CaniprofAssurances pour chienQu’est-ce qu’une assurance santé pour chat ?

Qu’est-ce qu’une assurance santé pour chat ?

Une assurance pour chat est un must have pour les maîtres qui entendent soigner leur compagnon comme il se doit, sans être bloqués par des restrictions budgétaires.

De fait, la vie d’un matou est pleine d’aléas et, même en appartement, un chat un peu trop curieux, joueur ou aventurier peut vite se blesser, ou simplement tomber malade.

Malheureusement, les tarifs des vétérinaires ne sont pas réglementés comme ceux des médecins pour humains, et les chats n’ont pas droit à l’Assurance-Maladie.

Une facture vétérinaire peut donc rapidement atteindre des centaines – voire des milliers – d’euros, ce qui conduit de nombreux maîtres à ne pas faire soigner leur animal quand il le faudrait, faute de moyens.

L’assurance chat est là pour répondre à cette problématique et ne jamais avoir à laisser son petit compagnon souffrir sans pouvoir l’aider, ou risquer des complications après un petit bobo qui ne semble pas, financièrement parlant, valoir le coup d’être soigné.

assurance chat

Une assurance pour chat, c’est quoi ?

Une assurance chat est une couverture qui offre le remboursement total ou partiel, selon la formule choisie, des frais vétérinaires dont votre chat pourrait avoir besoin.

En d’autres termes, ce type d’assurance fonctionne comme l’Assurance Maladie et les mutuelles santé des humains. Il est conçu pour permettre à votre chat de recevoir des soins quand il en a besoin, et pas juste quand son maître en a les moyens.

Quand on parle d’assurance, on se pose toujours une éternelle question : est-ce qu’il est réellement intéressant de cotiser chaque mois un montant réduit pour bénéficier d’un montant plus important en cas de blessure ou maladie de son chat, ou vaut-il mieux épargner ?

Assurance chat prix : La réponse est sans équivoque : si vous épargnez chaque mois 15 € (prix moyen d’une assurance milieu de gamme), vous économiserez seulement 180 € en 1 an.

Voilà qui peut permettre de traiter une petite gastro-entérite (80€ en moyenne) ou une blessure superficielle (de 100€ à 150€) à condition, bien sûr, que votre chat ne se blesse qu’après des mois d’épargne.

En cas de blessure importante, c’est une tout autre histoire : soigner une fracture coûte entre 200€ et 500€, auxquels il faut ajouter le prix des radiographies, des perfusions et de l’hospitalisation (10€ à 40€/jour). Les maladies chroniques ne sont pas en reste : la prise en charge d’une allergie coûte près de 250€/trimestre en moyenne.

Il ne faut pas non plus oublier les maladies longue durée, dont la prise en charge est coûteuse à vie. C’est, par exemple, le cas du diabète (environ 40€ /mois à vie), une maladie fréquente, parmi les trois premières causes de mortalité chez le chat de plus de 5 ans.

En définitive, le coût des soins vétérinaires dont pourrait avoir besoin votre matou risque donc rapidement de dépasser vos capacités d’épargne, et une assurance pour chat a donc toutes les chances de vous être utile un jour, même si on souhaiterait ne jamais voir son compagnon à fourrure souffrant.

Quant à la question de parier sur le fait que votre chat ne sera jamais malade ou blessé, il faut avoir conscience que cela revient tout simplement à prendre un risque, qui repose directement sur votre animal.

Assurance pour chat, comment ça fonctionne ?

Une assurance pour chat fonctionne comme une mutuelle pour humain : vous cotisez chaque mois un montant fixe, afin de bénéficier, au besoin, d’un remboursement des frais vétérinaires que vous pourriez avoir engagé pour soigner votre animal.

Comme pour les humains, les assurances santé pour chat existent dans de multiples formules adaptées aux risques encourus par chaque animal, à son profil et aux moyens de son maître.

Il est important d’étudier tous ces paramètres lorsque vous choisissez votre assurance : ne pensez pas qu’une assurance rembourse tout sans conditions, vous seriez très déçu.

La meilleure façon de choisir une couverture performante qui aidera vraiment votre chat est de bien se renseigner sur le type de frais vétérinaires couverts par la formule de votre choix, les plafonds de remboursement, les exclusions, les délais de carences et les franchises.

Combien coûte une assurance pour chat ?

Le coût d’une assurance pour chat peut significativement varier en fonction de l’étendue de la couverture choisie, des plafonds et des franchises pratiqués par l’assurance, mais aussi du profil de votre animal : un chat « à risque » coûte habituellement plus cher à assurer.

En moyenne, les premières formules entrées de gamme débutent autour de 5 € par mois, et ne remboursent souvent que les frais relatifs aux blessures accidentelles et non aux maladies.

Les formules entre 10€ et 30€ par mois sont typiquement plus équilibrées. Elles remboursent en moyenne 60% à 80% des frais vétérinaires engagés en cas de blessures, comme de maladie.

Les formules plus haut de gamme peuvent aller jusqu’à 100€ par mois. Elles remboursent souvent tout, ou presque tout, avec un délai de carence réduit et des plafonds élevés.

L’assurance pour chat Carrefour

L’assurance pour chat Carrefour propose trois niveaux de protection : la formule entrée de gamme Accident, la formule milieu de gamme Équilibre et la formule Équilibre Plus.

À partir de 5,42€ par mois, la formule Accident couvre les frais vétérinaires dont votre chat pourrait avoir besoin en cas d’accident. Dans ce cadre, le remboursement des soins courants et actes chirurgicaux s’élève à 80%.

À partir de 8,94€ par mois, la formule Équilibre rembourse 80% des soins courants et frais chirurgicaux en cas de maladie comme d’accident. Elle inclut également 50€ alloués au remboursement des frais de stérilisation. La garantie soins courants maladie est en option.

À partir de 28€ par mois, la formule Équilibre Plus rembourse 80% des soins courants et frais chirurgicaux en cas de maladie comme d’accident, inclus 50€ pour les frais de stérilisation, mais aussi 76€ par an pour les frais préventifs (vaccin et antiparasitaire) et 76€ tous les 3 ans pour le détartrage.

Chacune de ces formules propose deux choix de plafonds de remboursement annuel (montant maximum remboursé) : 1 000€ ou  2 000€, au choix.

Elles incluent également toutes un capital de 300 € en cas de décès de l’animal de moins de 5 ans (le montant réduit ensuite avec l’âge de l’animal), et une assistance offrant la prise en charge du chat en cas d’hospitalisation du maître.

Enfin, la franchise (part des frais toujours payée par le maître) est de 20 %, avec un minimum de 20€. Le délai de carence (période après la première cotisation durant laquelle l’assurance ne rembourse rien) est de 15 jours pour les frais relatifs à un accident et de 60 jours pour les autres frais.

Pourquoi choisir l’assurance pour chat Carrefour ?

L’assurance pour chat Carrefour fait partie des plus accessibles du marché, avec sa formule Accident à partir de 5,42€ par mois, mais nous l’avons surtout choisie pour sa formule Équilibre Plus, qui inclut le remboursement de certains frais préventifs – chose rare dans le milieu des assurances animales.

Aussi, cette assurance permet d’offrir à votre chat des soins préventifs de confort tout au long de l’année, et pas uniquement lorsqu’il est souffrant. C’est une manière de vous assurer qu’elle vous sera utile même si votre matou ne se blesse pas, et c’est appréciable.

Enfin, on aime la transparence de Carrefour : toutes les informations concernant les franchises, délais de carences et plafonds sont faciles à trouver et à comprendre, ce qui évite les mauvaises surprises.

Le taux de remboursement, qui reste de 80% quelle que soit la formule, est aussi un vrai plus, et il faut ajouter à cela que les chats ne sont pas beaucoup concernés par les exclusions (maladies non prises en charge) qui concernent plutôt des pathologies canines, comme la dysplasie de la hanche… sauf pathologies préexistantes à la souscription (FIV par ex pour le chat).

L’assurance Carrefour permet d’assurer son chat à bas coût pour le protéger efficacement contre les aléas de la vie auxquels, malheureusement, personne n’échappe.

Une option à considérer pour profiter de la vie sereinement avec votre petit compagnon poilu, sans avoir à vous demander si vous serez capable de l’aider le jour où il aura besoin de soins.