fbpx
CaniprofSanté du chienMon chien vomit et a la diarrhée : pourquoi et que faire ?

Mon chien vomit et a la diarrhée : pourquoi et que faire ?

Un chien qui vomit et présente des diarrhées doit être pris au sérieux, bien que les causes de ce type de tracas de santé soient heureusement souvent bénignes.

En effet, même si la cause de ces troubles n’est pas toujours grave, ils ne disparaissent que rarement tout seuls, et un traitement vétérinaire est généralement incontournable pour éviter que la santé de votre animal ne se dégrade.

Pour comprendre ce qui peut provoquer les vomissements et diarrhées de votre chien, et savoir comment bien réagir dans cette situation, je vous invite aujourd’hui à en apprendre davantage sur ces deux symptômes souvent associés et leurs conséquences sur la santé des chiens.

Diarrhée et vomissement du chien, qu’est-ce que c’est ?

La diarrhée se caractérise par l’émission de selles plus fréquentes qu’habituellement, à l’aspect mou, voire liquide, souvent très odorantes et en quantité importante.

Il arrive parfois qu’un chien émette des fèces liquides et glaireuses en petite quantité, teintées ou non de sang : dans ce cas, il ne s’agit généralement pas réellement de diarrhées, mais, au contraire, d’une constipation qui ne laisse échapper que ces petites déjections.

Les vomissements, quant à eux, se caractérisent par le rejet du contenu de l’estomac après des contractions importantes du système digestif. Le vomissement est à distinguer de la régurgitation, lors de laquelle le chien recrache sa nourriture sans effort, alors qu’elle n’est pas encore digérée.

Des nausées, discrètes chez le chien, mais qu’un maître attentif peut déceler, précèdent généralement les vomissements.

Un chien souffrant de nausée produit plus de salive qu’habituellement, il va donc baver et/ou déglutir et se lécher les babines fréquemment.

Banniere assurances chien


Causes de diarrhées et vomissements du chien

Dans la plupart des cas, un chien vomit et a la diarrhée lorsqu’il souffre de gastro-entérite, une inflammation de la muqueuse du système digestif, et plus particulièrement de l’estomac et de l’intestin.

Cependant, la gastro-entérite n’est pas une maladie en elle-même, et peut être provoquée par bon nombre de causes très différentes : parasites, aliments, virus, bactéries, pathologies métaboliques… Et même le stress !

L’alimentation, première cause de diarrhées et vomissements chez le chien

La nourriture est le coupable numéro des vomissements et diarrhées chez le chien, en l’absence d’autres symptômes (fièvre, abattement, douleurs, etc.).

Découvrir que son chien présente une gastro-entérite à cause de son alimentation peut être un soulagement pour le maître, car cela implique généralement que l’animal n’a pas de maladie sous-jacente, potentiellement grave.

Pour autant, une alimentation mal adaptée, qui engendre des troubles digestifs, devrait vous inquiéter. À terme, elle risque en effet de provoquer des dommages durables sur l’organisme de votre chien et sa santé, notamment en engendrant des troubles métaboliques sévères (pancréatites, diabète, etc.).

De fait, il est essentiel de vous pencher de près sur la composition et la qualité de ce que vous lui servez pour espérer le garder en bonne santé et éviter les visites vétérinaires inutiles.

Les transitions alimentaires trop rapides peuvent également provoquer des troubles digestifs chez le chien, c’est même un phénomène très fréquent.

Veillez toujours à procéder à un changement de régime progressivement, notamment en cas de modification drastique du contenu de la gamelle de votre toutou (auquel cas il faudra peut-être plusieurs semaines pour que l’organisme de votre chien accepte le changement).

Enfin, si la nourriture de votre toutou vous semble d’une qualité irréprochable, il est possible que votre compagnon à quatre pattes souffre d’allergies ou intolérances à l’un des ingrédients présents dans la composition de ses aliments.

Notez que, contrairement à ce que l’on imagine volontiers, les allergies peuvent apparaître soudainement. Aussi, ce n’est pas parce que votre toutou supportait bien ses croquettes jusqu’alors qu’il n’y est pas désormais allergique.

Il est également possible que la composition des aliments préférés de votre chien ait été modifiée. Cette pratique est fréquente chez les producteurs de pâtées et croquettes, plus souvent pour le pire que pour le meilleur.

Les intoxications, causes fréquentes de diarrhées et vomissements chez le chien

Bon nombre de substances peuvent causer une gastro-entérite chez le chien, qu’il s’agisse de véritables poisons (plante toxique, bouteille de détergent mâchouillée, chocolat, raisin, etc.), d’aliments avariés ou de quelque chose qui n’a rien de comestible et n’aurait jamais dû être avalé (morceaux de jouet, os…).

En cas d’empoisonnement, on observe souvent des symptômes annexes, notamment nerveux (tremblements, paralysie partielle, boiterie soudaine, etc.), et les diarrhées peuvent être hémorragiques.

Notez que les symptômes d’un empoisonnement peuvent survenir plusieurs jours après l’ingestion de la toxine (jusqu’à 4 jours pour la mort aux rats).

Si votre chien présente de tels symptômes, vous devez donc réfléchir à ce qu’il a pu avaler chez vous ou ailleurs dans les jours précédents, puis contacter rapidement le Centre Antipoison Animalier qui vous indiquera la démarche à suivre.

Bien que cela ne soit pas obligatoire, il est très utile de trouver la substance en cause dans les tracas de votre chien avant de contacter un vétérinaire ou le centre antipoison.

Cela permet d’accélérer considérablement la recherche d’un antidote et déterminer rapidement quelle conduite adopter. En cas d’empoisonnement, la rapidité de la prise en charge de votre animal est déterminante pour son pronostic.

En cas d’ingestion de nourriture avariée ou d’objet non comestible, soyez attentif à la santé de votre chien : s’il ne se remet pas rapidement après avoir expulsé ce qui lui irrite l’estomac, il convient de le conduire chez un vétérinaire.

Les aliments périmés peuvent en effet contenir de dangereuses bactéries ou des parasites que le chien ne parviendra pas à expulser et qui peuvent se répandre dans son organisme, occasionnant des dommages systémiques ou causant des lésions à d’autres organes (reins, fois, poumon, cœur, etc.).

Un objet avalé peut aussi occasionner une occlusion intestinale, urgence vétérinaire absolue, dont nous parlerons plus en détail dans le point suivant.

L’occlusion intestinale, urgence vitale causant des vomissements et diarrhées chez le chien

L’occlusion intestinale survient lorsque les matières fécales du chien sont mécaniquement bloquées dans son intestin, celui-ci étant bouché par un corps étranger, un amas de fèces (fécalome) ou des parasites.

L’occlusion peut être complète ou partielle (subocclusion). Il se peut également qu’une masse (tumeur) soit à l’origine d’une occlusion intestinale, qu’elle se développe dans l’intestin ou sur un organe voisin qui compresse le tube digestif.

En cas d’occlusion intestinale, la survie de votre chien dépend de votre réactivité : il est crucial de le conduire en urgence chez un vétérinaire, qui procédera généralement à une chirurgie pour ôter le corps étranger en cause.

L’occlusion intestinale se distingue généralement d’une banale gastro-entérite grâce aux symptômes qui y sont associés.

Nausée, anorexie, diarrhées très liquides souvent sanguinolentes ou, au contraire, constipation, abdomen gonflé et douloureux, abattement, fièvre et postures antalgiques sont généralement de la partie.

En fonction de la localisation de l’obstruction, il est possible que l’animal vomisse des fèces, ou une substance odorante y ressemblant.

Toutefois, il convient de noter que certains chiens souffrant d’occlusion intestinale ne manifestent aucun de ces symptômes. En cas de vomissements et de diarrhées, restez donc vigilant même en l’absence de signaux alarmants. (1)

Les maladies provoquant des vomissements et diarrhées chez le chien

Il existe une vaste panoplie de virus et de bactéries pouvant provoquer des gastro-entérites chez le chien, certains de ces pathogènes s’avérant sans danger, d’autres causant des troubles plus sévères, parfois létaux.

La Parvovirose, notamment, est causée par un virus, ou plus exactement un parvovirus, qui provoque des lésions intestinales sévères et, in fine, une septicémie et la mort en l’absence de traitement.

On reconnait cette pathologie aux diarrhées hémorragiques qu’elle provoque, accompagnées de vomissements et généralement précédées par une forte fièvre et un abattement.

La Parvovirose est une urgence vétérinaire absolue, il s’agit d’une maladie mortelle – surtout chez le chiot – extrêmement contagieuse et difficile à soigner. (2)

La Leptospirose est une autre maladie gravissime pouvant engendrer des diarrhées et vomissements hémorragiques. Causée par une bactérie, elle est souvent mortelle en l’absence de traitement.

Si les bactéries responsables de cette maladie peuvent être éliminées par un traitement antibiotique, les lésions rénales et hépatiques qu’elles provoquent sont souvent irréversibles.

À nouveau, il s’agit d’une urgence vétérinaire : plus l’animal sera soigné tôt, moins il sera exposé au risque de lésions durables. Notez que la Leptospirose peut se transmettre à l’homme.



La maladie de Carré est également susceptible de causer une gastro-entérite. Cette maladie virale très contagieuse peut être létale pour certains chiens en l’absence de traitement.

Les troubles métaboliques provoquant des vomissements et diarrhées chez le chien

Toute atteinte des organes impliqués dans le processus de digestion peut causer des diarrhées et vomissements chez le chien.

L’insuffisance rénale est une cause répandue de gastro-entérite. Les reins fonctionnant mal, des toxines s’accumulent dans l’organisme de l’animal, finissant par provoquer des acidités gastriques à l’origine de vomissement et de diarrhées.

La pancréatite, inflammation du pancréas, peut aussi être impliquée, de même que le diabète à un stade avancé.

Enfin, des maladies hormonales, comme l’hyperthyroïdie, sont également à même d’engendrer des troubles digestifs, les hormones contrôlant en bonne partie le fonctionnement du système digestif.

La gastro-entérite éosinophilique chez le chien

Cas un peu particulier, relativement rare chez le chien, mais potentiellement sous-diagnostiqué, la gastro-entérite éosinophilique est un trouble digestif impliquant une prolifération anormale de globules blancs qui viennent coloniser le système digestif du chien.

La cause exacte de ce phénomène est mal connue chez le chien, et il est possible qu’un mécanisme allergique soit en cause, c’est-à-dire que l’organisme du chien surréagisse à la présence d’une bactérie, d’un virus, d’un parasite ou d’un aliment dans le tube digestif.

La gastro-entérite est difficile à diagnostiquer du fait de sa grande ressemblance avec d’autres gastro-entérites inflammatoires. Un régime hypoallergénique est souvent le traitement de seconde intention, après la prescription de médicaments destinés à calmer les symptômes et diminuer l’inflammation.

Ce type de pathologie n’est pas fatale lorsque correctement prise en charge, mais il arrive que la maladie devienne chronique, engendrant le développement d’un milieu inflammatoire propice aux fibroses et cancers. (3)

Les MICI du chien, Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales

La gastro-entérite éosinophilique évoquée précédemment est souvent regroupée avec un panel de maladies digestives nommées les MICI, Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin.

Ces pathologies consistent en la prolifération de cellules inflammatoires sur les parois du tube digestif, qui perturbent le bon fonctionnement de la digestion.

Généralement, les MICI surviennent en réponse à un changement brutal de régime alimentaire, à un aliment mal toléré ou allergisant, à des médicaments (notamment des anti-inflammatoires), à des parasites ou à des pathogènes.

Le pronostic est très variable en fonction de l’origine du problème, et les MICI tendant parfois à prendre des formes chroniques, poursuivant le chien toute sa vie en survenant par crises plus ou moins sévères.


Que faire lorsque mon chien vomit et a la diarrhée ?

Pour ne pas risquer de mettre les jours de votre chien en danger, il convient d’agir en fonction de la gravité des symptômes de votre animal et de son état de santé général.

Des vomissements et diarrhées chez le chien constituent des urgences vétérinaires dans les cas suivants :

Chez le chiot : les chiots sont plus sensibles aux maladies telles que la Parvovirose ou la Leptospirose, qui sont souvent mortelles en l’absence d’une prise en charge immédiate.

Par ailleurs, même lorsque la cause des troubles digestifs du chiot est bénigne, les symptômes digestifs en eux-mêmes peuvent suffire à l’emporter.

Les diarrhées et vomissements provoquent une déshydratation pouvant être fatale aux jeunes chiens, il convient donc de les faire cesser avec un traitement adapté que seul un vétérinaire peut dispenser.

Chez le chien âgé, malade ou fragile : comme pour le chiot, les gastro-entérites peuvent avoir des répercussions dramatiques sur la santé des animaux fragiles.

Leurs systèmes immunitaires affaiblis risquent de peiner à résister aux attaques virales et bactériennes potentiellement en cause, et la déshydratation peut leur être fatale.

Lorsque les diarrhées et vomissements se répètent : deux ou trois diarrhées accompagnées de quelques vomissements ne sont pas forcément inquiétantes chez un chien en bonne santé.

En revanche, dès lors que ces symptômes perdurent plus de 48h ou se répètent tout au long de la journée, la situation est probablement plus grave.

Les vomissements et les diarrhées sont sévères ou hémorragiques : si vous retrouvez du sang dans les selles ou le vomi de votre chien, ou si l’animal vomit en jets puissants ou présente une diarrhée fulgurante, une consultation chez le vétérinaire s’impose de toute urgence.

Les vomissements et diarrhées sont chroniques : votre chien a la diarrhée de temps en temps et vomit à l’occasion ? Il peut présenter un désordre métabolique, une allergie alimentaire ou une maladie chronique.

Il est important de mettre rapidement le doigt sur la cause de ses tracas pour éviter les complications et s’assurer que la santé de ses différents organes ne se dégrade pas.

D’autres symptômes accompagnent les vomissements et diarrhées du chien : si votre toutou présente de la fièvre, change de comportement, tousse, a le  ventre gonflé, semble souffrir, est essoufflé, tremble ou présente tout autre symptôme annexe, n’attendez pas avant de courir chez le vétérinaire.

Ce type d’association de symptômes peut traduire une maladie grave ou un empoisonnement, auquel cas une prise en charge rapide est indispensable.

A contrario, lorsqu’un chien adulte en parfaite santé vomit et à la diarrhée, il n’est pas forcément utile de paniquer outre mesure, bien qu’une consultation chez le vétérinaire ne mange pas de pain.

Vous pouvez mettre le système digestif de votre animal au repos pendant 24h, en lui laissant une grande quantité d’eau fraîche à disposition – sauf en cas de suspicion d’empoisonnement, auquel cas il est hautement recommandé d’appeler un centre antipoison animalier avant de laisser l’animal boire.

Un estomac vide pouvant être douloureux pour l’animal, il est également possible de lui donner un peu de nourriture très digeste, comme des petits morceaux de blanc de poulet cuit avec un peu de riz, également bien cuit.

Gardez votre toutou au repos, dans un endroit calme et tempéré (ni trop frais ni trop chaud). Évitez de lui faire faire de l’exercice, et ne le laissez pas sortir sans surveillance pour éviter qu’il ne mange quelque chose trouvé au hasard de ses errances à votre insu.

Vous pouvez tenter de calmer les maux digestifs de votre chien avec un peu d’eau de riz ou de smecta, mais il convient de ne pas abuser ni de l’un ni de l’autre pour ne pas risquer de constiper votre toutou, ce qui aggraverait son cas.

Mis à part le smecta – qu’il faut minutieusement doser au regard du gabarit de votre chien – il est important de ne jamais donner de médicaments à votre animal sans l’avis d’un vétérinaire, et encore moins de médicaments pour humains.

Rappelons que le paracétamol (Doliprane, Efferalgan, etc.) est mortel pour les chiens, pour ne citer qu’un des médicaments les plus répandus dans les trousses de secours des Français.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur les chiens qui vomissent et ont la diarrhée

Mon chien vomit et a la diarrhée, dois-je consulter un vétérinaire ?

Si votre chien est considéré comme fragile, à savoir s’il est jeune (moins de 6 mois), âgé, malade ou s’il s’agit d’une chienne gestante ou allaitante, il est nécessaire de consulter rapidement un vétérinaire.

Il en va de même si d’autres symptômes accompagnent les vomissements et la diarrhée, telle que de la fièvre, des troubles nerveux (tremblements, paralysie, etc.), un abattement, des signes de douleur ou un abdomen gonflé.

Enfin, votre chien a besoin de consulter rapidement un vétérinaire s’il vomit en jet, et/ou si ses troubles digestifs se répètent dans la journée ou perdurent au-delà de 24h.

Mon chien vomit et a la diarrhée, pourquoi ?

Généralement, ces symptômes sont causés par une gastro-entérite, inflammation du tube digestif. Ce trouble peut lui-même avoir différentes origines : alimentation mal adaptée, allergies, bactéries, virus, parasites, insuffisance rénale…

Le contexte de survenue des vomissements est un bon indice pour déceler la cause des tracas de votre chien : si cela survient durant une transition alimentaire, c’est probablement dû au contenu de sa gamelle, par exemple.

Si les vomissements et diarrhées sont chroniques, il est probable que le chien souffre de troubles métaboliques, tandis qu’une crise aigüe est plutôt typique d’une infection virale ou bactérienne, ou encore d’une occlusion intestinale.

Mon chien peut-il vomir et avoir la diarrhée à cause de son alimentation ?

Oui, l’alimentation est le principal coupable des maux de ventre chez le chien. Si votre chien est, par ailleurs, en bonne santé, c’est une piste qu’il convient d’étudier sérieusement.

Mon chien vomit et a la diarrhée, comment le soigner ?

La meilleure chose à faire pour soigner un animal souffrant de gastro-entérite est de le conduire sans attendre chez un vétérinaire. Celui-ci pourra écarter des causes graves, et mettra en place une médication adaptée.

Toutefois, si votre chien est adulte et en bonne santé, et qu’il ne présente pas de vomissements sévères et de diarrhées hémorragiques, ni de symptômes annexes (fièvre, ventre gonflé, tremblements, etc.), vous pouvez vous contenter de le garder sous surveillance.

Mettez-le à la diète durant 24h ou concoctez-lui un repas très digeste (blanc de poulet cuit, par exemple) à donner à distance des vomissements, tout en lui laissant un grand bol d’eau clair à disposition. Si ses symptômes ne disparaissent pas en 24h à 48h, une visite chez le vétérinaire est incontournable.

Les chiens ont un système digestif fragile, contrairement à ce que l’on pourrait penser en les observant avaler tout et n’importe quoi, comme le font nombre d’entre eux.


De fait, les vomissements et diarrhées sont des symptômes couramment rencontrés, dont les causes peuvent être multiples.

Si ce type de troubles digestifs est généralement sans gravité chez le chien adulte en bonne santé, lorsqu’aucun autre symptôme n’y est associé, il convient de prendre la situation très au sérieux chez les chiots et chiens fragiles.

Il vous reste des questions sur les diarrhées et vomissements du chien ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.