digestifs ou nerveux, il faut le conduire rapidement chez un vétérinaire pour mettre le doigt sur la cause de ses tracas.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.