fbpx
CaniprofSanté du chienGale du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Gale du chien : Symptômes, Causes, Traitements

La gale est une maladie très répandue affectant la santé du chien, extrêmement contagieuse et capable d’infecter tout un chenil en quelques semaines seulement.

Heureusement, cette maladie peut se soigner facilement, dès lors que l’animal bénéficie d’un traitement approprié.

Il demeure cependant nécessaire de savoir la reconnaître pour la soigner précocement, car elle peut s’avérer très douloureuse pour le chien, le poussant à se gratter jusqu’au sang pour tenter de calmer les démangeaisons sévères, symptomatiques de cette maladie.

Qu’est-ce que la gale du chien ?

La gale du chien, aussi nommée scabiose ou gale sarcoptique, est une maladie parasitaire provoquée par de petits acariens qui élisent domicile sur le derme de votre animal pour s’y reproduire et y pondre leurs œufs.

Dans cet article, nous parlerons uniquement de la scabiose, LA gale du chien, causée par le Sarcopte Sciabiei canin, acarien dont il existe différentes variétés ciblant différentes espèces d’hôtes, dont les humains.

Notons tout de même qu’il existe également d’autres formes de gales : la gale des oreilles (ou otacariose) et la gale démodécique (ou démodécie), différentes de la scabiose, cette dernière étant celle qu’on appelle communément « gale du chien ».

Ces trois formes de gale ne se manifestent pas par les mêmes symptômes, et ne sont pas causées par les mêmes types d’acariens.

L’otacariose est provoquée par des parasites venant se nourrir des cellules mortes du conduit auditif du chien, et la démodécie est causée par la prolifération anormale d’acariens naturellement présents sur l’ensemble du corps de l’animal (pour le nettoyer de ses cellules mortes), phénomène engendrant une inflammation généralisée.

Revenons-en à notre gale sarcoptique. Il s’agit d’une maladie bénigne, mais qui ne guérit pas seule et doit nécessairement être traitée par un vétérinaire pour permettre au chien de récupérer complètement.

Elle est très contagieuse et se transmet rapidement d’un chien à un autre par simple contact. Le plus souvent, le « patient 0 » a été infecté par un renard, ces carnivores sauvages étant porteurs de la gale dans plus de 80% des cas.

Le Sarcopte Sciabiei est un parasite obligatoire, ce qui signifie qu’il ne peut survivre qu’en parasitant un hôte, et meurt en quelques jours, voire quelques heures, lorsqu’il se retrouve dans un environnement inerte.

De fait, la gale ne se transmet que d’un chien à un autre, sans intermédiaire inerte. On connaît toutefois des exceptions dans les environnements où la population de chien est dense (élevages, chenils, etc.), et où le parasite n’a pas besoin de survivre trop longtemps sur une surface inerte avant de croiser un nouvel hôte.

Dans de rares cas, la gale peut se compliquer par des infections plus ou moins sévères, dues à un grattage intensif, les chiens allant jusqu’à se griffer ou se mordre jusqu’au sang pour tenter de mettre fin aux démangeaisons très virulentes causées par ces parasites.

Les chiens atteints de la gale peuvent développer un grand mal-être se soldant par une anorexie, des insomnies, une agressivité et d’autres troubles causés par les symptômes douloureux de la maladie.

Il est également important de noter que la gale du chien est très contagieuse et se transmet aux humains quoique les parasites ne puissent généralement pas se reproduire sur l’homme.

Lorsqu’une personne est contaminée par son chien, il suffit généralement de traiter l’animal pour que les parasites disparaissent de son maître. (1,2,3)

Banniere assurances chien


Causes de la gale du chien

Une fois sur le dos de votre chien, l’acarien responsable de la gale, le Sarcopte Sciabiei, entame son cycle de reproduction qui dure entre 10 et 15 jours.

Les parasites s’accouplent sur le derme du chien, puis, après la fécondation, le mâle meurt et la femelle s’installe durablement sur son hôte.

Le parasite femelle va alors creuser une galerie dans la couche la plus superficielle de la peau du chien, avançant à une vitesse de croisière de 1 à 2 mm par jour, phénomène provoquant les démangeaisons intenses typiques de la maladie.

Durant son trajet, le sarcopte va se nourrir des cellules de l’épiderme du chien et pondre entre 3 à 5 oeufs quotidiennement, tout au long de sa galerie.

Les oeufs éclosent au bout de quelques jours pour donner naissance à une larve, qui va sortir de la galerie pour muer en nymphe, puis en parasite adulte en une quinzaine de jours, avant d’entamer un nouveau cycle de reproduction.


Symptôme de la gale du chien

La gale du chien se manifeste essentiellement par des démangeaisons très intenses, ainsi que des boutons (papules).

Au fur et à mesure des grattages, le chien présente de nouveaux symptômes qui sont consécutifs aux démangeaisons, et non directement aux parasites.

On observe, le plus souvent, des plaies, éventuellement compliquées en surinfection, des croûtes et des chutes de poils parfois impressionnantes.

Les zones du corps les plus touchées sont le poitrail, les coudes, les aines, les oreilles, le pourtour des yeux, les pattes et les flancs (en définitive, seul le dos est généralement épargné).

Lorsque la gale n’est pas rapidement traitée, l’état général du chien peut se dégrader, les démangeaisons engendrant un tel mal-être qu’il risque d’en perdre le sommeil et l’appétit.

Les surinfections peuvent également se généraliser, notamment chez les animaux fragiles, convalescents ou immunodéficients, bien qu’il s’agisse heureusement d’une complication plutôt rare.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitement et prévention de la gale du chien

Seul un vétérinaire est capable de traiter un chien atteint de la gale sarcoptique, après avoir établi un diagnostic définitif et déterminé le stade d’évolution de la maladie.

Suite à son diagnostic, il pourra décider de mettre en place un traitement médical à travers une thérapie par comprimés oraux, pipettes, shampoings ou autres lotions.

Il n’est pas forcément utile de traiter l’environnement du chien, puisque les parasites ne peuvent pas  survivre ailleurs que sur leur hôte de prédilection.

Les acariens responsables de la gale du chien peuvent se rabattre sur un chat ou sur un humain une fois le chien traité, mais ils n’y feront pas long feu et ne pourront pas s’installer durablement.

La personne ou le chat infecté ressentiront potentiellement des démangeaisons, mais ne développeront généralement pas de symptômes sur le long terme, puisque les acariens mourront d’eux-mêmes au bout de quelques jours.

Avec un traitement efficace, le parasite disparaît complètement après 15 à 30 jours de traitement, mais certaines lésions peuvent mettre du temps à cicatriser.

Il n’existe pas de traitement pour prévenir la gale du chien, ni sous forme de pipette – comme c’est le cas pour les puces – ni sous forme de vaccin, puisqu’il ne s’agit pas d’une maladie.

L’essentiel est donc d’éviter les contacts entre son chien et les animaux visiblement malades ou les renards sauvages.

Les chiens de chasse régulièrement au contact des renards doivent être surveillés de près, afin d’être traités dès les premiers signes de démangeaisons.

Certains blogs font état de remèdes naturels ou de recettes de grand-mère pour traiter la gale du chien, à base, au choix ,de vinaigre blanc, aloe vera, bicarbonate ou huiles essentielles.

Il convient de ne pas tenter de traiter votre animal avec ces remèdes naturels, qui n’ont aucune efficacité prouvée et peuvent même s’avérer toxiques pour votre chien (huiles essentielles notamment).

La gale étant d’une maladie extrêmement douloureuse pour le chien, il est vivement recommandé de se rendre chez un vétérinaire dès les premiers signes de la maladie pour mettre fin aux terribles démangeaisons qu’elle provoque.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur la gale du chien

Mon chien a la gale, que faire ?

Si votre chien a la gale, ou si vous le suspectez d’avoir la gale, la première chose à faire est de vous rendre chez un vétérinaire qui posera un diagnostic définitif. La gale peut, en effet, être confondue avec nombre d’autres pathologies cutanées, et notamment les dermatites du chien, des affections courantes chez nos compagnons à quatre pattes.

La gale du chien peut-elle se transmettre à l’homme ?

Oui, la gale du chien est très contagieuse et peut se transmettre aux humains. Cependant, les acariens à l’origine de cette maladie ne peuvent se reproduire que sur les chiens et n’infectent donc pas durablement les humains.

Mon chien peut-il guérir de la gale ?

Oui, la gale est une maladie qui se traite très bien et offre un pronostic très favorable. Pour autant, il convient de ne pas la prendre à la légère et de la faire soigner au plus tôt, car elle provoque d’insupportables démangeaisons.

Comment traiter la gale du chien ?

La gale du chien se traite à l’aide de médicaments distribués sur prescription vétérinaire, après que ce dernier ait établi un diagnostic définitif et ait déterminé l’évolution de la maladie.

Peut-on soigner la gale du chien avec des remèdes naturels ?

À l’heure actuelle, il n’y a pas de recettes de grand-mère ou remèdes naturels dotés d’une efficacité démontrée contre la gale du chien. Il est hautement recommandé de ne pas vous fier aux légendes urbaines et de conduire votre animal chez le vétérinaire dès les premiers symptômes de la maladie pour lui éviter de longues journées ou semaines de souffrance, pouvant le pousser à se gratter jusqu’au sang.

La gale du chien est une maladie qui accable de nombreux animaux à travers le monde, y compris en France où elle reste très virulente.


Généralement, les chiens sont cependant contaminés de manière accidentelle, après avoir été au contact d’un renard, ou d’un autre chien qui s’en est lui-même approché de trop près.

Même si la gale n’engage pas le pronostic vital de votre chien, il est nécessaire de le faire soigner au plus vite pour lui éviter de subir les atroces démangeaisons typiques de cette maladie. Il vous reste des questions concernant la gale du chien ? Posez-les-nous dans les commentaires !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.