fbpx
CaniprofComportement du chienLes chiens nous aiment-ils plus que les chats ?

Les chiens nous aiment-ils plus que les chats ?

Pour beaucoup de maîtres, les chiens sont la figure même du compagnon fidèle, dévoué et affectueux, quand les chats sont hautains, distants et opportunistes.

Mais ces préjugés ne relèvent-ils pas de l’anthropomorphisme, qui nous fait prêter aux chiens et aux chats des sentiments humains sans percevoir leurs véritables intentions ?

Comment savoir si notre chien nous aime ?

Il est admis depuis longtemps que les chiens ressentent des émotions, et sont capables d’éprouver de l’amour, qu’ils manifestent d’ailleurs à travers de nombreux signaux et comportements évocateurs.

L’amour d’un chien se traduit notamment par les signes de joie visibles qu’il manifeste à la vue de son maître et lors des interactions avec celui-ci.

Un chien qui remue la queue, jappe, fait la fête et adopte des postures pour inviter son maître au jeu peut être considéré comme un toutou joyeux.

D’autres signes d’affections, comme les léchouilles, la promiscuité physique, les longs regards passionnés, sans compter la fidélité et la dévotion des chiens, sont autant d’éléments qui font dire aux experts que les chiens aiment leurs propriétaires.

Mais qu’en est-il des chats ? Plus discrets, les chats ont tendance à exprimer leur amour plutôt par des clins d’œil timides, que tous les propriétaires de félins connaissent bien.

Ils vont aussi prouver leur attachement à leur maître en acceptant – parfois – de jouer et de se laisser caresser, et même de dormir aux côtés de leurs maîtres.

Pour tous ceux qui songent que les chats aiment moins leurs maîtres que les chiens, les comportements des félins sont souvent perçus comme de l’opportunisme, mais il semblerait que ce point de vue soit biaisé par l’image commune que nous avons d’eux.

Banniere assurances chien


Chien VS chat : que dit la science ?

On a récemment entendu parler – à tort et à travers – d’un test scientifique d’amour ayant permis de prouver que les chiens aiment en moyenne cinq fois plus leurs maîtres que les chats.

Ce test, réalisé par le scientifique Paul Zak, consiste à mesurer le taux d’ocytocine dans la salive de 10 chiens et de 10 chats après et avant avoir joué avec leurs maîtres.

L’ocytocine est une hormone à laquelle on attribue un impact sur différents états émotionnels chez l’humain et chez l’animal, et elle serait notamment responsable des comportements maternels.

Selon Paul Zak, le taux d’ocytocine permettrait d’évaluer le degré d’attachement, la confiance et la joie ressentie par un animal face à son maître.

L’expérience de Zak démontre que les chiens sécrètent un taux d’ocytocine supérieur aux chats en présence de leur maître (de 57% supérieur au taux moyen chez le chien, contre 12% chez le chat).

Il en conclut que les chiens éprouvent un amour (soit une joie et une confiance exacerbée) envers leurs maîtres bien supérieurs aux chats, tout en précisant que l’expérience démontre cependant que les chats aiment bel et bien leurs maîtres.

Au grand dam des propriétaires de chiens emballés par ces résultats, il semblerait cependant que l’expérience ne prouve qu’une chose : que Paul Zak est une personne à chien.

Bien qu’elles aient fait grand bruit (surtout au nom du « buzz »), les conclusions simplistes de cette expérience menée au cours d’une émission télévisée pseudo-documentaire s’appuient sur des données fragiles.

En effet, le surnom « d’hormone du bonheur » que l’on attribue à l’ocytocine n’a rien de scientifique, et de nombreuses études sur le sujet concluent à des résultats forts contradictoires, qui permettent légitiment de douter des dires de Zak.

L’ocytocine jouerait en effet aussi un rôle important dans les comportements anxieux et agressifs, et selon nombre d’autres experts il est peu crédible de déterminer un profil psychologique à partir d’une hormone – quelle qu’elle soit.

Aussi, l’ocytocine est avant tout une hormone « sociale », qui agirait surtout (en bien ou mal) sur les interactions des individus entre eux.

Or, s’il y a bien une chose qu’un chat n’est pas, au contraire d’un chien, c’est un animal sociable.

C’est donc faire preuve de bien peu de rigueur scientifique que de comparer l’action  d’une même hormone sur deux espèces diamétralement opposées dans leurs comportements instinctifs, sans tenir compte de leurs différences.

D’autant que l’expérience a été réalisée dans un environnement inconnu, tendant à occasionner un grand stress chez les chats qui sont terriblement anxieux face au changement, à l’inverse des chiens qui sont bien où qu’ils se trouvent tant que leur maître est avec eux. (1;2)

Il semblerait que la grande question qui agite les maîtres de chiens et de chats, souvent rivaux, ne trouvera donc pas de réponse dans cette expérience.

Il est cependant communément admis que ces deux animaux éprouvent bel et bien des sentiments pour leurs maîtres, mais l’expriment de manière différente.

Chez le chien, exprimer ses émotions est indispensable à sa survie puisqu’il est avant tout un animal de meute qui se doit de communiquer avec ses pairs.

Chez le chat, grand solitaire, l’expression des sentiments n’a pas d’intérêt en termes de survie à l’état naturel et les comportements sociaux ne sont donc pas innés.


Un élément souvent oublié dans le processus d’éducation

Éduquer son animal c’est bien, mais il faut aussi impérativement penser à protéger son chien contre les aléas de la vie.

Pour ça, pensez à souscrire à une assurance pour votre chien. Vous pouvez utiliser ce comparateur gratuit pour comparer les différentes offres.



Et l’amour entre CHIEN et CHAT alors ?

Si vous avez un ou plusieurs chiens et chats chez vous, la question peut se poser de l'”amour” entre eux. Est-ce vrai que les chiens et les chats ne se supportent pas ?

Ce n’est pas ce que pense nos expertes en la matière Chloé, experte canin et Sandie, experte félin, qui ont récemment lancé une formation très complète sur la cohabitation entre chiens et chats. Je vous invite à y jeter un oeil si vous avez des questions sur le sujet, c’est excellent !

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.