Le Berger Belge est une race de chien de travail polyvalente. Il excelle dans toutes les disciplines qu’il entreprend tant qu’elles sont conduites par un maître bienveillant et sérieux.

Il existe quatre variétés de Berger belge :

  • Le Malinois (qui est le plus connu)
  • Le Tervueren
  • Le Groenendael
  • Le Laekenois, le moins répandu dans l’hexagone, le.

Aussi bien utilisé comme chien de garde, de défense, d’utilité ou de compagnie, il peut convenir à beaucoup de profils tant que les caractéristiques de la race sont bien comprises par ses futurs propriétaires.

Berger belge

Fiche d’identité du Berger Belge

Nom(s) officiel(s)

Berger Belge – Belgian Shepherd Dog – Belgische Herdershond – Chien de Berger Belge – Berger Belge Malinois – Berger Belge Tervueren – Berger Belge Groenendael – Berger Belge Laekenois

De quel Groupe fait-il partie (FCI) ?

Le Berger Belge appartient au Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses) ; section 1 : Chiens de berger.

Son Origine

Il est originaire de Belgique, comme son nom l’indique.

Son Histoire

A l’époque, il existait en Belgique plusieurs chiens conducteurs de troupeaux qui étaient plutôt semblables mais avec des robes différentes. C’est à la fin du 19 siècle que les premières sélections (1885) et le premier club de Berger Belge (1891) voient le jour. Le premier standard est ensuite rédigé en 1892 et ce n’est qu’en 1898 qu’on distinguera parfaitement les 4 variétés : Le Groenendael (du nom du château de son éleveur), le Laekenois (en lien également avec un château, celui de Laeken), le Malinois (de la région de Malines) et enfin le Tervueren (du nom de la commune dans laquelle l’éleveur de cette variété habitait).

Banniere assurances chien



Ses caractéristiques physiques

Taille

En moyenne, le mâle doit mesurer 62 cm au garrot et la femelle 58 cm. Une tolérance de 2 cm en moins et 4 cm en plus est tolérée.

Poids

Un mâle pèse entre 25 et 30 kg et la femelle entre 20 et 25 kg.

Type de Poil

Le Groenendael et le Tervueren ont le poil long ; le Malinois a le poil court et le Laekenois a le poil dur.

Couleur

Le Groenendael a exclusivement une robe noire. Le Tervueren peut avoir une robe fauve charbonnée ou grise charbonnée. Le Malinois a une robe fauve charbonnée avec un masque noir. Enfin, le Laekenois a une robe fauve avec un charbonné discret sur le museau et la queue.

dresser son chien en 15 min par jour



Ses caractéristiques comportementales

Caractère

Le Berger Belge est un chien particulièrement intelligent. Polyvalent, il peut remplir toute sorte de mission, le Malinois étant d’ailleurs souvent utilisé par les forces de l’ordre.

Très protecteur, il garde aussi bien les troupeaux que les propriétés de ses maîtres qu’il s’hésite jamais à défendre.

Vif, alerte, courageux et sûr de lui, il n’est ni craintif ni agressif envers l’Homme, à part s’il y est invité par son maître ou qu’il est mal socialisé.

Le Malinois a un caractère plus fort et affirmé par rapport aux autres variétés. Il a été sélectionné pour la garde et le sport de manière générale, alors que les trois autres ont gardé beaucoup des caractéristiques du chien de berger (plus calme et hardi).

Éducation

Pour des chiens aussi sensibles, il convient de mettre en place une éducation précoce, ferme et douce à la fois. Les principes de l’éducation positive doivent être respectés pour qu’une belle relation interspécifique se créée.

Aucun rapport de force ne doit être recherché face à ce chien sensible qui peut rapidement “passer du côté obscur de la force” si les méthodes éducatives ne sont pas cohérentes, justes et bienveillantes.

Le Malinois est considéré comme plus docile malgré son fort tempérament et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est souvent utilisé comme chien policier. Le Tervueren et le Groenendael étant plus sensibles, plus nerveux.

Berger belge

Tout savoir sur la santé du Berger Belge

Forces et faiblesses du Berger Belge

La grande force du Berger Belge, c’est son courage et sa détermination qui le poussent sans cesse à dépasser ses limites physiques. Mais ce tempérament peut également être sa pire faiblesse car de nombreux chiens de travail sont tellement dévoués et obstinés dans leur mission qu’ils en oublient parfois leur santé et vont jusqu’à l’épuisement.

De fait, si le Berger Belge n’est pas canalisé par son maître, il peut rapidement souffrir de problèmes physiques et psychiques. Toutefois, il ne faut jamais oublier que ce chien est taillé pour le sport, il reste tout de même endurant, robuste et plutôt solide.

Dans tous les cas, que vous utilisiez votre chien pour l’attaque, la défense, la garde ou le sport : il convient de l’échauffer progressivement avant chaque activité (qu’elle soit ludique, sportive ou professionnelle), d’augmenter le niveau de manière progressive, de respecter son rythme et surtout ses temps de repos.

Espérance de vie

La durée de vie est estimée entre 12 et 13 ans (12,5 ans selon une étude réalisée par le Kennel Club anglais).

Prédispositions médicales

Même si de nombreuses études vétérinaires poussent à croire que le Berger Belge est un chien à la santé solide et qu’il ne souffre pas de problèmes de santé majeurs. Il est toutefois touché de manière assez fréquentes par diverses affections telles que :

– L’hyperthyroïdie
– Les dysplasies de la hanche et du coude
– Des problèmes oculaires (cataracte et atrophie progressive de la rétine)
– De l’épilepsie

Par ailleurs, la principale cause de décès de ce chien de travail est le cancer : lymphosarcome, hémangiosarcome et ostéosarcome.

La nutrition recommandée pour ce chien

Le Berger Belge n’est pas difficile à nourrir, à vous de choisir si vous préférez donner une alimentation industrielle (croquettes) ou traditionnelle (B.A.R.F ou repas cuisinés).

Cela dépend surtout de votre temps mais c’est aussi une question d’organisation. A titre personnel, le B.A.R.F est pour moi proscrit puisque je ne possède pas de congélateur.

Dans tous les cas, quelque soit votre choix, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire pour qu’il vous guide vers les meilleures croquettes ou qu’il valide les menus que vous souhaitez préparer à votre chien.

Un repas par jour peut lui convenir, ou deux pour les plus gourmands (un léger le matin et un plus conséquent le soir). Le tout est d’éviter le libre service, principalement pour ne pas risquer de retournement d’estomac, souvent fatals pour les chiens très actifs.

Berger belge

Quel budget pour un Berger Belge ?

Prix et coût d’acquisition

Le prix d’un Berger Belge varie selon la variété choisie, mais aussi son âge, son sexe et sa lignée.

Pour un Groenendael ou un Tervueren

Il faut compter en moyenne 750€

Pour un Malinois

En moyenne 700€

Pour le Laekenois, qui est plus rare.

En moyenne 900€.

Dans tous les cas, selon les élevages, les prix peuvent grimper jusqu’à 1500€ et parfois bien plus encore pour les lignées les plus prestigieuses.

Coût d’entretien et alimentation

Pour entretenir un chien de ce gabarit (qui est approximativement le même au sein des 4 variétés), il faut compter environ 40€/mois pour répondre à ses besoins tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Le montant varie en fonction des produits achetés et du régime alimentaire choisi (cru, cuisiné, sec, etc.).

Pour qui est faite cette race de chien ?

Voici des pistes de réflexions pour savoir si la race du Berger Belge est faite pour vous.

Pour quelles conditions de vie ? (chasse, sédentaire appartement, etc.)

Le Berger Belge a la capacité de s’adapter à de nombreux cadres de vie. De fait, il peut évoluer dans n’importe quel environnement, que ce soit en ville, à la campagne, en appartement ou en maison.

Le risque lorsque l’on a un chien en maison avec jardin, c’est de négliger les promenades quotidiennes, alors qu’en appartement, plusieurs balades sont impératives.

Dans tous les cas, quelque soit son habitat, le Berger Belge doit pouvoir être sorti tous les jours et ne peut absolument pas supporter une vie sédentaire.

Sportivité et niveau d’activité

Les besoins de dépense de ce chien de travail sont infinis. Il doit à la fois se dépenser physiquement pour renforcer sa musculature mais aussi et surtout mentalement pour maintenir son éveil.

De fait, en plus de pouvoir l’emmener en balade, le faire courir, tracter, sauter, nager, etc. Il est important de lui proposer également des activités ludiques de réflexion (jeu d’intelligence, pistage, etc.).

Sans son quota de dépense quotidienne, le Berger Belge peut s’avérer très difficile à gérer. Il peut aussi développer de lourds troubles comportementaux qui peuvent faire de nombreux dégâts (matériels, physiques et psychologiques).

Simplicité d’éducation

Un brin nerveux, particulièrement sensible et très proche de son maître, ce n’est pas un chien qui peut être mis entre les mains de n’importe qui.

Un défaut d’éducation ou de socialisation peut faire de lui un chien très dangereux.

Il n’y a pas de mauvais chiens, uniquement des mauvais maîtres et le Berger Belge (surtout le Malinois) en paie souvent et malheureusement le prix.

Compatibilité avec les enfants

Très doux avec les enfants, le Berger Belge peut sans problème intégrer une famille avec enfants, tant que ces derniers apprennent à respecter et bien traiter leur animal.

De fait, des règles de vie doivent être instaurées comme par exemple : ne pas déranger le chien lorsqu’il est dans son panier, apprendre à lire les signaux d’avertissement, ne pas monter sur son dos ou lui tirer la queue, etc.

Cohabitation avec les autres animaux

L’entente du Berger Belge avec les autres animaux dépend principalement de sa socialisation, que ce soit avec les animaux de son espèce ou les autres.

Notez toutefois qu’une cohabitation précoce, dès le plus jeune âge du chiot Berger Belge est toujours favorable.

Faire garder son Berger Belge

Pour être sûr de pouvoir laisser son chien en garde en toute sérénité, il convient de lui proposer dès son plus jeune âge une socialisation de qualité, que ce soit avec ses congénères, les humains ou les divers environnements.

S’il est bien éduqué et socialisé, il pourra sans problème intégrer une pension familiale. Je conseille souvent d’éviter les pensions type “chenils” mais dans tous les cas, il convient de bien se renseigner sur les activités proposées par la pension. Un chien qui reste enfermé dans son box pendant tout son séjour gardera forcément des séquelles.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Couchage

Je recommande de proposer au Berger Belge une niche d’intérieur (avec portes ouvertes) pour qu’il se sente davantage en sécurité lorsqu’il se repose. Toujours en alerte et particulièrement sensible, cet outil lui permettra de se détendre. Attention à l’emplacement de sa place, il faut éviter les endroits stratégiques, notamment pour le Malinois qui est très gardien.

Balade

Je conseille un harnais et une longe entre 3 et 5 mètres pour les balades où la totale liberté n’est pas possible. Une laisse d’1 mètre suffit amplement pour les balades citadines.

Jouets

Les jouets du Berger Belge doivent être très résistants car il a une force impressionnante dans la mâchoire. Des jouets types Kong ou en bois lui conviendront parfaitement. Attention à ne pas les laisser en libre service, ils doivent garder de leur valeur et donc être donnés à des moments clés.

Comment éduquer un Berger Belge ?

Forces et faiblesses du Berger Belge

La force du Berger Belge, c’est son intelligence : il comprend rapidement ce que l’on attend de lui, surtout si les méthodes éducatives sont cohérentes, justes, fermes et douces à la fois.

Sa grande faiblesse, c’est sa nervosité qui est parfois difficile à contrôler et canaliser. Les chiens de berger sont généralement très sensibles et la moindre erreur n’est presque pas permise.
Comment démarrer l’éducation d’un Berger Belge (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Lorsque le chiot Berger Belge arrive à la maison, il convient de mettre en place très rapidement des règles de vie et limites à ne pas dépasser. L’ensemble de la famille doit être sur la même longueur d’onde. Les bases éducatives seront également à amorcer dès son plus jeune âge, en privilégiant : la propreté, le rappel, la marche en laisse sans tirer ainsi que les positions de statique.

La socialisation du chiot Berger Belge sera elle aussi cruciale et déterminante. Le chiot doit rencontrer le plus régulièrement possible ses congénères et ces événements doivent être pour lui toujours positifs. S’il accumule trop de mauvaises expériences il se montrera méfiant voire agressif par la suite.

S’il s’agit d’un Adulte

Adopter un chien adulte ne change rien, les bases éducatives doivent être soit amorcées, soit consolidées, selon le passé du chien. Sachez que le chien est un animal qui s’adapte très vite aux changements, de fait, même si cela peut prendre plus de temps qu’avec un chiot, il comprendra rapidement votre manière de faire et d’être et s’en accomodera si votre attitude est cohérente et bienveillante envers lui.

En faisant appel à un éducateur

Allez consulter un éducateur en physique

Lorsque l’on adopte un chien de berger, qui plus est sensible et nerveux, il est tout de même conseillé de faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin pour être certain de ne pas prendre la mauvaise direction, que ce soit avec un chiot ou un chien adulte.

Consultez un éducateur canin en ligne

De nombreux problèmes peuvent être gérés grâce à une aide éducative à distance. C’est le rôle des professionnels de chez Caniprof, vous aider à trouver une solution à distance.

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Apprendre soi-même à éduquer son chien peut parfois s’avérer être la meilleure stratégie, à la fois pour son estime personnelle (il est toujours gratifiant d’arriver à des résultats par soi-même) et pour son portefeuille ! Si vous cette solution vous intéresse, nous vous recommandons la formation de Caroline LANGE « Dresser son chien en 15 minutes par jour » C’est un Best-Seller en France et est vendu pour 35 euros seulement pour une durée limitée. Vous pouvez en savoir plus sur cette formation en cliquant ici.

Recommandations Importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.