fbpx
CaniprofSanté du chienCollerette vétérinaire pour chien : Pourquoi ? Comment choisir ?

Collerette vétérinaire pour chien : Pourquoi ? Comment choisir ?

La collerette est un accessoire vétérinaire utilisé pour empêcher un chien d’atteindre, à l’aide de son museau, une zone de son corps, ou, à l’inverse, de se gratter la tête avec ses pattes.

Derrière ce cône de plastique sans fioritures se cache un objet d’une efficacité redoutable, qui remplit généralement parfaitement sa mission pour un coût très accessible.

Mais pourquoi mettre une collerette à un chien ? Où s’en procurer et comment la choisir ? Aujourd’hui, je vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur ce must have santé des vétérinaires, un accessoire de soin à part entière.

La collerette pour chien, qu’est-ce que c’est ?

La collerette est un accessoire vétérinaire qui prend traditionnellement la forme d’un cône de plastique rigide et qui se fixe au collier du chien, ce qui donne l’impression qu’il a la tête coincée dans un entonnoir.

Le terme d’entonnoir est d’ailleurs parfois utilisé pour désigner la collerette, ainsi que l’appellation carcan ou, au Québéc, collier Élisabeth ou collier élisabéthain, dérivé de son nom l’anglais « elisbethan collar » se référant aux fraises à la mode durant la période élisabéthaine.

Certaines collerettes adoptent des design plus évolués, et peuvent être élaborées en textile rigide ou en plastique gonflable.

Ce type de configuration n’impacte pas les performances de l’objet, mais offre à l’animal un confort accru. Elles sont parfois privilégiées pour les traitements longue durée. (1)

La collerette entoure entièrement la tête du chien, et est adaptée à sa taille et à sa morphologie. Puisqu’elles n’ont rien de très élaboré, les collerettes peuvent être faites « maison » par des maîtres un peu bricoleurs.

Feuille plastifiée enroulée, carton ou abat-jour… Les possibilités sont presque infinies. Il est néanmoins crucial de s’assurer qu’une collerette artisanale est parfaitement sécuritaire avant de la fixer au collier de son chien.

Les bords ne doivent pas être tranchants, ni vers l’avant ni au niveau du cou du chien. Le carcan doit être très léger, pour ne pas peser sur le cou de l’animal.

Enfin, la collerette doit être suffisamment évasée et courte pour que le chien puisse boire en tout temps (elle pourra en revanche être ôtée au moment des repas), tout en étant assez longue pour remplir son rôle.

Banniere assurances chien


À quoi sert une collerette pour chien ?

La collerette est destinée à brimer les mouvements du chien. C’est une sorte d’entrave, d’où son nom de carcan, qui empêche l’animal de lécher, gratter ou mordre certaines zones de son propre corps.

De fait, elle est surtout utilisée pour favoriser la cicatrisation de plaies, protéger un pansement ou des points de suture, ou éviter que l’animal ne se blesse en se léchant ou grattant excessivement, que ce soit à cause d’une réelle démangeaison ou d’un trouble du comportement.

Toute blessure, suturée, pansée ou laissée à l’air libre, peut impliquer le port d’une collerette pour éviter que le chien ne la lèche, un réflexe instinctif qui tend à retarder la cicatrisation.

Dans certains cas, la collerette peut être de rigueur en cas de maladie de peau engendrant des démangeaisons, rougeurs, boutons et autres lésions.

Les chiens présentant des troubles du comportement se traduisant par des léchages compulsifs peuvent aussi être affublés de cet accessoire pour éviter qu’ils ne s’automutilent.

Néanmoins, dans ce cas le port de la collerette ne constitue pas une solution pérenne, mais une aide provisoire, bridant les mouvements du chien en attendant de trouver et d’éliminer la cause des souffrances morales qui le conduisent à se blesser.

Si la collerette est couramment utilisée pour empêcher le chien de lécher des plaies situées sur son corps, elle peut aussi servir à éviter qu’il ne se gratte la tête.

Des affections oculaires (conjonctivites) ou auriculaires (gale des oreilles) peuvent notamment engendrer de fortes démangeaisons poussant l’animal à se gratter jusqu’au sang.

Un chien peut aussi se blesser au niveau de la tête et avoir besoin de pansements et/ou points de suture, qu’il ne doit surtout pas gratter avec ses griffes.

Plus rarement, la collerette peut être mise en place juste le temps d’une consultation vétérinaire pour éviter que le chien ne morde durant l’auscultation.

On lui préfère généralement la muselière à cet effet, mais elle demeure parfois utilisée chez les chiens modérément belliqueux, qui n’ont jamais porté de muselière et risquent de stresser inutilement si on la leur impose. (2)


Prendre soin d’un chien qui porte une collerette

Si la collerette présente de nombreux avantages, elle n’en a pas moins des inconvénients et peut rendre la vie compliquée pour votre chien.

Il est important d’avoir à l’esprit qu’un chien muni d’une collerette est vulnérable. Il ne peut pas, ou mal, se défendre en cas d’attaque de ses congénères, ne voit plus grand-chose autour de lui, dont les voitures, peut ne plus réussir à atteindre sa gamelle d’eau… Et risque aussi d’être angoissé par ce drôle d’entonnoir qui lui enserre la tête !

Assurez-vous que votre chien parvienne à boire avec sa collerette. S’il n’y parvient pas, ou n’essaye même pas, trop perturbé par ce carcan, il faudra le conduire souvent devant sa gamelle d’eau et lui ôter sa collerette le temps qu’il se désaltère.

La question des repas est moins contraignante, puisqu’un chien ne mange généralement qu’une ou deux fois par jour, moment au cours desquels vous pourrez aisément lui ôter sa collerette s’il cette dernière le gêne.

Prenez aussi le temps de rassurer votre animal, surtout s’il semble perturbé par ce carcan. Tous les chiens n’ont pas la même réaction lorsqu’on leur met une collerette, certains semblent à peine la remarquer, quand d’autres se figent de terreur, apeurés par cette auréole qui ne les lâche pas…



Enfin, soyez particulièrement vigilant durant vos promenades et vos jeux. Idéalement, gardez votre chien en laisse dès qu’il met une patte dehors, pour éviter qu’il ne s’éloigne et ne se coince la collerette quelque part ou ne soit percuté par un véhicule qu’il n’aura pas vu venir.

Ne laissez jamais un chien avec une collerette se baigner pour éviter tout risque de noyade, et éviter de le promener sur un site présentant un risque de chute, puisqu’il ne voit pas où il met les pattes.

Notez aussi que la collerette étant particulièrement encombrante, votre chien risque de faire tomber vos biens sur son passage en frôlant vos meubles.

Aussi, n’hésitez pas à mettre vos affaires les plus précieuses en sécurité, et à aménager votre intérieur pour que votre toutou puisse circuler sans se cogner et se bloquer partout.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Choisir une collerette pour son chien

Il est rare que le choix d’une collerette se pose, car celle-ci est souvent fournie par le vétérinaire dès les soins terminés.

Néanmoins, il est possible d’acheter ce type d’accessoire en animalerie (physique ou en ligne), chez le vétérinaire, et même chez certains pharmaciens.

Il convient alors de choisir l’accessoire parfait en fonction de la taille de votre chien, de son tour de cou (quoique la plupart des collerettes soient ajustables) et de la longueur de son museau.

Les chiens à nez plats (Carlins, Bouledogue, etc.) n’ont souvent besoin que d’un petit carcan, leur morphologie leur offrant déjà peu de latitude dans leurs mouvements. Les chiens à long nez, comme les Lévriers, auront besoin d’un dispositif bien plus grand.

Une fois le dispositif en place, assurez-vous qu’il remplisse parfaitement son rôle et n’empêche pas votre chien de boire.

Si ces deux caractéristiques sont impossibles à cumuler, ce qui peut survenir chez certains chiens, vous devrez conduire votre toutou régulièrement à son bol d’eau et lui ôter son carcan pour qu’il se désaltère.

La matière et le design de la collerette n’ont pas grande importance, tant que l’accessoire est tout à fait sûr.

Le choix d’une collerette gonflable ou en tissu rigide en lieu et place du traditionnel entonnoir en plastique sera plutôt question de budget et du temps de port du dispositif.

Si votre chien souffre de blessures graves et doit porter des points de suture ou des pansements sur une longue durée, l’achat d’un dispositif plus confortable pourra grandement améliorer son bien-être, faciliter son repos et, de fait, favoriser sa guérison.

Notez que, bien qu’il soit facile de se procurer une collerette par soi-même, il n’est pas conseillé d’en faire porter une à son chien sans l’avis d’un vétérinaire, surtout durablement.

Quel que soit le problème que rencontre votre animal, il est hautement recommandé de consulter un vétérinaire pour qu’il puisse bénéficier des soins appropriés.

Le vétérinaire déterminera alors si le port d’une collerette est indiqué, et vous aurez le choix d’en acquérir une vous-même ou de conserver celle qu’on vous fournira probablement après avoir soigné votre chien.

À savoir : le port d’une collerette n’est pas systématiquement indiqué en cas de blessure. Dans la nature, les chiens lèchent leurs plaies pour réduire le risque d’infection.

Cela leur permet à la fois de nettoyer leurs blessures et de retarder la cicatrisation, ce qui réduire les risques de voir se développer un abcès.

De fait, un chien peut s’occuper tout seul de ses petits bobos. La collerette sera de rigueur uniquement si le chien aggrave son cas en se léchant de trop, auquel cas vous devrez absolument prendre la suite des soins en nettoyant et désinfectant régulièrement la plaie.

En cas de grosses plaies, en revanche, le léchage ne suffit pas. Une visite vétérinaire s’impose alors pour soigner l’animal et déterminer si une collerette est nécessaire.

Questions fréquemment posées sur la collerette pour chien

Mon chien peut-il manger avec sa collerette ?

Chaque chien est différent, et tous les animaux ne réagissent pas de la même façon quand on leur impose une collerette.

Chez certains toutous, ce carcan est source de stress et les dissuade de tenter de manger, chez d’autres, c’est tout simplement physiquement impossible, l’objet les empêchant d’atteindre leurs croquettes.

Aussi, c’est à vous de voir comment votre chien se comporte face à sa gamelle : s’il parvient à manger sans problème vous pouvez la lui laisser durant les repas, s’il peine à manger ou n’y parvient pas du tout, il faudra la lui enlever pour le diner.

Mon chien peut-il boire avec sa collerette ?

Un chien doit toujours avoir accès à de l’eau claire en grande quantité. Aussi, la première chose à faire est de vous assurer que votre toutou y parvienne avec sa collerette.

Certains animaux se débrouillent très bien avec leur collerette, et d’autres n’y arrivent pas, à cause du stress ou de leurs morphologies. Il faut alors les conduire plusieurs fois par jour devant leur bol d’eau et leur ôter leur collerette pour qu’ils se désaltèrent.

Mon chien peut-il sortir avec sa collerette ?

Oui, et il est hautement conseillé de continuer à promener votre chien lorsqu’il porte une collerette afin de le garder en bonne santé physique et psychologique.

Néanmoins, veillez à le garder en laisse, et restez particulièrement vigilant : votre chien ne voit pas où il met les pattes, ne voit pas les voitures arriver, ne peut pas se défendre contre d’autres chiens, peut se coincer la tête dans un endroit exigu…

Quand mettre une collerette à son chien ?

Idéalement, il revient au vétérinaire de décider si le port d’une collerette est indiqué dans le cas de votre chien.

N’abusez pas de ce carcan au moindre bobo, et évitez le port prolongé de cet accessoire sans l’aval de votre vétérinaire.

La collerette est un accessoire de soin de premier plan, et son port participe généralement à la guérison de l’animal au même titre que les autres traitements vétérinaires qu’il peut recevoir.


Son importance dans le processus de cicatrisation d’une plaie ne doit pas être négligée, et il est essentiel de ne pas céder aux grands yeux humides de votre chien, souvent mal à l’aise lorsqu’il est affublé de cet encombrant accessoire, et de ne pas la lui ôter avant la guérison complète de ses blessures.

Par ailleurs, il convient de garder en tête que cet accessoire, en apparence anodin, est source d’une certaine gêne chez le chien et le rend particulièrement vulnérable : un chien arborant un carcan doit donc être gardé à l’œil en permanence.

Il vous reste des questions sur la collerette du chien, son utilisation et ses objectifs ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.