CaniprofSanté du chienCryptorchidie chez le chien : Causes, Symptômes et Traitements

Cryptorchidie chez le chien : Causes, Symptômes et Traitements

La cryptorchidie est une affection congénitale relativement fréquente chez le chien, notamment chez certaines races dont elle accable jusqu’à 10% des représentants.

Heureusement, il ne s’agit pas d’une malformation vitale puisqu’elle concerne les testicules de l’animal. C’est donc un trouble propre aux chiens mâles, qui se manifeste dès la naissance.

Même si elle ne concerne pas d’organes vitaux, la cryptorchidie du chien peut avoir des conséquences néfastes sur sa santé, accroissant notamment significativement les risques de cancers.

Il est donc hautement recommandé de ne pas prendre cette pathologie à la légère et de faire soigner un chien cryptorchides – ce qui n’a, en outre, rien de très compliqué.

La cryptorchidie du chien, qu’est-ce que c’est au juste ?

La cryptorchidie, aussi nommée testicule ectopique, est une maladie congénitale qui se caractérise par un mauvais placement des organes reproducteurs du chien.

Les testicules de l’animal ne descendent pas sagement dans ses bourses comme ils le devraient, mais s’installent ailleurs dans son organisme – un peu n’importe où à proximité de la zone pelvienne.

La cryptorchidie du chien peut concerner un seul ou les deux testicules. Ces derniers se trouvent alors fréquemment dissimulés à l’intérieur de son ventre, ou sous sa peau dans la région inguinale (de l’aine).

Lorsque tout se passe normalement, les testicules descendent dans les bourses du chien vers l’âge de 5 jours. Un petit retard est cependant commun, et la cryptorchidie est donc habituellement officiellement établie vers l’âge de 2 mois.

Toutefois, il arrive que certains chiens cryptorchides à 2 mois voient leurs testicules descendre enfin alors qu’ils ont atteint les 6 mois. Ce phénomène concerne à peu près 25 % d’entre eux.

À première vue, la cryptorchidie du chien paraît bénigne, bien qu’elle engendre une stérilité. Dans les faits, le testicule ectopique a de grandes chances de se tumoriser, c’est-à-dire de développer des masses cancéreuses.

Sa production d’hormones peut également être impactée par sa localisation insolite, ce qui tend à nuire au bien-être et au comportement du chien, ainsi qu’au fonctionnement de son métabolisme, et, par conséquent, à sa santé dans son ensemble. (1)

Banniere assurances chien


Causes

Les causes précises de la cryptorchidie chez le chien ne sont pas parfaitement connues, mais on soupçonne fortement un caractère familial, notamment du fait de l’incidence élevée de cette affection chez certaines races. De fait, environ 10% des Boxers sont cryptorchides.

Des facteurs génétiques et hormonaux pourraient également entrer en jeu au moment du développement embryonnaire.

L’action de la testostérone sur le développement des testicules est, en effet, susceptible d’être impliquée dans la cryptorchidie.

Concrètement, la cryptorchidie du chien survient lorsque le voyage des testicules ne se déroule pas comme prévu durant la gestation et la croissance.

Au cours de la gestation, les testicules se forment dans le ventre du fœtus, quelque part dans la région de ses reins.

Durant le développement embryonnaire, ils migrent vers l’arrière, déambulant à travers l’abdomen pour se faufiler par deux fentes naturelles du muscle abdominal situées de chaque côté de la zone pelvienne, afin de glisser sous la peau de la région inguinale pour atteindre les bourses.

La dernière ligne droite est parcourue après la naissance, et les testicules doivent normalement atterrir dans les bourses au cinquième jour de vie du chiot.

Au cours de ce long voyage, un testicule (ou, plus rarement, les deux) peut tout simplement rester coincé que ce soit dans l’abdomen, proche de sa posture initiale derrière les reins, ou à la sortie de l’anneau inguinal, tout près de la ligne d’arrivée. (2)


Symptômes

Il peut être difficile, pour le maître, de détecter les symptômes d’une cryptorchidie chez son chien s’il ne la cherche pas.

De fait, le meilleur moyen de déceler cette anomalie est d’observer et, surtout, de palper, les bourses de son animal pour vérifier que ses testicules s’y trouvent bien.

Par ailleurs, la palpation – qui se doit d’être minutieuse – peut être compliquée sur les jeunes chiots qui ne tiennent pas en place.

Lorsqu’il est impossible de trouver les testicules du chien en tâtant ses bourses, une échographie est nécessaire pour localiser les organes égarés.

Les chiens cryptorchides sont également stériles, car les testicules mal placés sont incapables de produire de spermatozoïdes fonctionnels.

Pour cause, la température du corps, où se logent les testicules ectopiques, est trop élevée pour permettre aux gamètes de se développer correctement – ce n’est pas pour faire joli que les bourses pendent à l’extérieur de l’organisme.

Enfin, un testicule ectopique qui n’aurait pas été traité est hautement susceptible de développer une pathologie tumorale (dans 10 % des cas environ) ou de subir une torsion testiculaire.

Les symptômes du cancer des testicules sont peu spécifiques (fatigue, nausées, vomissements, fièvre…), mais peuvent parfois provoquer des désordres liés à une production excessive d’hormones sexuelles.

L’action des œstrogènes, notamment, tend à engendrer une destruction de cellules sanguines du fait de leur toxicité pour les tissus de la moelle osseuse.

Le chien peut alors présenter des défauts de la coagulation (hémorragies, épistaxis, etc.) et une fatigue exacerbée consécutive à une anémie.

Sa morphologie peut aussi se « féminiser », avec une atrophie du pénis, une hyperplasie de la prostate et, éventuellement, des tumeurs mammaires.

 Les torsions testiculaires, quant à elles, occasionnent une violente douleur d’apparition soudaine, qui s’ensuit de complications dramatiques, voire létale, lorsqu’elles ne sont pas traitées.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Traitements

Il est possible de traiter la cryptorchidie du chien grâce à une petite intervention chirurgicale qui vise à ôter complètement les testicules du chien, c’est-à-dire à procéder à une stérilisation.

Cette intervention n’est pas seulement possible, elle est hautement recommandée, même si la pathologie ne semble pas gravissime à première vue.

De fait, son haut potentiel cancéreux et le risque accru de torsion testiculaire qu’elle engendre mettent en danger la santé et le bien-être du chien à moyen et long terme.

Négliger cette ablation préventive du testicule ectopique risque de vous obliger à procéder à une opération en urgence quelques années plus tard, quand une complication sévère pointera le bout de son nez sans prévenir.

Toutefois, il demeure important d’attendre jusqu’aux 6 mois du chien pour programmer une intervention chirurgicale, ses testicules étant susceptibles de descendre tout seuls tardivement.

L’intervention n’est, en outre, pas urgente, le développement d’un cancer,  étant peu probablement avant l’âge d’un an.

À l’heure actuelle, l’ablation chirurgicale des testicules est la seule thérapie efficace et recommandable pour traiter la cryptorchidie du chien. Elle apporte de plus à l’animal tous les bénéfices de la stérilisation, qui prolonge durablement sa longévité et évite de nombreux problèmes de santé.

Il est fortement déconseillé de tenter de faire descendre les testicules ectopiques artificiellement, un autre type d’intervention chirurgicale qui se solde par un fort taux d’échecs engendrant des complications inutilement douloureuses et dangereuses, notamment la nécrose des testicules ou leur remontée impromptue.

Enfin, il faut noter que la descente artificielle des testicules pose un problème éthique, car elle revient à dissimuler la malformation héréditaire du chien, qui, même si elle a été corrigée en apparence, est toujours dans ses gènes et sera transmise à sa descendance s’il s’avère capable de se reproduire une fois ses organes descendus.

Ce type de manœuvre fait malheureusement partie du vaste problème des sélections hasardeuses et abusives, qui provoquent la dissémination de nombreuses tares génétiques au sein de la population canine, et plus particulièrement chez les chiens de race. (3)

Questions fréquemment posées

Mon chien est atteint de cryptorchidie, est-ce grave ?

Non, la cryptorchidie du chien n’est pas grave si elle est soignée relativement tôt. En revanche, lorsque le testicule ectopique reste à sa place, c’est-à-dire ailleurs que dans les bourses, il est hautement susceptible de développer un cancer risquant fort de se solder par la mort de l’animal.

L’ablation chirurgicale des testicules ectopiques reste donc hautement recommandée, même si la pathologie n’est pas gravissime en elle-même.

Comment savoir si mon chien est atteint de cryptorchidie ?

La meilleure façon de déterminer si votre chien est atteint de cryptorchidie est d’observer de près et de palper ses bourses pour vérifier que ses testicules s’y trouvent bel et bien.

Si la manœuvre ne vous tente pas, vous pouvez demander l’aide d’un vétérinaire. En principe, le vétérinaire devrait vérifier que les testicules de votre chien sont bien à leur place lors de ses premières vaccinations, aux alentours de ses deux mois.

Mon chien est atteint de cryptorchidie, que faire ?

Si votre chien est atteint de cryptorchidie, la meilleure chose à faire est de consulter un vétérinaire pour planifier une intervention chirurgicale visant à ôter ses testicules.

L’ablation des testicules, autrement dit la stérilisation, demeure le traitement le plus efficace pour régler le problème de cryptorchidie du chien sans lui faire courir de risques inutiles.

Peut-on soigner la cryptorchidie du chien ?

Il est possible de tenter de faire descendre artificiellement les testicules du chien dans ses bourses à l’aide d’une intervention chirurgicale, mais cette approche n’est pas conseillée du fait de son taux d’échecs élevé.

Par ailleurs, un chien atteint de cryptorchidie devrait être écarté de la reproduction pour ne pas transmettre cette tare à sa descendance, il ne sert donc à rien de conserver ses testicules, ce qui pèse encore en défaveur d’une intervention inutilement risquée.

Le traitement le plus recommandé est donc l’ablation totale des testicules, à savoir la stérilisation, qui présente, en outre, de multiples bénéfices pour la santé du chien à long terme.

La cryptorchidie du chien n’est pas une pathologie particulièrement dangereuse, surtout quand elle est soignée en bonne et due forme à travers une simple stérilisation chirurgicale.


Cette intervention, nécessaire pour régler le problème, est, par ailleurs, relativement simple et peu risquée, car couramment effectuée par les vétérinaires. Pour cause, la cryptorchidie est une affection fréquente chez le chien, concernant 1 à 3 % de la population canine.

Vous avez encore des questions sur la cryptorchidie du chien, ses causes, ses conséquences et son traitement chirurgical ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.