fbpx
CaniprofSanté du chienMon chien vomit de la bile : Causes, Symptômes, Traitements ?

Mon chien vomit de la bile : Causes, Symptômes, Traitements ?

Les troubles gastro-entériques sont les premiers motifs de consultation vétérinaire. Voir un chien vomir de la bile n’a donc rien d’exceptionnel, mais ce symptôme ne doit pas pour autant être négligé.

Les maladies et dysfonctionnements métaboliques pouvant causer ce phénomène sont nombreux, et vont de la simple gastrite aux troubles de santé plus graves, comme l’insuffisance rénale.

Pour déterminer de quoi souffre votre toutou et si une visite chez le vétérinaire s’impose en urgence ou non, voici tout ce que vous devez savoir sur les vomissements bilieux, leurs causes et leurs conséquences.

Le vomi de bile chez le chien, c’est quoi ?

Le vomissement est une action par laquelle le contenu de l’estomac est expulsé par la force, à la suite de nausées et de contractions plus ou moins intenses.

En cela, le vomissement se distingue de la régurgitation, au cours de laquelle les aliments – souvent peu ou pas digérés – sont rejetés par l’animal sans effort, comme s’il se contentait de les recracher.

La bile est un suc digestif produit par le foie, dont une partie est directement envoyée dans le duodénum pour digérer les aliments, tandis que l’autre est stockée dans la vésicule biliaire.

Un vomissement bilieux se reconnaît facilement à sa couleur jaune, voire verdâtre, et son aspect liquide. À noter que quand la bile se mélange aux sucs gastriques produits par l’estomac, elle peut être mousseuse et relativement épaisse.

La bile étant naturellement produite par l’organisme du chien, il est tout à fait normal d’en retrouver dans son vomi. Cette substance permet de déclencher la lipase, et sert à digérer spécifiquement les lipides.

Quand un chien vomit de la bile, on parle de vomissements bilieux ou, plus rarement, biliaires. Pour autant, le vomissement bilieux n’est pas une maladie, mais le symptôme d’un autre trouble.

Aussi, il est essentiel de déterminer la nature de ce trouble primaire pour espérer soigner correctement un chien qui vomit de la bile et lui offrir le meilleur pronostic. (1)

Banniere assurances chien


Principales causes du vomi bilieux chez le chien

Certains chiens souffrent d’une affection nommée Syndrome du Vomissement Bilieux, qui se traduit par l’apparition de gastrites (inflammations de l’estomac) chroniques causées par la propre bile de l’animal.

Il s’agit d’une affection encore mal élucidée, qui serait engendrée par une production excessive de bile fragilisant la muqueuse de l’estomac.

Les chiens atteints par ce trouble vomissent typiquement le matin avant leur premier repas, alors que leur estomac est resté vide trop longtemps.

L’absence d’aliments favorise en effet l’augmentation de l’acidité qui enflamme leur muqueuse stomacale, et se solde par un vomissement. Le chien n’ayant rien dans le ventre, il vomit alors sa bile.

Diminuer le temps d’attente entre deux repas permet généralement de résoudre efficacement ce problème.

D’autres pathologies peuvent causer des gastrites, aiguës ou chroniques, qui se traduisent par des vomissements bilieux. C’est le cas des vers intestinaux, de certains virus, de bactéries ou de dysfonctionnements métaboliques.

Insuffisance rénale, hyperthyroïdie, pancréatite, hépatite… La liste des troubles métaboliques pouvant engendrer des désordres digestifs est longue, et seul un vétérinaire peut mettre le doigt sur l’organe défaillant à l’origine des tracas de votre chien.

Nous n’en avons pas encore parlé, et c’est pourtant la première suspecte dans une affaire de vomissements – bilieux ou non – chez le chien : l’alimentation.

Une alimentation de mauvaise qualité peut entraîner des vomissements de deux manières. La première, moins grave, est due à une irritation de l’estomac de l’animal, causée par des ingrédients peu digestes ou allergisants, dont les aliments industriels sont bourrés.

La seconde, plus insidieuse, est due aux impacts d’une mauvaise alimentation sur le métabolisme de votre chien.

Nous avons parlé d’insuffisance rénale, de pancréatite et autres affections métaboliques… Il convient de noter que les dysfonctionnements de ces organes sont favorisés par une mauvaise hygiène alimentaire.

Le stress est aussi un facteur à ne pas négliger, capable de provoquer – entre autres – des vomissements bilieux chez le chien.

Enfin, un vomissement bilieux peut survenir chez le chien victime d’un empoisonnement, quoique le rejet de bile ne soit pas typique de ce genre de trouble.

L’absorption d’un produit toxique ayant irrité les muqueuses de l’estomac du chien peut cependant provoquer une gastrite plus ou moins sévère, se prolongeant parfois quelques jours. (2)


Conséquences du vomissement bilieux du chien

Le vomissement bilieux en lui-même n’a pas réellement de conséquences sur la santé de votre chien, bien qu’il puisse occasionner un certain inconfort, voire de vives douleurs.

Il faut en revanche se soucier des conséquences que peut avoir la cause de ces vomissements sur la santé de votre animal.

Si les gastrites sont dues à une alimentation de mauvaise qualité, l’organisme tout entier du chien risque, à terme, d’en souffrir.



Par ailleurs, des vomissements réguliers non traités provoquent l’installation d’un milieu inflammatoire propice aux développements d’autres pathologies, et notamment de cancers.

Lorsque les gastrites de votre chien sont causées par des troubles métaboliques, la santé de votre chien est en danger s’il ne bénéficie pas de soins adaptés.

Une insuffisance rénale non traitée ne pardonne pas, et il en va de même pour les hépatites, pancréatites et autres affections altérant des fonctions essentielles de l’organisme.

S’il faut noter que certains de ces troubles métaboliques ne guériront pas (comme l’insuffisance rénale), il ne faut pas se résigner pour autant : les soins palliatifs peuvent offrir aux chiens de nombreuses années de vie supplémentaire dans de bonnes conditions.

De plus, d’autres affections, comme la pancréatite aiguë, peuvent se soigner tout à fait, avec une récupération complète.

Enfin, il est difficile de prévoir les conséquences d’un empoisonnement causant un vomissement bilieux chez le chien.

De manière générale, les animaux rapidement pris en charge en cas d’empoisonnements ont de bonnes chances de survie, quoique cela dépende de la toxine en cause.

Il est cependant assez rare qu’un chien tombe sur un poison foudroyant qui lui cause un vomissement bilieux : les toxines fatales engendrent souvent des symptômes plus graves, tels des troubles nerveux et des vomissements hémorragiques.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Que faire si mon chien vomit de la bile ?

La question que la plupart des maîtres se posent lorsque leur chien vomit de la bile est la suivante : vétérinaire, ou pas vétérinaire ?

La réponse à cette interrogation dépend tant de la gravité des symptômes que de l’état général du chien et de son profil.

Concernant le profil du chien, on aura tendance à emmener rapidement chez le vétérinaire les chiots, chiens âgés et chiens fragiles ou malades, individus dont l’état peut se dégrader rapidement.

Les vomissements à eux seuls peuvent mettre en danger la santé d’un chien fragile en provoquant une déshydratation pouvant engendrer des séquelles durables, voire causer la mort.

La cause des vomissements, selon sa nature, risque toujours de dégénérer plus rapidement et d’entraîner des réactions plus virulentes chez les toutous les plus fragiles.

Concernant la gravité des symptômes, on va préférer conduire son chien en urgence chez le vétérinaire quand les vomissements sont puissants, « en jet », répétés plusieurs fois dans une journée, s’étalant sur plusieurs jours ou survenant chroniquement.

Il convient aussi d’observer minutieusement la bile rejetée par son chien : toute trace de sang ou odeur fécale doit vous alarmer et vous pousser à foncer chez un vétérinaire sans attendre.

D’autres symptômes digestifs associés aux vomissements (diarrhées, constipations) ne sont pas à prendre à la légère, mais ne sont pas pour autant révélateurs d’une urgence : il est plutôt commun qu’une affection digestive bénigne cause de multiples symptômes. À nouveau, il convient de jauger leur gravité.

En revanche, des symptômes non digestifs (tremblements, fièvres, toux, fatigue, abattement, etc.) associés aux vomissements bilieux sont plus inquiétants et doivent vous conduire chez un vétérinaire.

Si votre chien est un adulte dans la force de l’âge et en parfaite santé, qu’il n’a émis qu’un ou deux petits vomis bilieux et ne présente aucun autre symptôme, il est possible de patienter 24h à 48h avant de le conduire chez un vétérinaire, afin de voir si la situation ne s’arrange pas d’elle-même.

Il est parfois conseillé de mettre au repos l’estomac d’un chien qui vient de vomir, mais cela ne s’applique pas dans le cas de vomis bilieux : l’absence d’aliments dans son estomac risquant d’être à l’origine du problème, il est plutôt recommandé de lui donner de la nourriture très digeste en petite quantité.

Du blanc de poulet bien cuit avec un peu de riz fera parfaitement l’affaire, et votre animal doit toujours avoir de l’eau claire à disposition.

Laissez votre chien se reposer, et éviter les jeux et les activités durant 24h à 48h. Si les vomissements ne disparaissent pas et que votre toutou n’a pas retrouvé la forme à ce stade, une visite chez le vétérinaire est incontournable.

Questions fréquemment posées sur le chien qui vomit de la bile

Mon chien vomit de la bile, que faire ?

La meilleure chose à faire face à un chien malade est toujours de le conduire chez un vétérinaire.

Cependant, si votre chien est un adulte en pleine forme et ne présente pas d’autres symptômes, vous pouvez lui donner un peu de nourriture très digeste et patienter 24 à 48h avant de vous alarmer.

Si les symptômes persistent après ce délai, il est nécessaire de consulter un vétérinaire.

Pourquoi mon chien vomit-il de la bile ?

Un chien vomit de la bile quand son estomac est irrité et vide, et qu’il n’a donc rien d’autre à vomir que les sucs digestifs produits par son organisme.

De nombreuses causes virales, bactériennes, alimentaires peuvent provoquer des irritations de l’estomac, tout comme le stress et des troubles métaboliques.

Comment soigner un chien qui vomit de la bile ?

Le traitement adapté à un chien vomissant de la bile dépend du trouble à l’origine des vomissements. Dans la majorité des cas, les vomissements bilieux sont dus à une mauvaise alimentation ou à des parasites (vers intestinaux).

En première intention, il faut donc s’assurer que votre chien a bien été vermifugé selon le calendrier du vétérinaire et qu’il dispose d’une nourriture de qualité.

Mon chien peut-il vomir de la bile à cause de ses croquettes ?

Les croquettes industrielles font les coupables idéales quand un chien présente des désordres digestifs. Bien qu’elles ne soient pas toujours en cause, elles demeurent bel et bien le motif numéro 1 de vomissements chez le chien.


Le vomissement bilieux du chien n’est pas une affection rare, mais mérite cependant d’être traité pour éviter que votre chien ne souffre inutilement et que sa santé ne se détériore sur le long terme.

Les animaux les plus jeunes, âgés ou fragiles sont les plus à risque, et leurs vomissements peuvent être liés à des pathologies, digestives ou non, risquant de dégénérer si elles ne sont pas soignées à temps.

Votre chien est atteint du Syndrome du Vomissement Bilieux, ou souffre de maux d’estomac inexpliqués ? Posez-nous vos questions ou partagez votre expérience dans les commentaires !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.