fbpx
CaniprofSanté du chienMon chien bave : Pourquoi et que faire ?

Mon chien bave : Pourquoi et que faire ?

Certains chiens sont connus pour baver naturellement très généreusement, mais chez tous les autres une production excessive de salive peut être le signe que quelque chose cloche au niveau de leur santé.

L’hypersalivation, au même titre que la fièvre ou la toux, est en effet un symptôme, le signe d’un trouble sous-jacent, et mérite de fait généralement un petit tour chez le vétérinaire.

Si vous constatez que votre toutou bave soudainement plus qu’à l’accoutumée, vous feriez donc bien de rechercher d’autres signes pouvant vous orienter sur l’origine de ses tracas afin de déterminer la bonne conduite à tenir.

L’hypersalivation chez le chien, c’est quoi ?

Lorsqu’un chien bave plus qu’habituellement on parle d’hypersalivation, un phénomène qui se caractérise par une production de salive anormalement abondante.

On distinguera l’hypersalivation de la pseudo hypersalivation qui se produit quand le chien bave excessivement non pas parce qu’il produit de la salive en surplus, mais parce qu’il ne parvient pas à avaler la salive qu’il produit en quantité normale.

Dans le jargon médical, on parle d’hypersialorrhée, d’hypersialie ou de ptyalisme pour désigner l’hypersalivation.

Notons que voir un filet de bave couler des lèvres de votre chien n’est pas le seul symptôme d’une hypersalivation.

Un chien qui produit trop de salive peut aussi se lécher fréquemment les babines ou déglutir plus souvent qu’à l’accoutumée pour avaler son excès de salive.

Banniere assurances chien


Chien qui bave : les principales raisons

Les raisons qui peuvent pousser votre chien à baver excessivement sont multiples, et pas toujours pathologiques.

Les maladies gastriques ou buccales peuvent être en cause, et votre toutou peut aussi saliver parce qu’il a faim, parce qu’il a peur ou parce qu’il est détendu… Autant vous dire que le champ des possibles est extrêmement vaste !

Mon chien bave, il a faim

Commençons par une des raisons les plus évidentes de l’hypersalivation chez le chien. Votre toutou peut se mettre à saliver en excès tout simplement parce qu’il a faim ou parce qu’il est attiré par une odeur alléchante.

Si votre animal se met à saliver alors que vous faites la cuisine ou tandis qu’il attend son repas, il y a de fortes chances pour que ce soit sa gourmandise qui soit en cause.

La perspective d’un repas stimule en effet naturellement la production de salive afin de préparer la mastication et la digestion des aliments.

Avec son flair ultrasensible, le chien peut être alléché par des odeurs infimes que vous n’avez pas perçues – comme le poulet rôti des voisins.

Mon chien bave, il est détendu

Il peut arriver qu’un chien un peu trop détendu se mette à baver abondamment, par exemple au moment de sa sieste ou lorsqu’il câline son maître.

Le mécanisme de ce phénomène n’est pas tout à fait expliqué, mais il est fort possible que l’animal en oublie juste d’avaler sa salive ou laisse passer davantage de bave en décontractant les muscles de sa mâchoire, de ses lèvres et de sa gueule.

Mon chien bave, il est stressé

Le stress est une pathologie pernicieuse chez le chien, qui s’exprime bien souvent par des symptômes très variés rendant son diagnostique extrêmement difficile – bien des maîtres ne sont d’ailleurs pas du tout au courant que leur animal est angoissé au quotidien.

L’hypersalivation peut être une manifestation du stress, et si votre chien bave il se peut qu’il soit anxieux, et ce même s’il vous semble plutôt serein au quotidien.

Dans ce cas, il est conseillé de mener une investigation plus poussée pour rechercher d’autres signes d’angoisse, souvent difficiles à détecter chez le chien.

Notez qu’une hypersalivation peut traduire un stress latent, causé par une anxiété permanente silencieuse, ou une peur soudaine, consécutive à un choc émotionnel, par exemple causé par un trajet en voiture ou un feu d’artifice.

Mon chien bave, il s’est empoisonné

Un empoisonnement peut causer une hypersalivation chez le chien pour trois raisons majeures : l’animal peut baver parce qu’il n’a pas aimé le goût du poison ingéré, parce que les toxines ont atteint son système nerveux ou parce que le poison a causé des lésions digestives qui lui donnent la nausée.

En effet, l’hypersalivation est très typique de l’animal qui a goûté une substance dont il n’apprécie pas la saveur. Inutile de vous alarmer pour autant, car il peut s’agir d’une substance relativement inoffensive, qui lui a juste déplu.

Les lésions nerveuses sont également typiques des empoisonnements, et une hypersalivation peut résulter d’atteintes neurologiques provoquant soit une production excessive de salive, soit des dysfonctionnements de la déglutition.

Enfin, bon nombre de toxines peuvent agresser la muqueuse buccale, stomacale et intestinale du chien, et lui donner la nausée, un phénomène qui se traduit essentiellement par une hypersalivation.

Si vous suspectez votre animal de s’être empoisonné, recherchez rapidement la toxine en cause dans votre jardin ou à votre domicile.

Il est essentiel de ne pas traîner avant de vous rendre chez un vétérinaire, mais mettre la main sur le produit incriminé vous sera fort utile pour aider ce dernier à savoir comment traiter au mieux votre animal.

Si vous parvenez à trouver le produit en cause, contactez le Centre Antipoison Animalier qui vous informera sur la marche à suivre.

N’essayez jamais de faire vomir ou boire un chien qui s’est empoisonné sans l’aval d’un vétérinaire ou du Centre Antipoison Animalier. Effectuer ces manœuvres à mauvais escient risque fort d’aggraver son cas, voire de lui coûter la vie.

Mon chien bave, il a la nausée

Comme nous l’avons évoqué dans le point précédent, l’hypersalivation est un symptôme typique de la nausée chez le chien.

La nausée en elle-même n’est pas une maladie, mais le symptôme d’un trouble sous-jacent. Des douleurs gastriques, fruits d’une inflammation de l’estomac issue d’une infection virale, parasitaire ou bactérienne ou de l’ingestion d’aliments indigestes, par exemple, sont souvent en cause.

Des affections plus sérieuses peuvent aussi donner la nausée à votre toutou, comme la redoutable occlusion intestinale, la Dilatation-Torsion de l’Estomac, ou certaines tumeurs des voies digestives.

Mon chien bave, il a une maladie buccale

La bouche du chien est le siège de nombreuses affections résultant souvent d’une accumulation excessive de tartre, mais aussi d’attaques virales ou bactériennes.

Les maladies parodontales du chien sont susceptibles de générer des douleurs et des gènes se manifestant par une émission de bave inhabituelle.

Des œdèmes et ulcères buccaux peuvent aussi empêcher le chien d’avaler correctement sa salive, occasionnant alors une pseudo hypersalivation.


Chien qui bave : la conduite à tenir

L’analyse du contexte de survenue de l’hypersalivation de votre chien est essentielle pour déterminer la bonne conduite à tenir.

Si votre toutou a toujours beaucoup bavé, ce qui est commun chez les chiens à museau plat (Boxer, Bouledogue, etc.) et chez les toutous aux babines pendantes (Cane Corso, Saint Bernard, etc.), il n’y a pas lieu de vous inquiéter. La morphologie des babines de votre chien est probablement en cause.

Il n’est pas non pertinent de paniquer lorsque l’hypersalivation survient chez un chiot, car cela peut être le signe qu’il fait ses dents.

Toutefois, les jeunes chiens étant particulièrement fragiles, un coup de fil à votre vétérinaire pour vous assurer que votre toutou ne court aucun danger est de bon ton.

En revanche, si l’hypersalivation de votre chien est soudaine ou accompagnée d’autres symptômes, il convient de se pencher sur l’état de santé de sa gueule en premier lieu, puis de son estomac.

Pour ce faire, il est hautement recommandé de consulter un vétérinaire qui saura exactement quoi chercher et pourra poser un diagnostic fiable et mettre en œuvre un traitement adéquat au besoin.

En définitive, si votre chien se met subitement à baver anormalement, ne tardez pas trop avant de vous rendre chez un vétérinaire. Une hypersalivation peut être causée par des troubles sévères, comme la Dilatation-Torsion de l’Estomac, qui engagent le pronostic vital de votre chien à très court terme.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


Questions fréquemment posées sur le chien qui bave

Pourquoi mon chien bave-t-il beaucoup ?

De multiples raisons peuvent pousser votre chien à baver excessivement. Ce peut être la morphologie de sa gueule ou son état d’esprit (détendu, stressé, heureux…) qui se trouve être à l’origine de ce débordement baveux.

Toutefois, des troubles plus graves peuvent également être en cause. Si l’hypersalivation de votre chien est soudaine et accompagnée de tout autre symptôme (signe de douleur, manque d’appétit, fatigue, prostration, vomissements, etc. ), il est essentiel de le conduire rapidement chez un vétérinaire.

Mon chiot bave, pourquoi ?

Un chiot qui bave abondamment est souvent en train de faire ses dents, mais il est hautement recommandé de consulter un vétérinaire pour en assurer.

Les chiots étant encore fragiles, il serait en effet dangereux de passer à côté d’une pathologie buccale, d’un empoisonnement ou de toute autre maladie pouvant se traduire par une hypersalivation.

Mon chien bave, que faire ?

Un chien qui bave excessivement anormalement, c’est-à-dire quand il n’est pas particulièrement issu d’une race aux babines tombantes ou au museau plat, souffre probablement d’une gêne buccale ou de douleurs gastriques.

Il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire pour calmer ses douleurs et poser un diagnostic fiable, afin d’écarter une éventuelle maladie grave.

Mon chien bave, a-t-il la rage ?

Il est très peu probable que votre chien bave parce qu’il est infecté par rage, bien que l’hypersalivation soit effectivement un des symptômes de cette maladie grave.

La rage a en effet presque disparue en France, et cause d’autres symptômes que vous devriez avoir remarqués bien avant l’hypersalivation de votre animal.

Si votre toutou émet une bave mousseuse, il est probable qu’il ait goûté une substance dont le goût lui déplaît et/ou qu’il se soit empoisonné. Recherchez rapidement la toxine en cause dans son environnement (plantes, médicaments ou produits chimiques, etc.) et ne traînez pas avant de contacter un vétérinaire.

Fort heureusement, un chien qui bave n’est pas toujours en danger, loin de là ! Toutefois, il est important de noter que l’hypersalivation est un symptôme comme un autre et peut révéler une maladie grave.

Si votre chien bave de façon inhabituelle, prenez le temps de l’examiner de près et de rechercher toute anomalie dans son comportement (manque d’appétit, posture inhabituelle, fatigue, etc.).


La présence de symptômes concomitants devrait être considérée comme un facteur aggravant et vous pousser à consulter rapidement vétérinaire.

Il vous reste des questions sur les chiens qui bavent excessivement, ou vous êtes le propriétaire d’un toutou qui répand naturellement sa salive partout là où il passe ?

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.