CaniprofSanté du chienIntoxication alimentaire chez le chien : Symptômes, Causes, Traitements ?

Intoxication alimentaire chez le chien : Symptômes, Causes, Traitements ?

L’intoxication alimentaire chez le chien peut provoquer des troubles de santé sévères nécessitant une visite en urgence chez un vétérinaire.

Pour ne pas mettre les jours de votre animal en danger, il est donc essentiel d’apprendre à en reconnaître les symptômes, mais aussi d’en connaître les causes pour la prévenir au mieux.

Aujourd’hui, je vous propose donc de faire le point sur les principales causes d’intoxications alimentaires chez le chien, leurs conséquences et la bonne conduite à adopter si votre animal semble en souffrir.

L’intoxication alimentaire du chien, c’est quoi ?

L’intoxication alimentaire du chien, ou empoisonnement alimentaire,est une maladie provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés.

On distingue cette affection des empoisonnements ou intoxications non alimentaires, qui peuvent se produire lorsque l’animal avale directement une substance toxique non comestible.

Lorsque les aliments ou l’eau ingérés par le chien sont contaminés par des agents infectieux, on parle toxi-infection alimentaire. C’est le cas, par exemple, d’aliments contenant des bactéries, mycoses ou parasites.

Dans la catégorie des intoxications alimentaires que l’on ne qualifie pas de toxi-infections, on trouve notamment les aliments contaminés par des produits chimiques ou des métaux lourds.

Chez le chien, l’intoxication alimentaire est moins courante que l’empoisonnement non alimentaire, les substances toxiques les plus souvent ingérées par nos compagnons à quatre pattes étant les raticides (mort-aux-rats), le chocolat et les médicaments pour humains (paracétamol, aspirine, etc.).

Il faut bien noter que les aliments pour humains toxiques pour les chiens, tels que le chocolat, les raisins secs ou encore les pommes de terre, ne sont pas responsables d’intoxications que l’on peut qualifier d’alimentaires.

De fait, il ne s’agit pas de produits alimentaires pour chiens et ils ne sont pas devenus nocifs après avoir été contaminés. Ces aliments pour humains contiennent simplement des composés toxiques pour les chiens, plus sensibles que les humains à certaines molécules.

Banniere assurances chien


Causes de l’intoxication alimentaire chez le chien

Comme nous l’avons évoqué dans le paragraphe précédent, l’intoxication alimentaire du chien n’est pas causée par l’ingestion de poisons à proprement parler, mais d’aliments tout à fait comestibles en temps normal, qui ont été contaminés par des pathogènes ou toxines.

Différents pathogènes et toxines peuvent être en cause : bactéries, virus, parasites, mycoses, plantes ou produits chimiques.

La plupart du temps, l’intoxication alimentaire du chien est provoquée par des bactéries proliférant dans des aliments avariés.

Le chien s’intoxique alors en mangeant des carcasses d’animaux putréfiés qu’il peut dénicher au cours de ses promenades, ou en avalant des aliments crus contaminés par des bactéries proliférant dans des gamelles mal lavées. (1)

Les chiens sont également exposés aux contaminants chimiques, notamment le Bisphénol A (BPA), qu’ils peuvent absorber au travers de leur alimentation.

Les marques de croquettes bien connues Acana et Orijen, par exemple, ont fait l’objet d’une polémique après que du BPA, provenant sans doute de leurs emballages, ait été retrouvé dans leurs aliments canins.

Le BPA est un perturbateur endocrinien qui peut provoquer des perturbations systémiques affectant le fonctionnement du métabolisme du chien.

Les métaux lourds sont d’autres contaminants relativement communs qui peuvent menacer la santé de votre chien. On les trouve tant dans l’eau et la nourriture que dans certains accessoires canins risquant de contaminer sa nourriture.

De fait, les gamelles dans lesquelles votre chien se nourrit peuvent contaminer ses aliments, comme c’est le cas d’accessoires fabriqués en chrome, une substance cancérigène pouvant affecter le système respiratoire, digestif, hépatique et rénal du chien.

L’eau du robinet que vous servez sans doute à votre chien peut également contenir du plomb si la tuyauterie de votre habitation est fabriquée dans cette matière. La contamination au plomb provoque une maladie grave, le saturnisme, qui affecte tant les humains que les animaux.

Enfin, nos compagnons à quatre pattes sont exposés à un risque d’intoxication alimentaire particulier : la contamination aux mycotoxines.

Les mycotoxines sont des sortes de moisissures que l’on retrouve dans de nombreux produits alimentaires céréaliers, destinés tant à l’alimentation humaine qu’à celle de nos animaux de compagnie.

Sécrétées par des champignons, elles se développent essentiellement durant le stockage des céréales et se retrouvent ensuite dans les produits finis – ici les croquettes. En effet, ni la cuisson ni la stérilisation ne permettent de les détruire.

La présence de mycotoxines dans les céréales étant presque inévitable, les autorités de santé internationales ont mis en place des seuils de tolérance pour réguler les quantités ingérées par les êtres humains à travers leur consommation de produits fabriqués à l’aide de matières premières contaminées.

Les seuils de tolérance étant autrement plus laxistes dans l’industrie du petfood, les céréales contaminées aux mycotoxines jugées impropres à la consommation humaine sont allégrement recyclées en croquettes pour chien – et autres aliments pour animaux.

Les chiens sont donc plus exposés aux mycotoxines que les humains, alors même qu’ils sont bien plus sensibles à ces poisons que leurs maîtres. (2)


Symptômes de l’intoxication alimentaire chez le chien

Les symptômes de l’intoxication alimentaire chez le chien peuvent être extrêmement variés en fonction des pathogènes ou toxines en cause.

Typiquement, le chien manifeste des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, etc.) légers ou sévères, accompagnés ou non d’une hypersalivation traduisant une nausée, de signes de douleur ou d’inconfort abdominaux et d’une perte d’appétit.

De la fièvre peut aussi survenir, ainsi que des troubles nerveux (tremblements, paralysie totale ou partielle, convulsions, etc.) pouvant laisser des séquelles durables.

Enfin, l’intoxication alimentaire est hautement susceptible de provoquer des atteintes rénales, heureusement réversibles lorsqu’elles sont traitées à temps.

Typiquement, l’intoxication alimentaire aux mycotoxines engendre une perte d’appétit, une léthargie, un manque de coordination dans les mouvements, des vomissements et des troubles de la croissance et de la fertilité.

À long terme, l’ingestion d’aliments contaminés peut provoquer des troubles métaboliques chroniques et irréversibles. L’insuffisance rénale et les cancers sont autant de pathologies pouvant être révélatrices d’une exposition prolongée aux métaux lourds, au bisphénol A ou aux mycotoxines.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitement et pronostic de l’intoxication alimentaire chez le chien

Il est essentiel de consulter un vétérinaire si vous suspectez une intoxication alimentaire sévère ou chronique chez votre chien. Plus votre animal sera rapidement pris en charge, moins il risquera de souffrir de séquelles durables, notamment nerveuses et rénales.

Le traitement envisagé dépendra du contaminant en cause. Lorsque des bactéries sont impliquées, un traitement antibiotique est souvent de rigueur. Quand c’est un virus qui est en cause, il convient souvent de soigner les symptômes qui accablent le chien plutôt que de lutter contre le pathogène en lui-même.

L’intoxication alimentaire par ingestion d’aliments contaminés aux métaux lourds ou aux mycotoxines nécessite également de traiter les symptômes et de supprimer l’exposition de l’animal aux contaminants.

Généralement, le pronostic du chien est bon quand il est soigné tôt et qu’il s’agit d’un animal adulte en bonne santé. L’issue peut être plus réservée chez le chiot ou chez un animal malade ou fragile.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur l’intoxication alimentaire chez le chien

Comment savoir si mon chien souffre d’une intoxication alimentaire ?

L’intoxication alimentaire du chien se manifeste le plus souvent par des troubles digestifs semblables à ceux que l’on peut observer en cas de gastro-entérite (diarrhées, vomissements, etc.).

Lorsque le chien est exposé à des contaminants sur le long terme ou qu’il a avalé une toxine particulièrement virulente, il peut également présenter des troubles rénaux, hépatiques ou neurologiques.

Que faire si mon chien souffre d’une intoxication alimentaire ?

Le seul moyen de sauver votre chien s’il souffre d’une intoxication alimentaire est de le conduire rapidement chez un vétérinaire.

En effet, il est indispensable d’identifier le contaminant en cause pour mettre en œuvre un traitement adapté et vous assurer que votre chien n’y soit plus exposé à l’avenir.

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire chez le chien ?

L’intoxication alimentaire est une maladie qui survient lorsque le chien ingère des aliments canins contaminés par des pathogènes ou toxines (bactéries, virus, mycotoxines, métaux lourds, etc.).

On la distingue de l’empoisonnement « classique » ­– plus courant – qui survient lorsque le chien s’intoxique en avalant une substance non comestible (mort-aux-rats, détergent, etc.).

Certains aliments pour humains, comme le chocolat ou les raisins secs, ne sont pas comestibles pour les chiens et peuvent provoquer un empoisonnement.

Quels produits peuvent provoquer une intoxication alimentaire chez le chien ?

L’intoxication alimentaire chez le chien est provoquée par l’ingestion d’aliments contaminés. Les produits en cause sont donc toujours des aliments canins, comestibles en temps normal, mais qui ont été altérés.

Les contaminants peuvent être des bactéries, des parasites, des virus, des moisissures, des métaux lourds ou des composés chimiques.

L’intoxication alimentaire du chien, qui survient lorsque l’animal ingère des aliments contaminés, doit être distinguée de l’empoisonnement aux produits non comestibles (mort-aux-rats, antigel, etc.), significativement plus courant.

De fait, les chiens sont particulièrement résistants aux bactéries intestinales à l’origine de la plupart des intoxications alimentaires que l’on retrouve fréquemment dans la viande (salmonelles, E. Coli, etc.), notamment avariée.

Toutefois, ils sont plus exposés et sensibles aux intoxications alimentaires liées aux contaminations par des moisissures ou des composés chimiques.


En cela, la présence de mycotoxines dans les croquettes pour chien est un phénomène particulièrement préoccupant, qui entretient pleinement la défiance des maîtres envers l’industrie du petfood.

Il vous reste encore des questions sur l’intoxication alimentaire chez le chien, ou vous suspectez votre toutou d’être accablé par des mycotoxines ou des composés chimiques présents dans ses croquettes ?

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.