fbpx
CaniprofBlogRêves de chiens : de quoi rêvent-ils ?

Rêves de chiens : de quoi rêvent-ils ?

Tous les maîtres ont sans doute déjà vu leur fidèle compagnon s’agiter dans son sommeil, comme s’il était à la poursuite d’une proie imaginaire ou en grande discussion avec un congénère.

On imagine alors volontiers que le chien est en train de rêver, certainement de ses jeux préférés, des amis qu’il a rencontrés récemment ou de toute chose…

Mais comment savoir réellement à quoi rêvent les chiens ? Des experts se sont penchés sur la question pour tenter de percer à ce jour le mystère qui entoure le sommeil de nos meilleurs amis.

Le sommeil des chiens

Le cycle du sommeil chez le chien se déroule en deux phases : (1) le sommeil profond et (2) le sommeil paradoxal.

Lors des phases de sommeil profond, l’activité cérébrale de l’animal est calme, et l’on nomme aussi cette période le sommeil « lent ».

Lors des phases de sommeil paradoxal, aussi nommé sommeil « rapide », l’activité cérébrale de l’animal est beaucoup plus forte : c’est le moment où il vit ses rêves.

À savoir, on qualifie cette phase de sommeil de « paradoxale » justement parce que le cerveau y est presque aussi actif que durant les phases d’éveil.

Chaque cycle du sommeil chez le chien dure approximativement 2h, dont 1h30 de sommeil profond et 30 minutes de sommeil paradoxal en moyenne.

Très important pour la santé physique et cérébrale, le sommeil permet au chien de développer et entretenir sa mémoire, c’est donc une activité nécessaire au cours de laquelle il ne doit jamais être dérangé.

De fait, le sommeil du chien est très similaire à celui de l’homme. Il est donc logique que, comme nous, ils profitent de ce moment pour faire de beaux rêves.

Pourquoi les chiens rêvent-ils ?

Il est très difficile de répondre à cette question, d’autant que les scientifiques n’arrivent, pour l’heure, pas tout à fait à comprendre pourquoi les humains rêvent.

Il semblerait que les rêves participent à la construction et au développement cérébral, une hypothèse confortée par le fait que la durée de la phase de sommeil paradoxal consacrée aux rêves réduit avec l’âge, une fois le cerveau arrivé à maturation.

On présume également que les rêves participent au maintien de la santé de notre cerveau, c’est pourquoi on continue de rêver à l’âge adulte.

Plus étrange, les rêves nous aideraient aussi à maintenir notre acuité visuelle qui a tendance à diminuer en cas de longue période d’inactivité.

Bannière Dog Chef


Les rêves des chiens

Concernant ce à quoi nos chiens peuvent bien rêver, il semblerait que le mystère ait été résolu grâce à l’observation du sommeil de rats.

Les mouvements oculaires effectués par ces petits animaux durant leur sommeil ont en effet révélé qu’ils semblaient répéter les activités effectuées dans la journée.

De fait, les chercheurs en ont conclu que les animaux rêvaient certainement des évènements de leur journée, revivant encore et encore les tâches effectuées un peu plus tôt.

Aussi, un chien qui a passé la journée à randonner va sans doute rêver qu’il se promène, un chien de berger peut rêver qu’il garde son troupeau et un chien d’Agility peut se remémorer, en rêve, son entrainement de la journée.

Pour l’heure, on ne sait en revanche pas si les chiens rêvent, comme nous, avec des images et s’ils sont capables de faire des rêves plus créatifs, par exemple en imaginant chasser une proie alors qu’ils n’ont jamais pratiqué cette activité.

En effet, l’expérience menée sur les rats nuance ses résultats en faisant état d’un possible élément perturbateur.

Les rats ayant énormément répété la même activité quotidienne au cours de la période de recherche, il est possible qu’ils aient été obnubilés par celle-ci, ne rêvant plus que de ça par pure obsession pour l’exercice.

Un bémol qui ne vient pas cependant décrédibiliser l’expérience, mais questionne les limites des résultats obtenus. (1)

Maintenant que vous avez une petite idée de ce à quoi votre compagnon à quatre pattes peut bien rêver, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour le tenir éloigner des cauchemars.

dresser son chien en 15 minutes par jour


Aux vues des théories sur le sujet, on peut effectivement penser qu’un chien heureux ayant passé sa journée à réaliser des activités qui lui sont chères passera une nuit paisible et traversée de rêves agréables.

Un chien qui a vécu une expérience traumatisante, ou passe ses journées rongé par l’angoisse, la solitude et l’ennui, risque, lui, de rêver de ces moments stressants dans d’affreux cauchemars.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.