fbpx
CaniprofSanté du chienCrise cardiaque du chien : Symptômes, Causes, Traitements

Crise cardiaque du chien : Symptômes, Causes, Traitements

La crise cardiaque du chien est une affection fulgurante qui peut affecter les animaux de tout âge et de toute race, parfois sans signes annonciateurs.

Il s’agit d’une urgence vétérinaire absolue, qui présente un pronostic santé sombre, même en cas de prise en charge rapide.

Néanmoins, il demeure possible de sauver un chien victime d’une crise cardiaque en adoptant les bons gestes au bon moment, ce qui implique de savoir déceler au plus tôt les symptômes de cette affection.

La crise cardiaque chez le chien, qu’est-ce que c’est ?

Comme chez l’humain, la crise cardiaque du chien est un dysfonctionnement de la circulation sanguine provoqué par un infarctus du myocarde.

Le myocarde est la partie musculaire du cœur du chien, et un infarctus est une lésion causée par l’obstruction d’une artère.

Aussi, l’infarctus du myocarde survient lorsqu’une artère se bouche, privant le cœur de son apport en sang, et donc de son oxygénation.

À noter que tous les organes du chien peuvent être touchés par un infarctus. Néanmoins, l’infarctus du myocarde est rarissime chez le chien – et le chat.

De fait, on parle assez rarement de crise cardiaque pour désigner un infarctus du myocarde chez le chien, mais on utilise plus volontiers ce terme pour qualifier différents phénomènes causant un dysfonctionnement cardiaque brutal, et plus particulièrement un arrêt du cœur. (1)

Banniere assurances chien


Principales causes d’une crise cardiaque chez le chien

La crise cardiaque chez le chien peut être provoquée par des éléments environnementaux, des maladies, ou des anomalies génétiques.

Coup de chaleur et crise cardiaque du chien

Le coup de chaleur est bien connu pour être particulièrement sévère chez le chien, causant des dommages systémiques souvent irréversibles, quand l’animal a la chance d’y survivre.

Les pauvres chiens victimes de coup de chaleur font malheureusement régulièrement la une de journaux en été, saison fatale aux toutous que leurs maîtres laissent enfermés dans leur voiture.

À toutes fins utiles, il convient de rappeler qu’une voiture garée au soleil peut se transformer en véritable four en quelques minutes seulement, et ce même si les vitres sont entrouvertes et que la température extérieure n’est pas si élevée.

Par, ailleurs, une voiture garée à l’ombre peut vite se retrouver au soleil du fait de la course quotidienne du soleil.


Stress et crise cardiaque du chien

Un chien soumis à un stress important peut succomber à une crise cardiaque, notamment s’il est prédisposé ou présente d’ores et déjà une maladie du cœur.

Les orages, feux d’artifice, transports en avion – ou même en voiture – sont tout autant d’évènements susceptibles d’engendrer un stress intense se traduisant par une augmentation du rythme cardiaque, allant parfois jusqu’au malaise.

À noter que les efforts excessifs sont aussi de potentielles causes d’arrêts cardiaques, surtout par fortes chaleurs, chez les toutous qui ne savent pas s’arrêter et n’hésitent pas à dépasser leurs limites avec un grand enthousiasme, jusqu’au malaise.

On pointe ici du doigt les tenaces terriers, et notamment les Fox Terriers, les Jack Russel et les Staffies, champions de leur catégorie, capables de courir après une balle jusqu’à l’épuisement complet.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Vieillissement du cœur et crise cardiaque du chien

Le cœur, comme tous les organes du chien, vieillit avec le temps et tend à se fragiliser avec l’âge.

Le myocarde peut avoir tendance à moins bien se contracter (cardiomyopathies), les valves du cœur deviennent moins hermétiques (endocardioses) et les artères tendent à rétrécir (sténose).

Bien que les chiens âgés décèdent rarement d’un arrêt cardiaque spontané, ils peuvent être prédisposés aux crises cardiaques en cas de stress, d’effort intense ou de fortes chaleurs.

Les chiens âgés présentant d’autres prédispositions, telles que des anomalies cardiaques génétiques, sont particulièrement à risque.

Anomalies génétiques et crise cardiaque du chien

Les anomalies cardiaques d’origine héréditaires sont relativement communes chez le chien, et notamment chez les animaux de race.

Pour les déceler à temps et être capable de prendre soin de son animal en tenant compte de ses éventuelles prédispositions, il convient de toujours effectuer un bilan de santé au moment de son adoption, qu’il soit jeune ou âgé.

Certaines pathologies cardiaques génétiques sont sans conséquence (sténose pulmonaire), mais d’autres méritent un suivi particulier pour amoindrir les risques de survenue d’une crise cardiaque.

Les anomalies les plus communes sont les sténoses (rétrécissement des artères), les défauts de liaisons entre les oreillettes ou ventricules, les dysplasies des valvules (malformation),  les persistances de vaisseaux embryonnaires censées disparaître à la naissance.

Ces différents troubles peuvent également se combiner entre eux (tétralogie de Fallot), ce qui ne rime pas nécessairement avec une augmentation des risques de survenue d’une crise cardiaque.

Le plus souvent, les jeunes chiens présentant des anomalies cardiaques génétiques ne présentent aucun symptôme, et l’anomalie est découverte fortuitement au cours d’une consultation de routine, générale suite à la détection d’un souffle au cœur au stéthoscope.

Maladies et crise cardiaque du chien

Lorsque les maladies cardiaques du chien ne sont pas dues à des anomalies génétiques, elles sont dites « acquises ». Ces dernières peuvent être tout aussi insidieuses que les troubles héréditaires et ne provoquer aucun symptôme.

La Maladie Valvulaire Dégénérative (MVD) est l’affection cardiaque la plus fréquente chez le chien, notamment chez le Cavalier King Charles, qui y est prédisposé. Les petits chiens de moins de 10kg sont les plus accablés par ce trouble.

La MVD consiste en une dégénérescence des valves qui évoluent lentement (sur des années). Les valves se déforment peu à peu, devenant moins hermétiques, ce qui engendre le renvoi du sang vers l’atrium gauche.

Sous la pression, l’atrium va, lui aussi, se déformer. La pression augmentant sans cesse dans le système circulatoire, le plasma sanguin va alors traverser les parois des vaisseaux pour inonder les poumons. S’ensuit un œdème pulmonaire qui, le plus souvent, se solde par un arrêt cardiaque.

Les cardiomyopathies dilatées (CMD) sont presque aussi fréquentes que la MVD, mais concernent cette fois-ci plutôt les chiens de grandes races, les patients canins atteints par cette affection présentant un poids moyen de 38kg.

Le Boxer, le Doberman et le Cocker sont prédisposés au développement de formes particulières de cette maladie. La CMD consiste en un amincissement des parois du cœur engendrant une dilatation de ses différentes cavités et une perte de puissance des contractions.

En conséquence, le débit du sang diminue, et les organes sont mal oxygénés. Des malaises peuvent en résulter, et, comme dans le cas de la MVD, l’issue de la maladie est un œdème pulmonaire risquant d’engendrer un arrêt cardiaque.

D’autres maladies cardiaques, métaboliques ou bactériennes (épanchements du péricarde, tumeurs, endocardites, etc.) peuvent engendrer des dysfonctionnements menant à une crise cardiaque.

Parasites et crise cardiaque du chien

S’il est une maladie cardiaque qui peut donner des cauchemars, c’est sans doute la Dirofilariose, ou maladie des vers du cœur, provoquée par l’infestation par le Dirofilaria Immitis.



Le Dirofilaria Immitis est un ver rond transmis par les piqûres de moustiques qui colonise les artères du chien, avant d’infester son myocarde. Les moustiques coupables de ces contaminations vivent principalement dans les zones chaudes, au bord de la méditerranée et dans les DOM-TOM.

En cas d’infestation massive, les veines du chien peuvent être obstruées par les vers (mesurant jusqu’à 30cm de long), ce qui engendre une anémie sévère et un état de choc, pouvant se solder par une crise cardiaque. (2)

Symptômes d’une crise cardiaque chez le chien

La crise cardiaque est souvent difficile à détecter chez le chien, ce qui entraine une prise en charge tardive et assombrit le pronostic de l’animal. L’animal est généralement victime d’un malaise soudain, souvent précédé de difficultés respiratoires.

Toutefois, certains symptômes peuvent laisser présager une maladie cardiaque (MVD ou CMD, par exemple) prédisposant le chien à la crise cardiaque.

Le souffle cardiaque, imperceptible par le maître, mais qui peut être décelé par un vétérinaire au cours d’une visite de routine, est typique d’un trouble cardiaque d’origine génétique, parasitaire, bactérien ou acquis.

Un chien qui tousse, s’essouffle rapidement, semble fatigué ou respire difficilement devrait être emmené rapidement chez un vétérinaire pour rechercher une pathologie cardiaque.

Des symptômes nerveux (paralysie soudaine des membres postérieurs) peuvent aussi être associés à des anomalies cardiaques altérant l’oxygénation du cerveau, tout comme les épanchements abdominaux (ascites).

Agir en cas de crise cardiaque du chien

Si votre chien fait une crise cardiaque, la meilleure chose à faire est de le conduire au plus vite chez un vétérinaire qui pourra le prendre en charge. Une hospitalisation dans les meilleurs délais est en effet le seul moyen de le sauver.

Vérifiez rapidement si votre vétérinaire habituel est ouvert : c’est le professionnel le mieux placé pour s’occuper de votre chien. S’il n’est pas disponible, rendez-vous immédiatement aux urgences vétérinaires les plus proches de votre domicile.

Tout au long de trajet, essayez de rassurer votre chien pour ne pas augmenter davantage son rythme cardiaque sous le coup du stress.

Ne tentez pas de le faire boire ou manger, mais enveloppez-le dans une couverture pour le maintenir au chaud – sauf si la crise cardiaque semble avoir été provoquée par un coup de chaleur.

Notez que les techniques de réanimation pour humains ne conviennent pas au chien. Il existe des gestes de premiers secours spécifiquement conçus pour nos compagnons à quatre pattes, mais ceux-ci ne s’improvisent pas : à moins de bien les maîtriser, il est préférable de ne pas les tenter.

Aussi, à moins que vous ne vous trouviez très loin de toute structure vétérinaire, préférez amener votre chien chez un vétérinaire au lieu de vous lancer dans des manipulations de secouriste canin.

Traitement et pronostic de la crise cardiaque chez le chien

La crise cardiaque est malheureusement souvent fatale, surtout lorsque l’animal a déjà perdu conscience. Néanmoins, certains toutous peuvent être réanimés et parviennent à s’en sortir.

Cependant, lorsque vous détectez des symptômes annonciateurs de crises cardiaques (toux, fatigue, essoufflement, respiration difficile, etc.) il n’est pas trop tard, et l’animal a de bonnes chances de survivre s’il est rapidement pris en charge par un vétérinaire.

Lorsqu’une maladie cardiaque est diagnostiquée tôt, le pronostic de l’animal est souvent bon à court et moyen terme, permettant au chien de vivre des années dans des conditions normales.

Des traitements médicamenteux peuvent permettre de réduire la pression du cœur pour amoindrir le risque d’œdème pulmonaire, de fibrose du myocarde et de crise cardiaque, ainsi que de renforcer les fonctions cardiaques.

Certaines opérations chirurgicales peuvent aussi permettre de traiter des pathologies chez le chien (notamment de réparer des valves), mais elles sont encore peu pratiquées et ne peuvent être mises en œuvre qu’au sein d’établissements disposant d’un équipement de pointe.

Prévention de la crise cardiaque chez le chien

La meilleure façon de prévenir la survenue d’une crise cardiaque chez le chien est de procéder à des bilans de santé annuels au cours desquels le vétérinaire s’assura de l’absence d’anomalies cardiaques, génétiques ou acquises.

Si ce type d’anomalie est détecté, un traitement précoce sera mis en œuvre pour offrir un bon pronostic à votre toutou.

En l’absence de telles pathologies, lorsque le chien ressort de son bilan de santé avec tous les feux au vert, le risque de survenue d’une crise cardiaque est extrêmement mince.

Il convient néanmoins de ne pas exposer son chien à un environnement stressant ou à des conditions pouvant engendrer des crises cardiaques, qu’il y soit prédisposé ou non.

Pour ce faire, on ne laisse jamais son chien seul enfermé dans une voiture, même le temps de quelques minutes, même quand la température semble raisonnable ou que le véhicule est garé à l’ombre.

Les propriétaires de chiens anxieux ou froussards devraient aussi veiller à offrir à leurs compagnons à quatre pattes un environnement sécurisant, notamment lorsque des feux d’artifices, orages ou autres phénomènes stressants sont annoncés.

Pour les toutous qui ne supportent pas les transports, il peut être judicieux d’opter pour un petit calmant prescrit par un vétérinaire avant de partir en vacances, afin que le trajet se fasse dans le calme.

Enfin, il est important de bien vermifuger son chien et de le protéger des moustiques pour lui éviter d’être contaminé par des parasites susceptibles d’engendrer des lésions cardiaques, notamment quand on vit ou séjourne dans les zones géographiques à risque.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur la crise cardiaque chez le chien

Comment savoir si mon chien fait une crise cardiaque ?

Les symptômes d’une crise cardiaque sont équivoques : le chien fait un malaise brutal généralement précédé de difficultés respiratoires, se soldant souvent par une perte de conscience.

Il est surtout utile de connaître les signes annonciateurs d’une crise cardiaque. Une toux inexpliquée, une fatigue exacerbée et/ou durable, un manque de tonus et des difficultés respiratoires peuvent traduire des troubles cardiaques susceptibles d’engendrer une crise.

Mon chien a un souffle au cœur, peut-il faire une crise cardiaque ?

Un souffle au cœur peut être le symptôme d’une pathologie cardiaque prédisposant le chien à un arrêt du cœur.

Cependant, dans la plupart des cas, le souffle au cœur ne révèle rien de grave et le chien peut vivre toute sa vie avec cette anomalie sans en souffrir. Il devra néanmoins bénéficier d’un suivi accru pour s’assurer que ce trouble n’évolue pas.

La crise cardiaque du chien, c’est quoi ?

Une crise cardiaque est un infarctus (vaisseau bouché) du myocarde (muscle du cœur). Le sang ne circule alors plus correctement, et le cœur est privé d’oxygène.

L’infarctus du myocarde est rarissime chez le chien, mais on peut parler de crise cardiaque quand d’autres troubles de la circulation sanguine entraînent un dysfonctionnement brutal du cœur, voire son arrêt complet.

Que faire si mon chien fait une crise cardiaque ?

Si votre chien fait une crise cardiaque ou présente des symptômes annonciateurs d’un désordre cardiaque (essoufflement, toux, fatigue, épanchement, etc.), il est nécessaire de l’emmener en urgence chez un vétérinaire.

La crise cardiaque est une urgence absolue, et seule une prise en charge la plus rapide possible peut offrir à votre toutou un pronostic favorable.

Peut-on faire un massage cardiaque à un chien ?

Il existe des méthodes de réanimations spécifiques pour essayer de relancer le cœur d’un chien en arrêt cardiaque. Néanmoins, elles sont différentes de chez les humains, pas toujours efficaces et difficiles à mettre en œuvre.

De fait, il est déconseillé d’essayer de réanimer vous-même votre toutou, surtout si vous ne maîtrisez pas les gestes d’urgence sur le bout des doigts, à moins que vous n’ayez aucune possibilité de le conduire chez un vétérinaire.

Voir son chien faire une crise cardiaque est une expérience traumatisante pour le maître, mais c’est heureusement un phénomène extrêmement rare, qui peut être évité dans la majorité des cas.


Les toutous succombant à un arrêt brutal du cœur sont en effet généralement des chiens présentant des atteintes cardiaques qu’il est possible de déceler tôt et de prendre en charge à l’aide d’un traitement vétérinaire adapté.

De fait, en offrant à votre toutou un bilan vétérinaire annuel, et en le gardant à l’abri des coups de chaleur, vous réduisez drastiquement les risques, déjà faibles, de survenue d’une crise cardiaque.

Il vous reste des questions sur la crise cardiaque chez le chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.