fbpx
CaniprofAlimentationProbiotiques pour chien : c’est quoi ? Comment les choisir ?

Probiotiques pour chien : c’est quoi ? Comment les choisir ?

Chez les humains comme les chez les chiens, les probiotiques bénéficient d’un intérêt grandissant pour leurs vertus sur la santé de l’organisme à un niveau systémique.

Si les probiotiques peuvent être utilisés dans l’alimentation du chien dans l’optique d’améliorer sa santé intestinale, ils sont de plus en plus utilisés pour améliorer son bien-être général.

Cependant, il convient de les utiliser correctement pour que leurs effets sur la santé de votre compagnon à quatre pattes se fassent ressentir.

Avant toute chose, il faut commencer par comprendre ce que sont les probiotiques, quel est leur mode de fonctionnement et comment les distribuer à votre chien.

Bannière Dog Chef


Probiotiques pour chien, c’est quoi ?

Les probiotiques ne sont pas des molécules ou des agents inertes, ce sont des microorganismes vivants, qui colonisent les parois intestinales du chien.

Ces microorganismes composent la flore microbiotique de l’intestin, et celle-ci a un rôle si important dans le bon fonctionnement de l’organisme du chien qu’on la nomme parfois le « deuxième cerveau » du corps et qu’on le considère même comme un organe à part entière.

Un organe dont le fonctionnement dépendrait de sa composition, celle-ci variant en fonction d’éléments externes, dont l’alimentation du chien.

En effet, si la flore microbiotique – ou microbiote – intervient significativement au cours du processus digestif, ses impacts sur l’organisme vont bien au-delà de la digestion et de l’absorption des nutriments.

Pour simplifier, le microbiote est constitué d’un amas de « bonnes » et de « mauvaises » bactéries qui vont influencer la perméabilité intestinale en choisissant quels nutriments le corps du chien pourra absorber.

Ces bactéries sont en permanence en compétition pour trier les nutriments qui leur conviennent le mieux, et l’équilibre du microbiote est donc aussi fragile que nécessaire pour que le chien puisse bénéficier de tous les nutriments dont son corps a besoin.

Aussi, le microbiote influe sur le système immunitaire du chien, mais également sur le fonctionnement de ses organes et sur ses capacités cognitives.

La santé de l’animal, à un niveau systémique, dépend donc grandement de l’équilibre de sa flore intestinale qui peut malheureusement être bouleversée d’un rien.

Les probiotiques interviennent alors pour permettre de rééquilibrer, de maintenir ou de renforcer la flore intestinale du chien en lui apportant de “bonnes” bactéries qui semblent visiblement manquer à son microbiote.

Se présentant sous la forme de gélules ou de comprimés, les probiotiques sont distribués à titre de compléments alimentaires en plus de l’alimentation habituelle du chien.

Ils peuvent être achetés en animalerie, sur des sites de vente en ligne généralistes ou spécialisés, en pharmacie ou chez un vétérinaire.

Banniere assurances chien


Pourquoi donner des probiotiques à son chien ?

Les probiotiques peuvent être soit prescrits pour aider un chien à récupérer d’une maladie, soit à titre préventif pour stabiliser ou améliorer le microbiote de l’animal et amoindrir les risques de le voir tomber malade.

Les maladies dont le traitement peut comprendre des probiotiques sont les affections du système gastro-intestinales qui se manifestent par des diarrhées, des vomissements ou une constipation.

Dans la plupart des cas, les probiotiques ne peuvent suffire à guérir l’animal et sont associés à un traitement curatif composé de médicaments ciblant tant les symptômes du chien que la bactérie, le virus ou le dysfonctionnement physiologique en cause.

Les probiotiques sont aussi parfois prescrits en aval d’un traitement médical, pour aider la flore intestinale à se rééquilibrer après avoir été endommagée par la prise de médicaments, et notamment d’antibiotiques.

Dans la majorité des cas, les probiotiques ne sont pas utilisés à des fins curatives, mais préventives, c’est-à-dire dans le but de réduire les risques d’apparition de problèmes de santé.

Chez le chien, ils permettent de renforcer son système immunitaire pour lutter contre les agents pathogènes (virus, bactéries, parasites, etc.) présents dans son environnement, ainsi que de favoriser le bon fonctionnement de ses organes et d’améliorer sa gestion du stress.

Stimuler et préserver le système immunitaire

L’intestin joue un rôle essentiel dans la réponse immunitaire de l’organisme du chien en identifiant les agents pathogènes pouvant infiltrer l’organisme par son biais.

C’est, de fait, un organe situé en première ligne en cas d’invasion de pathogènes, et sa capacité à évaluer la menace et à déclencher la réponse immunitaire conditionne les suites provoquées par les bactéries ou les virus qui tentent d’accabler votre toutou.

Si la réponse immunitaire du chien est trop faible, la maladie va proliférer dans son organisme, provoquant des symptômes importants et pouvant engendrer des lésions graves.

Si la réponse immunitaire est démesurée, le chien va présenter des inflammations locales ou générales trop importantes, pouvant également détériorer certains de ses organes et favorisant, si elles sont répétées, le développement de fibroses et de cancers.

Prévenir les dysfonctionnements des organes

La flore microbiotique du chien permet de filtrer les nutriments qui seront acheminés vers les différents organes de l’animal pour leur permettre de bien fonctionner.

Les probiotiques permettent d’assurer une bonne répartition des nutriments absorbés et prévenir certaines pathologies courantes du chien, comme les calculs rénaux.

En effet, les reins sont des organes fragiles, mais vitaux, qui se détériorent rapidement chez nos carnivores de compagnie – chiens et chats – notamment lorsque leur alimentation est trop riche en sel oxalique.

Certains probiotiques permettent de dissoudre l’oxalate pour réduire les risques de calculs rénaux et augmenter la durée de vie des reins de l’animal.

Réduire le stress et l’anxiété

Souvent négligé ou minimisé, le stress est un véritable fléau chez nos amis les chiens qui peuvent avoir énormément de difficultés à s’adapter à l’environnement et aux modes de vie des humains.

De nombreux toutous souffrent en silence, présentant une anxiété constante qu’ils ne manifestent pas distinctement et que bien des maîtres ne soupçonnent même pas.

Or, le stress a un impact considérable sur le microbiote, notamment en acidifiant la flore intestinale qui se déséquilibre peu à peu.

Les variations du microbiote impactent alors tous les autres organes de l’animal, provoquant un stress viscéral qui accroit encore l’anxiété du chien et le plonge dans un cercle vicieux. (1)

Mon chien a-t-il besoin de probiotiques ?

La réponse à cette question est oui, sans hésiter ! Les probiotiques ne sont pas des médicaments, et sans aller jusqu’à dire qu’il faut le consommer sans modération, ils font des compléments alimentaires qui gagnent à être ajoutés à l’alimentation de tous les chiens.

Comme expliqué précédemment, ce sont des compléments qui sont plus efficaces lorsqu’ils sont utilisés en prévention des problèmes de santé de votre compagnon.

Il ne faut donc pas attendre que votre toutou soit malade pour lui en donner, mais plutôt en ajouter à ses repas par cures régulières, comme vous le feriez avec des vitamines, des acides gras ou des minéraux.

Si votre chien semble malade, présente des troubles digestifs (diarrhées, vomissements…), un abattement, des symptômes nerveux (tremblements, démarche bancale…) ou tout autre signe inhabituel, consultez un vétérinaire avant de décider de lui donner des probiotiques.

Si ces compléments ne lui feront aucun mal, il faut absolument écarter toute autre cause à ses tracas avant de mettre sa fatigue ou ses diarrhées sur le compte d’une flore intenable déséquilibrée.

Les probiotiques ne sont, par ailleurs, d’aucune utilité pour guérir un animal malade et ne doivent pas être confondus avec des médicaments.

Quels probiotiques choisir pour mon chien ?

Les probiotiques commercialisés sur le marché canin doivent présenter certaines caractéristiques pour ne pas s’avérer dangereux pour la santé du chien et pour agir efficacement.

Il est important que les bactéries utilisées ne résistent pas aux antibiotiques, sans quoi elles peuvent transmettre cette résistance aux pathogènes qui les côtoient, rendant inefficaces les éventuels futurs traitements dont pourrait avoir besoin votre chien.

Elles doivent également avoir la capacité de survire à leur passage dans l’estomac du chien et de s’accrocher à l’intestin pour le coloniser et produire leur effet.

Parmi les probiotiques pour chien commercialisés, les souches de bactéries les plus utilisées sont les Lactobacillus, les Enterococcus et les Saccharomyces.

Chacune de ces souches se décompose en une multitude de sous-espèces qui peuvent être plus ou moins indiquées selon l’état du microbiote d’un chien.

Les Lactobacillus permettent plutôt de développer un environnement intestinal hostile à certains pathogènes, telles que les bactéries responsables de la Salmonellose et de l’E. coli.

Les Enterococcus sont destinés à favoriser la digestion et à lutter contre les diarrhées, notamment dues au stress.

Les Saccharomyces sont surtout utilisés pour lutter contre les diarrhées provoquées par un déséquilibre du microbiote suite à une prise d’antibiotiques.

Les compléments alimentaires à base de probiotiques contiennent souvent un cocktail de gentilles bactéries et il est important de bien lire la liste des ingrédients pour s’assurer de leur efficacité, ainsi que de leur innocuité.

Certaines bactéries sont extrêmement difficiles à conserver à l’air libre, et la majorité d’entre elles est également très sensible à la chaleur.

Aussi, un produit contenant une multitude de souches ne peut garantir qu’elles soient toutes bien conservées – et, de fait, actives – alors qu’elles demandent des normes de condionnement distinctes.

La dose a aussi son importance, les probiotiques n’étant efficaces que s’ils permettent de distribuer au chien une dose de bactéries quotidienne de 1 à 5 milliards.

Méfiez-vous des marques qui se vantent de l’efficacité de leurs capsules contenant 200 millions de bactéries, cela paraît beaucoup, mais c’est en réalité trop peu pour produire des effets.

Au-dessus de 50 milliards, c’est trop, et votre chien risque de souffrir de nouveaux déséquilibres du microbiote. (2)

Si votre toutou souffre de troubles gastro-intestinaux, les probiotiques peuvent l’aider à se sentir mieux tout en améliorant la santé de son système immunitaire et en agissant favorablement sur son stress.

Pour ce faire, il faut néanmoins être certain que ses soucis digestifs ne sont pas causés par le dysfonctionnement d’un de ses organes (pancréatite, insuffisance rénale, diabète, etc.) ni par un virus, une bactérie ou un empoisonnement.

Avant de donner des probiotiques à votre meilleur ami, je vous recommande donc de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire qui vous donnera son aval et vous conseillera sur les produits sans danger pour votre toutou.

Comment choisir le meilleur régime alimentaire pour mon chien ?

Pour moi, le plus simple est de faire confiance aux professionnels reconnus. Cela vous donne l’assurance de donner à votre chien des produits adaptés tout en vous simplifiant la vie. Je recommande par exemple les produits DogChef. Il s’agit d’une entreprise qui établit pour votre chien des recettes sur mesure, 100% fraîches et directement livrées à votre domicile. Vous trouverez plus d’information en cliquant ici.

Derniers mots et recommandations importantes

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.