fbpx
CaniprofRaces de chienPersonne âgée : quel chien choisir ? [GUIDE COMPLET]

Personne âgée : quel chien choisir ? [GUIDE COMPLET]

Dans l’esprit commun, on imagine volontiers les mamies accompagnées de petits chiens blancs au poil frisé, soit l’archétype du Bichon.

Quant aux papis, on les voit bien souvent accompagnés de Yorkshire, de Bouledogue Anglais ou de Terriers.

Si on considère, de fait, volontiers ces petits chiens comme des toutous pour personne âgée, ils ne sont en réalité pas pour autant les mieux adaptés aux séniors très sédentaires, à mobilité réduite ou fatigués.

Les meilleures races de chien pour une personne âgée

Il n’y a pas une race de chien meilleure qu’une autre pour veiller sur nos séniors, et le choix du chien qui conviendra le mieux dépend grandement de l’état de santé du futur maître, de son expérience avec les chiens et de son mode de vie.

Quel chien pour une personne sédentaire, fatiguée ou débutante ?

Pour les séniors plus fragiles, qui sortent peu de chez eux et n’ont pas de grandes notions en éducation canine, mieux vaut choisir une race réputée pour son calme et sa docilité.

La notion de sédentarité est importante à prendre en compte : un chien qui a naturellement besoin d’exercice risque de mal vivre un quotidien sédentaire et de développer un comportement dangereux pour un sénior.

Je ne parle, ici, pas de risques de morsure ou d’attaque, mais le chien pourrait se montrer hyper actif, aboyeur ou sauteur, pouvant alors provoquer une chute, détruire les biens de son maître et déranger le voisinage.

Les chiens qui supportent le mieux une vie de sédentaire sont ceux du groupe 9, spécifiquement sélectionnés pour l’agrément.

Je vous invite à piocher dans ces races, puis à vous renseigner plus avant sur les chiens qui vous intéressent auprès d’éleveurs sérieux pour vous assurer qu’il correspond à vos attentes avant de vous décider.

Parmi eux, le gentil Cavalier King Charles fait un compagnon très doux et calme pour les personnes âgées, qui s’adaptera bien à une vie de sédentaire, mais ne supportera pas la solitude.

Les Bichons (Havanais, Maltais, Coton de Tuléar, etc.) feront aussi de bons compagnons, ainsi que les chiens tibétains et les Caniches, extrêmement à l’écoute et proches de leurs maîtres. (1)

Quel chien pour les séniors actifs et expérimentés

Pour les maîtres qui sont encore en forme, se promènent régulièrement et savent comment éduquer un chien, le choix de compagnon est plus vaste, mais doit tout de même tenir compte de certaines limites.

On évitera les gros chiens qui peuvent se montrer dominants face à un maître plus fragile qu’eux (Beaucerons, Husky et même Labrador) et causer une chute en tirant sur la laisse ou en faisant la fête à leur maître.

On peut en revanche très bien se tourner vers les races de chiens de chasse, issus de lignées destinées à la compagnie, qui font des compagnons très aimants et attentifs à leurs maîtres, et qui se montreront dociles et peu caractériels.

Les Épagneuls, les Goldens Retrievers et les Beagles peuvent faire partie de ceux-ci, mais il est important de bien se renseigner pour se tourner vers des lignées non sélectionnées pour la chasse.

Sans cela, les chiens peuvent avoir tendance à fuguer, et causeront sans nul doute du souci à leurs maîtres.

Les Terriers, vifs, énergiques et rebelles, ne sont pas conseillés pour les personnes âgées, bien que nombre d’entre eux tombent dans le piège en craquant devant la bouille des adorables Fox-Terriers à poil ras ou des espiègles Jack Russel.

Enfin, notez que chaque chien a son propre caractère : les standards des races ne sont que des indications qui doivent vous orienter vers des éleveurs et vous faire rencontrer leurs chiens pour évaluer par vous-même si leurs tempéraments et comportements vous correspondent.

De fait, il est extrêmement important d’adopter votre chien auprès d’un éleveur réputé ou d’un refuge (où les chiens passent des évaluations de comportement), et non d’animaleries ou de particuliers qui ne peuvent – quoi qu’ils en disent – vous garantir l’équilibre mental du chien.

Banniere assurances chien


Avantages et inconvénients d’un chien pour une personne âgée

Un chien pour rester jeune

Avoir un chien comme fidèle compagnon permet aux personnes âgées de rester en forme plus longtemps et de lutter contre la solitude, fléau des séniors dans nos sociétés actuelles qui ne les intègrent pas ou très peu.

Le chien fait un ami réconfortant, complice, qui permet aux personnes âgées de continuer à parler quotidiennement, à s’occuper et à s’amuser.

Les petits Caniches, par exemple, sont des compagnons extrêmement malicieux et intelligents, qui se plieront en quatre pour contenter leur maître et le voir sourire.

En définitive, s’occuper d’un chien demande en effort tant intellectuel que physique, qui permet aux séniors de demeurer actifs et de poursuivre un nouveau but dans leur vie. (2,3)

Adopter un chien : les contraintes et les dangers

Un chien est un être vivant qui a des besoins méritant d’être comblés pour qu’il puisse rester en bonne santé et équilibré mentalement.



En effet, même les chiens les plus doux et calmes ont besoin de se dépenser et, surtout, de recevoir de l’attention (caresses, sollicitations verbales, promenades, etc.).

Aussi, il faut s’assurer que la personne âgée sera suffisamment en forme pour promener son compagnon régulièrement, le faire jouer et le solliciter suffisamment pour entretenir son moral autant que son physique.

S’occuper d’un chien demande également une certaine mobilité, tant pour pouvoir le sortir – à moins de disposer d’un grand jardin clôturé – que pour ramasser ses éventuels dégâts, le nourrir, l’abreuver et le conduire chez le vétérinaire en cas de problème et pour son bilan de santé annuel.

Enfin, un chien, même docile, représente toujours un risque de chute, car il peut sauter, tirer sur la laisse ou faire trébucher son maître.

Un point délicat et difficile à aborder concerne aussi la durée de vie de la personne âgée, dont le décès est malheureusement plus susceptible de survenir brutalement (crise cardiaque, chute, etc.) que chez une personne plus jeune.

Cette triste issue doit être prise en compte au moment d’adopter l’animal, car il faut être certain que celui-ci ne sera pas abandonné et livré à lui-même si son maître venait à parti avant lui.


Nos recommandations de chiens pour les personnes âgées

Même si cela rebute de nombreux maîtres, il est souvent judicieux de privilégier l’adoption d’un chien adulte plutôt que d’un chiot pour tenir compagnie à un sénior.

En effet, les chiots demandent une attention de tous les instants, et il est très difficile d’anticiper leur tempérament et leur caractère d’adulte.

En vous tournant vers un chien adulte, vous aurez la possibilité d’évaluer son caractère (doux ou vif, dominant ou soumis, placide ou énergique…) pour vous assurer, par exemple, qu’il se fera à un mode de vie sédentaire.

Un chien adulte sera également d’ores et déjà dressé, tandis que l’éducation d’un chiot demande du temps, de l’énergie et du savoir-faire.

Je vous recommande donc de vous tourner vers les refuges, ou vous pourrez trouver nombre de Bichons, Cavaliers King Charles ou Épagneuls prêts à donner leur amour au maître qui voudra d’eux.

Demandez conseil aux professionnels des refuges : ceux-ci vous indiqueront quels chiens sont susceptibles de correspondre à un sénior.

Il est même fort possible que des chiens proposés à l’adoption se soient retrouvés ici suite au décès de leur maître et soient déjà habitués à veiller sur une personne âgée et sédentaire.

Enfin, si le sénior à la recherche d’un compagnon est très sédentaire, peu mobile et fragile, optez plutôt pour un chat, qui fait un ami aussi affectueux qu’indépendant.

De même, l’idéal est de se tourner vers un adulte au caractère placide, car les chatons demandent – comme les chiots – de plus gros efforts, notamment pour leur apprendre la propreté.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur les meilleurs chiens pour personnes âgées

Quelle race de chien choisir pour une personne âgée ?

Les races de chiens les mieux adaptées aux séniors sont celles du groupe 9 qui rassemble des chiens sélectionnés pour l’agrément, de petite taille et plus enclins à supporter la sédentarité.

La seule race de l’animal n’est cependant pas un critère décisif : son caractère, son âge et son éducation joueront beaucoup sur son comportement.

Où trouver un chien pour un sénior ?

L’idéal est de vous tourner vers un éleveur professionnel et sérieux qui saura vous indiquer si ses chiens sont faits pour le mode de vie du sénior concerné.

Les refuges sont aussi d’excellents endroits pour trouver un compagnon pour une personne âgée, car les chiens adultes qui s’y trouvent ont déjà un tempérament bien arrêté et facile à évaluer, demandent moins d’attention qu’un chiot et sont déjà éduqués.

Pourquoi offrir un chien à une personne âgée ?

S’occuper d’un animal de compagnie permet de rester en forme en gardant une activité tant physique que mentale.

Un chien représente aussi une présence réconfortant et fait un ami fidèle et affectueux pour les personnes âgées souffrant de la solitude.

Quels sont les inconvénients à prendre en compte avant d’offrir un chien à une personne âgée ?

Les chiens sont des êtres vivants, et même les plus doux et dociles d’entre eux ont besoin d’attention et d’un minimum d’activité physique.

Par ailleurs, les chiens peuvent causer des chutes en sautant sur leur maître, en tirant sur la laisse ou en les faisant trébucher.

Pour conclure

Les chiens font de merveilleux compagnons à tout âge, et peuvent aider les personnes âgées à reste en forme physiquement et psychologiquement en leur tenant compagnie et en leur offrant une occupation quotidienne.

Leurs besoins ne doivent cependant pas être négligés, et l’adoption d’un chien vient avec son lot de contraintes auxquelles le maître sénior doit être capable de faire face.


Ils ne font, de fait, pas de bons compagnons pour les personnes très peu mobiles ou très fragiles, à moins d’être relativement âgés eux aussi, auquel cas ils sont souvent plus calmes, plus dociles et moins demandeurs de sollicitations.

Vous êtes un sénior et vous avez un chien ? Quel toutou avez-vous choisi et quel est votre quotidien à ses côtés ?

Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.