fbpx
CaniprofBlogUn conducteur refuse l’accès à son bus à une jeune femme handicapée accompagnée de son chien

Un conducteur refuse l’accès à son bus à une jeune femme handicapée accompagnée de son chien

C’est un fait divers que l’on aimerait rare mais qui ne l’est pas finalement. De nombreux handicapés se voient refuser l’accès à un bus ou à une boutique parce qu’ils sont accompagnées de leur chien d’assistance. 

C’est ce qui est arrivé à une jeune étudiante de 26 ans, Auregan Sevellec et son chien d’assistance Gitane. Cette jeune femme se déplace en fauteuil roulant à cause d’une maladie rare. Le 29 octobre 2020 elle a été contrainte de descendre d’un bus parce que le conducteur exigeait que son chien soit muselé. 

La jeune femme prend un premier bus de la CRTL (Compagnie des Transports de la Région Lorientaise) puis un deuxième. C’est lors de ce trajet que le conducteur de bus lui demande de mettre une muselière à son chien. Elle lui explique que mettre une muselière à un chien n’est pas obligatoire lorsqu’il s’agit d’un handichien. 

Le conducteur appelle un responsable et demande à nouveau à la jeune femme de mettre une muselière à Gitane. Elle a donc dû se résoudre à descendre du bus. 

Il se trouve que le conducteur a pensé appliquer le règlement qui prévoit de ne pas laisser monter un chien dans un bus sans muselière. La jeune femme n’a pas voulu porter plainte mais a envoyé un mail à la compagnie. 



Celle-ci lui a présenté des excuses en expliquant que le responsable contacté ce jour-là n’avait pas comme précision qu’il s’agissant d’un chien d’assistance. 

Alors que dit la loi pour les chiens d’assistance ? Si vous êtes handicapé et que vous avez un chien d’assistance, celui-ci peut être avec vous lors de tous vos déplacements mais également dans les lieux ouverts au public, sur les lieux de travail mais également dans les magasins, hôtels et restaurants. 

Un chien d’assistance est dispensé de porter une muselière dans tous ces lieux. Il faut cependant pouvoir produire une carte indiquant que votre animal est un chien d’assistance. 


Interdire l’accès à un chien d’assistance qui accompagne une personne handicapée est puni d’une amende en application de l’article R241-22 du code de l’action sociale et des familles. 

La jeune femme a regretté l’attitude du chauffeur de bus mais reconnaît que c’est la première fois que cela lui arrive depuis 7 ans qu’elle prend les transports en commun. 

Malheureusement, il arrive encore trop souvent que des personnes handicapées accompagnées de leur chien d’assistance se voit refuser l’accès à un commerce par exemple. C’est ce qui est arrivée à Mathilde, une jeune fille de 25 ans polyhandicapée. Le couple de gérant d’une boutique où elle souhaitait entrer a refusé que son chien rentre dans ce commerce

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.