CaniprofSanté du chienMauvaise haleine chez le chien : Causes et Solutions ?

Mauvaise haleine chez le chien : Causes et Solutions ?

La mauvaise haleine est un phénomène que l’on rencontre fréquemment chez le chien, mais il faut toutefois distinguer les odeurs désagréables « normales » qui peuvent émaner de la gueule de votre toutou de celles laissant présager un problème de santé.

En effet, si la bouche d’un chien ne sent jamais très bon, une mauvaise haleine insupportable est généralement le signe que quelque chose cloche chez votre compagnon à quatre pattes.

Aujourd’hui, je vous propose de nous pencher d’un peu plus près sur la mauvaise haleine du chien afin de découvrir quels troubles peuvent en être à l’origine, quelles sont leurs potentielles conséquences, et quelle est la meilleure façon de les prendre en charge.

La mauvaise haleine chez le chien, c’est quoi ?

La mauvaise haleine, aussi nommée halitose dans le jargon médical, n’a pas vraiment besoin d’être définie : c’est un problème que tout le monde connaît, et surtout les propriétaires de chiens – ces derniers ayant rarement l’haleine fraîche.

Toutefois, il est important de distinguer une mauvaise haleine « classique », qui dégage une odeur modérément désagréable, d’une halitose prononcée dégageant une odeur réellement incommodante, voire fétide.

En effet, si votre chien ne sent pas très bon de la bouche, mais ne vous incommode pas fortement, il est probable qu’il ne présente aucun trouble particulier et que l’odeur prononcée de son haleine soit uniquement due au fait que, contrairement aux humains, il ne se brosse pas les dents.

En revanche, si vous sentez sa mauvaise haleine de loin, que son poil sent fort après qu’il se soit toiletté ou que sa gueule dégage une odeur profondément putride ou inhabituelle, la situation devient préoccupante.

Banniere assurances chien


Causes de la mauvaise haleine du chien

L’odeur de l’haleine du chien, qu’elle soit modérée ou prononcée, est généralement causée par des bactéries qui pullulent dans la gueule de l’animal.

Puisque la gueule du chien est naturellement le siège de nombreuses bactéries, il est tout à fait normal que l’haleine de l’animal dégage en permanence une odeur modérément désagréable.

Lorsque ces bactéries prolifèrent outre mesure, la mauvaise haleine devient plus prononcée et la santé buccale du chien est menacée.

Les problèmes de santé buccale ne sont toutefois pas les seuls à provoquer une mauvaise haleine chez le chien, et des maladies métaboliques, infections cutanées, troubles comportementaux et affections de la zone périanal peuvent également en être à l’origine.

Maladies buccales et parodontales

La cause la plus évidente de la mauvaise haleine chez le chien est sans conteste les maladies buccales et parodontales qui peuvent atteindre les différents tissus de sa gueule.

Comme évoqué précédemment, la seule présence de bactéries dans la bouche animale, qui est inévitable en temps normal, peut dégager des odeurs désagréables.

Au fil du temps, ces bactéries forment la plaque dentaire, un biofilm qui se calcifie pour se transformer en tartre, où elles prolifèrent allègrement.

L’accumulation de tartre dans la bouche du chien, au-delà de mettre la santé de ses dents et tissus parodontaux en péril, est couramment à l’origine d’une mauvaise haleine.

Lorsque les bactéries prolifèrent davantage, généralement une fois que les dents du chien sont percluses de tartre, de nouveaux problèmes de santé plus sévères peuvent apparaître.

C’est le cas des caries, mais aussi des gingivites, des abcès dentaires ou des infections des tissus profonds du parodonte (parodontite).

La parodontite peut avoir de graves répercussions sur la santé du chien, entraînant le déchaussement des dents, des lésions, voire fractures, de l’os mandibulaire, et dans les cas les plus avancés, une septicémie mortelle. (1,2)

Maladies métaboliques

Certaines maladies métaboliques, qui engendrent des bouleversements dans la chimie de l’organisme, peuvent provoquer une mauvaise haleine à l’odeur souvent très typique.

Le diabète, courant chez le chien, produit typiquement une haleine à l’odeur de pomme fermentée reconnaissable entre toutes. Ce phénomène découle de l’acidocétose diabétique, un processus qui engendre la libération d’acétone dans l’haleine du chien.

Les pathologies rénales, telles que l’insuffisance rénale, tout aussi courante que le diabète chez le chien, peuvent engendrer une haleine dite « urémique » du fait de l’augmentation de l’urée, substance qui devrait normalement être filtrée par les reins, dans le sang.

Une haleine urémique sent plus ou moins l’urine ou l’ammoniac, mais certains la décrivent comme semblable à l’odeur du poisson fermenté.

Maladies digestives

La mauvaise haleine du chien parfois due au contenu de son estomac et à la santé des différents organes de son tube digestif.

Une digestion trop lente, par exemple, favorise la fermentation des aliments dans l’estomac du chien, ce qui peut affecter significativement son haleine.

Les troubles digestifs de l’animal peuvent être dus à son alimentation, à son mode de vie (la sédentarité ralentit le transit), à des maladies métaboliques (cancers, pancréatites, maladies hépatiques, etc.) ou encore à des infections virales, bactériennes ou parasitaires (gastrite, ulcère, gastro-entérite, etc.).

Des traumatismes et ingestions de corps étrangers sont aussi à même de provoquer des lésions du tube digestif se traduisant par une mauvaise haleine. En général, d’autres symptômes sont alors associés à l’halitose, notamment digestifs (diarrhées, vomissements, etc.).

Maladies respiratoires

La mauvaise haleine du chien peut également être provoquée par des infections des voies respiratoires, une possibilité à laquelle les maîtres ne pensent que trop peu.

En effet, le souffle du chien vient droit de ses poumons, et des bactéries proliférant au niveau des voies respiratoires, basses ou hautes, peuvent tout à fait être responsables de la mauvaise odeur de la respiration de votre animal.

Parmi les maladies respiratoires, ce sont le plus souvent les sinusites (infection des sinus) qui sont susceptibles de donner mauvaise haleine à un chien.

Maladies cutanées

Les maladies cutanées sont trop souvent laissées de côté par les maîtres recherchant la cause de la mauvaise haleine de leur chien.

En effet, elles peuvent non seulement dégager des odeurs très désagréables à un niveau local, comme c’est le cas de la pyodermite des plis des lèvres qui répand une odeur infecte au niveau de la gueule du chien, ou bien transmettre leur odeur putride à la gueule de l’animal lorsque celui-ci lèche ses lésions, comme ce peut être le cas de la teigne.

Il faut également se méfier des otites et de la gale des oreilles qui peuvent dégager une odeur parfaitement insupportable que le maître peut confondre avec une mauvaise haleine lorsque la tête toute entière du chien embaume.

Affections périanales

L’affection périanale la plus connue chez le chien est sans aucun doute l’inflammation des sacs anaux, qui donne au chien une haleine proprement insoutenable – généralement comparée à celle du poisson pourri – lorsqu’il se lèche l’arrière-train pour tenter de calmer les vives démangeaisons qu’elle provoque.

Chez la chienne, une haleine infecte doit également laisser suspecter un pyomètre (infection de l’utérus) lorsqu’elle se lèche fréquemment les parties génitales.

Troubles comportementaux

Certains chiens peuvent développer des troubles du comportement très déroutants, comme la coprophagie qui consiste à avaler ses excréments – ou ceux d’autres animaux.

Comme vous pouvez vous en douter, ce type d’habitudes donne aux chiens une haleine épouvantable à côté de laquelle il est impossible de passer.

Les chiens par trop gloutons, comme les fameux Beagles, peuvent aussi avoir tendance à manger tout et n’importe quoi compulsivement, y compris des carcasses d’animaux sauvages en putréfaction dénichées en balade, qui ne manqueront pas de leur donner une haleine de chacal. (3)


Mon chien a mauvaise haleine, que faire ?

Si votre chien a réellement une mauvaise haleine prononcée qui vous incommode, il est essentiel de le conduire chez un vétérinaire qui l’examinera en détail pour trouver la cause de son halitose.

Il est possible que votre toutou souffre d’une maladie métabolique qui nécessite une prise en charge précoce pour lui offrir un pronostic satisfaisant.

En fonction de l’origine du problème, le vétérinaire mettra en place un protocole traitant le problème à sa source, qu’il s’agisse d’une maladie métabolique ou digestive, d’une inflammation de sacs anaux ou, tout simplement, d’une accumulation de tartre.

Il n’est pas conseillé de brosser les dents de votre chien ou d’ajouter des produits dans son eau pour traiter sa mauvaise haleine sans vous être préalablement assuré qu’elle ne soit pas provoquée par un problème de santé.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur la mauvaise haleine du chien

Pourquoi mon chien a-t-il mauvaise haleine ?

Les chiens n’ont jamais une haleine très fraîche, car leur bouche – comme celle des humains – est le siège de nombreuses bactéries qui dégagent des odeurs désagréables.

Toutefois, lorsque l’haleine de votre animal devient soudain insoutenable ou très particulière, elle peut cacher un problème de santé potentiellement grave, comme du diabète, une insuffisance rénale ou une maladie digestive.

Les causes pathologiques de la mauvaise haleine chez le chien étant très nombreuses, il est hautement recommandé de consulter un vétérinaire pour identifier avec certitude ce qui provoque la mauvaise haleine de votre compagnon à quatre pattes.

Comment traiter la mauvaise haleine du chien ?

La mauvaise haleine du chien est relativement normale lorsqu’elle est modérée, et, dans ce cas, ne devrait pas faire l’objet d’un traitement particulier.

Toutefois, quand elle est très incommodante, il est nécessaire de s’assurer qu’elle ne soit pas causée par une maladie sous-jacente ou par une accumulation de tartre excessive.

La meilleure chose à faire est donc de conduire votre animal chez un vétérinaire qui s’assurera que votre toutou est en bonne santé et déterminera si son haleine est normale ou cache un problème quelconque.

Pourquoi l’haleine de mon chien sent-elle le poisson ?

En général, une haleine qui sent fort le poisson pourri est typique d’une infection des glandes anales chez le chien.

Vous en aurez vite la certitude en observant de près votre toutou : il risque de manifester des signes d’inconfort et de se lécher l’arrière-train plus souvent qu’à l’accoutumée. Par ailleurs, ses glandes anales seront généralement visiblement rouges et enflées.

Mon chien a mauvaise haleine, faut-il lui brosser les dents ?

Si votre chien a mauvaise haleine, il faut avant toute chose le conduire chez un vétérinaire pour identifier la cause du problème et écarter des maladies parodontales, digestives, respiratoires ou métaboliques potentiellement graves.

En effet, en temps normal un chien en bonne santé n’a jamais l’haleine très fraîche, mais il ne doit pas incommoder son entourage.

Brosser les dents de son chien est une bonne solution pour réduire les mauvaises odeurs liées au tartre, mais seulement si le tartre est bel et bien en cause.

La mauvaise haleine est un problème courant chez le chien, mais n’est pas pour autant anodine et peut révéler des problèmes de santé sérieux, susceptibles d’engager le pronostic vital de votre compagnon à quatre pattes.

La solution la plus sûre, même si elle peut sembler un peu rébarbative pour un problème d’apparence aussi « futile », est de conduire votre chien chez le vétérinaire pour vous assurer qu’il ne souffre pas d’une maladie parodontale, métabolique, respiratoire ou digestive.


Si votre chien ne souffre d’aucun problème de santé particulier, il est possible que son alimentation soit en cause et qu’il faille opter pour un régime plus sain pour améliorer son hygiène dentaire et, de fait, son haleine.

Votre chien est en bonne santé, mais a tendance à avoir une haleine de chacal ? Quelles solutions avez-vous mises en œuvre pour atténuer ce problème ? Partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.