CaniprofSanté du chienChien constipé : Symptômes, Causes, Traitements

Chien constipé : Symptômes, Causes, Traitements

Un chien constipé peut être très gêné par son petit problème de transit et, bien que cela soit somme toute assez rare, une constipation qui perdure peut engendrer de fâcheuses complications de santé.

Par ailleurs, la constipation n’est pas une maladie, mais un symptôme. Elle accompagne donc nécessairement un autre trouble sous-jacent, potentiellement grave.

Aujourd’hui, je vous propose donc de faire un petit tour d’horizon de la constipation chez le chien afin d’en découvrir les principales causes, ainsi que la meilleure façon de réagir face aux problèmes de transit de votre toutou.

La constipation du chien, qu’est-ce que c’est ?

La constipation du chien est un trouble du système digestif qui se manifeste par une diminution de la fréquence des émissions de selles, généralement accompagnée d’une altération de leur aspect.

Lorsque le chien est constipé, ses selles vont demeurer plus longtemps dans son intestin et vont avoir tendance à se déshydrater au cours de leur séjour prolongé. Elles sont alors plus dures, voire complètement sèches.

Il ne faut pas confondre un chien constipé avec un chien qui n’a rien à évacuer, comme c’est par exemple le cas des animaux qui ont subi une opération chirurgicale ayant nécessité une période de jeûne.

Ces toutous peuvent ne pas émettre de selles durant quelques jours après leur intervention, le temps que leur intestin se remplisse à nouveau.

Il faut toutefois noter que certains chiens peuvent aussi ne rien avoir à évacuer à cause d’une blessure ou d’une maladie grave, potentiellement plus sévère que celle qui se cache derrière une véritable constipation.

À l’inverse de ces chiens qui ne font pas leurs besoins parce qu’ils ont le ventre vide, un toutou constipé a généralement les intestins bien pleins, et a même tendance à présenter un abdomen gonflé, distendu, dur et douloureux.

Les douleurs abdominales peuvent se traduire par un abattement, le chien n’osant plus bouger de peur de souffrir, voire par une boiterie quand certains mouvements malmènent son intestin.

En dehors de ces douleurs générales, il est également commun d’observer une gêne ou une souffrance typique au moment où le chien tente de faire ses besoins.

Un chien constipé aura tendance à se mettre en position pour déféquer, puis à pousser de toutes ses forces, souvent longtemps et péniblement, parfois en se plaignant à grand renfort de pleurs et de gémissements.

À la suite de tous ses efforts, il peut parvenir à évacuer des selles dures et sèches en petite quantité, mais aussi des substances inquiétantes comme des glaires, du sang ou des vers intestinaux. Ses efforts peuvent également être caducs, et votre toutou n’évacuera rien du tout.

Banniere assurances chien


Comment savoir si mon chien est constipé ?

La constipation du chien n’est pas toujours sévère, auquel cas elle passe parfois inaperçue si le maître ne prend pas le temps de surveiller son toutou quand il défèque – ce qui est plutôt commun, le spectacle étant assez peu plaisant.

En effet, un chien constipé peut avoir simplement de légères difficultés à émettre des selles, ce que l’on peut remarquer en constatant qu’il met plus de temps qu’à l’accoutumée pour faire ses besoins, et qu’il pousse un peu plus fort (on peut parfois l’entendre soupirer discrètement tandis qu’il s’efforce d’éliminer).

Chez les chiens fortement constipés, on observe plus facilement un abdomen dur, gonflé et douloureux, des efforts infructueux pour éliminer, des selles d’aspect anormal et une altération de leur état de santé général.

À titre d’information, un chien en bonne santé élimine 2 à 3 fois par jour, en moyenne entre 4 et 15 heures après avoir mangé. L’opération se déroule calmement, sans effort, en quelques secondes.


Mon chien est constipé, pourquoi ?

Un chien peut être constipé pour un grand nombre de motifs, et bien que tous ne soient pas dangereux, il est essentiel de ne pas négliger cette affection pour ne pas risquer de mettre la santé de votre chien en danger.

En effet, si la constipation en elle-même n’est pas un problème très grave, elle peut engendrer des complications beaucoup plus problématiques lorsqu’elle perdure ou accable un animal fragile.

Mon chien est constipé à cause de son alimentation

Quand un problème de transit digestif survient chez le chien, son alimentation se retrouve toujours au sommet de la liste des suspects.

Et de fait, un régime alimentaire trop pauvre en fibres, de mauvaise qualité, mal adapté au tube digestif des carnivores ou qui a été brutalement modifié est une des causes majeures de constipation chez le chien.

Les chiens sont notamment fréquemment accablés par ce trouble lorsqu’ils passent des croquettes au régime BARF, c’est pourquoi il est conseillé de leur donner un peu de purée de citrouille (riche en fibres) pour accompagner cette transition.

La transition d’une alimentation humide à une alimentation sèche risque aussi d’engendrer une constipation, les croquettes étant moins digestes et très (trop) pauvres en eau, ce qui complique leur voyage dans les intestins du chien.

Mon chien est constipé à cause de vers intestinaux

Presque tous les chiens sont infestés par les parasites intestinaux, même si les maîtres aiment à penser que leur toutou est à l’abri de ces bestioles indésirables.

De fait, la plupart des chiens tolèrent très bien les vers intestinaux et ne présentent aucun symptôme, ce qui laisse imaginer qu’ils sont parfaitement sains et n’encouragent pas les maîtres à les vermifuger régulièrement.

En réalité, il est très probable que les intestins de votre toutou grouillent d’ascaris, il est possible que ces derniers créent de véritables bouchons provoquant une constipation.

Bien que cela soit rare, les vers intestinaux peuvent aussi être à l’origine d’autres problèmes plus graves pouvant se traduire par une constipation, comme une inflammation locale ou même une invagination intestinale.

Mon chien est constipé à cause de son mode de vie

Le stress et la sédentarité sont de véritables fléaux chez le chien, capables de nuire à son bien-être psychologique et d’engendrer des symptômes physiques, dont notre fameuse constipation.

L’exercice physique est essentiel pour stimuler la motilité de l’intestin et permettre à l’animal de garder un transit en santé. À ce titre, la sédentarité se situe sur la deuxième marche du podium parmi les causes de constipation les plus communes du chien.

N’oubliez pas que même les races réputées casanières (Lhassa Apso, Pékinois, Bouledogue français, etc.) ont besoin d’exercice pour rester en bonne santé.

Le stress, intimement lié aux conditions de vie du chien et à la sédentarité, a également un impact direct sur le transit intestinal de l’animal et peut se manifester par une constipation aigüe ou chronique. (1)

Mon chien est constipé à cause de son environnement

Il peut arriver qu’un chien soit constipé tout simplement parce qu’il ne peut se résoudre à faire ses besoins dans un environnement où il ne se sent pas à son aise.

Un toutou qui se retient volontairement le temps de trouver un endroit à son goût pour éliminer risque de développer une constipation fonctionnelle.

En stagnant plus longtemps que prévu dans son intestin, ses selles vont en effet naturellement se déshydrater et sécher, ce qui rend leur évacuation douloureuse, voire impossible.

On rencontre volontiers ce trouble chez les chiens anxieux, mais également chez ceux qui ne bénéficient pas de sorties hygiéniques suffisamment régulières.

Mon chien est constipé à cause d’une lésion de la zone périanale

La zone périanale du chien peut être le site de lésions, souvent bénignes, mais parfois plus sérieuses, qui risquent de provoquer des douleurs au moment d’aller à la selle, décourageant l’animal de déféquer.

Une inflammation des sacs anaux peut être en cause, tout comme des tumeurs bénignes ou malines, des infections locales, des fistules ou de simples petites plaies causées par le passage de selles dures, sèches et/ou volumineuses.

Dans ce cadre, la constipation peut s’inscrire dans un cercle vicieux : plus le chien hésite à déféquer de peur de souffrir, plus ses selles stagnent et se dessèchent dans son intestin, ce qui complique leur évacuation et aggrave la constipation.

Mon chien est constipé à cause d’une maladie

Des maladies d’origine infectieuses, parasitaires ou métaboliques peuvent aussi se traduire par une constipation.

Dans ce cas, on observe généralement des symptômes concomitants (vomissements, fièvre, fatigue, tremblements, etc.), quoique cela ne soit pas systématique.

Les principales maladies métaboliques en cause dans la constipation du chien sont hormonales. Parmi elles, l’hypothyroïdie, le diabète et l’insuffisance rénale peuvent être suspectés. Des masses du tube digestif, cancéreuses ou non, peuvent également impacter le transit intestinal.

Les maladies infectieuses, qu’elle soit le fruit de virus, de bactéries ou de parasites, peuvent engendrer des inflammations de l’intestin se soldant par des troubles fonctionnels ne permettant plus aux aliments de trouver leur chemin (dilatation, invagination, etc.).

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Mon chien est constipé, que faire ?

Bien agir face à un chien constipé nécessite de jauger la gravité de la situation en faisant preuve de prudence pour ne pas risquer de retarder sa prise en charge par un vétérinaire alors que l’animal couve potentiellement un trouble sérieux.

Il est en effet important d’avoir conscience que toute maladie offre un meilleur pronostic quand elle est traitée précocement, et ce qu’il s’agisse d’une petite gastro, d’un cancer ou d’une hypothyroïdie.

Toutefois, les causes les plus fréquentes de la constipation chez le chien étant d’ordre alimentaire ou liées à son mode de vie, il demeure pertinent d’investiguer un peu avant de paniquer.

Si votre chien vous semble en excellente santé par ailleurs, et qu’il s’agit d’un adulte dans la force de l’âge, sans fragilité particulière, vous pouvez patienter 48 heures avant de contacter un vétérinaire.

Durant ce laps de temps, il est absolument essentiel de veiller à ce qu’il boive suffisamment, quitte à lui servir une gamelle d’eau avec un peu de bouillon de poulet ou de lait pour l’encourager à s’hydrater.

En effet, la constipation peut être tant une cause qu’une conséquence de déshydratation, un trouble qui peut être très sérieux, voire mortel.

Attention toutefois à ne pas donner trop de liquide d’un seul coup à votre chien pour ne pas risquer une Dilatation-Torsion de l’Estomac. Préférez distribuer une boisson appétissante en petites quantités, plusieurs fois par jour.

Vous pouvez également d’ajouter un peu de fibres à ses repas, idéalement de la purée de citrouille faite maison ou entièrement naturelle, sans additifs.

Enfin, il est recommandé de promener longuement votre chien environ 1h après chaque repas pour activer son transit.

Si votre chien présente d’autres symptômes, digestifs ou non, ou bien s’il s’agit d’un animal fragile, malade, âgé, d’un chiot ou d’une chienne gestante, il est hautement préférable de ne pas attendre avant de contacter un vétérinaire. La constipation peut en effet se compliquer rapidement chez les animaux fragiles.

Elle peut notamment provoquer la formation de fécalomes, bouchons de matières fécales impossibles à évacuer, susceptibles d’engendrer des séquelles à vie (par exemple une dilatation permanente de l’intestin) et même de causer la mort d’un animal fragile. (3)

Questions fréquemment posées sur le chien constipé

Quelles sont les causes de la constipation chez le chien ?

Au premier rang des causes de la constipation du chien, on trouve l’alimentation et la sédentarité.

Le stress et les problèmes de comportement ne sont pas loin derrière, puis viennent les affections de la zone périanale, les troubles digestifs et les maladies systémiques.

La meilleure chose à faire si votre chien souffre de constipation est de le conduire chez un vétérinaire, le seul capable de mettre le doigt sur la cause des maux de votre compagnon à quatre pattes avec fiabilité.

Que peut-on donner à un chien constipé ?

Ne donnez jamais de médicaments pour humain à un chien, et évitez également les médicaments canins sans l’aval d’un vétérinaire.

Face à un chien adulte constipé qui semble en bonne santé, il est possible d’apporter davantage d’eau et de fibres à son alimentation pour améliorer son transit.

De la purée de citrouille naturelle peut être ajoutée à ses aliments, et on peut l’encourager à boire en mélangeant du lait ou du bouillon de poulet naturel et non salé à son eau.

Comment reconnaître la constipation chez le chien ?

En temps normal, un chien défèque 2 à 3 fois par jour. Si votre toutou ne respecte pas ce planning, il est probablement constipé.

Son attitude peut aussi vous mettre la puce à l’oreille : un chien constipé peut essayer d’éliminer sans y parvenir, se montrer abattu, et son abdomen est parfois dur, gonflé et distendu.

Que faire si mon chiot est constipé ?

La constipation peut prendre des proportions plus sérieuses chez le chiot que chez le chien adulte en bonne santé.

Elle peut notamment se compliquer en provoquant la formation de fécalomes susceptibles de provoquer des séquelles intestinales irréversibles.

En règle générale, tout problème de santé qui concerne un chiot devrait vous motiver à contacter rapidement un vétérinaire pour ne faire courir aucun risque à votre petit compagnon.

Un chien constipé est trop souvent un toutou exposé à un mode de vie et à un environnement qui ne conviennent pas à ses besoins de carnivore actif.

Beaucoup de maîtres ont notamment tendance à négliger le besoin d’exercice physique de leurs compagnons à quatre pattes, et notamment ceux qui se tournent vers des races dites « de compagnie », réputées casanières.


Quoi que dise le standard de la race de votre chien, tous les animaux ont besoin d’activité physique pour rester heureux et en bonne santé, qu’il s’agisse d’un Caniche ou d’un Doberman.

Il vous reste des questions sur la constipation du chien ou l’hygiène de vie à adopter pour prévenir ce trouble ?

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.