fbpx
CaniprofSanté du chienMon chiot ne mange pas : pourquoi et que faire ?

Mon chiot ne mange pas : pourquoi et que faire ?

Les chiots sont de jeunes êtres vivants à la santé fragile, surtout lors des premiers jours de leur vie.  En conséquence, un chiot qui ne mange pas peut vite inquiéter son maître.

Inutile de paniquer pour autant, un chiot qui boude sa gamelle peut avoir d’excellentes raisons de le faire, et toutes ne sont pas forcément préoccupantes.

Cependant, un animal anorexique ne doit pas pour autant être ignoré, et il convient de bien connaître les différentes causes qui peuvent le pousser à adopter un tel comportement pour s’assurer qu’il ne court aucun danger.

Qu’est-ce qu’un chiot qui ne mange pas ?

On parle d’un chiot qui ne mange pas lorsqu’il boude sa gamelle pendant un certain temps, généralement de plusieurs heures consécutives.

La situation devient préoccupante après une journée passée sans manger, et au bout de plusieurs jours, on peut commencer à parler réellement d’anorexie.

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent pousser un chiot à délaisser son repas et, dans la plupart des cas, il s’agit surtout de problèmes bénins et passagers.

Il est important de vous assurer que votre chiot continue de boire durant cette période de jeûne impromptue, la déshydratation ayant des conséquences bien plus graves et bien plus rapides sur sa santé que l’anorexie.

Si les petits chiots peuvent se passer de nourriture durant 24h à 48h (selon leur âge) sans craindre de répercussions sévères sur leur santé, une absence d’hydratation prolongée pendant plus d’une journée est beaucoup plus critique.

Banniere assurances chien


Mon chiot ne mange pas, les causes possibles

Mon chiot ne mange pas : il est malade

Il existe une grande variété de maladies pouvant occasionner un inconfort conséquent chez le chiot, le poussant alors à délaisser sa gamelle.

Toutes ces maladies ne sont pas sévères, mais elles peuvent provoquer chez lui un grand mal-être, une détresse ou, tout simplement, une léthargie qui lui ôte le courage de se rendre à sa gamelle.

Pour écarter la possibilité d’une maladie, soyez particulièrement attentif à l’état de santé général de votre chiot et à son comportement.

Si votre petit compagnon semble alerte, ne se plaint pas, ne se cache pas, ni ne se montre plus collant qu’à son habitude, alors il y a de bonnes chances pour qu’il ne soit pas malade.

Inspectez également son corps sous toutes les coutures à la recherche de petits bobos ou de blessures plus graves : même de petites rougeurs, à première vue anodines, peuvent être le signe de troubles plus graves.

Bien qu’un chiot présentant un comportement habituel ne soit pas une source d’inquiétude, il faut toutefois noter que les maladies des jeunes chiens, notamment lorsqu’elles impliquent de la fièvre, peuvent rapidement dégénérer.

Si vous avez le moindre doute, ou si votre chiot continue de bouder sa gamelle au bout de 48h, consultez rapidement un vétérinaire. (1)

Mon chiot ne mange pas : il est stressé

L’arrivée du chiot dans son nouvel environnement et la séparation avec sa mère et sa fratrie peuvent fortement le déboussoler, et il peut manifester son mal-être à travers une anorexie.

Montrez-vous très rassurant avec votre animal, et n’hésitez pas à l’accompagner à sa gamelle ou, au contraire, à l’enfermer dans une pièce calme avec sa nourriture si votre présence semble l’inquiéter.

Instinctivement, les chiens ont tendance à éviter de manger lorsqu’ils sont sur leurs gardes, tendus ou angoissés, il est donc très important de placer la gamelle de votre chiot dans un lieu où il est détendu.

Si votre chiot refuse de manger immédiatement après son arrivée chez vous, ou suite à la survenue d’un événement potentiellement traumatisant, il y a de bonnes chances pour que son anorexie soit due au stress, auquel cas elle devrait disparaître dès qu’il sera de nouveau en confiance.

Mon chiot ne mange pas : il n’aime pas sa nourriture

Comme les chiens adultes, les chiots peuvent aussi jouer les difficiles et bouder leurs gamelles pour la simple et bonne raison que l’alimentation que vous leur servez n’est pas à leur goût.

Un chiot qui se détourne de son assiette par simple choix gustatif risque d’être rapidement affamé, et de sauter sur n’importe quel autre aliment qui lui plaira davantage.

Aussi, si votre animal retrouve miraculeusement l’appétit quand vous lui proposez du filet de poulet ou que vous versez un peu d’eau tiède sur ses croquettes, il y a de fortes chances pour qu’il soit plutôt du genre gourmet.

Petit indice qui pourrait vous aider à identifier un chiot qui joue les fines bouches : certaines races sont bien connues pour être capricieuses, comme c’est le cas des Shiba Inu, qui ont tendance à ne manger que du bout des lèvres les aliments qui n’enthousiasment pas leurs papilles.

Il est, en revanche, beaucoup plus rare de voir un Beagle ou un Labrador délaisser des croquettes, ces derniers se jetant habituellement volontiers sur tout ce qu’ils trouvent de comestibles – ou non !

Pour éviter de vous retrouver dans ce cas de figure, n’hésitez pas à demander à l’éleveur auprès duquel vous avez acquis votre chiot quel type d’alimentation il lui distribuait avant que vous ne l’adoptiez, afin de lui fournir le même repas lors de son arrivée chez vous.

Mon chiot ne mange pas : il a été mal sevré

Les chiots qui ne mangent pas peuvent aussi avoir été sevrés trop tôt, soit d’un point de vue alimentaire, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas physiquement capables de manger des aliments solides et devraient encore être allaités, soit d’un point de vue relation mère-chiot.

Il est relativement facile d’écarter la première hypothèse si votre chiot a plus de 8 semaines, auquel cas il est assez développé pour avaler de la nourriture modérément solide, comme de la pâtée ou des croquettes humidifiées.

Rappelons que la vente de chiots de moins de 8 semaines est interdite en France, car, en dessous de cet âge, l’animal n’est pas encore sevré et ne peut pas se débrouiller sans sa mère.

La seconde hypothèse est que votre chiot soit âgé de plus de 8 semaines et sevré d’un point de vue alimentaire, mais demandait à rester plus longtemps auprès de sa mère.

En effet, le sevrage des chiots à 8 semaines n’est qu’une indication, qui se base sur l’âge à partir duquel l’animal peut se passer du lait maternel, la chienne arrêtant progressivement d’en produire à partir de la 7ème semaine d’allaitement.

Mais, dans les faits, un chiot peut rester auprès de sa mère jusqu’à ses 4 à 6 mois, et celle-ci ne le rejettera que très progressivement, d’abord à travers les jeux, puis au moment du couchage et, enfin, en n’autorisant plus que les sollicitations respectant les codes sociaux des chiens, comme s’il était un étranger.

Séparés de leur mère dès leurs 8 semaines, les chiots ont besoin de réconfort et s’attacheront généralement très vite à la première personne qui leur apportera un sentiment de sécurité, généralement le nouveau maître.

Si le maître échoue dans ce rôle, le chiot se retrouve brutalement arraché à toute source de réconfort, et peut développer des troubles du comportement sévères, consécutifs à une grande détresse.

Une problématique que l’on retrouve souvent chez les chiots vendus en animalerie, qui sont séparés de leur mère pour être placés derrière des vitrines, dans un environnement susceptible de provoquer des troubles du développement sensoriel et une grande anxiété.

De plus, ces chiots viennent souvent d’élevages non identifiés, parfois localisés dans des pays de l’Est où ils sont élevés dans des conditions affligeantes et peuvent être séparés de leurs mères avant leurs huit semaines. (2)


Conséquences de l’anorexie du chiot

Les répercussions de l’anorexie du chiot sur sa santé vont grandement varier en fonction des causes du trouble, mais aussi de l’âge de l’animal.

En effet, plus le chiot est jeune, moins il dispose de réserves de graisse pour faire face à l’absence d’un apport énergétique.

Si vous venez d’acquérir votre animal, et qu’il n’est alors âgé que de deux mois ou à peine plus, il est important de le surveiller de près et de vous assurer qu’il ne jeûne pas pendant plus de 24h.

Si votre chiot est plus âgé, à partir de 6 mois, vous pouvez attendre 48 heures sans que les conséquences ne soient gravissimes.

Dans les deux cas, au-delà de cette période il est important de consulter un vétérinaire ou d’appeler l’éleveur qui vous l’a vendu pour avoir des conseils sur cette situation à laquelle, en tant que professionnel, il devrait être habitué.

Soyez également vigilant en cas d’apparition de tout nouveau symptôme pouvant laisser penser que votre chiot est malade (diarrhées, vomissement, apathie, etc.), auquel cas il convient de ne pas attendre pour consulter un vétérinaire.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Chiot qui ne mange pas : la conduite à tenir

La première chose à faire si votre chiot délaisse sa gamelle est de l’inspecter de près pour vous assurer qu’il ne présente aucun signe de maladie ou de blessure.

Si son comportement semble normal, c’est-à-dire qu’il ne se montre ni plus excité ou collant que d’habitude ni plus apathique, alors il est possible qu’il soit tout simplement distrait.

Promenez-le, ou laissez-le s’amuser quelque temps avec vous en le sollicitant physiquement et intellectuellement, puis servez-lui à nouveau sa gamelle.

S’il ne mange toujours pas, tentez de verser un peu d’eau tiède sur ses aliments : il est possible que ses croquettes soient trop dures à mâcher, ou qu’il n’en apprécie pas l’odeur ou la saveur.

Assurez-vous également que les aliments que vous lui proposez soient bien adaptés à son âge et à son gabarit, sans quoi il pourrait mal les digérer ou peiner à les avaler, ce qui expliquerait pourquoi sa gamelle le rebute.

L’eau tiède règle généralement le problème des chiots difficiles, y compris lorsqu’on la verse sur de la pâtée, les aliments plus chauds semblant souvent plus appétissants aux yeux des chiots.

Vous pouvez aussi tenter de donner à votre chiot un peu de blanc de poulet cuit pour voir si cela réveille son appétit, mais n’en abusez pas : ce n’est pas un aliment complet et équilibré pour un chiot.

Si rien de tout cela ne redonne l’appétit à votre chiot, consultez un vétérinaire pour qu’il diagnostique la cause du problème et vous propose une solution adaptée.

Questions fréquemment posées par les maîtres dont le chiot ne mange pas

Pourquoi mon chiot ne mange-t-il pas ?

Il y a de multiples raisons pouvant pousser votre chiot à ne pas manger : ce comportement peut être dû à une maladie, un stress latent ou intense, un mauvais sevrage ou, tout simplement, à une nourriture qui ne lui plaît pas.

Mon chiot ne mange pas, est-ce grave ?

Un chiot qui ne mange pas pendant quelques heures n’est pas forcément en danger, mais il est important de connaître la cause du problème pour en déterminer la sévérité.

Dans la plupart des cas, il suffit d’offrir à votre chiot des aliments mieux adaptés à son âge, son gabarit et ses goûts, ou de ramollir ses croquettes avec un peu d’eau tiède pour qu’il s’y intéresse de nouveau.

Si votre chiot ne retrouve pas l’appétit au bout de 24h à 48h, ce peut être le signe d’un trouble plus grave, et il est nécessaire de consulter un vétérinaire.

Comment faire manger un chiot qui refuse de s’alimenter ?

Vous pouvez encourager votre chiot à manger en ramollissant ses croquettes avec un peu d’eau tiède, une astuce qui fonctionne dans la plupart des cas, lorsqu’il n’y a pas de problèmes sous-jacents.

Mon chiot ne mange pas, dois-je aller chez le vétérinaire ?

Si votre chiot présente des signes laissant penser qu’il est malade (diarrhées, vomissement, fatigues, plaintes, comportement très collant, etc.), il est essentiel de le conduire chez le vétérinaire au plus tôt.

En revanche, s’il ne mange pas depuis seulement quelques heures, mais semble, par ailleurs, tout à fait normal, vous pouvez attendre 24h à 48h avant de le conduire chez un vétérinaire, le temps de lui proposer une alimentation plus appétissante pour voir si cela lui rend l’appétit.

Un chiot qui ne mange pas peut être source d’inquiétude pour son maître, notamment lorsqu’il s’agit du tout premier animal de compagnie du foyer.

Heureusement, la plupart des chiots qui délaissent leurs gamelles le font tout simplement parce que cette nouvelle nourriture ne leur plaît pas, ou encore parce qu’ils sont distraits.


Si, après avoir essayé de motiver votre animal à manger, rien n’y fait, contactez un vétérinaire ou l’éleveur qui vous l’a vendu pour obtenir de plus amples conseils : mieux vaut trop tôt, que trop tard.

Vous avez déjà été confronté à un chiot qui joue les fines bouches ? Partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.