fbpx
CaniprofSanté du chienCoussinets gonflés du chien : Causes, Symptômes, Traitements

Coussinets gonflés du chien : Causes, Symptômes, Traitements

Un chien peut avoir les coussinets gonflés pour de multiples raisons, et trouver la cause de ses maux nécessite généralement une petite visite santé chez un vétérinaire.

En effet, si le trouble derrière l’inflammation des coussinets de votre chien n’est pas toujours grave, il demeure généralement nécessaire de le traiter pour réussir à le faire disparaître et éviter les récidives. 

Aujourd’hui, je vous propose d’en apprendre davantage sur les différentes affections du coussinet chez le chien pouvant provoquer des gonflements, associés ou non à d’autres symptômes.

Les coussinets gonflés chez le chien, qu’est-ce que c’est ?

Les coussinets gonflés chez le chien traduisent généralement une pododermatite, inflammation de la peau située au niveau des pieds de l’animal.

Les coussinets plantaires du chien sont des tissus fibreux et graisseux, élastiques, dont le rôle est de soutenir et de protéger les doigts du chien, sur lesquels se déplacent nos compagnons à quatre pattes.

On distingue 5 coussinets digitaux, un sous chacun des 4 doigts et un sous l’ergot, 1 coussinet palmaire, situé à la base des orteils et 1 coussinet carpien.

Les coussinets sont souvent calleux et couverts d’une peau épaisse, qui leur permet d’amortir les pas des chiens et de les isoler du sol.

On pourrait alors penser qu’ils sont presque insensibles, mais ils sont en réalité riches en terminaisons nerveuses, ainsi qu’en glandes sudoripares permettant de réguler la température corporelle à travers le processus de transpiration.

La pododermatite est une inflammation dermatologique occasionnant gènes, douleurs, gonflements et/ou lésions au niveau de la peau des pattes du chien.

Il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un symptôme qui peut avoir des causes variées, et est même généralement plurifactoriel. Les coussinets ne sont pas nécessairement les seules zones du pied touché par les pododermatite, c’est d’ailleurs plutôt rare que l’inflammation se limite à ces sites.

Les orteils, les griffes et les ergots sont aussi concernés par ces affections, qui sont fréquemment associées à des troubles cutanés s’entendant au-delà du pied, voire sur tout le corps du chien. (1)

Banniere assurances chien


Causes des coussinets gonflés chez le chien

Un gonflement des coussinets chez le chien peut être le fait de causes incroyablement nombreuses, si bien qu’il serait impossible de toutes les évoquer ici – nous nous contenterons donc d’exposer les plus communes.

Le diagnostic se fait au regard de l’inflammation locale, mais aussi de l’état général du chien. En effet, il n’est pas rare que les pododermatites soient causées par des affections systémiques, engendrant des symptômes en apparence sans rapport avec les coussinets de votre toutou.(fièvre, troubles digestifs, fatigue, abattement, etc..).

Coussinets gonflés et traumatismes du chien

Si les coussinets de votre chien sont simplement gonflés sans que l’animal ne semble souffrir de démangeaisons ou de lésions cutanées au niveau des orteils ou des zones cutanées voisines, la piste du traumatisme doit être envisagée.

Il est possible que votre chien se soit brûlé en posant les pattes sur la porte de votre poêle, qu’il ait marché sur une épine ou un objet tranchant, ou encore qu’il ait écrasé – volontairement ou non – une guêpe ou un autre insecte venimeux.

Une petite plaie a aussi pu se transformer en abcès, auquel cas l’œdème peut être important, et le coussinet particulièrement sensible.

Coussinets gonflés et mal-être du chien

Un chien confronté à un environnement et un mode de vie qui ne lui conviennent pas, ou adopté par un maître aux méthodes éducatives brutales ou maladroites, peut développer des angoisses profondes à l’origine de comportements destructeurs.

Le léchage compulsif est une des nombreuses conséquences du stress sur la santé des chiens, et un toutou qui se lèche sans cesse les pattes peut s’irriter les coussinets, voire provoquer de graves lésions.

Il faut savoir que les vraies maladies psychiatriques sont extrêmement rares chez le chien. Les comportements déviants, qui, eux, sont fréquents, sont presque toujours causés par un mode de vie inadapté.

Coussinets gonflés et pododermatites communes du chien

Les pododermatites infectieuses sont les plus fréquentes chez le chien. Provoquées par des bactéries, des mycoses ou des parasites, elles se manifestent par des rougeurs, démangeaisons et lésions plus ou moins importantes et/ou purulentes.

Généralement, le coussinet n’est pas la seule partie du pied touchée par l’infection, et les orteils de l’animal sont aussi enflammés. Les parasites (teigne, demodex, gale, etc.) sont les causes les plus répandues de pododermatites infectieuses.

Les pododermatites allergiques sont également communes et constituent le second motif de consultation pour des lésions des coussinets chez le chien.

Des signes d’intenses démangeaisons sont typiques de ces troubles allergiques, et des antécédents de dermatite atopique sont révélateurs.

Le plus souvent, il s’agit de réaction à des allergènes que l’on trouve dans l’air (acariens, pollens, etc.) ou à des aliments, mais des allergies de contact peuvent aussi survenir.



Coussinets gonflés et pododermatites rares du chien

Chez le chiot et le jeune chien, la maladie de Carré peut être en cause, cette dernière induisant une hyperkératose, épaississement anormal de l’épiderme, localisée dans les sites où prolifère le virus (coussinet et truffe).

La maladie de Carré est une pathologie virale très contagieuse, souvent fatale chez le chiot. Ses séquelles sont durables, et l’hyperkératose des coussinets subsiste généralement après la guérison de l’animal.

Une autre forme d’hyperkératose, l’Hyperkératose du Coussinet Congénitale, peut expliquer les gonflements des coussinets d’un chien.

Cette pathologie, résultant d’une prolifération anormale des cellules de l’épiderme, se traduit par le développement de corne sous les coussinets des quatre pattes.

Les coussinets présentant ce trouble sont sujets aux crevasses douloureuses pouvant altérer la mobilité du chien et propices aux surinfections. Les Terriers Irlandais issus de lignées européennes y sont prédisposés (1 chien sur 10 en est atteint).

Des coussinets enflés peuvent laisser suspecter un Pemphigus Foliacé, une maladie auto-immune rare, qui se caractérise le plus souvent par des lésions crouteuses sur la tête et les oreilles, voire des atteintes diffuses sur tout le corps.

Certains chiens ne développent cependant des lésions qu’au niveau des coussinets, qui peuvent se compliquer d’infections bactériennes et se généraliser au fil du temps. (2)

Chez le vieux chien, un syndrome hépatocutané, ou dermatite nécrolytique superficielle, peut être en cause. Il s’agit d’un syndrome paranéoplasique (accompagnant un cancer) dont le mécanisme n’est pas élucidé.

Typiquement, les toutous atteints de ce trouble ont plus de 10 ans et leur état de santé se détériore dans son ensemble, après l’apparition des lésions des coussinets, symptôme précoce du trouble. Le coussinet peut être ulcéré, enflé, crouteux et/ou rouge. (3)

Deux types de Dermatite Sensible au Zinc peuvent engendrer des lésions rouges et des pellicules évoluant en croûtes adhérentes. Ces dernières sont préférentiellement localisées au niveau des doigts, coussinets et orifices du chien.

La forme de type 1 touche essentiellement les races nordiques (Husky, Malamute de l’Alaska, Samoyède…). C’est une affection d’ordre génétique, causé par une malabsorption du zinc.

La forme de type 2 atteint plutôt les chiots de grande race et est causée par une carence en zinc dans l’alimentation. (4)


Mon chien a les coussinets gonflés, que faire ?

Si votre chien a les coussinets gonflés, la meilleure conduite à adopter est de le conduire chez un vétérinaire sans attendre.

Les affections accablant spécifiquement les coussinets du chien sont rares, et aucune n’est de bon augure, surtout en l’absence de traitement.

Un traumatisme localisé nécessite également des soins particuliers, un gonflement du coussinet laissant présager le développement d’un abcès, douloureux et susceptible de causer une nécrose des tissus.

Lorsqu’une anomalie des coussinets survient chez un chiot ou un chien âgé, des causes sévères sont particulièrement à craindre.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur les coussinets gonflés chez le chien

Mon chien a les coussinets gonflés, dois-je consulter un vétérinaire ?

Il est hautement recommandé de consulter un vétérinaire si vous détectez une anomalie au niveau des coussinets de votre chien.

De nombreuses affections peuvent être à l’origine de telles atteintes, et le pronostic de votre chien sera toujours meilleur si sa prise en charge est rapide.

Pourquoi mon chien a-t-il les coussinets gonflés ?

De multiples troubles peuvent être à l’origine d’un gonflement des coussinets chez le chien. Les traumatismes sont communs, les chiens pouvant, tout comme les humains, marcher par mégarde sur un éclis, un bout de verre ou une abeille.

Les pododermatites, inflammations cutanées localisées au niveau des pattes des chiens, sont aussi régulièrement en cause dans l’apparition de lésions des coussinets.

Comment soigner les coussinets gonflés chez le chien ?

Pour soigner un gonflement des coussinets chez le chien, il est nécessaire de consulter un vétérinaire qui posera un diagnostic et traitera la pathologie à l’origine du problème.

Lorsque le gonflement du coussinet est dû à un traumatisme, et que la plaie vous semble bénigne, vous pouvez la rincer et la désinfecter vous-même, tout en surveillant de près son évolution.

Le gonflement doit rapidement disparaître. S’il persiste, c’est signe que la plaie est infectée et il convient de vous rendre chez un vétérinaire.

Mon chiot a les coussinets gonflés, est-ce grave ?

Les chiots peuvent être atteints de maladies particulières causant une hyperkératose, un épaississement de la peau des coussinets.

Ces pathologies présentent généralement un pronostic sombre, il est donc conseillé d’emmener rapidement votre chiot chez un vétérinaire.

Les affections ne touchant que les coussinets chez le chien sont plutôt rares, et il s’agit la plupart du temps de traumatismes ou de pododermatites communes.


Les pododermatites les plus répandues sont causées par des bactéries et parasites, et, si elles ne sont pas toujours graves, il peut être difficile de s’en débarrasser tout à fait.

Si vous observez une anomalie au niveau des coussinets de votre chien, il est donc recommandé de vous rendre sans attendre chez le vétérinaire pour en élucider la cause et mettre en œuvre un traitement adapté.

Il vous reste des questions sur les gonflements des coussinets chez le chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.