La brûlure thermique chez le chien est relativement peu fréquente, car les animaux se montrent souvent naturellement méfiants envers les sources de chaleur.

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant des brûlures chimiques, nombre de nos compagnons à quatre pattes adorant mordiller tout ce qui leur tombe sous la patte, bouteille de soude caustique comprise… Au risque de compromettre leur santé !

Il en va de même pour les brûlures électriques, communes chez les chiots et les chiens au comportement destructeur, qui s’avèrent prompts à mâchouiller les câbles qui leur passent sous le nez.

Quel que soit son type, une brûlure n’est jamais à prendre à la légère, d’autant qu’il est extrêmement difficile d’en évaluer la gravité d’un simple coup d’œil, surtout lorsqu’elle est encore récente.

Qu’est-ce qu’une brûlure chez le chien ?

Une brûlure chez le chien, comme chez l’humain, est une lésion de la peau causée par un contact prolongé ou soudain avec un élément très chaud, très froid, ou avec un produit corrosif.

Il existe différents types de brûlures : la brûlure thermique (par le chaud ou le froid), la brûlure chimique et la brûlure électrique.

Dans tous les cas, une brûlure engendre une destruction des cellules du derme et, selon son intensité, des tissus avoisinants.

Les brûlures sont classées selon leur degré de gravité, et on observe des brûlures de 1er, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème degré.

1er degré

Les brûlures du 1er degré sont superficielles, et les lésions occasionnées se limitent à l’épiderme du chien.

La peau de l’animal est rouge, sèche, douloureuse et présente un érythème, c’est-à-dire une lésion bénigne se traduisant par une rougeur congestive (qui s’efface lorsqu’on la presse).

2ème degré

Les brûlures du 2ème degré engendrent une nécrose sévère de l’épiderme et une atteinte superficielle du derme.

Le chien présente parfois des cloques, mais le plus souvent des ulcères, c’est-à-dire des lésions rouges, humides et très douloureuses.

3ème degré

Les brûlures du 3ème degré surviennent lorsque l’épiderme, le derme et le pannicule adipeux sous-cutané sont atteints.

La brûlure cause alors un ulcère profond, qui met un certain temps à guérir et laisse souvent des cicatrices importantes.

4ème degré

Les brûlures du 4ème degré détériorent toutes les couches de la peau, les follicules pileux et une partie de la graisse sous-cutanée.

À ce stade, les terminaisons nerveuses superficielles sont détruites et, contrairement à ce que peut laisser penser l’aspect de la plaie, la douleur est donc moindre.

5ème degré

Les brûlures du 5ème degré s’étendent profondément sous la peau et peuvent atteindre les muscles, les tendons et les os.

Dans ces deux derniers cas, une croûte épaisse se forme sur la peau, et laisse apparaître un ulcère à vif en tombant.

Généralement, ce type de brûlure nécessite une greffe de peau ou une suture pour permettre une guérison complète.

Au-delà de cette classification par degré de gravité, il est également nécessaire de prendre en compte l’étendue de la brûlure pour évaluer sa sévérité.

Ainsi, une brûlure du 2ème degré étendue sur 30 % du corps peut-être plus grave qu’une brûlure du 3ème degré ne touchant que 5 % du corps.

Il faut noter qu’une brûlure du 4ème ou du 5ème degré étendue sur plus de 50 % du corps de l’animal engage son pronostic vital et nécessite malheureusement parfois son euthanasie. (1)

Banniere assurances chien



Quelles sont les causes d’une brûlure chez le chien ?

Les causes de brûlures sont les mêmes chez le chien que chez nous, les humains.

La différence majeure réside dans les erreurs de jugement que peuvent faire nos compagnons à quatre pattes, qui n’ont aucune idée du danger que représentent l’électricité ou les produits chimiques, quand bien leur maître le leur aurait expliqué…

Brûlure thermique

La brûlure thermique survient quand le chien pose ses coussinets ou entre en contact cutané avec une surface brûlante ou très froide (les brûlures par le froid demeurant rarissimes).

Cela peut, par exemple, survenir en cas de contact prolongé avec un tapis chauffant mal réglé, ou si votre toutou venait à poser les pattes sur la porte de votre poêle à bois.

Malheureusement, il arrive également que les brûlures thermiques soient provoquées par une maladresse du maître, par exemple en renversant de l’eau bouillante sur son compagnon.

Enfin, un chien peut vouloir jouer avec une braise au cours d’un barbecue, ou être brûlé par des rayonnements solaires en restant en plein soleil l’été.

Brûlure électrique

Les brûlures électriques sont provoquées par le passage de l’électricité dans le corps de votre compagnon à quatre pattes.

Elles sont généralement causées le mâchouillage de câbles d’appareils électriques branchés à une prise de courant.

Plus rarement, le chien peut marcher sur une flaque d’eau électrifiée à cause d’un fil dénudé ou d’un contact avec une prise.

Les brûlures sont alors constatées à l’endroit où le courant électrique est entré et sorti du corps de l’animal.

Brûlure chimique

La brûlure chimique est récurrente chez le chien, car celui-ci a tendance à avaler n’importe quoi, y compris des substances toxiques.

Certaines substances corrosives détruisent la protéine du derme, occasionnant des brûlures qui peuvent être légères, comme extrêmement sévères.

dresser son chien en 15 min par jour



Quelles sont les conséquences d’une brûlure ?

Les conséquences d’une brûlure chez le chien varient en fonction de son intensité, de sa gravité, de la surface du corps atteinte et de son origine.

Les brûlures électriques s’accompagnent généralement de lésions internes à l’organisme de l’animal.

En cas d’électrocution, il faut donc emmener le chien de toute urgence chez un vétérinaire qui réalisera des examens complémentaires pour évaluer les dommages causés à ses organes et tissus profonds.

Les brûlures thermiques et chimiques ont les mêmes effets : elles peuvent causer des ulcères très importants risquant de s’infecter ou trop graves pour cicatriser sans intervention chirurgicale.

Elles peuvent également détruire les terminaisons nerveuses de l’animal à vie, et celui-ci perdra alors toute sensibilité sur la zone atteinte.

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


dresser son chien en 15 minutes par jour



Que faire si mon chien s’est brûlé ?

Que faire en cas de brûlure thermique ?

Si votre chien s’est brûlé au contact d’une source de chaleur, il est important de refroidir au plus vite la lésion.

Beaucoup de maîtres négligent l’importance de passer de l’eau froide sur la zone atteinte, pourtant c’est un geste qui peut faire la différence en cas de brûlure importante.

En effet, après un contact – même bref – avec une source de chaleur, les cellules de la peau continuent à brûler si rien n’est fait pour réduire leur température.

En cas de brûlure légère, il faut donc passer de l’eau courante pendant 10 à 15 minutes sur la zone brûlée, avant d’appliquer une lotion hydratante et, éventuellement, de couvrir la plaie pour éviter les infections.

En cas de brûlure grave (à partir du 3ème degré), il est inutile de passer la zone atteinte sous l’eau froide : l’important est d’emmener votre animal chez un vétérinaire en urgence.

Que faire en cas de brûlure électrique ?

Avant toute chose, commencez par couper l’électricité pour ne pas risquer de vous électrocuter en essayant de porter secours à votre animal.

Les brûlures électriques sont parfois superficielles, mais l’électrocution peut avoir causé des dommages gravissimes dans l’organisme de votre chien.

Vous pouvez passer de l’eau froide sur les brûlures de votre chien pendant 10 à 15 minutes, puis l’emmener chez un vétérinaire de toute urgence afin que celui-ci puisse évaluer les dégâts causés par l’électrocution et déterminer les soins à lui prodiguer.

Que faire en cas de brûlure chimique ?

En cas de brûlure chimique, il s’agit de procéder comme face à une brûlure thermique, c’est-à-dire de rincer abondamment la lésion.

En effet, le produit corrosif en cause continue également de détruire la peau de l’animal tant qu’il n’est pas totalement dissout.

Il faut donc passer de l’eau – pendant parfois plus de 45 minutes – sur la zone atteinte pour mettre fin à la destruction des tissus.

Reportez-vous à la notice assortie à la bouteille du produit concerné : la démarche à suivre en cas de contact avec la peau y est souvent indiquée.

Si vous ne disposez pas de la notice du produit corrosif qui brûle la peau de votre chien, contactez un centre antipoison pour animaux ou un vétérinaire. (2)

Questions fréquemment posées par les maîtres sur les brûlures du chien

Comment reconnaître une brûlure sur un chien ?

Une brûlure du 1er ou du 2ème degré se manifeste par un érythème (rougeur) éventuellement assorti de cloques ou d’une petite plaie ulcérante.

À partir du 3ème degré, une plaque noire et dure, une croûte ou un ulcère béant sont symptomatiques d’une surface fortement brûlée.

Comment soigner une brûlure sur un chien ?

Les brûlures peu sévères doivent être passées longuement sous l’eau froide, puis couvertes d’une pommade hydratante spécifiquement conçue à cet effet et adaptée aux chiens.

Dans le cas de brûlures graves, il faut conduire de toute urgence votre animal chez un vétérinaire pour que celui-ci puisse le prendre en charge.

Une chirurgie réparatrice (greffe de peau) ou des points de suture seront parfois nécessaires pour permettre à la lésion de cicatriser.

Quels sont les risques d’une brûlure chez le chien ?

À partir du 3ème degré, la brûlure peut atteindre des couches profondes de la peau et causer des séquelles irréversibles, en commençant par la destruction des terminaisons nerveuses.

Dans le cas des brûlures les plus graves et étendues, la quantité de tissu détruit est parfois tellement importante que la guérison n’est pas envisageable et que l’euthanasie est inévitable.

Comment éviter la brûlure chez le chien ?

Les brûlures thermiques sont relativement simples à éviter, car les chiens se méfient d’eux-mêmes des sources de chaleur.

Dans le cas contraire, il faut leur apprendre à ne pas s’approcher de votre cheminée, de votre barbecue, de vos plaques de cuisson et de votre four.

Pour éviter les brûlures chimiques et électriques, il est conseillé de mettre tous vos produits potentiellement corrosifs hors de portée de votre compagnon, et de coffrer ou de dissimuler les câbles de vos appareils électriques.

La brûlure chez le chien doit faire l’objet de soins spécifiques pour éviter que les lésions ne s’étendent et ne causent des séquelles irréversibles.

L’importance de refroidir la zone touchée n’est pas à négliger, et il ne faut pas non plus oublier que cette manœuvre doit être réalisée à l’aide d’eau courante froide et non, par exemple, d’un glaçon.

L’usage d’une source de froid trop intense risquerait en effet de causer un choc thermique pouvant aggraver la lésion.

Vous avez un animal turbulent, qui ne dirait pas non à un mâchouillage de câbles ou de bouteilles de produits ménagers en règle ? Quelles sont vos astuces pour le protéger des risques de brûlures ?

Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.