Le Colley à poil long, autrement appelé Rough Colley est une race de chien de berger d’une grande beauté, notamment grâce à sa belle fourrure. Devenu populaire par la désormais célèbre Lassie, ce chien est fidèle, courageux et très intelligent. Il existe deux variétés de Colley, celui à poil long, qui nous intéresse ici et celui à poil court, autrement appelé Smooth Collie et qui est moins connu mais gagnerait à l’être davantage.

Nom(s) officiel(s)

Colley, Colley à poil long, Collie à poil long Berger d’Ecosse à poil long, Collie Rough

Banniere assurances chien



De quel Groupe fait-il partie ?

Ce chien fait pattie du Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier – Section 1 : Chiens de berger

dresser son chien en 15 min par jour



Son Origine

Il est originaire de Grande Bretagne.

Son Histoire

Le Colley à poil long est un chien initialement sélectionné pour le travail et a très longtemps aidé les bergers écossais. Désormais, c’est davantage sur les podiums d’expositions que l’on aperçoit le Colley à poil long et non plus dans les prairies aux côtés des bergers.

Caractéristiques physiques

Taille

Le mâle mesure entre 56 et 61 cm au garrot, la femelle entre 51 et 56 cm au garrot.

Poids

Le mâle pèse entre 20 et 29 kg, la femelle entre 18 et 25 kg.

Type de Poil

Il a le poil long, très dense. Son poil est double : le poil de couverture est de texture assez dure et le sous-poil beaucoup plus doux. Des franges sont présentes sur les membres antérieurs et postérieurs.

Couleur

Sa peut être bicolore (zibeline et blanche), tricolore (blanche, noire avec des marques feu) ou encore bleu merle.

Caractéristiques comportementales

Caractère

C’est un chien très intelligent, vif, joueur et plein d’énergie. Toutefois, il sait se montrer calme et s’entendra avec tous les membres de la famille. Sans être agressif inutilement, le Colley à poil long saura protéger et défendre son groupe social et son territoire face à un éventuel danger.

Education

Comme de nombreux chiens de berger, il ne sera pas difficile à éduquer, sauf si ses besoins de dépense ne sont pas comblés. Très intelligent et joueur, les séances d’éducation pourront rapidement devenir des moments agréables si les principes de l’éducation positives sont respectés. Plutôt sensible, l’éducation violente ou la brutalité ne mèneront à rien et auront un impact très négatif sur la relation maître/chien. L’éducation devra être amorcée dès le plus jeune âge du chien.

Santé

Espérance de vie

Son espérance de vie est estimée à environ 10 ans

Prédispositions médicales

  • Anomalie des yeux du Colley (AYC)
  • Anomalie congénitale de l’oeil
  • Atrophie rétinienne
  • Maladies de peau

Quel budget pour un Colley à Poil Long ?

Coût d’acquisition

En moyenne, le coût d’acquisition d’un Colley à poil long est de 900€.

Coût d’entretien

En moyenne, il faudra compter 40€/mois pour subvenir aux besoins nutritifs du Colley à poil long avec des croquettes de bonne qualité. Possibilité également de lui proposer des rations ménagères ou du BARF.

Mutuelle santé

Le Colley à poil long (comme tous les chiens Colley ou apparentés) sont sujets à plusieurs maladies propres à la race (notamment oculaires) et nécessitent souvent des frais importants. Une assurance santé d’en moyenne 30€/mois pourra alors être judicieuse.

Tout savoir sur la santé du Colley à poil long

Forces et faiblesses du Colley à poil long

La principale force de ce berger écossais est d’avoir une robe et notamment un sous-poil qui lui confèrent une très bonne protection contre le froid et les intempéries.

Toutefois, malgré sa robustesse, ce chien est prédisposé à certains problèmes de santé héréditaires qui nécessitent un suivi vétérinaire.

De plus, le Colley est l’un des chiens le plus touché par la sensibilité médicamenteuse MDR1. Pour simplifier, lorsque ce fameux gène MDR1 est muté, la protéine qui permet à l’organisme d’expulser les molécules toxiques devient inactive. L’administration de certains médicaments peut alors devenir très dangereuse pour ce chien, il convient donc de faire un dépistage à l’aide d’un test.

D’autres races sont concernées telles que le Berger Australien, le Shetland, le Berger Blanc Suisse, le Bobtail ou encore le Border Collie ainsi que toutes les races de type Colley.

La nutrition recommandée pour ce chien

Il n’est pas difficile de nourrir son Colley à poil long mais il convient toutefois de lui proposer une alimentation adaptée, d’une part à son âge et son poids mais aussi à son activité quotidienne.

Un chien de travail ou sportif n’a pas les mêmes besoins qu’un chien de compagnie ; n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous indique l’alimentation la plus adaptée.

Certains étant sujets aux problèmes intestinaux, dès lors qu’une marque de croquettes (haut de gamme de préférence) est trouvée, il faut éviter de changer constamment. En cas de changement, une bonne transition est nécessaire, sur plusieurs jours.

Toutefois, si vous avez le temps et les connaissances suffisantes, vous pouvez également élaborer des plats “maison”, que l’on appelle des rations ménagères, souvent à base d’⅓ de viande, d’⅓ de légumes et d’⅓ de féculent.

Enfin, un repas par jour lui suffit, de préférence le soir, mais si vous avez un chien qui a tendance à être glouton, deux repas par jour sont préférables, notamment pour éviter le retournement d’estomac dû à l’ingestion trop rapide d’une grande quantité de nourriture.

Il existe également des gamelles justement anti-glouton ou encore des tapis de fouille dans lesquels vous pouvez répartir les croquettes pour l’inciter à manger plus lentement.

Attention aux aliments trop riches qui pourraient engendrer un surpoids auquel ce chien est prédisposé, surtout s’il n’est pas suffisamment dépensé.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Voici des pistes de réflexions pour savoir si la race du Colley à poil long est faite pour vous.

Pour quelles conditions de vie ?

Il ne faut jamais oublier que le Colley à poil long est avant tout un chien de berger ; même s’il est surtout utilisé comme chien d’exposition de nos jours et bien moins comme conducteur de troupeau.

Bien qu’il puisse s’adapter à une vie citadine et en appartement, son cadre idéal reste la campagne, dans une maison avec jardin, où il pourra exprimer tout son potentiel.

Autrement, c’est un chien qui peut intégrer de nombreux foyers, qu’ils soient composés d’enfants ou non et qui se montrera relativement calme à la maison si ses besoins ont été comblés.

Il n’est pas réputé pour être particulièrement destructeur mais aura néanmoins besoin de jouets d’occupation pour l’aider à patienter lors de vos absences.

Sportivité et niveau d’activité

Qui dit chien de berger dit chien de travail et qui dit chien de travail sous entend stimulations régulières.

Ce berger écossais a besoin de beaucoup d’exercice pour être pleinement comblé et s’épanouir sereinement au sein de sa famille.

De simples balades de quartier ou quelques sorties dans le jardin ne suffisent pas à dépenser convenablement ce chien.

De fait, proposez à votre Colley de longues balades quotidiennes et permettez-lui de se dépenser intensément régulièrement, notamment par le biais d’activités sportives telles que le canicross, l’obé-rythmée, l’agility, le pistage ou encore le treibball (particulièrement adapté pour les maîtres de chiens de berger qui n’ont pas de troupeaux sous la main).

Simplicité d’éducation

Puisque le Rough Colley peut être utilisé comme chien guide d’aveugle, cela sous entend que son éducation peut être simple et surtout aller très loin au vu de ses nombreuses capacités.

Toutefois, pour obtenir un chien équilibré et obtenir toute son attention lors des séances d’éducation, il est impératif de créer et renforcer une relation interspécifique de qualité.

Il sera simple d’éduquer son Colley à poil long uniquement si les méthodes sont respectueuses et que le renforcement positif est favorisé.

Puis, parallèlement à cela, la réponse à ses besoins de dépense est une condition sine qua non pour que votre chien puisse vous faire confiance et coopérer.

Compatibilité avec les enfants

Le Colley à poil long s’entend généralement bien avec les enfants avec qui il apprécie passer du temps et jouer avec eux.

Toutefois, des règles de vie devront être instaurées pour garantir une cohabitation sécurisée. Quelques exemples :

  • Interdire l’accès au canapé si vous avez des enfants en bas âge par exemple
  • Apprendre aux enfants à communiquer respectueusement avec votre chien
  • Ne pas les laisser seuls sans surveillance
  • Initier le début et la fin des séances de jeu entre eux
  • Interdire aux enfants d’aller déranger le chien lorsqu’il dort ou qu’il est dans son panier
  • Apprendre au chien à aller dans son panier sur demande, etc.

Cohabitation avec les autres animaux

Si le chiot Colley à poil long est bien socialisé dès son plus jeune âge, il pourra sans problème interagir et cohabiter sereinement avec ses congénères et d’autres animaux.

Attention toutefois à bien contrôler ses instincts de troupeau si vous ne voulez pas qu’il passe son temps à regrouper vos chats, poules, lapins ou autre.
Faire garder son Colley à poil long
Il n’est pas compliqué de faire garder son berger écossais, sauf s’il n’a pas bénéficié d’une bonne socialisation car les pensions familiales pourraient avoir du mal à l’accueillir dans ce cas.

La socialisation est très importante car sinon vous n’aurez d’autre choix (si votre entourage ne peut pas le prendre en charge) de le confier à une pension en box, qui devrait être une solution de dernier recours car ce n’est vraiment pas idéal.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Couchage

Bien que sa constitution solide lui permette de vivre dehors, ce chien aime le confort intérieur, il est donc préférable de lui offrir un coin rien qu’à lui dans le salon avec un coussin confortable.

Balade

L’apprentissage du rappel se doit d’être précoce et renforcé pour parvenir à lâcher en liberté son Colley lors des balades pour plus de confort, que ce soit pour lui comme pour vous. Autrement, un harnais de marche ainsi qu’une laisse de minimum 3m pour les balades à la campagne et une d’1m pour les balades en ville.

Jouets

Privilégiez des jouets d’occupation et d’intelligence pour ce chien qui a sans cesse besoin d’être stimulé. C’est surtout la dépense mentale qu’il faut combler pour ce chien de travail. Achetez ou fabriquez des jouets qui l’invitent à réfléchir !

Comment éduquer un Colley à poil long ?

Forces et faiblesses du Colley à poil long

C’est souvent le cas pour de nombreux chiens : ses qualités sont ses défauts et inversement.

Les chiens intelligents peuvent à la fois être très faciles à éduquer et à la fois être de vrais casses-têtes tant leurs capacités leur permettent de pouvoir échapper aux indications de leur maître s’ils ne voient aucun intérêt à obéir.

En clair, des maîtres novices peuvent rapidement se faire avoir par ce chien tout comme ils peuvent obtenir de très beaux résultats s’ils font preuve de cohérence, de fermeté et de bienveillance.
Comment démarrer l’éducation d’un Colley à poil long (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Lorsque vous accueillez un chiot, quelque soit sa race, il convient tout d’abord d’amorcer les premiers apprentissages “de base” tels que la propreté, la bonne gestion de la solitude, le renoncement, la frustration, etc.

Ceci est indispensable pour obtenir un chien équilibré qui ne développera pas par la suite des troubles comportementaux comme l’anxiété liée à la séparation, les destructions, les aboiements excessifs, les demandes constantes d’attention, etc.

Vous devez avoir une attitude claire, ferme et à la fois douce, bienveillante et toujours positive. D’autant que le Colley est un chien sensible qui ne supportera pas les réprimandes injustifiées et la violence (qu’elle soit physique ou psychologique).

Puis, n’attendez pas non plus pour débuter les premiers apprentissages du rappel, des positions statiques, de la marche en laisse sans tirer, etc.

Beaucoup pensent à tort qu’il faut attendre au moins les 6 mois du chiot pour commencer l’éducation. En réalité, c’est comme par exemple attendre la majorité d’un adolescent pour lui apprendre à lire : ça n’a aucun sens et ce sera bien plus difficile pour lui. Mieux vaut commencer le plus tôt possible pour éviter que le chiot ne prenne de mauvaises habitudes.

S’il s’agit d’un Adulte

Si vous adoptez un Colley à poil long adulte, c’est probablement que vous faites une bonne action en adoptant en refuge ou via une association. De fait, il faut vous préparer à ce que ce chien ait probablement vécu des choses difficiles ou au contraire n’ait pas suffisamment vécu d’expériences de vie agréables.

N’hésitez pas à demander un maximum d’info sur le passé du chien que vous adoptez, cela vous aidera à comprendre et analyser certains de ses comportements comme la peur des gens, de la voiture, de la laisse, etc.

Il faut alors s’armer de patience et de bienveillance pour permettre à ce chien sensible de retrouver un équilibre, de vous faire confiance et ainsi de cohabiter sereinement avec vous.

Autrement, qu’il soit chiot ou adulte, les apprentissages doivent être les mêmes bien qu’ils nécessitent parfois plus de temps et d’assiduité pour obtenir les résultats souhaités.

Par exemple, si un chien adulte a toujours eu l’habitude de tirer en laisse, il faudra plus de temps pour lui apprendre à marcher tranquillement qu’un chiot. Mais rien n’est impossible : patience, assiduité et cohérence sont les maîtres mots pour y aboutir.

En faisant appel à un éducateur

Allez consulter un éducateur en physique

Pour les maîtres les plus novices, il est recommandé de faire appel à un éducateur canin professionnel afin qu’il vous accompagne et vous conseille sur les bonnes attitudes à adopter et les méthodes à utiliser, en fonction du caractère, de la sensibilité et du vécu de votre chien.

Privilégiez un éducateur qui propose des suivis individuels et pas uniquement des séances de groupe. Les cours collectifs sont bénéfiques mais avant cela, votre chien doit acquérir des bases éducatives.

Ceci est très important car espérer obtenir la concentration de son chien alors qu’il est entouré de plusieurs congénères demande beaucoup de travail individuel en amont. Autrement, c’est comme si vous deviez traduire tout un roman en anglais alors que vous ne connaissez que quelques mots de vocabulaire !

Mes recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.