fbpx
CaniprofSanté du chienMon chien sent mauvais : pourquoi et que faire ?

Mon chien sent mauvais : pourquoi et que faire ?

Il est de notoriété commune que nos amis les chiens sentent souvent mauvais, notamment parce qu’ils aiment se rouler dans tout ce qui dégage une odeur forte.

Néanmoins, un chien en bonne santé ne diffuse normalement pas une odeur insoutenable, à part s’il vient de rouler avec enthousiasme sur une charogne ou dans une belle crotte, comme il aime tant le faire.

Pour résoudre le problème d’un chien qui dégage une forte odeur sans raison apparente, il est primordial de commencer par en déterminer l’origine.

Mon chien a mauvaise haleine

Il est fréquent que l’haleine des chiens soit difficile à supporter, mais lorsqu’elle devient vraiment pestilentielle, c’est qu’il y a sans doute un problème.

Justement, les chiens sont particulièrement sensibles au tartre et aux maladies parodontales qui viennent avec, tartre qui donne une haleine particulièrement désagréable.

Le tartre est formé de plaque dentaire calcifiée qui vient recouvrir les dents de votre animal et abrite bon nombre de bactéries.

Outre l’odeur putride que dégagent ces bactéries, elles peuvent aussi causer des infections et inflammations parfois bénignes, mais souvent très sérieuses et capables de se déployer dans l’organisme tout entier de votre animal.

Lorsque le tartre prolifère de trop, les bactéries vont en effet provoquer un décollement de la gencive et attaquer l’os de la mâchoire de l’animal, provoquant alors la chute des dents et se propageant dans le sang du chien jusqu’à d’autres organes.

Généralement, une nourriture « abrasive » comme les croquettes ou les bâtonnets dentaires à mâcher permet d’entretenir la dentition de votre chien, mais il arrive parfois que cela ne suffise pas.

Si votre toutou présente une haleine putride, commencez par vérifier l’état de ses dents ou, mieux, faites-le vérifier par un professionnel de santé qui pratiquera, si besoin, un détartrage pour régler le problème.

Si le tartre est la cause de mauvaise haleine la plus commune, votre chien peut aussi dégager une odeur irrespirable du fait d’autres problèmes dentaires ou digestifs.

Les abcès dentaires peuvent, par exemple, être une cause de mauvaise haleine, ainsi que les problèmes rénaux et certaines bactéries proliférant dans le système digestif du chien.

Si votre chien a mauvaise haleine, il vaut mieux le conduire chez un vétérinaire qui procédera soit à l’entretien de ses dents, soit recherchera la cause de cette odeur infecte si tartre il n’y a pas.

Banniere assurances chien


Mon chien a des flatulences

Les flatulences sont tout à fait normales chez le chien comme chez l’humain, et rien ne saurait empêcher leurs apparitions fortuites.

Néanmoins, les flatulences du chien sont généralement peu odorantes, et une odeur nauséabonde systématique quand votre toutou pète devrait vous alerter.

La cause la plus probable des flatulences odorantes chez le chien est son alimentation, qui est par ailleurs en cause dans bien d’autres problèmes de santé chez nos amis canins.

Les aliments trop riches en glucides, ainsi que certaines fibres peu adaptées à l’organisme des canidés, sont souvent mal digérées par les chiens.

Ces nutriments vont donc avoir tendance à fermenter dans l’intestin de votre toutou, produisant des odeurs putrides et fort gênantes pour son entourage.

Il en va de même pour les aliments gras qui produisent des odeurs très fortes, ainsi que les protéines d’origines végétales.

Les protéines de qualité médiocre, riches en collagène (tendons, cartilages, etc.) sont aussi moins digestibles et ont tendance à se putréfier dans l’intestin du chien.

Tous ces ingrédients, on les retrouve dans les aliments de basse qualité vendus en supermarché, en ligne et dans certaines animaleries.

Que votre chien ait des flatulences ou non, je vous recommande quoi qu’il en soit de les fuir comme la peste, car ils causent moult autres problèmes de santé chez nos compagnons.

Aussi, le fait qu’un chien de votre connaissance digère bien certains aliments bas de gamme ne les innocente pas pour autant dans l’apparition de flatulences chez votre toutou : ce dernier peut avoir un système digestif plus sensible, tout simplement.

 Il faut aussi noter que les changements brusques de régime alimentaire peuvent occasionner des gaz intestinaux désagréables, mais ceux-ci ne devraient durer que le temps de la transition.

Par ailleurs, nombre de maladies gastro-intestinales d’origine virale, bactérienne ou parasitaire, peuvent engendrer ce type de trouble.

L’obésité et l’âge, qui provoquent un ralentissement du système digestif, sont aussi des facteurs pouvant être impliqués dans l’émission de gaz intestinaux putrides, tout comme certains compléments alimentaires.

Enfin, il faut aussi noter que certains chiens pètent plus que d’autres, car ils avalent trop d’air en mangeant, comme c’est notamment le cas des gloutons qui se jettent sur leur ration et des toutous brachycéphales.

Dans ce cas, il faut opter pour un système régulant la vitesse d’ingestion des aliments, comme le fameux et très efficace Pipolino, ou, avec l’aval de votre vétérinaire, pour une gamelle surélevée.



De plus, la formation de gaz peut irriter l’intestin de votre chien qui risque de devenir moins perméable, ceci engendrant une digestion moins efficace et, de fait, l’augmentation de la production de gaz… Un véritable cercle vicieux !


La peau de mon chien sent mauvais

Si votre chien semble sentir mauvais tout entier, il est possible que l’odeur désagréable qu’il dégage soit due à des problèmes cutanés.

Généralement, ceux-ci sont visibles et s’accompagnent de symptômes variés comme le purit (démangeaisons), l’alopécie (pelades), ou encore la formation de croutes, de boutons, de rougeurs ou de pellicules.

De fait, si l’odeur corporelle de votre chien est particulièrement forte, je vous recommande de bien l’inspecter à la recherche d’anomalies localisée sur sa peau.

La séborrhée primaire est une maladie héréditaire qui se manifeste par une peau grasse et odorante, ainsi que par l’apparition de petits boutons, de squames et de croutes, régulièrement associée à des surinfections.

D’autres séborrhées (une séborrhée étant une production excessive de sébums) sont causées par des champignons, troubles hormonaux ou maladies.

Un abcès ou une plaie purulente peuvent aussi dégager une odeur extrêmement dérangeante, le pus présentant une odeur typique particulièrement forte.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


La tête de mon chien sent mauvais

Les chiens, et surtout ceux aux oreilles tombantes, développent fréquemment des otites, une maladie des oreilles qui peut dégager une odeur insoutenable.

La gale des oreilles, causées par un parasite, est aussi une affection dégageant une odeur fort désagréable qui peut vous alerter.

Il est relativement facile de suspecter une de ces pathologies : dans le cas d’une otite, le chien se gratte, a souvent mal et ne se laissera pas toucher les oreilles.

Si toutefois vous parvenez à jeter un coup d’œil dans son conduit auditif, vous observez une oreille inflammée (rouge) et un excès de cérumen.

Concernant la gale des oreilles, le chien se gratte beaucoup, ses oreilles sont rouges et couvertes d’un excès de cérumen sombre, ses poils auriculaires se font rares et des croutes se forment souvent sur le pavillon auriculaire.

Dans les deux cas, vous devez consulter un vétérinaire pour faire soigner votre animal avant que les symptômes ne s’aggravent, risquant de détériorer son audition.

L’arrière-train de mon chien sent mauvais

Un chien qui sent fort de l’arrière-train est le plus souvent sujet à une inflammation des glandes annales, des cavités situées autour de son anus.

Ces petites glandes, aussi nommées sacs anaux, contiennent un liquide qui permet à l’animal de marquer son territoire lorsqu’il fait ses besoins.

Dans certains cas, ces glandes peuvent être engorgées et dégagent alors une odeur nauséabonde (semblable à celle du poisson), en plus de gêner le chien qui aura tendance à se lécher plus que de coutume et à faire le « traineau ».

Cette affection est sans gravité, bien qu’elle puisse éventuellement donner lieu à une surinfection plus sérieuse.

Elle est surtout gênante pour le maître, mais peut aussi le devenir pour le chien lorsque les glandes engorgées deviennent douloureuses.

Dans tous les cas, si votre chien manifeste les symptômes d’un engorgement des sacs annaux ou que son arrière-train dégage une forte odeur sans raison apparente, je vous recommande de consulter un vétérinaire. (1)

Mon chien se salit tout le temps

Certains chiens aiment plus que d’autres se rouler dans des matières odorantes au cours des promenades avec leur maître.

Un comportement qui n’a rien de répréhensible et doit simplement être accepté par le maître… Malgré les mauvaises odeurs qui peuvent en découler.

De fait, la seule solution qui s’offre à vous est de laver votre toutou régulièrement, mais attention : cette opération doit être réalisée dans les règles de l’art.

Tout d’abord, il est déconseillé de laver son chien trop souvent, sauf sur les recommandations de votre vétérinaire qui peut vous prescrire un shampoing spécial pour réguler la production de sébum, notamment pour les chiens atteints de séborrhée primaire.

Dans les autres cas, il est préférable de ne pas laver votre toutou plus d’une fois par mois, et il faut absolument utiliser un shampoing conçu pour les chiens.

Les shampoings et savons prévus pour les hommes, ainsi que des bains trop fréquents, peuvent détériorer la peau de votre chien qui s’abimera plus facilement et sera plus susceptible d’être envahie de champignons causant des odeurs désagréables.

En utilisant un produit adapté, un bain mensuel permettra en revanche de décrasser la fourrure de votre chien en profondeur, de laisser respirer sa peau… Et de détruire les odeurs qui lui collent au poil depuis qu’il s’est roulé on ne sait où !


Les chiens ont tous tendance à sentir un peu fort, mais les odeurs vraiment dérangeantes sont généralement le symptôme d’une maladie sous-jacente que seul un vétérinaire saura diagnostiquer et traiter.

Aussi, si votre toutou souffre d’une mauvaise haleine ou d’une séborrhée, je vous recommande de consulter avant de décider de lui brosser les dents ou de le laver sans connaître la véritable source de cette odeur désagréable.

Ne négligez pas non plus l’importance de l’alimentation de votre toutou sur la santé de sa peau, de son poil, de ses dents, de son intestin… Et de tout son organisme et son équilibre mental.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.