CaniprofRaces de chienChow-Chow : Infos & Conseils de l’Expert [GUIDE COMPLET]

Chow-Chow : Infos & Conseils de l’Expert [GUIDE COMPLET]

Aussi bien connu pour ses allures de nounours que pour sa langue bleue, le Chow-Chow a malheureusement été tort desservi par les airs de peluche qui l’ont rendu populaire.

En effet, sa bouille d’ourson est on ne peut plus trompeuse : le Chow-Chow est plutôt d’un naturel caractériel, têtu et parfois agressif envers ses congénères.

De fait, bien des maîtres en ont adopté sans se soucier de leur éducation, ce qui en fait un des champions des statistiques relatives aux morsures et accidents domestiques impliquant des chiens…

Bien éduquée et placée dans un environnement adéquat, cette race de chien fait cependant un excellent compagnon, placide, docile et d’une indépendance appréciable.

Nom officielChow-Chow, Choo
OrigineMongolie
GroupeGroupe 5 « Chiens de type Spitz et de type primitif », section 5 « Spitz asiatiques et races apparentées »
Taille46-56 cm au garrot
Poids20-30 kg
Poil2 variétés : poil court, poil long
Couleur(s)noir
rouge
fauve
crème
blanc
CaractèreIndépendant
Méfiant
Caractère bien trempé
Fidèle
Gardien
EducationDoit absolument être éduqué dès son plus jeune âge
Espérance de vie9-11 ans
Faiblesse santéBloc atrio-ventriculaire (trouble cardiaque)
Cor triatriatum (trouble veineux propre à cette race)
Dermatite atopique
Prix1200-2200 euros
Coût mensuel45-65 euros
Alimentation Créer recette sur-mesure
Prix assurance Calculer

Fiche d’identité du Chow-Chow

Quel est le nom officiel du Chow-Chow ?

Le nom officiel de ce chien est Chow-Chow ou Choo.

De quel Groupe fait-il partie (FCI) ?

Le Chow-Chow fait partie du Groupe 5 « Chiens de type Spitz et de type primitif », section 5 « Spitz asiatiques et races apparentées ».

Aucune épreuve de travail n’est nécessaire pour le confirmer au LOF.

Quelle est son origine ?

Le Chow-Chow, dont l’existence remonterait à 4 000 ans, trouve ses origines en Mongolie et serait la race de chien la plus ancienne au monde.

Introduit en Angleterre au 19 ème siècle par les navigateurs britanniques, il s’est déployé en France au 20 ème siècle.

Quelle est l’histoire du Chow-Chow ?

Il semblerait que le Chow-Chow ait été en premier lieu utilisé pour la chasse et la protection de troupeaux.

Une des premières descriptions de la race a été rapportée en occident au 13 ème siècle par le célèbre Marco Polo.

Les standards de la race ont peu évolué depuis, une exception notable dans le monde des sélections canines qui s’applique généralement à exacerber certaines caractéristiques des chiens à grand renfort de croisements.

Contrairement à de nombreuses races, le Chow-Chow demeure donc très « pure » et n’a que peu bénéficié de l’apport de sang d’autres races canines.

Il a en revanche été utilisé pour créer d’autres races de chiens, et notamment son descendant l’Eurasier. (1)

Combien mesure un Chow-Chow ?

Ce chien mesure de 46 cm à 56 cm au garrot.

Combien pèse un Chow-Chow ?

Ce chien pèse entre 20 kg et 30 kg.

Quel est son type de poil ?

Il existe deux variétés de Chow-Chow : à poil court et à poil long, bien que la deuxième soit largement plus connue.

Le Chow-Chow à poil long présente un pelage très abondant, dense et raide avec un sous poil laineux.

Celui à poil court présente une fourrure abondante, dense et raide, dotée d’une texture pelucheuse.

De quelle couleur est le Chow-Chow ?

La robe du Chow-Chow doit être unicolore. Diverses couleurs sont admises : noir, rouge, fauve, crème ou blanc.

Elle peut être nuancée, mais ne doit comporter aucune marque ou tache distinctes.

Quel est son caractère ?

Contrairement à ce que peut le laisser penser son visage de nounours, le Chow-Chow n’a rien d’une peluche !

Il doit être considéré pour ce qu’il est : un chien très indépendant, distant – voire méfiant – et doté d’un caractère bien trempé.

Calme et fidèle, il fait cependant un compagnon sûr de lui et placide, ainsi qu’un excellent gardien.

Comment éduquer un Chow-Chow?

L’éducation du Chow-Chow n’est pas des plus simples, et il peut vite déborder ses maîtres si ceux-ci ne font pas preuve d’une grande fermeté.

Le maître ne doit cependant pas confondre fermeté et brutalité : un Chow-Chow, comme tous les chiens, doit être éduqué sans aucune violence et en privilégiant toujours les méthodes positives.

Le maître doit avant tout demeurer cohérent et ne pas céder aux caprices de son compagnon, sans tomber dans l’excès.

En effet, le Chow-Chow est d’une nature assez fière et indépendante, il ne sera pas le style de chien à réaliser des numéros insensés pour les beaux yeux de son maître, et vouloir l’y contraindre risquerait de le perturber.

Tenez-vous-en aux ordres de bases, et évitez de l’asticoter sans cesse ou de lui en demander toujours plus.

Banniere assurances chien


Tout savoir sur la santé du Chow-Chow

Forces et faiblesses du Chow-Chow

Sa rusticité fait du Chow-Chow un chien solide qui ne présente pas de problèmes santé particuliers lorsqu’il est correctement nourri et soigné.

Il peut cependant souffrir de pathologies héréditaires ou d’hypertype, bien que les standards de la race aient été modifiés pour parer à ce dernier problème – récurrent chez les chiens de race.

Espérance de vie

De 9 à 11 ans.

Vaccins obligatoires et Vermifuge

La loi française n’oblige pas les maîtres à faire vacciner leurs toutous si ceux-ci ne franchissent pas les frontières nationales.

La vaccination est cependant fortement recommandée pour protéger votre chien des maladies les plus courantes ou graves du chien.

Je vous recommande de vous rapprocher de votre vétérinaire pour connaître les vaccins incontournables pour préserver la santé de votre compagnon.

Quant au vermifuge, il est conseillé de l’administrer 1 à 2 fois par an aux chiens vivant en intérieur, et 2 à 3 fois par an aux chiens d’extérieur.

Prédispositions médicales

Le Chow-Chow peut être concerné par diverses affections héréditaires, dont le bloc atrio-ventriculaire (trouble cardiaque), le cor triatriatum (trouble veineux propre à cette race), la fameuse dermatite atopique et nombre d’autres pathologies.

Pour limiter les risques que votre chiot développe ce type de problème, la meilleure solution est de vous tourner vers un éleveur sérieux qui saura vous prouver l’absence de ces tares génétiques chez ses parents. (3)

dresser son chien en 15 min par jour


Par conséquent, comment bien assurer mon Chow-Chow ?

Le Chow-Chow est loin d’être un chien fragile, malgré la longue liste de maladies héréditaires – heureusement rares pour la plupart – pouvant l’accabler.

Une mutuelle santé canine reste à mon sens incontournable pour vous garantir de pouvoir faire soigner votre toutou en toute circonstance, quel qu’en soit le prix.

En cas de maladie grave ou de traitement longue durée, la facture des examens vétérinaire peut en effet allègrement dépasser le millier d’euros, un montant pas toujours facile à digérer pour les maîtres…

Les mutuelles pour chiens prennent en charge, tout ou en partie, les frais vétérinaires dont pourrait avoir votre compagnon au long de sa vie, une solution intéressante pour éviter les grosses dépenses imprévues.

La nutrition recommandée pour ce chien

Comme la plupart des chiens, le Chow-Chow se porte au mieux lorsqu’il est nourri de croquettes de grande qualité spécifiquement adressées aux chiens de son gabarit.

Il peut également se satisfaire d’un régime BARF ou de rations ménagères si celles-ci sont parfaitement adaptées à ses besoins nutritifs qui, je le rappelle, sont différents de ceux des humains.

Combien coûte un Chow-Chow ?

Prix et coût d’achat

1 200 euros à 2 200 euros.

Coût d’entretien et alimentation

Le Chow-Chow est un chien moyen à grand, qui a besoin d’une certaine quantité d’aliments par jour, sans pour autant être un véritable glouton.

Comptez entre 45 et 65 euros par mois pour le rassasier avec des aliments de qualité, et 30 à 60 euros de budget toiletteur mensuel si vous n’avez pas le temps de vous occuper vous-même de sa fourrure.

Mutuelle santé

Une mutuelle prenant en charge entre 60% et 80% des frais vétérinaires que vous pourriez devoir engager en cas de maladie ou de blessure vous coûtera entre 25 et 40 euros par mois, selon les formules et l’âge de votre toutou. Vous pouvez utiliser mon estimateur gratuit en cliquant ici.

un chow-chow

Pour qui est faite cette race de chien ?

Si vous pensiez que ce gros chien aux allures d’ourson était fait pour les maîtres qui recherchent une peluche à câliner, je me dois de vous dire que vous êtes dans l’erreur !

Le Chow-Chow est caractériel, indépendant et fier, et s’il est devenu un des chiens les plus mordeurs au monde c’est justement parce qu’il est trop souvent confondu avec une peluche.

En définitive, ce fidèle compagnon conviendra aux maîtres respectueux, cohérents et plutôt expérimentés dans l’éducation canine.

Pour quelles conditions de vie ?

Comme beaucoup de chiens de garde, le Chow-Chow doit absolument être socialisé pour rester équilibré et ne pas surréagir à l’approche d’un intrus – animal ou humain.

Il peut vivre en appartement comme dans un jardin, mais devra absolument être sorti quotidiennement, tant pour se dépenser que pour faire de nouvelles rencontres.

Sportivité et niveau d’activité

Malgré les airs patauds que lui confèrent sa longue fourrure et son corps trapu, le Chow-Chow est plutôt sportif et a besoin de stimulations physiques et intellectuelles pour rester en forme.

Il appréciera les jeux de pistage et les longues promenades, mais n’est pas particulièrement endurant et ne conquerra pas les podiums des compétitions de Cani-Cross.

De plus, il est sensible aux fortes chaleurs : le faire courir des heures en plein soleil n’est donc pas recommandé.

Simplicité d’éducation

Même s’il se montre habituellement calme et placide, le Chow-Chow n’en reste pas moins têtu et parfois tout à fait insensible aux ordres ou aux attentes de son maître.

Ce n’est donc pas un chien particulièrement facile à éduquer, mais avec suffisamment de fermeté et de constance il est possible d’en faire un compagnon relativement à l’écoute de son maître.

Compatibilité avec les enfants

N’étant pas le plus patient des chiens, le Chow-Chow ne pourra cohabiter sereinement avec des enfants que si ceux-ci respectent des règles élémentaires de sécurité.

Le chien ne doit, entre autres, jamais être dérangé quand il dort ou mange, et doit disposer d’un espace à lui où personne ne le dérangera.

Cohabitation avec les autres animaux

Le Chow-Chow ne pourra cohabiter avec d’autres animaux que s’il a été correctement socialisé dès son plus jeune âge.

Sans cela, il aura tendance à se méfier de ses congénères et à pourchasser les espèces « proies » comme les chats ou les lapins.

Faire garder son Chow-Chow

Plutôt indépendant, le Chow-Chow peut généralement assez bien supporter les absences de son maître et être confié à un pet-sitter ou à des proches lors de vos vacances sans lui.

Tout est cependant question d’habitudes, d’autant qu’un Chow-Chow mal sociabilisé pourra se montrer méfiant envers des inconnus.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Étant donné la longue fourrure du Chow-Chow, du matériel de toilettage est indispensable pour entretenir correctement son poil et éviter les affections cutanées.

Laisse et collier ou harnais sont aussi incontournables pour bien commencer, tout comme un panier, une couverture ou un coussin qui délimitera l’espace privé de votre toutou.

Enfin, quelques jouets vous seront aussi bien utiles, tant pour éduquer votre animal que pour lui apprendre à s’occuper lors de vos absences.

chow-chow

Comment éduquer un Chow-Chow ?

Forces et faiblesses du Chow-Chow

Le Chow-Chow s’avère plutôt placide, ce qui facilite l’apprentissage des ordres de bases et notamment du retour au calme qui peut être difficile à obtenir des chiens plus énergiques.

Son indépendance joue malheureusement en la défaveur du maître qui peut peiner à obtenir son attention pour lui inculquer des ordres, et notamment le rappel.

En effet, le Chow-Chow ne vit pas que pour servir son maître et peut choisir de parfaitement ignorer vos sollicitations.

Il vous faudra donc redoubler de ruses pour obtenir son attention et vous limiter à des séances de dressage très courtes et ponctuelles pour ne pas le lasser.

Comment démarrer l’éducation d’un Chow-Chow ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Pus jeune, le Chow-Chow est assez réceptif à l’éducation positive, mais il faudra trouver rapidement un levier de motivation pour le faire obéir.

Friandise, jeux, balades ou félicitations, vous devrez d’abord tester les récompenses qui l’intéressent le plus avant de vous lancer dans son éducation.

Ceci fait, commencez par le rappel qui vous sera indispensable pour lui apprendre à vous écouter et à vous obéir.

Évitez à tout prix de lasser votre chiot en l’interpellant constamment pour un oui ou pour un non : contentez-vous de l’appeler uniquement à bon escient pour que vos ordres restent suffisamment rares pour l’intéresser.

Une fois le rappel bien intégré, vous pourrez commencer à lui inculquer d’autres ordres, mais n’attendez pas de votre Chow-Chow qu’il joue les chiens de cirque : très peu pour lui !

Bon nombre de Chow-Chow n’obéissent que s’ils perçoivent une réelle utilité dans les ordres que vous leur donnez.

S’il s’agit d’un Adulte

Adulte, le Chow-Chow peut se montrer têtu, flegmatique… Ou les deux ! Comme pour un chiot, il vous faudra alors trouver la récompense la plus efficace pour le motiver.

Faites preuve de patience et de constance avec un Chow-Chow adulte : il n’apprendra pas aussi vite qu’un chiot, mais peut tout à fait être éduqué.

Aussi, je vous conseille vivement de vous renseigner sur son histoire afin de découvrir quelles habitudes sont ancrées dans son quotidien et quels traumatismes potentiels il pourrait avoir.

Si votre Chow-Chow conserve de vieilles habitudes ni dangereuses ni trop dérangeantes, je vous conseille de passer outre et de vous concentrer sur l’apprentissage du rappel.

Encouragez-le à adopter de bons comportements sans punir les mauvais, il risquerait de ne pas comprendre ce bouleversement soudain et de se brusquer, voire de ne plus vous écouter du tout.

En faisant appel à un éducateur

Faire appel à un éducateur canin est un bon moyen de s’en sortir face à un Chow-Chow rebelle ou d’éviter tout faux pas avec votre nouveau compagnon.

L’éducation d’un chien, quelle que soit sa race, ne doit en effet pas être prise à la légère pour éviter l’apparition de comportements déviants ou agressifs.

Le Chow-Chow pouvant se montrer particulièrement difficile, je vous conseille également de vous tourner vers un professionnel si vous êtes un novice en matière d’éducation canine, et ce même si votre nouveau compagnon ne vous pose pas – encore – de problèmes.

Allez consulter un éducateur physique

Les éducateurs physiques ont la possibilité de rencontrer votre animal pour évaluer son comportement, vous dispenser les conseils adéquats et même s’occuper eux-mêmes de l’éducation de votre toutou.

C’est une solution que je recommande aux novices, aux maîtres peu sûrs d’eux et aux propriétaires de Chow-Chow dissidents.

Consultez un éducateur canin en ligne

Les éducateurs en ligne vont, eux, suivre les progrès de votre animal à distance et vous déléguer le soin d’appliquer leurs méthodes auprès de votre compagnon.

C’est un excellent moyen de resserrer les liens entre un maître et son chien en évitant les erreurs, mais cette solution peut ne pas convenir aux maîtres ayant des difficultés à se faire respecter de leur animal.

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Suivre une formation créée par un éducateur canin vous permet de découvrir un peu plus avant les méthodes éducatives destinées aux chiens et leur fonctionnement.

C’est une option parfaite pour les maîtres qui veulent en apprendre davantage sur le comportement de leurs compagnons et les moyens de communiquer avec eux.

Idéale pour les maîtres expérimentés, ce type de formation conviendra davantage à titre de complément pour les maîtres novices.

Les éleveurs que nous recommandons

Le Chow-Chow peut être sujet à un certain nombre de maladies héréditaires que seuls les éleveurs sérieux sont à même d’éviter en sélectionnant avec soins les spécimens sains et aptes à la reproduction.

Je vous recommande de vous tourner vers un éleveur professionnel au sérieux reconnu pour adopter un chiot en bonne santé et susceptible de développer un comportement équilibré.

Les animaleries, qui surfent volontiers sur le physique attrayant de ces chiens au détriment de leurs besoins, sont à fuir à tout prix, tant pour éviter d’acquérir un chiot en mauvaise santé qu’au comportement déviant.

Enfin, les associations et refuges sont aussi des lieux de choix pour trouver votre nouveau compagnon et offrir une seconde chance à un Chow-Chow abandonné par des maîtres mal intentionnés.

Fidèle, loyal et noble, mais aussi tempétueux, têtu et rebelle, le Chow-Chow est un compagnon qui ne manque certainement pas de chien.

Bien éduqué et pris avec toute la considération que l’on doit à un être vivant – et non à une peluche inerte – le Chow-Chow fait cependant un excellent ami, pas plus mordeur qu’un autre, quoique toujours un peu fier.

Vous avez craqué pour ce chien à la bouille d’ange et au caractère de cochon ? Racontez-nous vos expériences ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.